Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 11:00

 

Avec l’aimable contribution de Nosotros.Incontrolados


C'est dans ces méandres, scissions, redéfinitions et nouvelles dénominations que nous retrouvons Europe-Action, un mouvement d'ultra-Droite nationaliste dirigé par Jacques Larocque-Latour de 1963 à 1967.


Et qui peut-on voir figurer dans ce mouvement, mmhh?


 

- Dominique Venner

- Alain de Benoît de Gentissart (pseudo Fabrice Laroche)

- Maurice Gingembre

- Lucien Rebatet

- Pierre Vial (Terre et Peuple)

- François Duprat

- Georges Pinault (Goulven Pennaod)

- Jean Mabire

- François d'Orcival

- Jean Mabire

- Jean-Claude Valla (co-fondateur du GRECE)

- Henry Coston

- Jacques Ploncard d'Assac

- Maurice-Yvan Sicard (pseudo Saint-Paulien, comme le fromage)

- Marc Augier (Saint-Loup, ancien membre de la LVF et de la division SS Charlemagne)


En outre, Europe-Action se démarquera en 1964 en accueillant très très bien le pamphlet révisionniste de Paul Rassinier Drame des Juifs européens


Bref, un groupe ultra-nationaliste, raciste et antisémite


Europe-Action posera les fondements de Nouvelle Droite et le mouvement GRECE après sa dissolution en 1967.

 

nouvelle-droite

 

Ainsi, Nouvelle Droite est née en 1968 et se dit école de pensée qui organise colloques, conférences, etc, etc, etc...Ce n'est donc pas un mouvement politique, (où donc auriez-vous êché ça?) mais ça se veut être une perspective métapolitique, du grec «meta» (au-delà) et «polis» (cité, affaires publiques) et qui veut dire, dans le sens gramsciste (et non grammatical, comme on aurait pu le penser, Gramsci étant un penseur marxiste emprisonné pendant la période du régime mussolinien, ceci pour les nulLEs, évidemment!) de Droite: stratégie agissant par des idéologies et culturelles avant de prendre le pouvoir effectif ou politique, (ce qu'elle va démentir dans son manifeste, évidemment!).La Nouvelle Droite ne veut que(?) donner "sa lumière" dans un monde où les repères sont de plus en plus flous et ce, depuis 30 balais.(EDF en est-ce l'annexe?!).


Pour ce, elle rédige un "truc".

un manifeste comprenant trois fondements.

(trois trous du culs? C'est plus riche!)


Et que va-t-on trouver dans le Manifeste du GRECE?

 

Des tas de conneries qu'on retrouve très facilement sur le Net et qu'on ne publiera pas sur ces pages!

 

facho_grece

Beau quatuor de tronches "indo-européènnes

_______________________________

 

Au milieu des années 1980, des cadres néo-droitiers Guillaume Faye, Jean Haudry, Robert Steuckers et Pierre Vial, donneront naissance la décennie suivante à la mouvance identitaire en se démarquant (?) du GRECE. Et c'est là qu'on commence à rigoler!

Les Identitaires croient innocemment à l’existence d’une civilisation européenne de lignée descendante des «Indo-Européens», c’est-à-dire de la «race blanche», elle-même originaire du cercle circumpolairum. Selon eux, il existe une identité raciale européenne qui se serait manifestée au travers des grandes civilisations païennes (grecque, latine, celte, germanique) et médiévales.

 
Pour asseoir leurs démonstrations, ils s’appuient sur les travaux universitaires du professeur en linguistique Jean Haudry(spécialiste en civilisation indo-europénne, membre du GRECE et Identitaire et un des responsables de «Terre et peuple»), qui reprend lui-même les conclusions de Gustaf Kossinna(Prof universitaire de Berlin, linguiste et archéologue allemand, spécialiste des peuples germaniques, aux théories nationalistes qui vont influencer l'idéologie nazie), ainsi que de Hans Friedrich Karl Günther, (le plus célèbre raciologue nazi du IIIe Reich), qui avait lui-même plagié les travaux de Joseph Arthur de Gobineau, (père bordelais de «Essai sur l'inégalité des races humaines» ainsi que père de la pensée racialiste.)

 

Arrêtons-nous deux secondes sur la pensée de feu Joseph Arthur de Gobineau! 


L'humanité serait selon lui et ses potes composée de trois races disctinctes:

 
Blanche = monopole de la beauté, de l'intelligence, de la force et au-dessus de tout cela, la supérieure «la race arienne»

Noire = facultés pensantes médiocres ou même inculte, à l'odorat et le goût développés. (on y retrouvera les clichés types comme négrophobes bestials et criminels).

Jaune = tendance à la médiocrité, supérieure aux nègres, industrieuse mais trop limitée pour créer une société ou en prendre la tête.

Si Gobineau "pense" ou admet parfois mais toujours avec réticences que les métissages sont nécessaires pour un épanouissement des civilisations, faut pas trop pousser le bouchon car cela conduira indiscutablement vers une décadence de l'espèce humaine.(Vous enfermez un génie dans une théière et voila ce que ça donne après macération à l'eau tiède)!

  
Ainsi, les Identitaires défendent l’idée qu’il existe des «races» européennes au type physique distinct.

En 2003, Jean Haudry écrit l'article, «Le type physique des Indo-Européens», publié dans le magazine identitaire «Réfléchir & agir» et manifestement influencé par les thèses de Günther.

Les points forts que défend Jean Haudry, ancien professeur de l'université Lyon III, directeur de «l'Institut d’Études Indo-européennes» sont:

- C'est avec la linguistique et la civilisation matérielle et culturelle, avec ses traditions indo-européennes, qu'on peut parler de peuple indo-européen.

- Les indo-européens avaient leur dialecte, mais ont une période archéologique commune qui se situe au Néolithique, à «l'âge du cuivre», du nom du «cuivre» (âyes) qui figure dans le vocable des indo-européens, alors que les mots bronze et fer sont absents.

- L'ethnie se trouve donc dans les régions circumpolaires arctiques. ( Les pingouins en Arctique et les Empereurs en Antarctique!)

- Aucune langue n'est liée à une ethnie ou à une race. Mais les locuteurs ayant des langues "bantu" sont de race noire, les locuteurs ayant du "Japonais" sont de race jaune, on peut affirmer donc sans risque que la grande majorité des locuteurs de l'indo-européen seraient de race blanche.
On peut même préciser qu'ils ont le teint clair, le nez droit et franc, les cheveux blonds et la haute stature due à leurs idéaux sociaux et moraux. (Zieg Heil!!! Crac boum hue!!!).

- La couche supérieure de la population présenterait ces trois caractères...(donc en ont une couche, et pas des moindres!).

- Les Indo-Européens ont les idéaux et les valeurs d'une «société héroïque» et un type d'organisation sociale pré-féodale bien connu. 

 

  Dans cette «société héroïque», la gloire et la honte (péché) sont les deux forces principales de pression (et de répression) sociales. 

Gloire et honte affectent à la fois l'individu et sa lignée entière, ascendants et descendants. D'où une inlassable volonté de conquête et de dépassement de soi, et des autres...et par la droite, comme chez les Anglo-klaxons!

- On nomme «idéologie tripartite» la répartition de l'ensemble des activités cosmiques, divines et humaines en trois secteurs, les «trois fonctions» de souveraineté magico-religieuse, de force guerrière et de production et reproduction. Le Graal.

- On peut à l'inverse estimer que la Révolution a donné naissance à une nouvelle caste guerrière sur laquelle Napoléon Bonaparte a tenté d'édifier un nouvel ordre social...en embauchant des commandos helvètes qu'il a poignardés dans le dos! Et ça, ce n'est glorieux, ni héroïque!!!

- La fonction guerrière a perdu aujourd'hui une grande part de sa spécificité, écartelée entre la science et la technique d'une part, l'économie de l'autre. Quant à la fonction magico-religieuse, on peut se demander qui en est aujourd'hui le représentant.

- Une régénération de nos peuples ne saurait venir d'un retour à un type d'organisation politique, économique et sociale des périodes médiévales ou proto-historiques. 

 
Or il existe, dans nos sociétés, des gens qui ont pour idéal l'«âge d'or» de la horde primitive vivant de cueillette de myrtilles.

L'archaïsme et la régression sont des phénomènes typiques des périodes de décadence; ils sont la contrepartie sociale de l'infantilisme sénile.

Le renouveau ne pourrait venir que d'un retour aux forces vives de la tradition, c'est-à-dire aux idéaux et aux valeurs qui auraient fait le succès historique des peuples indo-européens et qui a abouti à l'émergence du monde civilisé, industrialisé et développé.(Raffriné comme un camembert, affiné et ligoté comme un soucisson lors d'une "séance de bondage"! avec Soeur Emmanuelle en démonstratrice appliquée.). 


 Il s'agit d'abord de la volonté d'être, dans le monde et dans la durée: d'aimer la vie, de la transmettre, de lutter contre toutes les formes de mort, de décadence et de pourriture. (Rien que ça? Comme c'est ambitieux en plus d'être éblouissant aussi?!)


Il s'agirait aussi de la volonté d'être soi, de maintenir la différence capitale entre le sien et l'étranger. Ces deux idéaux ne leur sont d'ailleurs pas spécifiques admet le génie depuis le fond de sa théière: ils sont communs à tout groupe humain qui souhaite exister comme tel et avoir un avenir. 

Nos ancêtres indo-européens ont voulu davantage: on constate, dans leurs traditions, une volonté d'être «plus que soi», de se dépasser, de conquérir non seulement des territoires, mais d'accéder à cette surhumanité que certains d'entre eux, les Grecs, ont nommée «héroïque» et que tous, même sans la nommer, ont connue.
C'est dans cette perspective que le modèle trifonctionnel peut être un élément de renouveau, comme échelle de valeurs, et non comme principe d'organisation sociale.
(Dixit Jean Haudry...et ce n'est pas du pipô! Ce à quoi on pourrait lui répondre: Et les Huns, hein!!)

(Avec des échelles pareilles t'as même pas besoin d'un incendie pour sauter par la fenêtre!).

Et on va retrouver cette influence cruciale chez un autre illuminé: Pierre Vial, un universitaire qui enseigne à l'Université Jean-Moulin – Lyon III, membre de «l'Institut d’Études Indo-européennes», qui affirme depuis 1981 que: «D’un point de vue anthropologique, la population française est composée de «Méditerranéens», d’«Alpins» et de «Subnordiques»»,Poil de bique et crottes de chiens!
 
Les Identitaires vont donc soutenir les origines germaniques, nordiques des Européens. Les Identitaires réactivent le «mythe aryen» analysé par Léon Poliakov (historien français qui a travaillé sur la Shoah et sur l'antisémitisme ((et qui n'est pas un identitaire, bien au contraire!)).

La «race indo-européenne» est donc menacée par l’islamisme, l’immigration, le métissage et l’impérialisme anti-européen des Américains.


Ah ben merde alors!

Heureusement qu'il y a encore de "vrais Bretons""authentiques Celtes", du type pan-foireux Louis-Benoist de Gresse pour nous réguler tout ça entre plume maurassienne et goupillons à la "en veux-tu en voila"....

racisme 3

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article

commentaires

geneghys 31/03/2013 13:24


François Duprat, une histoire d'extrême-droite:


http://www.lemonde.fr/week-end/visuel/2011/04/08/francois-duprat-une-histoire-de-l-extreme-droite_1504004_1477893.html


Excellent site! Cliquer sur le petit carré rouge pour avoir le menu des différentes vidéos historiques.


Gene