Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 13:01

Le site du constructeur  "PSA" ferme son usine/caserne/de merde  et colle 8000 personnes sur le carreau!!!


http://storage.canalblog.com/99/64/456997/77495046_o.jpg

(Affiche chipée sur les pages de "susauvieuxmonde" de Charles Tatum).


 8000 Personnes à poireauter

 

"dur-dur"

 

sur le Parking déjà bourré de "Pôle Emploi"


http://md0.libe.com/photo/8541/?modified_at=1222370390&ratio_x=03&ratio_y=02&width=476

Ravis de jouer enfin les prolots vengeurs

contre ces flics venus en pagaille tenter de les faire taire!

 

@

 ....

 

les entrepreneurs se seront engagés sur

 

des "Plans d'Avenir Insaisissables"!



Et voila, "les fraudeurs, les arnaqueurs aux prestations sociales" de débarquer par milliers sur le juteux  "Marché des Alloc's"...

 

La presse empesée et empressée, la Tv, les JT sont déjà dans les startings-bloks de la servitude bâveuse pour désigner "les pas beaux" débarqués par milliers dans les travées de "Pôle-Emploi"...


http://www.france24.com/fr/files_fr/element_multimedia/image/patrick-planque_0.jpg(bien entendu, c'est bien de leur faute à eux-mêmes hein? à ses travailleurs avec leurs souliers plein de cambouis, s'ils se retrouvent au chôm'dû, pas celle de PSA ou plus profondément encore à cause d'un système économique et compétitif de merde, bien sûr, bien sûr...Que n'ont-ils, ces travailleurs avec leurs gros souliers pleins de...à l'instar des Grecs consenti à des baises de salaires, à bosser des heures sup' gratos, à laisser tomber les cong'paie'...C'est leur fôte, c'est leur fôte!!!.). -"Personne ne sera laissé à sec sur le carreau..."- insiste le PDG de PSA -"Chaque licencié se verra offrir en compensation un billet pour Chamonix valant pour une cordée d'ascension du Mont Maudit ( Aller/Sipmle)"- avec le soutien de la SNCF"-.Ajoute t-il bon enfant ce salaud!!!

  

 -" Ils nous ont dit (après quizze minutes de réunion,

que le site allait fermer définitivement. Qu’ils nous

laissaient une heure pour prévenir nos familles et qu’après il fallait reprendre le boulot", raconte, interloqué, Patrick Planque, un salarié syndiqué à la CGT.-(Source Sud-Ouest)

 

http://www.france24.com/fr/20120712-france-automobile-usine-aulnay-sous-bois-fermeture-psa-peugeot-citroen-bombe-sociale-vient-exploser?ns_campaign=nl_quot_fr&ns_mchannel=email_marketing&ns_source=NLQ_20120713&f24_member_id=&ns_linkname=node_4597672&ns_fee=0

 

-"Passe ton Bac, accroche-toi à tes études, ne fais pas le malin,

et trouve-toi une bonne place où faire ton lit".

 

Cette morne litanie ne trouvera  plus désormais de parents assez cons

pour la réciter impunément  à leur progéniture...

 

Comme en religion, le discours s'insinue partout où la crise prospère

et voici poindre ces vocables prosélytes évocateurs:

Conversion, reconversion...

 

Sans craindre même le ridicule il est fait état de recourir à "des bassins d'emplois"

glissés sous le cul d'un capitalisme mourant

pour accueillir les éjectés,

ces Nouveaux  Précaires Permanents

 

Dans un jour ou deux, surviendra le  grotesque mais menaçant défilé du 14 JUILLET  que l'on verra  descendre des champs Elysées, soit disant pour commémorer et célébrer la Révolution Française, un échantillon représentatif impressinant et désastreux des forces militaires de ce pays.


Ce qui constitue on s'en doute en guise d'exploit des libertés à protéger  une sérieuse mise en garde à l'attention des prolots qui envisageraient peut-être de bouger ne serait-ce que d'une oreille.

 

En arrière-plan nous avons l'exemple "des printemps arabes" trahis dès la première heure et tout particulièrement le cas Syrien à égalité  exemplaire avec la tournure égyptienne, entre tous, démontrant qu'il est désormais possible à n'importe quel Etat -et pas seulement sur les rives de la Méditérrannée- de massacrer les révoltés s'il n'est plus objectivement possible de les tromper encore, de le diviser, de les abuser, de les casser toujours.

 

Le plan social de Aulnay ne fait que préfigurer la brutalité et le mépris 

avec lesquels s'ensuivront tous les autres encore sous le coude.

 

Et de voir à ce propos une ou deux pages de définitions afférantes au sujet et à l'immigration dans les sordides annales des  Dico du F.N, cette horreur brune qui se maintient et partout instille que les "laissés pour compte" sont des paresseux, des grévistes à répétition,  des délinquants, des escrocs, des parasites nuisant aux "intérets supérieurs" de la fRance, de la nAtion..et même de la mort de Jeanne d'Arc.

 

Vos gueules,Ordures!!!

 

Tous, autant de "paresseux", de "tire-au-flanc", "d'opportunistes" affichant leur détestation pour l'Office du Tourisme et de la vlanquete de gros, selon les mêmes gars de la Narine Bleu-blanc-brune  aux vents puants. Tous  donc, qui ne manqueront pas le moment venu (Maintenant, Vite!!!)  de jouer d'une manière toute nouvelle  leur avenir à "la pétanque" faute de boulons, faute de boulot, de fronde ou même de "lance-patates"...et surtout contre tous ces cons qui nous gouvernent, nous exploitent, nous jettent à la rue quant ils ne nous tuent pas plus directement!!!


A esgourder les Glaviots des radio locales  confondantes,

on sait déjà qu'il importe de dire autre chose et partout

EN ACTES

!!!

 

Il convient à ce propos de se souvenir que les "clubs de Pétanque" virent leurs stocks de boules saisis par la "police"  à cause de ce que ceux-ci possiblement auraient pu représenter un arsenal  logistique pour "des terroristes" armés de "munitions canonières par destinations" .


 

Vindiou! Les boulets 

 

fondre, fondre,fondre...

...Il faut en faire maintenant des balles


Selon-nous...quelque chose de crucial échappe au Sommet des sôts...

 

 

(Steph)


 




Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

indymedia 14/07/2012 21:24


http://paris.indymedia.org/spip.php?article11291

steph 14/07/2012 09:29


http://2ccr.unblog.fr/2012/07/13/psa-et-apres/