Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 07:30

http://cettesemaine.free.fr/spip/IMG/logo1.gif

 

De nos jours plus sûrement que jamais ce giga cirque sur-merdiatisé qu'est le festival de Cannes où pullulent et postulent connes et cons est à comprendre comme un avertissement solennel adressé aux cinéphiles de tous bords:

 

Chaque film primé est à rejeter sine-die dans toutes ses longueurs & largeurs: acteurs/trices, réalisateurs, scénaristes, et tout le bataclan. Ce qui aura  le mérite d'alléger considérablement nos agenda tout en soulageant aussi nos budgets "loisirs' réduits de longtemps au consommable!

Sur nos pages, tel "un marronnier", chaque année nous accordions au moins un billet critique vrillé entre les deux de cette ridicule et bling-bling opération de foire sub-cultureuse, voir trois ou quatre...

 

Cette année marquée par les massacres continus en Syrie, par la répression frappant les "printemps arabes", par le sort réservé aux travailleurs de tous les pays sous les coups de boutoir de l'ultra libéralisme financier, c'est à peine si nous nous serons fendus d'un entrefilet volontairement persifflant attisé à l'acide corrosif habituel qu'imposent de tels concours le plus souvent littéralement imbéciles surnageant au centre d'une arrogance fastueuse d'une insolence crasse couronnée cette fois par l'acteur "Brave Bite".

 

Quelques amis nôtres et proches nous ont  fait savoir qu'il est arrivé parfois que des perles, des diamants de celluloïd, aient emmergé de ce terrible fatras d'incongruités par dessus les crânes mous chapeautant le Jury artistiquement inspiré par tant de foutraqueries indigestes....


Ceci est rigoureusement exact, mais il n'empêchera jamais de vérifier l'adage selon lequel:


-"On ne soupe pas avec le diable quand bien même ce serait avec une cuillère à long manche!"-

 

Ceux-ci malheureusement seront emportés indistinctement dans le chiari-dyarrhé fascisant qu'est ce festival prétendant rassembler tous les genres...

Toutes les résignations en réalité, tous les "genres" en effet, y compris ceux prétendant rejoindre la contestation de l'ordre établi rassemblés à cette occasion en une constellation comique  cosmique dans un "à-côté new-look" de la double pensée à repasser.


Entre les séquences il y a toujours des conséquences correspondant à des choix!


Tant pis!

 

Il s'agira en tout premier lieu de choisir ses amis, de reconnaitre ses ennemis pour de bonnes paires de "claps" de fin....



Feu sur les corbillards!!!





Steph

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires

Steph 29/05/2012 13:39


 La pathétique promenade des gens laids:


D'aucuns se seront avisés de porter à notre connaissance que selon eux  notre billet "était un peu court" en regard de l'importance évènementielle que représenterait ce festival...


La conscience malheureuse agitée.


Tout au contraire, nous pensons qu'en réalité ce billet aura été même plutôt "long" pour traiter objectivement de l'insignifiance éhontée de cette manifestation à la
fois grotesque, caricaturale et d'une pauvreté extrêmement significative.


La preuve?


Nous n'avons ni ne verrons probalement aucun de ces films-là dont l'obsolescence est calculée comme avérée au terme de quelques semaines en salle, puis oubliés définitivement, du haut de leur
insignifiance en tant que "produits prédigérés" et immédiatement interchangeables.


Il faut bien que ça valse!!!!


Vous pensez bien si on se l'actionne de rire, scène 2!!!!


Steph

Steph 29/05/2012 08:55


FESTIVAL DE CANNES : "Amour" de Michael Haneke, un conte douloureux sur la vieillesse d'un couple.


_______________________________________________________________



Deuxième Palme d'or pour le cinéaste.



Pour nager , l'or c'est pas vraiment le pied!!!


A quand un film un peu talentueur  sur le vieillisement et le coma dépassé du "Bestival des
connes" ?



S.