Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 21:40

Celui qui "ne sait pas" est un imbécile, celui qui se tait est un salopard!!!!

Reblogged from anthropologie du présent:

http://berthoalain.files.wordpress.com/2012/09/2185769_marseille-ok.jpg?w=600

à reblogué sur http://nosotrosincontrolados.wordpress.com/ plus de joke! Gene

Cette entrée a été publiée dans Uncategorized. Ajouter aux Favoris le permalien.

 

3 réflexions sur “Attaque et incendie d'un camp Rrom à Marseille - 27 septembre 2012”

  1.  
    0
     
    0
     
    Rate This
  2. Je me poussais un peu au delà des conséquences du jour -mes joyeux rayons- me disant qu’il ne pouvait se concevoir de laisser passer une saloperie pareille sans rien en dire au prétexte que nous serions dans l’ignorance du déroulement effectif de l’affaire…


  3. Comme si cela était indispensable d’avoir une appréciation/estimation “détailleuriste” de cette vilaine et odieuse combine associant comme il est permis de le supposer une collusion odieuse et même contre-nature entre la police et cette population elle-même stigmatisée, précarisée , mise à l’index souvent, abonnée au Pôle-Emploi, vaquant dans un urbanisme concentrationnaire déglingué, mal nourrie et mal soignée dans ses propres maladies, qui vacharde se sera dégotée une autre population encore plus affaiblie, atomisée et isolée qu’elle ne l’est elle même pour se livrer dans la cité phocéenne aux “premiers pogroms spontanés” -(du moins si l’on en croit les merdia!- sous la bienveillante protection de la police et même des “zélus” si proches dans l’ensemble de cette extrême droite qui dans la région bat des records en matière de crasse et de xénophobie.


  4. Cette population qui pourtant se bouffe aussi cette saloperie en pleine poire chaque jour et s’en va maintenant cramer les campements de “Rrom’s, de Tziganes, de Manouches qui, avant d’être condamnés à la rue, à camper au bord des décharges, sous les bretelles autoroutières étaient part intégrante de la ville même de Marseille et pas seulement puisque c’est tout le littoral méditerranéen qui se trouve concerné et imprégné de cette culture et qui sous nos yeux se commet maintenant en de pareilles monstruosités…Que nous dit-on? Que l’évacuation aurait été pacifique??? Comme si il était concevable que de pareils narvallos puissent expulser des familles entières sans s’exposer à quelques paires de baffes bien méritées…A moins que la police, forte de ses matraques, de ses tazers et autres tonfa n’aie “su” imposer ce calme étonnant, cette résignation dont sans honte aucune, sans évoquer l’ombre d’un premier élément de doute les média se font l’écho réjouit et servile…

  5. Il ne nous est pas possible de croire à cette immonde fumisterie que constitue cette expulsion “pacifique” du campement des nomades. C’est avec colère que nous regardons les habitants qui s’y livrèrent devançant ainsi à la fois la flicaille et Manuel Valls-Tango-Charlye!!!

    Il est bien difficile de “comprendre”, ce qui reviendrait à “prendre avec, il est tout aussi difficile de ne pas exploser de rage et de ne pas cracher notre mépris à la gueule de ces salopards-là…
    Il suffirait pourtant de rappeler ce que sont les fonctions historiques, de tout temps et hors temps, du “Lumpen Prolétariat”…

  6. Comme on le voit: c’est guère reluisant!!!

  7. Steph.K

  8.  
    0
     
    0
     
    Rate This

    Reblogged this on Nosotros.Incontrolados.

  9.  
    0
     
    0
     
    Rate This

    Ne pas laisser dire ni laisser faire!!!

    http://luttennord.files.wordpress.com/2012/09/solidarite-roms.jpeg?w=614&h=868

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

Steph 02/10/2012 19:45


-" De : nosotros.incontrolados >
À : Gene Ghis
Envoyé le : Samedi 29 septembre 2012 13h09
Objet : Harkis (suite)





A propos de Hocine louanchi

http://www.citoyens-et-francais.fr/article-temoignage-d-un-harkis-hocine-louanchi-107336669.html

On verra que sur ses pages, comme sur celles où il s'exprime, on trouve de bien drôles de types ou de "groupements".
J'ai constaté ce matin que le Chat noir émeutier avait relayé un peu rapidement et peut-être même par imprudence cet article dont je te touchais quelques mots....Je persiste à penser qu'une
grande retenue est nécessaire vis-à-vis du type en question. Ceci d'autant que son article fourmille également de références nous invitant à nous connecter à d'autres pages assez
fumeuses....
Fais suivre au Chat noir si tu veux bien , ça ne coute pas la peau des chiens....

Je suis fatigué...Peut-être que ça ira mieux cet après-m'.
Bisouxes.
S.


Steph 02/10/2012 19:38


Ce même billet nous été posté systématiquement depuis plusieurs semaines, un peu comme un spam.


Bien sûr tous les camps nous font horreur et ceux-ci également. Cependant, de nombreux liens ratachés à ce billet qui cette fois nous a été posté en "comm" nous renvoit vers des sites des plus
douteux.


 Ce qui lui permet de maintenair sa présence à la lisière de l'imigration de stigmatiser celle-ci en l'opposant ç une autre. Ve billet fait l'objet d'une discussion entre les AZA et nous
depuis quelques semaines. Nous ne connaissons pas l'auteur de ce billet qui ne s'est pas autrement manifesté à nous qu'en nous postant ce truc avec obstination comme il l'a déjà posté auprès du
Chat Noir qui l'aura reproduit et diffusé peut-être un peu imprudemment...mais en toute sincérité.De l'OAS à nos jours, la méthode est la même: infiltration et intox!!! Nous recommandons la
prudence à qui recevra ce  type de message....


Steph.

LOUANCHI 29/09/2012 16:11


HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE  : lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


 


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


 


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012 sur
radio-alpes.net