Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 10:06
-"Camarade ta liberté fraichement acquise
se perd irrémédiablement
dès l'instant où tu t'emploies à la fêter, à la célébrer!"
B.Traven
 


Hier il était question de B.Traven sur Arte...J'en ai retenu une que je trouve plutôt excellente.


Bien entendu celle-ci ne relève que de la liberté de mon interprétation plutôt "engagée" assez peu soumise aux avis "objectifs polaroïd"  des littérarographes, des historiographes patentés et autres spécialistes se bousculant sur "les strapontins de la connaissance réifiée", aussi cette petite éeloge n'engagera-t-elle que moi.

 

Jugez en plutôt:


Lorsque les indiens du Chiapas désignent un "chef", ce n'est que pour une année et une seule fois, définitivement.

______________________

 

Cette disposition permettant de prévenir contre les possibles dérives autoritaristes qu'occasionnerait possiblement un Mandat plus long. Lequel mandat ne s'accompagnant d'aucun autre avantage matériel que celui de l'exercice consultatif, altruiste et non-coercitif  de la fonction.


Mais ce n'est pas tout:

L'impétrant doit sacrifier séant au brulant rituel d'intronisation consistant à s'assoir sur un braséro chaud bouillant pendant que les "électeurs hilares" lui balancent plein de vannes, se foutent de sa gueule, le sermonnent à qui mieux-mieux, le taclent comme jamais .

Après quoi le voila promu "chef" pour un an.(Arbitre en réalité). Il est clair, qu'ayant le cul carrément cramé, ad vitam aeternam, il ne pourra se présenter à nouveau à un quelconque mandat de la même nature ensuite.

(Au mieux il pourra sièger au Conseil à condition de n'avoir pas été désavoué.)


L'exhorbitant pouvoir des "grands prêtres" et autres Chamanes avait il faut bien en convenir laissé des traces douloureuses et sanglaantes; il s'agissait donc  bien de ne plus permettre le renouvellement de pareilles et aussi sinistres expériences. (J'adore!).


C'est dans le pas de celui-ci que nous retrouverons le cheminement étincellant, poétique  mystique et très controversé de Antonin Artaud "Le Momo".

 

http://www.babelio.com/users/AVT_Antonin-Artaud_2673.pjpeg

Antonin Artaud

-(Initié au Peyotl par les indiens Tarahuamara)-

___________________


http://www.babelio.com/users/AVT2_Traven_7870.jpeg

B. Traven.

 

(Selon de basses sources policières et de désinformation:

-(Anarchiste de Bavière et poseur de bombes?)-


Ouarffffffffffff!


 
Je trouve ça tout à fait magnifique et ne puis que déplorer que cette pratique empreinte à la fois de sagesse et de beaucoup d'humour n'ait hélas  plus largement inspiré jusque dans nos contrées et même imité en tous points (sauf sur la durée du mandat qui pourrait être réduite de moitié au moins et à la condition expresse de la révocabilité du "mandé"à tout moment au chorum des deux tiers à poing levé) les prétentions de nos légistes à vitrifier plus encore nos naïves aspirations réifiées à la "Démocratie mystifiée" qui nous accapare sous la férule d'acier, de fer, de feu et de sang de  leurs hauspices, depuis Platon ou Socrate, jusqu'à Hegel, devenues le tripailles rances de  l'OTAN.Voir: de l'ONU.



Steph

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires