Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 18:50

es

Égypte : Le mouvement anarchiste émerge(rait) avec une vague de bombes incendiaires et de combats de rue.((?ndlr/N.I?)

http://lechatnoiremeutier.files.wordpress.com/2013/01/vm0jusexo30.jpg?w=72&crop=1&h=72

Un Black Bloc a manifesté au Caire cette nuit [24/1], se préparant à des confrontations avec les forces de sécurité près de la Place Tahrir lors du second anniversaire de la révolution.


O3rAGlVMl8E

Les anarchistes ont été présents en Égypte avant, pendant et après la révolution, mais jusqu’à aujourd’hui il leur restait encore à organiser un rassemblement de masse sous la bannière de l’anarchisme.(?ndlr/N.I?)

 

Les ultras des clubs de football d’Égypte ont été liés pendant des années avec les idées et actions anarchistes, et ils sont largement reconnus pour avoir établi le niveau de militantisme qui a renversé le gouvernement de Moubarak en février 2011.(?ndlr/N.I?)

 

 

______________________

 

Nous relayons cet article qui nous laisse pultôt "surpris et dubitatifs" à la vue de cette impeccable mise en scène comprenant une grande discipline et faisant montre d'une étonnante complaisance très imprudente envers les photographes, les journalistes (?) devant lesquels les  "anarchistess de ce blak-bloc" prennent complaisamment la pose derrière un grand drapeau aux couleurs rouge et noir de l'anarchie ou encore par cette vidéo nous laissant  assister à une étrange chorégraphie associant une grande détermination et une unité de  façade d'un groupe de combat; comme au cinéma...

Une attitude de postures tres éloignée de la pratique anarchiste.(?ndlr/N.I?);

 

CIRCONSPECTION DE MISE


Nous avons assisté aussi dans le cours du printemps arabe à l'émergence d'un "mouvement anarchiste" qui s'était même doté d'un sigle qui n'allait pas sans "nous rappeller" vaguement quelque chose, mais bigre... c'était quoi donc?

 


image001

 

Ce mystérieux "blak-bloc" laisse planer bien des doutes et entrevoir aussi qu'il pourrait tout aussi  bien être tout autre chose que ce qu'il prétend et donc "servir" à tout autre chose que  ne le laisse entendre "la profession de foi" qui nous est donnée à entendre.

 

(Steph)

 


(?ndlr/N.I?)

 

 

 

   

 

628x471

 

La nuit dernière, l’anarchisme a quitté les murs tagués, les petites conversations et les forums en ligne d’Égypte, et est apparu au Caire, déclarant être une force nouvelle dans la révolution sociale en cours qui est née il y a deux ans, avec de multiples bombes incendiaires contre les bureaux des Frères Musulmans. Plus tard, le gouvernement a fermé les pages facebook “Black Blocairo” et “Egyptian Black Bloc”, mais elles ont été rapidement recréées.5(?ndlr/N.I?).


Ils ont posté dans une déclaration mise en ligne ce matin (traduite ci-dessous):

 

“Attendez  nos prochaines attaques en réponse à la fermeture de notre page officielle…”

 

http://lechatnoiremeutier.files.wordpress.com/2013/01/jks-wzssbli.jpg?w=72&h=72&crop=1

 

Nous voudrions croire à une réalité aussi émouvante
que le  sont les belles rencontres  émeutières.

 

Aujourd’hui le black bloc a fait sa première apparition massive sur la Place Tahrir et, peu de temps après, a incendié le Conseil Shura (Parlement Égyptien), abattu une partie du mur anti-émeute menant à la Place Tahrir et, avec d’autres, se sont engagés dans une lutte contre les forces de sécurité.

Ces déclarations et actions sont en préliminaire du deuxième anniversaire de demain de la révolution et pour ce que certains appellent “un tout autre niveau” de protestation en Égypte.e et le concept du black bloc ont grandi les derniers mois à travers l’Égypte, tirant ses racines des groupes/cercles anarchistes divers qui sont apparus lors de la période révolutionnaire. Une méfiance massive parmi les jeunes envers tous les partis politiques, une critique acérée du rôle de la religion au sein de la gouvernance et l’inspiration de la résistance anarchiste dans le monde (largement symbolisée par la dernière révolte de 2008 en Grèce) ont participé à son extension.

Ci-dessous, la déclaration du Black Blocairo à propos de la fermeture de leurs sites, leurs attaques incendiaires contre des bureaux du gouvernement et leur appel à la révolte :

“Hier et après que nous ayons finis notre évènement, nous avons rencontré quelque uns des mouvements révolutionnaires et nous avons décidé de nous unir ensemble dans nos attaques suivantes, et par conséquent nous avons fait nos deux premières attaques, comme nous vous l’avons dit hier :


1 – Mettre le feu aux bureaux du site d’Ikhwanonline (sites des Frères Musulmans).

2 – Mettre le feu aux bureaux d’Ikhwan dans la rue Al-Manial au Caire.

Et nous avons annoncé notre révolution depuis aujourd’hui sur la Place Al-Tahrir jusqu’à ce que l’Égypte et son peuple retrouvent leurs droits ! Vie, Liberté et justice sociale !

 

Black Blocairo, Les Hooligans
(?ndlr/N.I?)

 

http://lechatnoiremeutier.files.wordpress.com/2013/01/h-hnlhb2wpg.jpg?w=72&crop=1&h=72

 


Attendez nos prochaines attaques en réponse à la fermeture de notre page officielle…

  Dso7eKDzvhA

Traduit de l’anglais (325 & Even If Your Voice Shakes) par Contra-info, 28 janvier 2013

*Photos reprises de avtonom.org

 

Plus d’infos:

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article

commentaires

Steph 01/02/2013 16:15


RELEVE SUR fRANCE.24: Une autre vidéo sur laquelle à 1.58/351 on entrevoit fugitivement sur le drapeau Egyptien enveloppant les blak-bloc l'aigle impérial.


http://www.france24.com/fr/20130131-black-bloc-egypte-revolution-freres-musulmans-morsi-opposition?ns_campaign=nl_bo_fr&ns_mchannel=email_marketing&ns_source=NLBO_05_20130201&ns_linkname=20130131_black_bloc_egypte_revolution_freres_musulmans&ns_fee=0&f24_member_id=1060220096468&ns_mail_job=1112132929&ns_mail_uid=1060220096468&ns_robot=partner-emailvision&ns_service=mail

Steph 01/02/2013 15:55


nosotros.incontrolados
fév 01, 2013 @ 18:50:36 [Edit]



Un comm’ de Ian déposé auprès du CHAT NOIR EMEUTIER.


(Suivi de notre réponse courtoise):
Réponse
Ian dit :
31 janvier 2013 à 12 h 52 min


Es-tu réellement si incapable d’envisager qu’ailleurs le mouvement anarchiste n’adopte pas strictement les mêmes positions dogmatiques qu’en Europe ? Est-ce si difficile pour un anarchiste «
français » de comprendre que le rapport aux médias d’autres anarchistes, y compris dans d’autres pays d’Europe, puissent être différents ? Est-ce réellement une compromission d’adopter une «
discipline » (« l’anarchisme, c’est l’ordre moins le pouvoir », ça ne te dit rien?) dans un pays où on risque sa peau ? Est-ce si difficile de comprendre que les manières d’occuper l’espace
public (et de manifester sa détermination face au pouvoir) NE PEUVENT PAS être les mêmes ici et en Egypte ?! Je crois qu’on a trop l’habitude de nos privilèges d’anar occidentaux et qu’on s’est
un peu assis sur nos principes d’ouverture. Les puristes commencent vraiment à faire chier, parce qu’ils rendent toute perspective transnationale impossible.
Réponse


nosotros.incontrolados dit :

1 février 2013 à 15 h 44 min


A Ian,



Ainsi selon toi, de souhaiter débattre, d’exprimer des doutes, vis -à-vis d’attitudes quelques peu surprenantes est « dogmatique »? Et puis, face à quelques réflexions pourtant plutôt incitant
à la discussion tu conclue -grossièrement hélas- que nous serions des « puristes » qui te feraient tout bonnement chier?



En ce qui nous concerne, ce serait l’habitude fâcheuse de « non-questionnement » qui nous brouterait l’écoute!



Est-ce donc si « dogmatique » ou « puriste » que de poser la question:
– »Sans doute que « l’anarchisme » Égyptien diffère t-il de l’acception que nous en avons par ici, y compris lorsqu’il emprunte aux shémas médiatistes confusionnistes entretenus par le
Spectacle… »



(( Extrait de mon billet qui se veut principalement une INTERROGATION !))



Et te voila écumant de rage enfourchant le vaillant destrier de la déconsidération.
En effet, réponds-tu -pour ne serait-ce qu’un peu- à une seule des questions posées?


Non. Tu viens seulement avec une brutalité de soudard et de cuistre nous foutre dans la gueule que « nous te faisons chier! ».


Nous comprenons bien ta manière de débattre -(ce sera d’ailleurs l’unique et dernière fois que nous honorerons d’une réponse une attaque aussi peu instructive qu’ inepte!. Tu l’auras
d’ailleurs bien cherché!)- elle n’est pas des nôtres.


Steph.

Steph 30/01/2013 07:24


Étonnante  absence de réactivité à cette stupéfiante déboulée des "blak blocs" égyptiens.


Même des phrases quelque peu sibyllines du genre -"Et nous avons annoncé notre révolution depuis aujourd’hui sur la Place Al-Tahrir jusqu’à ce que l’Égypte et son peuple retrouvent leurs
droits ! Vie, Liberté et justice sociale ! "... Cela ne fait ciller personne?
(Retrouvent leurs droits?) Tiens donc?Quelle est donc "leur révolution",  Quels "Droits retrouvés" et ceux
de quand? Du temps de Moubarak? du temps béni des colonies?



Ces "droits" ne supposent-ils pas qu'ils aient été définis par un État? Par un gouvernent? une bureaucratie et une police? Avec en
contrepartie des "devoirs", des "Interdits", des sanctions? Des juges? des flics? des prisons?



Sans doute que "l'anarchisme" Égyptien diffère t-il de l'acception que nous en avons par ici y compris lorsqu'il
emprunte aux shémas médiatistes confusionnistes entretenus par le Spectacle...



Un peu comme par  ceux qui se surnomment "anarchistes contre le mur" en Israël et  sont en définitive assez peu "anarchistes"...


C'est du moins ce qu'on nous avait expliqué en ce qui concerne ces derniers dont les discours étaient émaillés d'éblouissantes contradictions oscillant entre Shlomo Send, Stephane
Hessel et le mouvement des "Indignés".



En substance donc, cet "anarchisme" des bords de la Méditerranée ne se résumerait qu'à une simple position de "distance politique" de principe, 
"un peu à gauche de la gauche" (excepté pour les amis grecs dont la compréhension voisinerait plus certainement avec la nôtre)...
Bien amicalement .
Steph.