Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 09:07

 

 

Avec la précieuse collaboration de Nosotros.Incontrolados

Les thèses géopolitiques des Identitaires sont le résultat d’une synthèse doctrinale effectuée par leurs précurseurs folkistes (ou «völkisch», tiré du groupe «Europe-Action» et des discours du GRECE, racistes et nazis, dont la doctrine avait été adoptée par Hitler him-self) et les nationalistes-européens.


Et là tant pis,

Pour les non-avertis,

Il nous faut à nouveau faire un détour par ce que veut dire «folkiste»

Parce que ce n’est pas triste.


Le néo-paganisme de Droite


Le néo-paganisme de Droite croit à des divinités celtes et germano-scandinaves, symboles de la «race blanche» (les Indo-européens), êtres spirituels de première importance au sein de l’humanité. Ces guerriers ont ainsi formé une puissante communauté ayant atteint un haut degré de culture et de civilisation. Ça commence plutôt bien!

 

Le paganisme «völkisch» 


La pensée paganiste se réfèrent aux différentes thèses politiques, historiques et métaphysiques qui se refusent aux Lumières, (faut pas être une lumière pour le comprendre!) et veut la reconstruction des passés nationaux. Le néo-paganisme «völkisch» s’est donc développé en France dans les années 1960, avec le groupuscule «Europe-Action» puis, la décennie suivante, dans les discours du GRECE (qui va tenter de s’en distancer par la suite..selon Alain de Benoist).


À partir de la seconde moitié des années 1980, ce néo-paganisme va devenir l’élément important de la culture des Droites radicales françaises et les néo-païens d’extrême-Droite vont évoluer en marge du néo-nazisme. C’est une nostalgie folklorique et raciste d’une préhistoire allemande mystifiée à laquelle Hitler lui-même avait adhéré.


Les filiations


La doctrine de l’extrême-Droite contemporaine est un héritage «völkisch» de la SS«puissance de fascination exercée par le nazisme est interprétée comme un ordre secret porteur de lumière…ou d’une lampe torche» qui se sert de ces textes pour étayer ses discours. Parmi eux, le SS français Saint-Loup (pseudo de Marc Augier)Yves Jeanne et Robert Dun (pseudo de Maurice Martin), l’écrivain Jean Mabire et l’ancien greciste Pierre Vial qui fut aussi l’ami de Robert Dun.


Mais la transmission de ces idées à la con va se faire par «la Northern League», fondée en 1957 par Roger Pearson et le nazi Hans F.-K.Gunther. Le but de la «Northern League» sera d’«unir les intérêts, l’amitié et la solidarité de toutes les nations teutoniques».


On y retrouvera des membres du GRECE et donc, on ne s’étonnera guère d’y découvrir le patronage de la revue«scientifique» du GRECE«Nouvelle École», de trouver des anciens SS: comme l’historien Franz Altheim, des anthropologues nazis: Ilse Schwidestzki, Bertil J.Lundman, Hans F.K.Gunther, des racistes ségrégationnistes américains: Henry E.Garrett, Wesley C.George, Robert E.Kuttner, des théoriciens racistes: R.Gayre of Gayre, Johannes D.J.Hofmeyr, Jacques de Mahieu, ainsi que Goulven Pennaod (pseudo de Georges Pinault), un enseignant de la langue celtique à…l’Université Lyon III, et qui a, lui aussi, collaboré à la revue de la Nouvelle Droite «Études indo-européennes».


Dans les années 1960, Yves Jeanne anime la revue, Robe «Le Devenir européen»Robert Dun anime, le «Groupe Druidique des Gaules» ainsi que le Cercle «Lux Fero» sous le pseudo de «Gwawd», et dont les membres étaient«conscients d’appartenir à une seule nation européenne de plus en plus menacée d’engloutissement dans le melting-pot universel voulu par les cosmopolites de tous poils».


Michel Bertrand et Yves Jeanne animent la section française de la «World Union of National Socialists» (WUNS), une association néonazie mondiale fondée en 1962 par la fille de Christian Dior, Françoise Dior.
D’où le nom du parfum «Poison» qui fout la nausée…Dior, J’ador!


L’ancien Waffen SS français Saint-Loup parle lui aussi de sa quête mystique de la SS dans deux bouquins dont l’un a été publié en 1968.
Ses idées seront relayées par Jean-Michel Angebert(pseudo de Jean Angelini et Michel Bertrand), auteur de plusieurs livres d’«histoire mystérieuse» des années 1970.


On n’omettra pas qu’en 1990, le militant folkiste espagnol Ernesto Mila publie «Nazisme et Ésotérisme», dans lequel il développe l’idée que les SS était une caste guerrière de l’ordre des Chevaliers Teutoniques et sur celui des Templiers(Eh oui…les dingos folkistes sont partout!!)


Alain de Benoît va tenter de distancer le GRECE de son comité fondateur, mais le GRECE reste une référence pour lesfolkistes, et pour cause.


hitler

Le "Play-Boy" un peu rétro du "GDF-SUEZ" Allemand

posant pour une célèbre marque d'eau minérale.

 

 

terre_et_peuple

Vous aussi, laissez-vous tenter par la boue!!!

 

-(Affiche vantant les bienfaits des cures thermales à ciel ouvert)-


Les «néo-völkischer» français: les folkistes


Les «néo-völkischer», ou «folkistes», français se reconnaissent par leur discours ethno-différentialiste radical, identitaire et raciste qu’on retrouve dans l’association politico-culturelle «Terre et peuple», fondée et animée par Pierre VialJean Mabire et Jean Haudry.


Pour Vial: «dans la mesure où la notion de communauté du peuple est au centre de mes préoccupations et où tout ce qui est populaire m’est cher, car lié à l’identité». «Les folkistes» sont donc des «ethno-communautaristes» qui défendent un paganisme ethnique fortement nordique.


Leur devise: «une terre, un peuple» qui se caractérise par les traits suivants:

  • contre les mégalopoles;
  • pour la vie dans des communautés villageoises;
  • pour les particularismes régionaux: folklores souvent de nature païenne;
  • pour le naturisme et les médecines naturelles;
  • contre le christianisme universaliste destructeur des particularités locales;
  • pour le régionalisme et contre le métissage;
  • pour un mode de vie autarcique et anti-moderne qui respecte les identités régionalo-folkloriques.

Les étrangers sont un danger associé à la modernité, donc des destructeurs d’identité.

(Certains points de vues frisent avec le mode de vie des alternatifs et des altermondialistes.. Mais gare aux leurres!.)


Le retour de l’antisémitisme et du racialisme völkisch


L’antisémitisme réapparaît de façon violente dans certains groupuscules folkistes. Le magazine de la Nouvelle Droite païenne: «Réfléchir et Agir», fondé en 1993 par Éric Lerouge, défend entre autres le Suisse néo-nazi et antisémite notoire Gaston Armand Amaudruz, l’éditeur négationniste français Jean Plantin, le néo-nazi et négationniste Olivier Mathieu«Réfléchir et Agir» défend l’idée d’un grand ensemble européen «blanc» de Brest à Vladivostok, et le ton en est particulièrement violent et raciste. Robert Dun y participe jusqu’à sa mort et la référence reste Gunther.
Des folkistes français de la première génération y mettent leurs pattes brunes et parmi eux, on retrouve les missionnaires: Guillaume Faye, Pierre Vial, Jean Mabire, Jean Haudry, Bernard Marillier ou Bruno Favrit.


Et c’est là que l’on débute un des plus gros délires des folkistes avec: Jacques de Mahieu qui, en 1970, (époque mythique du LSD) voit les berbères d’Afrique du Nord comme des peuples racialement proches des Indo-Européens.
En effet, les «Libyens» se sont différenciés des Indo-Européens quand les glaciers ont reculé, il y a dix mille ans. Certains sont restés sur les plages de la Méditerranée en sirotant des cocktails molotov sous des parasols, alors que d’autres sont montés vers le Nord à la poursuite des sangliers.


L’halluciné Jean Mabire reprend ce discours et l’enrichit des théorèmes du pasteur nazi, Jürgen Spanuth, pour sortir en 1978: «Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens». En bref, les Philistins sont les descendants des «Peuples de la mer»d’origine germanique, qui ont attaqué les Grecs et l’Égypte au XIIIe siècle avant notre ère.
Ces «Peuples de la mer» sont des Hyperboréens qui ont fui la disparition de l’Atlantide pour aller camper en Palestine et là, les méchants Hébreux vont les massacrer! Na!


Un des plus atteints des auteurs identitaires, Bernard Marillier, fervent partisan de l’illuminé italien Evola, décrit un Christ « aryen » descendant du «Peuple de la mer» qui n’a pas survécu au massacre des méchants Hébreux. (Certains vénéraient même un ancien dieu germanique, Krist, qui, selon eux, fut transformé en Christ par les chrétiens. Dès lors, on comprend mieux les origines conflictuelles entre l’Afrique du Nord et l’Europe! Ça doit être la descente du trip!)


Ainsi, dans «Chevalerie» publié en 1998, Bernard Marillier décrit un de ses trips sur la noblesse et la race nordique: «Les textes profanes nous donnent souvent la description du modèle racial du «vrai chevalier»: grand, élancé, blanc de peau, corps bien découplé, visage gracieux et régulier, cheveux blonds ondulés (symbole des forces psychiques émanées de Dieu, de la chaleur spirituelle, et beauté royale), à l’image du roi David toujours représenté blond roux et surtout du Christ à la chevelure d’un blond lumineux à l’exemple des dieuxouraniens païens.


Même si cette beauté, d’origine nordique, est restée un idéal servant de référence symbolique, elle n’en a pas moins correspondu, du moins à l’origine de la chevalerie, directement issue d’un substrat racial nordico-germanique, à une réalité ethnique qui s’est conservée dans les hautes couches de l’ordre chevaleresque (empereurs, rois, princes et barons), comme en témoignent encore de nos jours certains éléments non dégénérés des familles nobles françaises et européennes, beauté et noblesse étant liées». (Texto!) (En résumé, Vrai Chevalier ou VC qui deviendra plus tard: WC, chevauchant non point une cuvette, mais une VW, ou Völks Wagen, voiture du peuple et non point Voiture en Wogue, autrement surnommée: Coccinelle par Walt Disney et son monde féérique avec prince charmant, tout le toutim et vieux Carrosses…au point où on en est!)…


En 1979, Pierre Vial, un autre flippé qui était encore membre du GRECE, critique le judéo-christianisme. À ces yeux, le Juif reste «la toxine sémite» du relent christianiste. Donc, il faut être folkiste et protéger le paganisme, en particulier les religions celtes et germano-scandinaves.


Le livre de Guillaume Faye«Pourquoi nous combattons. Manifeste de la Résistance européenne», est la «Bible» de Pierre Vial qu’il citait comme son «Dictionnaire fondamental de 177 mots-clés» (sic?) car «il manquait au courant identitaire une véritable doctrine de synthèse idéologique et politique qui au-delà de tous les partis, tendances, chapelles et sensibilités, rassemble enfin autour d’idées et d’objectifs clairs l’ensemble des forces qui s’opposent au dramatique déclin des Européens. «Pourquoi nous combattons» est destiné à devenir le manuel de base des forces identitaires européennes du XIXe [XXIe?] siècle. Sa possession et sa lecture attentive seraient absolument indispensables».(Cherchez la Faille!)

 Car fin 1990, période de l’exctasy (aussi nommée pilule de l’amour)Guillaume Faye est devenu l’apôtre d’une philosophie raciste «blubo» (de Blut und Boden, «Sang et Terre»), et fait appel à la «conscience ethnique» des Européens en ces termes: «La conscience individuelle et collective de la nécessité de défendre l’identité biologique et culturelle de son peuple, indispensable condition au maintien dans l’histoire de sa civilisation et à l’indépendance de cette dernière».


Retournement de veste?


Pour les groupuscules d’extrême-Droite, «La question juive» reste un thème important. Mais en 2002, Guillaume Fayepublie: «La Nouvelle Question juive».
Pour lui, Israël va disparaître sous la pression démographique palestinienne. Mais qu’à cela ne tienne! G.Faye se rapproche de l’extrême-Droite juive avec comme ciment, leur haine commune de l’islam. Il leur faut donc être des alliés radicaux pour mener leur guerre islamophobe.


Ce ne sera pas le seul. En 1996, le folkiste Bruno Favrit loue la position idéologique de cette Droite radicale juive. Et on va inverser les tendances: le juif est un «identitaire» (qui s’ignore ou non), et ainsi, va dans le sens du discoursdifférentialiste identitaire dont la particularité est synonyme d’identité.
Par cette pirouette, cacahuète, l’éloge du communautarisme ethnico-religieux radical remplace l’antisémitisme.


Et si l’extrême-Droite continue à être d’un antisémitisme «maîtrisé», son discours actuel vise essentiellement les Maghrébins et l’islam.
Sa stratégie est se rapprocher des Juifs de France lors de manifestations médiatisées d’antisémitisme arabo-musulman et de rendre ainsi ces Juifs de France bien visibles dans les médias. Le bouclier émissaire parfait!


Conclusion


C’est depuis le début des années 2000 que les folkistes européens tentent de se fédérer et de mettre en place une synergie européenne.

 

En novembre 2005, différents groupuscules européens de «Terre et peuple» se rencontrent en Espagne pour un deuxième colloque.
Leur but est de fonder un front anti-mondialisation, anti-néolibéralisme, un socialisme identitaire, et refus de l’immigration extra-européenne pour préserver la race blanche. (Un thème qu’on trouve dans le discours d’Europe-Actiond’ailleurs!)



chimp

 

À retrouver sur AZATHÈMES/EXTRÊME-DROITE/FRANCE


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos liens déliés!
commenter cet article

commentaires

sam T 15/04/2013 08:34


cet histoire de paganisme est issu de la vision du monde chrétienne qui tente depuis son avêne-ment (et pour mentir ça se pose là) de nier les croyances antérieures.


Il y a dans cette volonté d' "unifier le peuple dans une religion monothéiste", une resucée de celle d' Akhenaton qui, en adorant le soleil ne s' était pas beaucoup trompé car,comme nous le
savons maintenant le soleil est un gigantesque réacteur nucléaire. D' avoir constaté que son action sur les êtres animés et inanimés est primordial (sans lui point de vie) peut donner une mesure
de la science que possédait les anciens.


 


OUI MAIS!!


Comment expliquer que l' on puisse adorer et diviniser un phénomène "naturel"? et plus encore un non-phénomène en echafaudant une histoire alambiquée?


Histoire reprise par les 3 religions du "livre" au point qu' on entend des religieux parler de "fraternité adamique", "fraternité abrahamique" qui font reference à la Bible , ce grand roman de
(mauvaise) science-fRiction.


Il faut pour celà remonter à l' alliance de "l' homme fort de la tribu" et du chaman. Ils decouvrent vite qu' en s' unissant , ils vont pouvoir asseoir leurs "pouvoirs" respectifs pour EXPLOITER
les craintifs et les plus faibles. C 'est ainsi que l' on voit des artisans se decarcasser ( de canassons raviolés?) pour faire des présents, riches vêtements et parures, armes de la meilleure
qualité,etc...aux deux CON-pères qui ne se font pas prier tout en envoyant le  mouto...oups!!! fidele offrir egalement des présents aux divinités pour se concilier ses bonnes grâces. Ainsi
l' Ocean, la foudre, le ruisseau, le Nil, le commerce, la guerre,les amoures,etc....reçoivent une divinité tutélaire qui reçoit des présents par l' intermédiaire ( c 'est là où est la schtusse)
de ses prêtres...


Les monothéistes vont garder les moutons et virer les dieux en les nommant "païens". Les prêtres deviennent des bergers et comme la population dans sa grande majorité est composée de bouseux
apeurés et comme quelquefois les incantations du corbeau fonctionnent, les moutons se soumettent, les bergers font la quête et Lourdes vend ses fioles au prix de l' or "je peux garder la monnaie,
c 'est pour nos oeuvres?" voir "le Miraculé" film de Mocky pour se bidonner avec Jeanne Moreau Jean Poiret et Michel Serrault. 


Les 3 religions du livre ont donc remplacé des croyances polythéistes par d' autres monothéistes qui, au fil des siècles, ont démontré à quel point de sauvagerie peuvent s' adonner des esprits
aliénés. Tout le sang qui a coulé et qui continue, donne la nausée s' il ne donne pas de boudin, quoique en ce qui concerne une certaine Christine B, on n' en soit qu' à un T de distance si on
veut bien me "pardonner" cette poussée de mysogynie. Et si on veut pas, je m' en contrecarre le bernard l' hermite, l' odeur de l' eau bénite a toujours eu sur moi un effet de débandaison
certaine.


Mais revenons à nos moutons qui adorent faire les autruches( et même avaler les réveils-mâtins pour courir se faire exploiter). Au final, faire une offrande à Toutatis ou au prêtre, ça revient au
même, ça fait partie de l' EXPLOITATI....oups!!! la "servitude volontaire" et puis les cérémonies , ça a quand même une utilité, repérer la chair fraîche endimanchée aux fins d' amoures sans
lesquelles, quoique on en dise et nez- en-moins, la vie serait d' un absurde abyssal, même si tous les habits ne sont pas toujours propres.


Mais arrête, ton délire!!! j' entends la communauté s' impatienter, en se demandant quel est le rapport avec les fachos" païens"...


Tout doux, BelLE AmiE!!! sinon tu vas attrapper la danse de St Guy ( de Maupassan), le décor étant planté, voyons donc comment s' y agite le loquedu qui prétend racaracoller velu chez les athées,
déistes, gnossiens et assimilés.


La schtusse du facho est de "revenir" à des divinités qui fonderaient l' "identité de la race blanche" (sic). Enfin c 'est lui qui essaie de faire le malin (faut toujours que ça fanfaronne, un
facho).


Et c 'est là où il a tout faux, le blaireau!!!


car, il se trouve que les dieux qu' il invoque (avec des blazes germano-gothico-vikingo exotiques), on les retrouve partout sur la terre mais AVEC D AUTRES NOMS.................


En d' autres thermes,( un coup de calderium, un coup de frigedarium), le pseudo savant ignore tout concept d' archétype ou même d' ava(LS)tar (non c 'est pas de la cervoise en bouteille
consignée).


C.G. Jung, le facho s' en fout comme de sa première flasque d' huile de ricin.


Or, que Mars, Ares, Kali,Wotan designent des dieux destructeurs dans des civilisations spatio-temporelement séparées, ça saute aux yeux du premier des agneaux des saigneurs venus. On est en
présence d' un archétype qui frôle l' Universel, il atteint presque à l' Apodictique, le bougre!! 


Car pour être apodictruc, il ne lui suffit pas d' être Universel, il doit être Nécessaire dans un systeme aristotelicien. or, qui soutiendra ici la thèse de la Necessité de la Guerre en ce qui
concerne l' archétype en question....


Merdre alors!! des Archétypes qui frôlent l' Universel, mais ça vous fout en l' air la thèse de l' impétrant....ON NE PEUT FONDER UNE IDENTITé sur ce critère qui pour le coup se retourne vers le
thésard tel une bôme de grand voile lors d' un virement vent en poupe.


PARé ààààààààààààààààààààààààààà VIRER!!!!


Et le facho passe par dessus le plat-bord, sans que la moindre écoute ne lui soit jetée, ne parlons pas de "bouée de sauvetage", il nourrira les sarcasmes des sagaces qui agacent les gusses du
Gud et con-sorts.....


Malgré tout , ce lien qui existe entre "animistes" de toutes les régions, pourrait être une formidable occasion de rigolades entre tous les citerriens.


S' ils ne se prenaient pas autant au Serieux tel les Ernsts de la vie, les tronpas kisselapètent, suivez mon regard...


Delivrez vous de vos démences, declouez votre jesus-christ, chantait Nougaro dans "Assez"...


Oui mais, si on s 'attelle à la besogne, c 'est pas pour se fader des dizaines de machins alors qu' on n' en avait qu' un...ou trois? vous avez pigé le truc de la trinité, vous?? 


Sam T


https://www.youtube.com/watch?v=FkudF2kN6dg