Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 12:21

Ce matin encore je peinais à trouver quelque choz de rigolo dans l'actualiture du moment...Mais rien de notable ne surnageait au dessus du cloaque héxagonal si ce n'est que le footeux E.Cantona nous annonce se lancer dans la pestilentielle de mes douze pour marquer quelques buts tardifs...

 

http://www.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_169_large/article/image/cantona_m.jpg


Pour ce faire le célèbre sportif aurait fouillé ses cartons

et posté aux Maires de toutes  communes de fRance

de vieux crampons, quelques genouillères, des maillots imprimés de sueur,

des affiches de cinéma afin de récolter les quelques 500 signature/sésame...


.

Lui aussi, à l'instar de F-H a une parole de but. Il avait, Il y a encore peu, en 2011, appelé les "couillonnés d'en bas" à tous vider leurs comptes bancaires, à retirer leurs éconocroques de fin de mois le même jour à la même heure....en même temps que lui...(Non pas au "Carlton" ou au "Sofitel"!) et à planquer le tout dans un trou au pied de la cheminée, dans une grande amphore en terre cuite ou sous le matelas de la chambre du petit dernier....


Ce quiaurait suffit, selon le maitre des pelouses et des pellicules, à précipiter sine die ad vitam ad bekham le capitalisme aux abyssales poubelles de l'histoire...

L'aventure pouvait sembler tentante mais....Au passage nous accorderons quelques indulgences amusées, voir narquoises, aux zélus qui le préfèreront à la catcheuse de la porcherie F.N, (bien qu'il n'entre pas particulièrement dans nos priorités d'être "sympathiques" envers qui que ce soit dans ce domaine si partriculierement désopilant!).


 

La chose avait fait "Glandboui" dans les milieux "autorisés" à penser...


 

On redoutait une calamité bancaire annoncée par l'intellectuel du footballe....Las, les interessés n'avaient pas un fifrelin de découvert possible et aussi l'assaut ne fut pas....


Nous on se marrait....(Après nous avoir révéllé comment nous pourrions liquider les spéculateurs, comme on change de club, Eric va maintenant nous démontrer comment on peut les "sauver"....Beau match A/R....)

Pollop, peau de balle et balais de crin: il est resté peinard chez lui et n'a rien "vidé" du tout -ce gros cochon de milliardaire improvisé "gauchiste"-  sinon ses burnes dans le ventre d'une fan hypnotisée la veille par les poilus mollets du mec qui respectivement lui servent de lobes droit et gauche du cerceau d'en haut.

 

Ok, c'est pas des plus joyeaux comme trouvaille...Mais si on trouve mieux on vous en cause aussitôt! Tenez, si ça s'trouve, ce navigateur ne trouvera pas le temps d'aller voter...Notez que sur ce dernier point, ça peut se comprendre: voter pour soi est toute de même assez mesquin et manquerait de "fair-play"...Voter peut-être aussi passablement con, pour peu que l'on y accorde un instant de réflexion....


Si de votre côté vous avez "quelque chose sous le pied", vite cherchez un paillasson à poils durs!


Bonne journée......


S.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires

lejournaldepersonne 11/01/2012 11:25



Guevara à Cantona…
J’ai visionné moi aussi la vidéo de Canto.
Qu’est-ce qu’il dit en gros ?
Primo : les banques et les banquiers sont la cause de tous nos maux.
Secundo : les banques ne vivent que de nos dépôts
Tertio : pour se débarrasser du fléau, il suffit de leur retirer nos dépôts.
Guevara a écrit à Cantona :
Salut mon frère…
Je me retourne dans ma tombe en me disant que le 7ème jour, Dieu aurait mieux fait de créer des cantos, au lieu d’un dimanche pour manchots.
J’étais banquier, je sais de quoi tu veux parler.
Tu voudrais que tous les vrais citoyens retirent leur confiance à toutes les banques en reprenant leurs billes, pour mettre à genoux les banquiers qui nous ont traîné dans la boue. Pour que tout
le système financier s’écroule d’un coup. Que l’économie réelle refasse enfin surface et que cessent l’arrogance et la suffisance de ceux qui se font du blé à nos dépens.
O mon frère, je partage ta rage et ton courage mais… parce qu’il y a un Mais, si je me permets, tu confonds le remède et le poison…
Pour te le dire autrement, qu’est-ce qu’un ballon ?
Ce n’est pas avec ça que tu t’es fait un nom ? Mais avec ta façon de l’utiliser, de shooter dedans…
Quand le ballon passe à côté, ce n’est pas le ballon que tu vas incriminer mais le pied qui l’a frappé, caressé ou lifté…
Moi, l’ex-banquier, l’éternel damné, je peux t’en dire autant de la banque et des banquiers.
Ok tous les braves gens vont retirer leur argent au guichet, et après leur retrait, combien de temps peuvent-ils durer ?
Pour te faire sourire, je te dirais 90 minutes  chrono… pour que les pratiquants de l’injure ne retrouvent plus rien dans leurs chaussures…
La banque n’est pas le fondement de l’édifice, loin s’en faut, c’est nous le fondement… les hommes !
Et pour te renvoyer la balle, si nous retirons nos sous, nous serons les premiers à subir le contre coup… c’est comme si, nous déclarions forfait.
Ce que nous n’avons jamais fait. Parce que nous sommes quelque part, des rebelles avant d’être des manivelles…
J’ai largué Fidel, comme tu as largué Henri Michel, parce que quitte à se prendre le mur, nous préférons le faire seuls, sans entraîner ni aliéner personne.
On ne va pas reprendre les armes, tu as raison, ni faire sauter la banque, c’est moi qui ai raison…
ON VA CHANGER DE BANQUE. CHANGER LA BANQUE pour cesser de banquer pour les requins du monde entier.
Pour commencer, on va créer le 7 décembre une nouvelle banque… NOTRE BANQUE !
Une banque qui n’aura qu’un objet : défendre nos intérêts.
Une banque qui accorde ses crédits à ceux qui n’ont pas d’autre crédit que leur envie de créer des entreprises, des débouchés, des marchés.
Une banque citoyenne.
Et gooooooooooooooooooooal !!!Et le tour est joué !!!
Tu appelles ça comment déjà ?
Un lob ? Le ballon est passé au-dessus des adversaires…
Pour finir dans les filets de la petite ménagère !
Au diable mon frère…
Je suis citoyen du monde entier… mais j’aime tes red devils !

 

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 11/01/2012 11:55



@ Jde P,


Belle harrangue, non d'un petit bonhomme dans un short velu! Pour Canto, tout se comprends comme une immense accumulation de séparations...Cette fois ce sera celle du logement mais avec rien à
bouffer dedans, celle d'un spectacle contestaire préservant l'ennui de tout ce qui existe, retirer ses billes et ne plus gagner une agathe ou un caleau, interpeller les candidats mais ne pas
changer d'un yota l'objet de la partie et continuer à bouffer de la pelouse et des stéroïdes excellent pour "le cerceau passif", jouer avec les apparences et le spectacle de la contestation,
réifier le questionnement  jusqu'à son effacement même...


Sur les gradins les experts perplexes en apprécieront le drible aventureux mais aussi la hardiesse galbée du mollet...


Le prochain coup... contre le nucléaire par exemple,  nous incitera-t-il à faire rouler nos bagnoles au gaz de shiste? à faire tourner les éoliennes au bio-diesel, inventera-il les usines
marée-motrices fonctionnant à l'eau lyophilisée?


Il y a beaucoup de génie inexploité dans le foot balle......


Bonjour à toi Journel de personne. Ca boume?



Cordialement


Steph.



lejournaldepersonne 11/01/2012 11:25



Guevara à Cantona…
J’ai visionné moi aussi la vidéo de Canto.
Qu’est-ce qu’il dit en gros ?
Primo : les banques et les banquiers sont la cause de tous nos maux.
Secundo : les banques ne vivent que de nos dépôts
Tertio : pour se débarrasser du fléau, il suffit de leur retirer nos dépôts.
Guevara a écrit à Cantona :
Salut mon frère…
Je me retourne dans ma tombe en me disant que le 7ème jour, Dieu aurait mieux fait de créer des cantos, au lieu d’un dimanche pour manchots.
J’étais banquier, je sais de quoi tu veux parler.
Tu voudrais que tous les vrais citoyens retirent leur confiance à toutes les banques en reprenant leurs billes, pour mettre à genoux les banquiers qui nous ont traîné dans la boue. Pour que tout
le système financier s’écroule d’un coup. Que l’économie réelle refasse enfin surface et que cessent l’arrogance et la suffisance de ceux qui se font du blé à nos dépens.
O mon frère, je partage ta rage et ton courage mais… parce qu’il y a un Mais, si je me permets, tu confonds le remède et le poison…
Pour te le dire autrement, qu’est-ce qu’un ballon ?
Ce n’est pas avec ça que tu t’es fait un nom ? Mais avec ta façon de l’utiliser, de shooter dedans…
Quand le ballon passe à côté, ce n’est pas le ballon que tu vas incriminer mais le pied qui l’a frappé, caressé ou lifté…
Moi, l’ex-banquier, l’éternel damné, je peux t’en dire autant de la banque et des banquiers.
Ok tous les braves gens vont retirer leur argent au guichet, et après leur retrait, combien de temps peuvent-ils durer ?
Pour te faire sourire, je te dirais 90 minutes  chrono… pour que les pratiquants de l’injure ne retrouvent plus rien dans leurs chaussures…
La banque n’est pas le fondement de l’édifice, loin s’en faut, c’est nous le fondement… les hommes !
Et pour te renvoyer la balle, si nous retirons nos sous, nous serons les premiers à subir le contre coup… c’est comme si, nous déclarions forfait.
Ce que nous n’avons jamais fait. Parce que nous sommes quelque part, des rebelles avant d’être des manivelles…
J’ai largué Fidel, comme tu as largué Henri Michel, parce que quitte à se prendre le mur, nous préférons le faire seuls, sans entraîner ni aliéner personne.
On ne va pas reprendre les armes, tu as raison, ni faire sauter la banque, c’est moi qui ai raison…
ON VA CHANGER DE BANQUE. CHANGER LA BANQUE pour cesser de banquer pour les requins du monde entier.
Pour commencer, on va créer le 7 décembre une nouvelle banque… NOTRE BANQUE !
Une banque qui n’aura qu’un objet : défendre nos intérêts.
Une banque qui accorde ses crédits à ceux qui n’ont pas d’autre crédit que leur envie de créer des entreprises, des débouchés, des marchés.
Une banque citoyenne.
Et gooooooooooooooooooooal !!!Et le tour est joué !!!
Tu appelles ça comment déjà ?
Un lob ? Le ballon est passé au-dessus des adversaires…
Pour finir dans les filets de la petite ménagère !
Au diable mon frère…
Je suis citoyen du monde entier… mais j’aime tes red devils !

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/04/quand-on-a-guevara/

joshuadu34 10/01/2012 16:39


Quand la contestation n'est plus que spectacle, le cul vissé devant (derriere ?) sa tv, le héros ne peut être qu'un guignol gesticulant canada dryer aux erzats de gauchiste... Reste à trouver la
composition du gouvernement ! Pour ma part je propose


- Foireux Pagny à Bercy


- à la défonse, Ardisson


- à l'écologie, bien sûr, Nicolas Hulot


 


Reste un peu de place pour les contestataires de pacotilles, les Noah et autres guignols que d'aucun prendraient pour de vrais pas content, comme ils prennent les millionaires du foot pour des
gauchistes...


 


Et nous, diront-ils ? Et bien nous, nous relançons, dans la joie et la bonne humeur notre fameux "NO ELECTION DAY", déjà mis en place il y a cinq ans, quand Sarko passait sous nos quolibet pour
l'avenir de la fRance !

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 10/01/2012 17:40



Va pour le "no election days de mes douze"


Mais il ne faudrait pas tellement attendre de nous quelques idées destinées


à combler les vides bien pleins.


Nous savons bien que quelques prudents redoutant un déluge de Mayas


pour le 21/12/12


ont opté avec prudence pour les bouées


"Couda and C°"


___


(Y compris quelques farceurs en verve comme en liste)


Maintenant à la Tv, tous les spots de campagne s'ouvrent systématiquement


sur


"Les vaches qui rient"


de Richard Wagner


________________________


 


-Steph-


 


 


 


 



Steph 10/01/2012 14:39



--"La nouvelle doyenne connue des Français est Mme Marie-Thérèse Bardet, née le 2 juin 1898 à Lorient, a indiqué aujourd'hui le directeur de recherche de l'Inserm
Jean-Marie Tobin,  et elle résiderait   à 113 ans dans une maison de retraite de Ponchâteau (Loire-Atlantique)?( Dans une chambre de bonne?)


Bon pied-bon oeil, elle aurait , en tant que première "mère de fRance" consenti d'accorder ses faveurs et
signatures au sémillant poilu des stades à la condition de ne pas s'être pas présentée elle-même à la candidature suprême et que le brillant afficionados des tribunes , faute de
programme,  consente à rendre une visite inopinée à ses consoeurs, en tenue de vestiaires, dans tout le pays avant la prochaine canicule des isoloirs...


Que nous en dira l'impétrant?


S

Steph 10/01/2012 14:34



--"La nouvelle doyenne connue des Français est Mme Marie-Thérèse Bardet, née le 2 juin 1898 à Lorient, a indiqué aujourd'hui le directeur de recherche de l'Inserm
Jean-Marie Tobin, (Qui aussi fortuitement ne sait pas compter autre chose que ses deniers!) et elle résiderait dans une maison de retraite de
Ponchâteau (Loire-Atlantique)?( Dans une chambre de bonne?)


Bon pied-bon oeil, elle aurait , en tant que première "mère de fRance" consenti d'accorder ses faveurs et
signatures au sémillant poilu des stades à la condition de ne pas s'être pas présentée elle-même à la candidature suprême et que le brillant afficionados des tribunes , faute de
programme, à rendre une visite inopinée à ses consoeurs, en tenue de vestiaires, dans tout le pays avant la prochaine canicule des isoloirs...


Que nous en dira l'impétrant?


S