Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 20:55

 

Salut l’artiste !

http://florealanar.files.wordpress.com/2011/08/allain-leprest-2596.jpg?w=150&h=150

Allain Leprest (photo DR).

 

Il était l’auteur de Y’a rien qui s’passe, l’un de ses plus beaux chefs-d’œuvre. On eût préféré que ce soit le cas en ce triste 15 août. Mais la nouvelle est venue nous assommer au matin : Allain Leprest s’est donné la mort la nuit dernière.
L’un des très grands poètes de la chanson d’expression française s’en est allé. Immense tristesse.

A lire absolument : l’article, "Allain Leprest, 1954-2011", que lui consacre Michel Kemper sur son blog.

Une Réponse

  1. Allain a cassé ses pattes au crabe… Bien fait pour les crabes.
    Des fois il convient de ne pas trop attendre la marée…

    Salut Poète!

    Steph


  2. Votre commentaire est en attente de validation.

    Il n’en demeure pas moins regrettable d’avoir aussi longtemps livré avec lyre, musarde et bagages pêle-mêle son amitié aux staliniens - faussement repentis ou pas- jusqu’à il y a peu, sans grande retenue ni aucun atermoiement…

  3. Jamais à notre connaissance il n’aura rendue sa carte du PCF, ne se sera trouvé un peu en « porte à faux » que de figurer ecore au nombre des adhérents au « club des vétérans» de ce même parti…ainsi que comme nous l’apprenons sur la page que lui consacre entre autre Wikipédia…//sous réserve//.
    Mais la contradiction chez ce poète n’était pas que de mots.C'était aussi une manière d'être..........interpellant.

  4. Il s’est démené comme un diable tout en se maintenant dans l’ombre, ceux qui aujourd’hui se déplacent en pleine lumière lui doivent au moins un coup de chapeau plutôt que le silence des rideaux

    Steph.
    Chronique: Feu sur les corbillards.

    http://nosotros.incontrolado.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans FEU SUR LES CORBILLARDS
commenter cet article

commentaires

geneghis 20/08/2011 11:20



Bien dit, Floréal!


Gene



Floréal 19/08/2011 19:57



 



« Salut l’artiste !




Ta gueule, Frédéric !


19 août 2011 par florealanar



L’homme qui, nommé au poste de ministre de la Culture au lendemain de la mort d’une idole sautillante du show-biz américain, avait cru nécessaire de déclarer : « On a tous quelque
chose en nous de Michael Jackson », s’est senti obligé de prononcer un petit mot à propos de la disparition d’Allain Leprest. « Auteur, compositeur, interprète mais d’abord et
en toute chose poète (…), artiste immense et rare (…), l’un des plus représentatifs de cette si riche tradition française d’une chanson aux textes longuement médités (…), homme sans concession
qui aura tracé sa voie très loin des sentiers battus ». De qui se moque-t-on ? Placé à la tête d’une institution qui confond absolument chanson et show-biz crétinisant, qui ne
subventionne que les grosses structures d’où la chanson que nous aimons est totalement absente et méprisée, qui oblige précisément cette chanson « aux textes médités » à prendre les
sentiers de traverse, à se marginaliser involontairement, le ministre Mitterrand n’avait qu’une attitude un tout petit peu digne à suivre : se taire. Le concert de louanges entamé depuis mardi
dernier par les faux-culs inconsolables d’un monde médiatique totalement indifférent lui aussi à « cette si riche tradition française » dans laquelle se situait Allain Leprest était
déjà difficilement supportable.


Prononcées par lui aujourd’hui, ces paroles ajoutent à notre peine et à notre colère.



geneghis 16/08/2011 08:27



Encore un que le crabe a emporté!


Mais je dois avouer que je ne le connaissais pas. Un petit tour sur Youtube pour entendre quelques chansons. Très belles.


Il est mort jeune, mais libéré.


Pas d'autres mots....


Gene


 



Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 16/08/2011 09:01



Le Bureau du PCF contrit de perdre encore un militant tenace en dépit de tout enverra t'il aux enfants de ce dernier un ultime rappel de cotisations?


S.