Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 13:42

  http://img.over-blog.com/380x254/2/92/48/02/suite/suite2/chu.PNG

  Ce livre, à déguster, réalise un parcours amoureux où chaque mot, au lieu d’expliquer l’érotisme trouvera à le faire exister, sentir, vibrer. Il ne s’agit pas de le comprendre mais d’en jouir, d’entrer dans le labyrinthe de l’érotisme composé d’ivresse et de séduction, de charme et de grâce. Chaque mot est lui-même un tremblement, un craquement d’âme, une caresse ou un apprentissage des pratiques du plaisir. C’est d’Aphrodite dont il fera l’éloge plutôt que de nos Viagras les plus aseptisés. L’érotisme ne relève ni de l’exposition indécente des corps ni de l’exhibition obscène. C’est un culte du corps qui entraîne la vitalité sexuelle dans une spirale susceptible de conquérir tout l’espace. Les plus petites déviances se chargent ainsi de sensations éphémères mais tenaces qui ne se laissent pas abolir par le temps sans accéder à une forme d’éternité. D’où une spiritualisation de l’érotisme qui cherche à dessiner son image impérissable : une surface surexposée que nous laissent feuilleter Delacroix, Manet, Matisse mais tout autant Baudelaire, Mallarmé ou Nietzsche, sans omettre les œuvres cinématographiques et photographiques des plus audacieuses.
A déguster donc, des mots comme : Bas de sois, Déshabillé, Erection, Fleurs, Fourrure, Guêpière, Monachisme, Parfum, Rire, Rouge à lèvres, Sex-shop, Star, Talons aiguilles.

Capturem.PNG

http://nouvellesdelhumanite.over-blog.com/article-100-mots-pour-jouir-de-l-erotisme-jean-clet-martin-91054249.html

_____________________________________

—————————–

Une fois n’est pas coutume ni costard…Cette fois-ci nous vous invitons à une petite sauterie casanovienne:

Chers amis,

Quelques informations pour organiser votre emploi du temps de cette fin d’année.

“CASANOVA, La passion de la liberté”,  Bibliothèque nationale de France, site Tolbiac jusqu’au 19 février 2012.

Et, à ce propos, je présenterai et signerai le catalogue de l’exposition (une splendeur !) à la librairie de la BNF d’abord, le jeudi 15 décembre, à partir de 15 h, en compagnie de Chantal Thomas,(Ne pas confondre avec la dentelière Chantal Thomass dont la lingerie fine pourrait soutenir le propos de Chantal Thomas, parfois. Ndlr/N.I) de Michel Delon et de Marie-Laure Prévôt.

Nous récidivons le dimanche 18 décembre, à partir de 16 h, à la librairie L’Arbre à Lettres, 14 rue Boulard, 75014-Paris, avec les mêmes auteurs et force champagne, chocolats et autres gâteries casanoviennes.

Enfin, auparavant, je participerai à un dialogue avec Sylvie Gouttebaron, suivi de signatures, autour de mon dernier roman, Tableaux noirs (Gallimard), à la librairie Tschann, le jeudi 8 décembre à partir de 20 h.

ALAIN JAUBERT:

 

Venez nombreux et subtilement insolents….
Il est toujours temps à notre époque, en soutenant libertairement une personnalité incomparable comme Jaubus et aussi peut-être  de savoir si  dans le même élan joyeux des “amis durs de la fesse et de la feuille” qui  préfèreraient peut-être ne jamais nous revoir.(*)
au cas où……………
De toute manière on ne perd rien à rire et  ruer. ÔÔÔ….Belle jeunesse!
Steph.

Avec le soutien amical de :

htpp://nosotros.incontrolados.over-blog.com

Steph

 Relais info; http://nosotros.incontrolados.over-blog.com


(*) Nous pensons à certains et certaines qui ayant -on ne sait bien  pourquoi ni comment – tellement aimé nos insolences en lesquelles ils nous supposaient quelque correspondance avec leur propre vision du monde,   ils  auront hâtivement sur fesses de bouc , imprudemment alors dans un bel empressement précipité et aventureux tenté dans l’inconnu  jusqu’à  faire de nous “leurs amis” avant même de nous avoir lus ou compris.


 

 

 

De fait, ils pourraient  s’en ronger peut-être un peu les dents sur le tartre…hhéhéhéhé.

 

Les moralistes se prennent encore un bon coup de tatane!.
Steph.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires