Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 15:20
Affaire DSK, Nafi, Tristane et l'UMP : Le non-complot qui fait mieux que le complot (zaz)
  
  

{{Avertissement}}

  
  
Comme le lecteur le sait déjà, la  mention "zaz" accompagnant nos textes indique une manière de faire délibérément décalée, qui ambitionne par un éclairage oblique à plus de perspicacité dans le traitement des questions politiques :
- C'est dans l'humour raté que, selon nos plus brillants détracteurs, nous sommes de loin franchement les meilleurs. 
- Les plus vachards qualifient en outre de complètement nullarde notre pratique de l'autocommentaire  : Nous ne pouvons que leur donner raison.
  
  
 
*****************************************
 
 
{{Réf. anté}}
 
 
Subject: Le dossier DSK de l'Ocséna (zaz)

 
[->http://ocsena.ouvaton.org/article.php3?id_article=1026]

 
 
*****************************************
 
 
 
{{Le substrat sociologique incontestablement explosif de l'affaire. L'apparence d'un terrible conflit}}
 
D'abord, dans la maintenant inter-minable affaire DSK, disons-le, tous les minables et toutes les minables, et même les non-minables supposés, ont été dûment inter-mobilisés, ceux des deux camps et ceux des inter-camps aussi donc, c'est dire bien sûr qu'on a été  forcément nous aussi dans le coup, tu vois si c'est miteux !.
 
La pureté d'un côté, la méchanceté de l'autre, soulignaient ardemment les plus combatifs "militants du pur" installés dans la Vérité des cieux : 
 
- Vous y pensez vous à la victime ? aux deux victimes (Nafi, Tristane) ? hein ! est-ce que vous y pensez ?
 
- Aux "présumées" victimes voulez-vous dire ? Oui heu ! On se posait d'ailleurs un peu gênés la question de savoir conceptuellement  si une présumée victime est déjà à ce niveau juridique une victime authentique ?
 
- Infâmes salauds ! toujours la dénégation machiste prête avec la bave à la bouche, vous me dégoûtez, phallos incontrôleux  !.
 
-Ben ! attends, Julie ! S'il te plaît, On se demandait aussi en même temps si l'accusé présumé innocent était encore innocent. Il est clair que DSK n'est pas beaucoup resté un seul instant innocent, le "pervers", le "singe en rut", "l'obsédé". le "malade dans le cerveau !"
 
-Ah ! J'aime nettement mieux cela  !
 
L'affaire DSK est partie on le voit bien sur la base d'un substrat très profond, violent qu'il faut analyser et comprendre (c'est pas surhumain à faire) même si on n'approuve pas toujours obligatoirement les points d'étape en route !
 
De l'affaire DSK, telle qu'elle a gonflé, que se retient-il là à présent si on passe les détails concrets dont la presse vous informe scrupuleusement par chance chaque jour : il reste selon nous deux trends maintenant :
 
-Un trend antiféministe (quelles bandes de connes, ces pouffiasses ! Elégance !)
 
-Un trend anti-masculiniste (quelles bandes de parfaits fumiers, ces gros porcs ! Rélégance !)
 
 
¤¤¤ NB 1 et 2 : Addendum pour le débat intello
 
 
Nous proposons à votre réflexion sérieuse sur le sujet en cours l'examen des deux  textes suivants :
 
 
-Subject: DSK, les féministes de la onzième heure desservent la cause féminine : ALEXANDRE THOMAS FORUM

 
 
 
Et
 
-Subject: Sisyphe.org - La stratégie masculiniste, une offensive contre le féminisme

 
[->http://sisyphe.org/spip.php?article329]


 
Comment trancher justement, hein Paulo, je dis bien "justement"  ?
 
-Il faut de la retenue et du respect à mon avis en premier. Par exemple moi je ne mange plus du saucisson pendant toute la durée du ramadan. Dans ces conditions on ne me fera pas bouffer de la féministe avec une odieuse stupidité longuement mitonnée. Les féministes, certaines, ont eu l'air d'être un peu légères sur le frichti intello, eh bien c'est tout à fait faux, ce ne sont pas du tout les féministes qui ont dit des conneries, mais vous ne vous en êtes même pas aperçus, pauvres nigauds ! Il faut exactement bien comprendre le truc qui a fonctionné, il est habilement larvaire.
 
On n'accusera certes en aucun cas l'UMP, nous, non ! ah ça jamais, il faut être correct et fairplay ! mais tout donne, ou pourrait donner,  l'impression (si on se lassait aller),  que tout se passe ou semble s'être passé comme si la haute maxime morale de l'action avait été chez eux prioritairement et intelligemment : "Prodeo larvatus".
 
 
-Tiens un exemple. Concernant la fameuse lettre anonyme sur les hôtesses d'Air France présumément importunées massivement par DSK :
 
Nous à l'Ocséna, nous ne pouvons rien exprimer de décisif sur le fond de la question, nous ne connaissons nullement en effet l'expéditeur de la missive. La seule chose en revanche dont nous sommes totalement certains et dont nous pouvons attester mordicus de jure c'est la personne qui a acheté le timbre et le parti français qui l'a collé.
 
 
 
 
{{Soyons clairs ! Les féministes n'ont pas gaffé, elles n'ont pas été manipulées un seul instant, sinon il y aurait complot, le complot n'est nullement utile, bien au contraire pour tout envenimer dès qu'on est deux ou plus de deux.}} 
 
 
-Tous les bons esprits te le diront, il n'y a bien sûr pas plus de complot dans l'affaire DSK qu'il n'y a de complot dans une épidémie de grippe : Mais bon ! qu'est-ce qu'elle marche bien quand même la grippe quand elle s'y met ! Et la grippe DSK, il faut le dire, est un quasi chef d'oeuvre : cela rassure donc énormément de savoir qu'elle est  seulement auto-organisée par elle-même.
 
Bien sûr il n'y aurait pas eu de sécrète suspicion indigne, qu'on n'autoconfessera pas à blanc, s'il y avait eu une digne enquête parlementaire à résultat clairement négatif. Mais bon ! là c'est psychologiquement stratégique, là où il y a de la pétition de principe malsaine aussitôt que tu poses une question implicite mortelle.
 
Si tu poses la question : l'UMP est-elle impliquée dans l'affaire DSK ? Dès le point d'interrogation il y a possibilité. Si si !
 
Tu modifies la ponctuation il n'y a plus de problème. Tu dis avec Clopé : "la théorie du complot est une folie pour déglingués socialistes ?" Le contenu en soi n'a pas d'influence, ce qui compte vraiment est le mode choisi affirmatif,  le mode  porte sans discuter l'a priori principiel affirmatif-négatif que tu entends faire passer. T'as le syllogisme concluant très simple sous tes yeux : "les socialistes disent le plus souvent des fadaises, donc s'ils osent dire qu'il y a peut-être complot c'est forcément une grosse connerie". L'aspect logique de la démarche plait partout énormément.
 
En fait l'UMP n'a pas besoin de comploter comme on voit qu'elle ne le fait pas. "Motus et bouche cousue" lui suffit. Elle n'a pas besoin de pousser du doigt ou de la main ou de suggérer à l'oreille d'Atlantico.
 
Oui, l'UMP n'avait pas à suggérer pour commencer : ni à la police américaine, capable de ses erreurs toute seule, ni  au procureur impatient qui avait là l'occaze inespérée de traîner un inconséquent Français puissant dans la gadoue. l'UMP n'avait pas à suggérer le très invraisemblable Kenneth Thompson pour avocat cynégétique de l'accusation, l'UMP n'avait pas à mettre en branle Sofitel, Tristane, David, Montbrial, le barreau de Paris, etc etc.
 
Tout se passe pour le mieux. Y c. avec Air France sans doute !
 
Nous pensons, contrairement au Canard enchaîné et au Nouvel obs, que même si le dossier Tristane s'écroule par la force des choses, on ne voit pas pourquoi la justice française s'agiterait. Elle a peu de raison, si ce n'est le fond, d'arrêter le procédure parisienne qui est assez fonctionnant belle.
 
A NY c'est un peu différent peut-être, Cyrus Vance redoute ce qui peut quand même venir encore en douce. Son problème est comment  virer DSK du territoire avant que les gros pépins débarquent si toutefois ils adviennent. 
 
 
 
{{En conclusion : on est sur le flanc et planplan rataplan}}
 
 
Donc si l'on est objectif,  tout pousse au fond à poursuivre ici à Paris, vu de Paris, sous la main de Paris, par intermédiaire US, au max, une affaire possiblement purement vénale, qui a si bien fonctionné jusqu'à ce jour, qui ne tient  judiciairement que par des riens. Mais politiquement par beaucoup tout : il ne faut pas que DSK revienne, voilà !  tu te rends compte ce serait possiblement triomphal pour lui.
 
Il ne faut pas que le trend féministe perde de son puissant espoir engagé sur le métier et de sa pleine joie momentanée à si peu près des élections. Le MEDEF promet l'égalité, la parité,  le MEDEF souffre beaucoup de n'avoir pas pu la donner dans les siècles précédents, c'était la faute du socialisme incompétentement maximaliste, l'honnêteté de l'UMP sur le sujet n'est pas même à discuter. Enfin ! voilà sur le papier une ultime souhaitable grande réforme pour eux fastoche et toute cousue main dont nous vous donnerons demain les bonnes intentions dont l'enfer UMP est bien entendu complètement pavé.
 
A savoir, en bref, parité totale hommes-femmes à l'Assemblée, parité sous peine de sanctions de tous les salaires, etc. etc. Parité dans les jurys, surtout sur les affaires intimes, de moeurs et intersexes, loi sur la garantie de non-promo canapé discrètement queutardes dans toutes les administrations, et toutes les entreprises.
 
Le plus effrayant est que DSK serait capable de faire tout ça, hautement, s'il était président.
 
-Ah mais, il ne mérite pas d'être président il est beaucoup trop onaniste, forciste et immoral !
 
-Ah bien sûr, on pensait trop à quelqu'un de compétent. On est un peu coincé on le concède quant à la seule moralité.
 
En réalité, l'émotion collective que l'on a connue tombait aux pommes et la Cause sacrée des femmes était la bienvenue. Voilà c'est tout ! La mayonnaise a bien pris par pure coincidence. Nous sommes les premiers à dire que l'UMP n'y est pour rien, que ce n'est qu'un fantasme de la voir des mois à l'avance installée, comme certains le prétendent, au dehors partout parmi les auditeurs des radios, les commentateurs improvisés des journaux, les sites, les petits et les gros blogs.
 
L'UMP est bien en place. Déonlogiquement on ne peut pas croire à sa malignité, mais dans les éventalités hypothétiques depuis 90 jours on ne peut totalement tout exclure.
 
Ah ben il faut être fairplay comme Paulo disait en entrée, on peut pas tout vouloir dire les choses vilaines et leur idéal contraire.
 
 
Fournir DSK, sûr, c'était fournir le pain et tous les jeux de cirque. Faut pas que ça retombe, c'était d'ailleurs rudement festif, on espère bien que Tristane ne va pas à ce stade, passablement réussi déjà, complètement mollir maintenant, ce serait décevammant contreperformant. Et puis Tristane est tellement émouvante ! 
 
 
{{*************************}}
 
 
 
 
{{Alain Serge Clary et les Inoxydables philosophes de l'Ocséna vous saluent bien.}}
 
{{Avec la participation de nos potes et amis préférés, qui se manifesteront à l'occasion selon leur libre volonté.}}
 
{{*********************************************}}

{{Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée}}
 
 
 
 




 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans ZAZ DANS LE QUARTIER
commenter cet article

commentaires

Alain Serge-Clarry 11/08/2011 23:59




Jeudi 11 août 2011




DSK-Affaire DSK : Le dilemme DSK et ses deux camps, une anthologie déjà,
entre livre d'or et bêtisier (zaz)



DSK-Affaire DSK : Le dilemme DSK et ses deux camps : une anthologie déjà, entre livre d'or et bêtisier (zaz)


  


  




 




{{Avertissement}}







  



  



Comme le lecteur le sait déjà, la  mention "zaz" accompagnant nos textes indique une manière de faire délibérément décalée,
qui ambitionne par un éclairage oblique à plus de perspicacité dans le traitement des questions politiques :



- C'est dans l'humour raté que, selon nos plus brillants détracteurs, nous sommes de loin franchement les
meilleurs. 



- Les plus vachards qualifient en outre de complètement nullarde notre pratique de l'autocommentaire 
: Nous ne pouvons que leur donner raison.



  



  



 



*****************************************



 



 



{{Réf. anté}}



 



 




Subject: Le dossier DSK de l'Ocséna (zaz)







  [->http://ocsena.ouvaton.org/article.php3?id_article=1026]




 



 



***************************************



 



 


































 


{{1. La question des présupposés : de quelle colline regardons-nous ?}}


 


1.1 Un, nous ne sommes pas, à l'Ocséna, spécialement a priori DSKistes, si toutefois nous pouvions dire exactement de
façon bien carrée ce que c'est définitivement que d'être DSKiste. Nous pouvons vous dire que nous sommes à gauche plutôt, assez plus.


 


1.2 Deux, nous distinguons naturellement, comme le savent ceux qui nous suivent, 3 sphères "juridiques" dans l'affaire DSK
:


 


-1.2.1 L'affaire judiciaire (DSK est-il coupable ou pas ? Elle n'est pas précisons-le notre priorité première)


 


-1.2.2 L'affaire politique (Sommes-nous ou pas baisé comme des niais" d'une présidentielle que DSK détenait
assurément ?). Nous sommes très sensible faut-il le dire à cette question-là.


 



ocsena 11/08/2011 08:52



L'affaire DSK si l'on s'en tient du moins à l'aspect judiciaire et moral (écartons à ce stade la question politique qui nous préoccupe
nous en premier mais qui est de nature sans doute singulièrement différente), l'affaire DSK donc semble diviser les gens en deux vastes camps, en deux Raisons ou raisonnements, ethos,
pathos, sensibilités, deux approches, deux esprits, deux coeurs à première vue peu conciliables et qui ne se pêtent d'ailleurs pas du tout le but à le faire.


  


 A considérer le niveau de l'invective, simple et normatif, il y a d'une part les pro-DSKistes, immoraux, machistes et vils
obsédés du cul sans doute, d'autre part les antis, tout à fait moraux certes, mais névrotiquement a priori très abimés et cogitant selon leurs adversaires comme des brèles quand il le
faut.


 


Nous ne voulons pas trancher ce débat, simplement, n'importe lequel ou laquelle d'entre nous peut se caser lui-même dans la partie. On
peut s'aider de petits tests ou petites épreuves diverses.


 


Un texte récent paru sur un blog du Nouvelobs permet de nous mettre tous chacun à l'épreuve : il met les uns émus aux larmes, dans
le dépassement et l'émotion, il met les autres aux larmes hilares, éperdues de mépris.


 


Dans quel camp vous rangez-vous ?  :


 


 




-Subject: Communiqué du BRDS ; Nafissatou Diallo contre DSK : Le Blog de Nicole






 
[->http://nicole.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/08/09/communique-du-brds-nafissatou-diallo-contre-dsk.html]




geneghis 10/08/2011 19:28



Et si DSK avait vraiment eu la main baladeuse?? même si cela n'aurait pas dû prendre des dimensions pareilles...mais qu'avait à se mettre sous la dent, la presse qui adore les rebondissements!


Même mettre la main au cul, c'est pas du joli joli!! Perso, je me retourne et je fous une bonne baffe à celui qui est derrière, guilty or not guilty!



Ocséna 08/08/2011 23:24




Subject: Une compagnie aérienne enquête sur les photos d'une fellation dans le cockpit d'un de ses appareils - 20minutes.fr




 


  


[->http://www.20minutes.fr/article/767842/compagnie-aerienne-enquete-photos-fellation-cockpit-appareils]


 


 


- ¤ Trop facile, tout le monde a reconnu DSK