Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 10:02

 

 

suite de EXTREME-DROITE EN EUROPE du samedi 9 février 2013

 

 

ET ON FINIT PAR LA SUISSE

ça roule!

 


Extrême-droite: UDC suisse 5 fait-elle péter sa loi?!


 

Comment voit-on la Confédération qui est joyeusement en train de mettre en place des mesures demandées à hue et à dia par l'UDC?!


UDC-bioRegardons les mesures générales du durcissement d'asile en Europe qui est dans l'agenda des partis de Droite de la Droite. En Suisse, l'initiative «Contre les abus dans le droit d'asile» demandée l'UDC a tout juste été rejetée lors des votations fin 2002. L'UDC est opiniâtre et renvoie la sauce avec une autre initiative «Limitation de l'immigration en provenance d'États non membres de l'UE» qui aussi passé en votation populaire en 2004 et qui a aussi été envoyée aux pives...du moins par ceux qui ont été voté puisque qu'il y a eu un taux d'abstention très élevé. Ce qui n'a pas empêché le gouvernement d'intégrer certaines lois, d'en appliquer les mesures et la mise en pratique dès 2006, notamment celle de ne pas permettre aux ambassades de donner suite aux demandes d'asile, demande labellisée UDC.


Ce qui est complètement farfelu, c'est que l'UDC est en baisse de forme et en le même temps, la politique d'asile se fait de plus en plus dure. Donc, ce n'est pas l'UDC qui fait la politique d'asile en Chuiche. Tout comme chez nos voisins français, ce n'est pas le FN qui fait les lois sur la migration, mais un gouvernement de Gôche, avec un Premier ministre de Gôche, Manuel Walls, qui pratique une politique de durcissement contre les Roms. Bizarre! Vous avez dit bizarre? Sissi. Bizarre venant d'un gouvernement socialiste.


Alors, comment comprendre cette tendance à la radicalisation?


Sont-ce des gens qui ne se reconnaissent plus dans le monde d'aujourd'hui?


Est-ce un mouvement de peur, de repli?


Cette montée de l'extrême-droite et de la Droite de la Droite démontrent-elles que la mondialisation déstabiliserait l'individu sur le plan socio-économique?


Serait-ce une déstabilisation culturelle?


Ou serait-ce plutôt une contre-révolution par rapport à l'esprit d'ouverture des années 1960 et de la révolution de 1968 taille XXL du terme?


aube_doreeCreusons un peu pour voir si il y a des explications globales qui incluraient tous les pays. Certes, on peut se dire qu'il y a une montée de ces partis en périodes de crises douloureuses mais est-ce toujours le cas?! Prenons la Grèce, un pays à l'économie désastreuse, où les gais lurons du désormais célèbre parti néo-nazi «Aube Dorée» tabassent un député de Gôche de Syriza le 17 décembre 2012, ont obtenu 6.9 % des voix, soit 18 sièges au gouvernement. Les députés de ce parti viennent aux séances avec armes à feu et la peur au ventre d'être agressés, ce qui est un comble pour ces personnages qui baffent sans vergogne des femmes des partis opposés.


espagne_2000Puis, prenons l'Espagne, où la situation économique est tout aussi déplorable. On avait jusqu'à présent aucun mouvement extrémiste comme celui qui sévit en Grèce... Jusqu'à présent!...Car il faut bien l'avouer, le parti des rigolos néo-nazis grec s'exporte en Italie et en Espagne. Une grosse pincée de xénophobie, ajoutez beaucoup d'islamophobie et de populisme, la péninsule ibérique s'inspire des méthodes d'Aube Dorée pour fonder un mouvement néo-nazi «Espagna 2000» dont le fondateur-leader José Luis Roberto trouve les accusations contre Aube Dorée grecque injustifiées et hors contexte. (Un petit tour sur leur site officiel pour mirer leur programme politique. Pas bô et pas très original...en plus!)


alba_dorada_italiaItou «Alba Dorata Italia», un nouveau parti qui voit le jour dans la région lombarde où il compte bien se présenter aux prochaines élections le 10 et 11 février 2013 pour la présidence de la région du Nord de l'Italie. Un parti qui se dit prêt à nettoyer la Lombardie des délinquants sauvages (Sic?), de la corruption et de la mafia. (Parrain, fais gaffe! Et un petit tour sur leur site officiel, déstabilisant...mais pas d'imagination pour le logo! Bouh!)


La montée de chômage ne coïncide pas forcément avec une montée de fascisme ou de l'extrême-droite.


Cela dépend aussi beaucoup des conditions historiques, politiques...et quel parti est en mesure de proposer quelque-chose qui satisfasse celles et ceux qui en ont plein les bottes et le crient haut et fort?!


 

 

UDC suisse, CONCLUSION

 

 

 

 

Prenons avec entrain la situation d'il y a 30-40 ans où par exemple en France, il y avait encore des forces de Gôche qui faisaient miroiter un changement de société. Mais quand la Gôche est arrivée au pouvoir, ben elle n'a pas foutu grand chose et cela produisit du désenchantement. Une partie des gens sont alors partis sur des votes protestataires du type Droite de la Droite ou extrême-Droite populiste. Or on a un peu vite tendance à faire l'équivalence entre la baisse du taux de vote pour les partis de Gôche et la montée du FN, ce qui est une réaction assez simpliste, car c'est omettre qu'il y a toujours eu un vote de Droite de la part de certains ouvriers. On en oublie même que certains ont voté pour le gaullisme et d'autres ont basculé plus à Droite que le gaullisme!


En Suisse, la montée de l'UDC ne veut pas dire que l'économie a du plomb dans l'aile. Y aurait-il une certaine crainte de perdre les repères culturels, ce qui pousse certains à s'agripper au parti UDC et son logo bio? Peut-être faudrait-il aussi regarder du côté des leaders qui catalysent et surfent sur les insécurités économiques ou identitaires comme Blocher en Suisse, ou Le Pen en France. Pourtant, ces partis politiques sont assez instables. L'UDC est en train de perdre de terrain. (Peut-être en faveur des Verts et des Verts Libéraux qui donnent aussi dans un certain populisme écologique).


Dans d'autres pays, des partis immergent puis disparaissent probablement en fonction de la politique qui entre en jeu. Actuellement, on est dans une certaine fragilisation des repères économiques ou culturels, et les partis d'extrême-Droite ou populistes en profitent. Mais il y a une certaine nouveauté dans cette extrême-Droite contemporaine.


L'extrême-Droite et le fascisme historique d'avant et pendant la 2ème guerre mondiale n'eussent plus de légitimité une fois que le dernier conflit mondial eusse cessé. Il fusse même de mauvais ton de se revendiquer d'extrême-Droite après l'extermination des juifs, des tziganes, des communistes et autres indésirables. Alors que maintenant, les nouveaux partis qui progressent, comme le FN (ou O.F. de l'UDC), se parent d'une transformation idéologique et tentent de ne plus parler de racisme ou de hiérarchie de races, mais préfère mettre en avant un racisme culturaliste dans leurs discours. Qu'est-ce à dire?! Ben, ces partis appuient sur le fait qu'il est impossible de vivre en commun avec des sociétés qui ont une culture différente. Ainsi, ils s'emparent de l'islam et du multiculturalisme, et font mumuse là-dessus. Leur nouvelle image politique se repose donc sur la peur de l'islam qui est très répandue, (grâce aux médias, mais ça, c'est un autre débat...quoique!). Ce qui ne va pas sans provoquer les dangers (de suite hyper médiatisés, of course!)


Les discours racistes et xénophobes fonctionnent relativement bien parce qu'ils s'appuient sur des affects. Mais ne perdons point de vue non plus qu'il y a des classements historiques lors desquels les gens se définissassèrent les uns des autres par d'autres critères. Vers la fin du XXI ème siècle par exemple, on se définit par groupes en termes sociaux, ethniques, et tout fusse beaucoup plus easy! On aura toujours une explication pour ces luttes sociales entre les gens, et c'est ainsi! Me définis-je comme étant un-e Chuiche-sse par rapport aux étrangers, ou comme salarié-e par rapport à mon patron, for exempel?


Ces classements sont des constructions sociales que les partis politiques et les intellectuels contribuent à faire exister.


N'avons-nous point dit que les ouvriers ou la classe ouvrière n'existait plus? Et là, pouf miracle, on la redécouvre avec Marine Le Pen qui se revendique de la classe ouvrière (humour?).


Donc ces classements-là sont alternatifs et on va les construire sur des bases religieuses, ethniques ou sociales.

 

Ce qui est sûr, c'est que les classements qui fonctionnent sur l'identité culturelle ou raciale fonctionnent plus facilement que celui qui fonctionne sur l'identité sociale-économique.

 

anti-francais

________________________

Une petite dernière pour la route

 

Contre vilains étrangers, l'UDC en remet une couche-culotte!

 

 

Il faut toujours que ce parti des Démagogues Chieurs attendent les vacances pour relancer une initiative contre les vilains étrangers qui font des méchancetés en Chuiche.


Il est vrai que certains étrangers, comme certains Suisses d'ailleurs, sont poussés à la délinquance lorsqu'ils sont relégués au fin fond de la précarité. Mais c'est oublier que beaucoup de ces vilains étrangers n'ont souvent pas le droit de travailler pour gagner un peu de pognon et ne touchent même pas de quoi se payer un paquet de clopes, paquet qui a encore augmenté entre nous soi-dit! Et vivre dans la rue peut s'avérer coûter très cher, quand on pense que le moindre sandwich peut coûter 5 balles pour une feuille de salade et une tranche de jambon transparente, pour faire «fit».


Le 28 novembre 2010 déjà, une votation populaire sur le même sujet a été acceptée par le peuple qui ne connaissait pas vraiment les tenants et les aboutissants de cette loi totalement inconciliable avec la Convention européenne des droits de l'homme et avec le Droit international. Seulement voilà comment mettre en place une stratégie de renvoi lorsque les pays des migrants n'ont signé aucun accord avec la Chuiche pour accepter ses propres citoyens qui ont déserté leur pays d'origine et bouffé leur passeport?!


Pour la Conseillère fédérale chargée du dossier à cette époque, elle s'est dit que réunir un cénacle de pontes UDC pour résoudre le problème serait la meilleure solution et comme promis, l'UDC a toujours le clapet ouvert pour dénoncer, mais pour résoudre les problèmes, il est d'un silence muet, pour ne pas dire assourdissant.


Doonnnc, retard évident de la mise en place d'une législation qui convient à toutes les parties concernées, d'où l'impatience de toujours cette même UDC qui pense que le gouvernement se fout de leur gueule, ce qui serait de bon aloi! D'où cette relance d'une nouvelle initiative qui contraindrait le Conseil fédéral d'appliquer «sans restriction» la décision du peuple helvète de fin novembre 2010. Récolte des signatures pendant les marchés de noël et voilà qu'ils déposent tous fiérots leurs cartons de 154'000 signatures. Au gouvernement maintenant de trouver le temps de ponctionner les contribuables afin de financer une autre série de votations dont une bonne partie sera inutile ou incompréhensible.


C'est à se poser la question si l'UDC, qui prône à tout vent qu'elle est pour la démocratie et pour donner la vox populi au simple péquin, ne cherche pas à tuer cette démocratie directe dans l'oeuf...car à force de nous faire voter n'importe quoi, n'importe quand, n'importe comment et deux fois en plus, fait que le taux d'abstention ne cesse d'augmenter, ceci même alors que la votation par correspondance a un peu changé la donne au moment de sa mise en place, mais a de nouveau une fâcheuse tendance à redescendre...un peu comme la bourse, quoi!


Vivement la e-votation qui nous permettra de ne plus bouger de chez soi ou de son bureau pour mettre une croix dans le «oui» ou le «non», si on a deux secondes à perdre! (Ça sera un peu moins «fit», d'où la tranche de jambon transparente dans le sandwich a plus de 5 balles!)


A quand une initiative pour que les votes blancs puissent être comptabilisés?

 

oupsss

Pourra voter celui qui pourra attraper la feuille.

Exceptionnellement Freysinger pourra faire la courte-échelle à Blocher...


 

Le prochain chapitre

Le FN ou Front National Français


 

 

 

LES ARTICLES REGROUPÉS LÀ: 

 

EXTRÊME-DROITE EN EUROPE

 

Les AZA/NI

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article

commentaires