Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 23:05
Affaire DSK : L'effet McLuhan du titrage idiot en boucle (zaz)
  
  
  

{{Avertissement}}

  
  
Comme le lecteur le sait déjà, la  mention "zaz" accompagnant nos textes indique une manière de faire délibérément décalée, qui ambitionne par un éclairage oblique à plus de perspicacité dans le traitement des questions politiques :
- C'est dans l'humour raté que, selon nos plus brillants détracteurs, nous sommes de loin franchement les meilleurs. 
- Les plus vachards qualifient en outre de complètement nullarde notre pratique de l'autocommentaire  : Nous ne pouvons que leur donner raison.
  
  
  
*****************************************
  
  
{{Réf. anté}}
  
 
-Subject: Affaire DSK-Nafissatou-Tristane. L'état très avancé du fiasco ternaire : judiciaire, politique et humain (zaz)

 
 
[->http://ocsena.ouvaton.org/article.php3?id_article=1084]

 
 
-Subject: Le dossier DSK de l'Ocséna (zaz)

 
[->http://ocsena.ouvaton.org/article.php3?id_article=1026]

 
 
*****************************************
 
 

 
 
{{0. Abstract}}
 
Dans la gradation laborieuse vers la Vérité, l'opinion a visiblement été tiraillée entre les trois exigences ou réalités suivantes.
 
- Le bon sens,
- les faits objectifs, juste les faits,
- l'inlassable répétition négative du propos a priori non pertinent.
 
A ces trois il faut rajouter, pour démarrer, la peu glorieuse passion prépositionnelle.
 
 
NB : Sans compter, on le dit même pas, que cette vacherie totale, nous foutait à tous notre présidentielle en l'air !
 
***************************
 
{{1. First level ! La passion chez les humains}}
 
C'est la petite dernière, la passion, qui a donné en premier dans un énorme tsunami dont la violence initiale n'a échappé à personne. Nous sommes assurément prépositionnés dans nos têtes pour compatir avec la victime,  compatir avec le faible, pour jeter des pierres au serpent, au loup, au lion en cas de nécessité. Vade retro !
 
On peut dire sous ce rapport que DSK a reçu des tas de pierres.
 
On ne voit pas pourquoi la Cause sacrée des femmes (la vôtre, la nôtre), n'aurait pas sorti brut de décoffrage ce qu'elle avait, ce qu'elle a toujours, sur le coeur depuis des millénaires.
 
Ah, le salaud, l'obsédé, le forceur de gamine ! Soutien à Nafissatou, soutien mondial !
 
DSK, pouce en bas.
 
Notre militantisme actif pour la Cause a eu cependant là-dedans une petite interrogation. 
 
Nous découvrions un possible hiatus entre l'ampleur indicible du jugement moral (des millions-milliards de femmes impliquées dans toute l'Histoire !) et la plus réduite localité du jugement judiciaire portant sur une personne au départ seulement. C'était pas tout à fait le traumatisme du gros cas de conscience certes, mais ...
 
NB : Sans compter que cette vacherie nous foutait à tous notre présidentielle en l'air !
 
 
{{2. Deuxième level. Du doute cartésien ainsi balbutié, on passait à la question du "bon sens" qu'on ne définira même pas ici}}
 
Une cata inattendue donc vint encore avec le "bon sens". Qu'on prit en contre ensuite en pleine poire. 
 
Comment ce type pas baraqué, souffreteux, 62 berges, dont la dernière séance de gym remonte à 1970, pouvait-il avoir forcé Nafi par la puissance des biscottos et lui avoir même fourgué sans blêmir son sexe entre les dents alors que ledit râtelier est capable depuis 32 ans de couper net  un maousse bout de "bois doux" ?
 
Cela, on l'a vachement reproché à ceux qui l'avait formulé, c'était pas élégant ni réglo ! on se l'est aussi reproché à nous-mêmes. Faut pas pousser dans le "bon sens".
 
 
 
{{3. Revenir aux faits objectifs.}}
 
 
Il paraît que c'est un truc de la Justice, surtout même américaine. Quand tu sors qu'il faut revenir aux faits objectifs américains, tu dois bien sûr garder ton sang froid.
 
Tu n'as pas toujours trouvé le fait objectif mais si t'as avec un peu de délai globalement gardé ton sang-froid c'est bien. 
 
-"DSK cherchait à fuir". Pas tellement en définitive il suffisait d'attendre pour savoir.
 
- Nafissatou était au-dessus de tout soupçon, un modèle exemplaire ! Il suffisait d'attendre.
 
- Nafi était peut-être une pute ! Oui mais c'est pas etparce qu'elle était pute qu'elle n'a pas été réellement violée. C'est pas con !
 
- Nafi avait des traces physique de l'agression ! Mais peut-être qu'elle était tombé dans l'escalier. C'est pas parce qu'on est tombée en roulé-boulé dans l'escalier qu'on n'a pas des traces aussi d'agression préalable. 
 
 
 
{{4. En venir maintenant à l'effet McLuhan du titrage idiot en boucle, qui a été le niveau complètement fatal de l'affaire: Dernier level}}
 
Pour bien comprendre ce biloko il faut d'abord se rappeler McLuhan, "le message c'est le média." Le média auquel on a affaire c'est évidemment Google lequel Google remet en forme rapide à sa façon synoptique les titres des journaux et des dépêches de l'AFT (l'Agence Franche Tronche). L'effet vaut le coup il est complètement boeuf.
 
Tu lis :  "Kenneth Thompson soutient Tristane Banon", ah bien ! tu lis ensuite : "David Koubbi soutient Nafissatou", jusque là encore ca va. Tu lis enfin : "David Koubbi a rencontré Nafissatou.  Il a été profondément convaincu par la jeune femme. Comme c'est David, qu'on le connaît, à première lecture tu te marres seulement un peu. Mais est-ce que tu imagines la 200e fois que tu relis ça ?
 
Alors quand tu en viens aujourd'hui à :
 
- Affaire DSK. David Koubbi "Tristane se battra jusqu'au bout" (La Dépêche - il y a 1 jour)
 
Tu t'exclames, tu acclames : oh ouais !  on l'espère bien, vu qu'on tient pas à s'emmerder ! Mais tu t'aperçois (il faut être honnête, que tu le fais fortement pour de très mauvaises raisons probables, à soi, qui ne sont plus du tout celles du texte initial.
 
Nous avions déjà noté la terrible nocivité contreperformante des formules vues et revues en boucle une énormité de fois : sur la psychothérapeute guinéenne qui garantissait le viol, sur le "fiancé" incarcéré qui garantissait la moralité de Nafi.
 
Mieux la simple apparition de Ken ou David, une simple parole d'eux, même séparément, ferait douter de tout. Lucrèce n'est plus l'immortel exemple romain, Lucrèce grâce à la plaidoirie généreuse de Ken et David, Lucrèce, n'est, ne serait,  rien de plus qu'une foldingue terriblement intéressée du fric encore plus que du cul. Tiens, il suffit que Nafi déclare à Newsweek se battre pour toutes les femmes du monde et pas du tout pour l'argent, tu surprends aussi sec ta petite soeur qui en attendant de pouvoir faire comme les grandes va de ce pas prendre au "Balto" un billet de loto.
 
Il y a des retournements inattendus dans l'affaire DSK, uniquement  dus au forcing foireux de la partie accusatrice, l'appel hyperbattant au lobbying des diverses communautés n'a pas forcément été très performant. Ken voulait vaincre les pires montagnes, il a sur un fil fait "le diable rouge". On attend qu'il chute lui, sa moto et le balancier.
 
Aidé de Montbrial, il devait dans le vaste monde trouver de nombreuses plaignantes, outre Tristane déjà répertoriée. On attendait un certain lot vachement vindicatif, DSK était fini !
 
Queudalle ! ce qui est finalement sorti c'est Marie-Victorine, franco-congolaise, experte internationale de haut niveau, et ultra-satisfaite de Dominique sur tous les plans. Nos petites info nous disent qu'à Sarcelles un important fan-club d'ex-maîtresses DSKistes magistralement satisfaites pourrait faire le plus grand mal aux médiocrités de l'accusation. Cette hypothèse n'est en réalité même plus utile, l'accusation s'est déjà sabordée dans le haut du ridicule.
 
Mais basta, laissons le pathos !
 
Cyrus doit arrêter les dégâts pendant qu'il est encore temps.
 
 
{{5. Le besoin français est que DSK, qu'on disait politiquement fini, doit très rapidement rentrer}}
 
On n'évoquera pas l'UMP dont dire du mal est presque l'honorer.
 
Parlons du PS ! Martine a commencé fort et mal avec son programme privilégié pour la culture dont on sent tous dans le contexte singulier français l'importante actualité (Je te dis même pas Paris dont la culture coûte un max et dont les rues sont dégueulasses).
 
{{Bon, Dominique, assez rigolé ! maintenant il faut rentrer ! A trop lambiner, toute cette foutue vacherie va nous coûter la présidentielle.}}
 
{{*************************}}
 
 
 
 
{{Alain Serge Clary et les Inoxydables philosophes de l'Ocséna vous saluent bien.}}
 
{{Avec la participation de nos potes et amis préférés, qui se manifesteront à l'occasion selon leur libre volonté.}}
 
{{*********************************************}}

{{Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée}}
 
 
 
 
 


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans ZAZ DANS LE QUARTIER
commenter cet article

commentaires