Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:51
dimanche 27 mai 2012

Pour gagner sa place dans la mise en concurrence des universités notre université est en quête d’une nouvelle image… Une image plus « innovante » plus « marketing »...

 

Finie l’image de Nanterre la rouge, fac de banlieue, entourée de bidonvilles...

 

A cet effet Paris X Nanterre a été renommée « Paris 10 Nanterre La Défense ». (C'est presque  EPADANT non? ndlr/Steph) Il fallait qu’elle se rapproche du monde des affaires et de la finance, même si celui-ci nous plonge dans une crise générale du capitalisme.

Une image qui montre la soumission toujours plus forte de l’université aux intérêts du grand capitalisme.


Une image qui marque son soutien aux tenants de la privatisation qui nous est imposée petit à petit grâce à la LRU (loi de privatisation des université, 2007) et l’actuel PRES. Détrompons nous, cette fois ci l’université, munie d’un nouveau président (Mr Balaudé), a voulu jouer la carte de la séduction en invitant au CA (conseil d’administration) de l’université Daniel Cohn Bendit, l’un des leaders (?) de Mai 68. Comme pour nous dire :

-« Regardez ! Nous sommes ouverts sur le monde, et pas seulement celui des crapules de la défense ! Regardez comme les révolutionnaires doivent s’assagir et participer au consensus ! ». Mais bas les pattes des traites ! Nous ne sommes pas dupes !


Doit-on rappeler que l’université est actuellement en voix de privatisation, que les représentants étudiants ont été réduits dans les conseils universitaires et vont encore l’être dans le projet de PRES, au profit de personnalités extérieures. Que les dirigeants de l’université n’ont fait qu’appliquer servilement les réformes exigées par le précédent gouvernement (nullement remis en cause par le nouveau) malgré l’opposition de la majorité de la communauté universitaire et plusieurs grèves ? Des réformes capitalistes qui consistent à couper des fonds, à réduire des postes, à trouver des partenariats avec des entreprises privées pour se financer, donnant lieu à des licences professionnelles « BNP Paribas » (ainsi, l’université ne choisit plus le contenu du diplôme mais finance la formation pour une entreprise au profit des patrons, ce qui ne réduit en rien le chômage des jeunes contrairement à ce que véhiculent certains mensonges).

L’actuelle mise en place d’un PRES(collaboration étroite avec paris 8 Saint Denis) par les deux universités va dans ce sens. (voir la déclaration de l’AGEN sur le PRES)


La privatisation comme l’austérité est le programme de la classe capitaliste qui nous asservi. A l’heure où les dirigeants de l’université ne font qu’appliquer les demandes libérales de l’Etat et de l’Union Européenne, jouer au révolutionnaire de façade en invitant Conh Bendit au CA est une belle farce... Cohn Bendit na jamais été le révolutionnaire que l’on veut nous faire croire, il s’agissait d’un petit bourgeois anarchiste qui voulait « baiser » -(("Un petit bourgeois anarchiste qui voulait baiser"...Hum...Ce n'est pas ce que nous avons de pire à lui objecter; "la baise libre" restant toujours une excellente revendication de base! ndlr/Steph))- librement.

Sa trahison est donc sans importance et il vient la terminer en administrant la tour (du Batiment B) que les étudiants avaient courageusement occupée en mai 1968 (événement précurseur du mouvement historique de 1968).

 

Le 12 mai 2012, 100 étudiants de l’université de Saint Denis ont envahi le CA(conseil d’administration) pour protester contre ce projet de PRES, deux d’entre eux ont été interpellés et risquent des poursuites, la voilà leur soit disant démocratie, prête à réprimer quiconque lui barre la route !

 

Aujourd’hui ce dont nous avons besoin c’est bel et bien d’actions, de manifestations et d’occupations pour combattre la privatisation et les plans d’austérité téléguidés par la bourgeoisie Européenne et sa troika (FMI, BM, UE), cela passe nécessairement par l’organisation à la base.

Nous n’avons pas besoin de clowns dans nos  -(?)- pour appliquer les mesures libérales du gouvernement et pour donner une quelconque image à notre -(?)- université.


Ce dont nous avons besoin aujourd’hui c’est de nous souvenir ce qui a réellement effrayé en 1968 et permis de nombreuses avancées sociales comme des augmentations de salaires, une grève générale reconductible, la solidarité des étudiants avec les ouvriers (manifestation vers Boulogne), la marche vers les bidonvilles, la lutte des étudiants contre l’impérialisme et la guerre au Vietnam ! Tout en ne négligeant pas la lutte pour l’émancipation de la femme contre les tenants de l’ordre moral bourgeois.


Le camp révolutionnaire est à reconstruire ! OSEZ LUTTER, OSEZ S’ORGANISER, OSEZ VAINCRE !


"Personnalités extérieures" nommées par le Président de l’université :
- M. Pierre DHOMPS, représentant du MEDEF ;
- M. Daniel COHN-BENDIT, personnalité désignée à titre personnel. (RELEVE DE DELIBERATIONS DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 2 AVRIL 2012)

Plus d’infos http://agen-nanterre.over-blog.com/

 

Transmis par Eva Loch-Khwua.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article

commentaires

Steph 08/06/2012 12:43


A E.L-K





Ouarffffffff! Ce fait, sur le fond aussi anodin que relatif, rond comme un chrono de gousset plaqué or et garanti Solex,mais juteux d'une
main de traitre , méritait tout de même d'être signalé au bénéfice d'une petite marrade matinale.
C'est fait, relayé sur N.I et je t'en remercie.Bises
S.