Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 15:26

Car il était aussi poète, peut-être un jour sur le Pont des Arts, il y eut comme une extase.

C'était il y a quelques décennies et c'était hier, c'était aujourd'hui.

Je reviens du Pont, sous le soleil froid de ce matin d'hiver.

Cette nuit, à 4 heures du matin, Edith m'annonçait que tu étais "parti".

Vers quel inconnu ?

Il me plait alors à t'imaginer nous dire que c'était une blague, comme tu aimais si bien le faire.

 

Sur le Pont, tu étais là,  à écrire à la craie , de toutes les couleurs:

 

 

AUBE BRUME BLONDE

 

Avant de sombrer

au fond des heures sans teint,

 

je t'ai vue poindre

roulante sur les toits

 

dégringoler des façades décrépites

t'entrelacer aux balustrades des balcons

 

je t'ai sentie glisser dans la béance de mon col ouvert

et t'enfoncer grondante aux profondeurs de mes reins

 

dernières ombres rampantes

je suis en forme

je ne dormirai pas

 

Stéphane de Schwepper

 

 

promenade sur le Pont des Arts d'Eva Lock Kua, le 30 novembre 2016

 

 

ctrl/Cmd+Vmms_20161130_171137

 

 


2 réflexions sur “Steph… 3 ans déjà…

Laisser un commentaire

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article

commentaires

Bob Nobol alias deufr alias qui tu sais 30/11/2016 22:27

..j'ai eu un Ami, un des ceusses qui lâchait rien et qui ne savait pas se taire, beaucoup l'ont cru intransigeant, et bien oui c'est vrai! il ne voulait que tout à chacun, qu'à chaque age, chacun saccage sa cage...j'ai eu comme un petit bonheur à "réussir" à le faire taire, ça se passait au téléphone et on s'était jamais vu, ...j'ai eu comme un grand bonheur à prendre un train le lendemain et me retrouver dans ses bras, la réponse à le taire c'était "demain!", quand il m'a demandé "alors, quand est-ce tu viens!?"...on s'est ensuite retrouvé à 2, 3 occasions ainsi "fabriquée" ou "mise en place" de nos vivants, toujours en porte-à-faulx, l'outil quand on a prévoir récolter.. ce Mec était , uniquement de ce que j'en sais, une des crêmes des crêmes, à brûler, ou bonne telle quelle, il m'manque , c'est ballot de devoir faire sans, comme pesant, ne serait-ce, que le poids d'une larme de poête allant contre de tous...
..j'ai une bougie qui crâme devant mes mirettes en ce moment Cher Steph, c'est pas un cierge que non!!..c'est un chauffe-plat! j'T'aime!...

Gene 30/11/2016 17:26

Très beau. Merci Eva
Gene