Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 11:41

 

 

 

suite de EXTREME-DROITE EN EUROPE du vendredi 1er février 2013

 

 

ET ON CONTINUE PAR LA SUISSE

moteur!

 

 

Extrême-droite: UDC suisse 3 et ses dadas

 

Donc, l’UDC (ou le SVP) est un parti de Droite Nationale Populiste anti-multiculturaliste très à Droite. Et si il a longtemps joué la carte de l’islamophobie, entre-temps un autre danger est venu s’inscrire dans le paysage politique de la Suisse: son e-u-r-o-p-é-a-n-i-s-a-t-i-o-n! Tout ceci sans compter la politique de l’asile qui s’est passablement durci ces dernières années. Bref, des thèmes récurants à souhait et bien rôdés: le refus de l’autre, de l’étranger quoi!

 

 

 

 

 

(À ce propos, l’UDC a mis en vote la meilleure affiche UDC sur Farce-Bouc «Zottel»…Faut aimer!)


Comme c’est un parti populiste, il va jouer avec les émotions des personnes âgées qui ne sortent plus trop de chez elles et qui sont convaincues que tous les étrangers, cités sur les manchettes des caissettes à journaux, sont des créatures par qui l’insécurité se généralise. (Presse qui est aux mains d’éditeurs UDC, ce qui ne les empêchent pas de critiquer cette même presse d’être de Gôche!) Les personnes âgées ont été le premier électorat visé par les rhétoriques des leaders qui leur ont promis qu’ils feront tout pour que leurs rentes vieillard ne soient point touchées. Cela peut paraître insolite pour les pays limitrophes, mais un curieux phénomène frappe la Confédération: le peuple suisse est vieillissant. Et celles et ceux qui sont de vrais Helvètes conservent leurs droits de vote jusqu’à leurs dernières secondes de vie.


Les orateurs UDC triés sur le volet par le parti omettent volontairement, dans leurs discours à la noix, que l’étranger participe pleinement à la construction du pays, aux cotisations sociales et à la bonne marche de l’assainissement des rentes vieillesse, aussi appelée AVS. L’étiquette «produit importé» du parfait bouc émissaire pour tout ce qui va de travers en douce et bucolique Helvétie lui reste collée aux Basques!


Un autre phénomène est apparu au cours de ces dernières années: les vieux sont vieux plus longtemps et commencent à peser sur les cotisations des jeunes qui se lancent dans la vie professionnelle avec un salaire ponctionné d’un certain montant pour le filet social. Une autre proie pour l’UDC qui voit donc fleurir des sections jeunesse en son saint.


Pour agrémenter le programme, il lui faut discriminer une autre catégorie de la population afin de détruire le filet social sans pour autant toucher à l’électorat vieillissant tout temps soulageant les jeunes. Ces cibles sont les bien nommées: «ilèalaï» ou «èlèalaï». Car il y a de bons «ilèalaï» et de mauvais «ilèalaï» profiteurs qui ont un poil dans la main et qui somatisent pour pouvoir toucher une rente Assurance Invalidité ou AI. Quoi de mieux que ce groupe déjà fort affaibli dans sa santé et victime de ségrégation pour faire la couenne prise en sandwich par la tranche des vieux et la tranche des jeunes, deux clubs très fermés qui ne voient pas d’un bon oeil ouvrir leur crapaud pour cette classe sociale déclassée.


On ne discutera pas du sort d’un «ilèalaï» étranger…musulman de sur-croix…


(La séance du dernier Conseil National qui a eu lieu cette semaine sur une Xième révision de cette assurance invalidité a refusé les propositions encore plus strictes que l’UDC a soumis aux parlementaires à quelques voix près, au grand dam des précités, évidemment!)

 

Et bien sûr, pour en finir avec «l’Etat Providence», l’UDC s’attaque aussi à l’assurance maladie qui pèse sur lourdement sur les budgets des Chuiches, en espérant ainsi instaurer une médecine à deux vitesses.


Mais une petite fraise sur le gâteau, le Conseil National a accepté,

ce 13 décembre 2012,

l’adoption d’un enfant biologique pour des partenaires du même sexe.

Il est jubilatoire de voir la réaction de Freysinger sur la vidéo du TJ de la RTS 1

 

immigration_udc

Extrême-droite: UDC suisse 4, mais où qu’elle est?!

 

 

 

L’UDC est un parti qui fait mumuse sur deux tableaux à la fois. A la fois proche de certains partis d’ extrême-droite, il en feint la distance et joue le rôle de la respectabilité dans les gouvernements, fédéraux, cantonaux, etc… Ce n’est donc pas pour rien que dans les médias internationaux, l’UDC fait partie de cette nébuleuse qui est à la fois d’extrême-droite, de Droites populistes, qui vont du FN à la Ligue du Nord, j’en passe et des meilleurs.


Y aurait-t-il alors une forme de «collaboration»?!


L’UDC est outragée lorsqu’on l’associe à quelques formes de «collaboration» avec d’autres partis de droite, comme le FNou le Bloc Identitaire en France.


Ce qui n’empêche pas certains conseillers ou partisans «en freelance» de prendre l’initiative de s’offrir des espaces de meetings hors parti. Par exemple, Oscar Freysinger se l’est pétée lors de conférences très marquées à Droite et ce, en dehors de la Suisse. Ce qui plonge le simple péquin dans l’embarras, car lorsque ce cher Oscar s’exprime lors de conférences européennes, il le fait devant des publics plus à Droite que l’UDC. Et comme il est Conseiller national, il affiche son appartenance à l’UDC suisse. Or pour bien jeter le trouble, il se dit son propre porte-parole et non celui de son parti. Ce qui rend la frontière entre l’UDC et les partis d’extrême-droite passablement poreuse.


VIDEO: Freysinger face à Robert Ménard le 7 avril 2011

(face-à-face entre deux personnages très controversés…)

 

 

 

 

 

Il y a donc diffusion des idées d’extrême-droite, un peu plus «digestes», qui se baladent bien au-delà de la Droite dure classique. Un exemple: sous l’ère Sarkozy, l’UMP recycle des thématiques du FN, mais sous des formes un peu plus tolérables comme la stigmatisation des Roms et de tout ce qui est étranger à cette foutue identité nationale.


En Suisse, itou. L’UDC appuie bien sur les immigrés, sur l’islam, (votation sur les minarets), insécurité, etc… Et que va-t-il donc se passer?!


Les Droites classiques vont reprendre ces thématiques versus édulcorées à l’aspartame pour «ne pas se couper du peuple», pour ne pas abandonner ces terrains de joutes oratoires à des partis plus à Droite qu’elles. Et ces stratégies vont contribuer à faire circuler et à légitimer ces revendications proches de celles de l’UDC. Donc, l’UDC n’est plus un parti d’extrême-droite puisqu’il y a une sorte de banalisation de leurs idéologies. Le parti socialisme devient de facto de centre-Droite, le Centre-Droite devient très à Droite et l’UDC devient une Droite dure.


Exit l’extrême-droite!


Si on remonte le temps de 20 ans, les discours de la Droite très à Droite actuelle auraient été qualifiés (à juste titre) de discours d’extrême-droite!


Mais remontons encore un peu le temps de 30 ou 40 ans où déjà les débats sur l’immigration faisaient rage. Rappelons-nous la fameuse initiative de 1970 «contre la surpopulation étrangère» de James Schwarzenbach, grand orateur, fondateur et patriarche du parti «Action Nationale» et élu Conseiller national en 1967 à la surprise générale. Ce xénophobe zurichois démissionne de l’«Action Nationale» pour fonder le «Mouvement National d’Action Républicaine et Sociale», puis se retire enfin de la vie politique en 1978, après que toutes ses initiatives contre les étrangers furent rejetées. (Ouf!) Force donc est de constater que ce n’est pas quelque chose de nouveau.


Quel est donc le rôle des partis d’extrême-droite, des partis populistes et des partis de la Droite de la Droite, puisque ces débats et ces thématiques sont reprises par les forces de Droite traditionnelle qui deviennent plus à Droite par crainte de perdre des plumes aux élections. That is the question!


Mais ne jetons pas la pierre à Freysinger qui a dû prendre ses distances avec les partis étrangers depuis qu’il a été élu Vice-Président du Parti en 2012. En effet, ce politicien est aussi un grand artiste plein de sensibilité.


La preuve:


 

 

* * *

 

 

Extrême-droite: petit écart Aube dorée…en espérant que ça fera réfléchir plus d’unE!

 

 

 

Publiée le 26 nov. 2012


L’Aube Dorée, sa promotion par les Médias, sa collaboration avec la police et la lutte anti-fasciste en Grèce.


VIDEO

 

 

 

 

 

 

Si nous n’en parlons pas,

Qui les arrêtera?

Bordel de merde!


Merci aux Zigomatiques et à Nosotros.Incontrolados

La suite aux prochains épisodes....

 

 

LES ARTICLES REGROUPÉS LÀ: 

 

EXTRÊME-DROITE EN EUROPE

 

Les AZA/NI

 

 


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article

commentaires