Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 22:50
DSK-Gate : Petite et grande justice, et en(c)u(b)age de la démocratie. Le gros bobard démocratique
  
  
 
{{{Abstract :}}}
 
{{{Dsk sera-t-il finalement inculpé à Lille pour avoir oeuvré avec dix jeunes femmes, putes ou libertines. Craque ou information véritable de l'hebdomadaire Le Point ?}}}
 
 
{{{***********}}}
 
 
{{{L'en(c)u(b)age de la démocratie}}}
 
 
{{1° Démocratie d'opinion, d'association et médiatique}}
 
Nous avons eu l'occasion antérieurement de parler dans l'affaire DSK de la singulière démocratie d'opinion et des associations ... et des médias, qui est sans doute le 4e pouvoir peu codifié informel prenant l'ampleur que l'on voit de nos jours. Bon il est vrai, Tocqueville avait fait y a bien longtemps le début du boulot mais on l'avait alors peu cru.
 
{{2° Démocratie des juges}}
 
Il va falloir un de ces jours en revenir aussi à la démocratie des juges, le troisième pouvoir, un classique celui-là. Le pouvoir des juges et de la Justice fut une merveille du temps de la monarchie radicale (ou même éclairée) qui avait  pendant des siècles poussé le bouchon si  loin.
 
On sait que le pouvoir des juges pour sa part quand il se dégage de celui de l'exécutif n'a pour auto-garde-fou concret que les règles approximatives qu'ils s'est donné ou fait donner. Certes c'est déjà quelque chose. Mais ce qui est encore plus net c'est que la Nation n'est plus souveraine en rien de facto : ni au niveau de l'exécutif, ni au niveau du législatif, ni au niveau du judiciaire, ni au niveau du 4e déjà cité supra l'associatif, opinionique, médiatique
 
{{3° La justice ne peut pas être au-dessus de la démocratie et tout le temps comme on a vu qu'on en diffusait si simplement l'idée.}}
 
 L'affaire DSK pourrait devenir incessamment une sacrée base de réflexion sur la pseudo démocratie affabulée de cloportes pas doués dans laquelle nous vivons en aveugles.
 
Faute comme à Rome d'un pouvoir tribunitien sacro-saint, transcendant tout, incarnant absolument la souveraineté du peuple-plébe-le plus petit, aucun pouvoir n'a pu arrêter la machine infernale lancée contre DSK au nom soi-disant de la justice. A supposer que la Justice y trouve son compte, la démocratie semble avoir perdu le sien.
 
Au USA comme en France la Justice a roulé le peuple français, les affaires de cul de DSK en ont été le prétexte ! Les affaires de cul devaient être différées du temps sacré et absolument supérieur de l'élection à Paris, à Lille comme aussi à New York
 
{{4°  Il y a une faute de DSK, osons-le}} 
 
Si DSK avait été candidat, le fourvoiement dans lequel on est jusqu'à la gorge eût été aperçu? Le candidat est e tant que candidat et tant qu'il est candidat prosaiquement justiciable.
 
Quel juge insensé irait interrompre la démocratie et le libre jeu démocratique avant le printemps de l'élection ?
 
Il y a une faute de DSK, trainé dans la boue, et contre son penchant réticent du moment, il devait absolument se présenter.
 
{{5° Notre faute}}
 
Nous avons tous acceptés qu'une puissance étrangère et même notre propre pays nous frustre d'une élection pourtant inaliénable.
 
***********************************************

 

{{{Addendum 1 : Adresse très utile,}}}

{{{ dans un genre journalistique différent}}}

 

Subject: ALEXANDRE THOMAS FORUM

 

************************************************************

{{Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée}}

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans ZAZ DANS LE QUARTIER
commenter cet article

commentaires