Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 10:58

 

 

http://lesazas.org/2013/04/04/hongrie-video-climatico-politique/comment-page-1/#comment-3930

 

 

 

 

Publiée le 30 janv. 2013


Depuis les élections législatives de 2010, qui ont donné la majorité à son parti de centre-droit, le Fidesz, le premier ministre Viktor Orbán a engagé la Hongrie dans une « révolution nationale » qui n'est pas piquée aux âne-thons.

 

S’intéressant à tous les secteurs de la vie publique, la réalisatrice multiplie les points de vue pour dresser un bilan complet de cette "brune évolution".

 

La nouvelle constitution et la nouvelle loi sur les médias inquiètent les observateurs européens, comme en témoignent Daniel Cohn-Bendit, député européen, et Martin Schulz, président du Parlement européen.

 

Le milieu artistique n’est pas épargné : le chef d’orchestre Ádam Fischer a quitté la direction de l’Opéra national lorsque le Fidesz s’est mis à lui dicter sa programmation.

 

Le nationalisme et le rejet de l’autre progressent, tandis que l’antisémitisme et la haine des Roms se banalisent, à la grande satisfaction du Jobbik-Kub, parti d’extrême-droite et deuxième force parlementaire du pays.


La dimension économique n’est pas oubliée : Christoph Rosenberg, économiste au FMI,(donc certainement un furieux gauchiste tarnacien!) analyse les mesures prises par Victor Orbán tandis que le ministre de l’Intégration sociale Zoltán Balog décrit les tensions sociales dans un pays qui compte plus de 30 % de pauvres.

 

Le mouvement « Un million pour la liberté de la presse » qui se développe sur Facebook annonce-t-il un printemps magyar ?

Ou les Hongrois ne croient-ils plus au changement ?

 

Selon les sondages, seul un tiers d’entre eux prévoit d’aller voter aux élections législatives de 2014.


ARTE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article

commentaires

Des Apodicticiens 04/04/2013 11:38


Que dire d'un monde dans lequel désormais de pareilles exactions juridiquement protégées sont devenues "des banalités"?

Depuis quelques temps nous -(AZA + N.I)- nous nous attaquons avec force à la montée inexorable du fascisme en Europe. Non pas de ce "fascisme d'hurluberlus" incarné par
les baudruches grasouillettes et odieuses du très caricatural Front Nat' avec ces "ras du bulbe", ces bouffons en treillis ressassant les mêmes litanies
xénophobes forgées aux contours abominables des périodes coloniales, de la guerre d'Algérie à l'Indochine, mais bien de ce fascisme qui maintenant n'est plus seulement sottement
"nationaliste" mais relève bien de choix politiques et philosophiques autrement plus vastes et dangereux que ce qui constituait il y a encore peu leur habituel fond de
boutique en onguents "attrape-mouches" et autres produits puants de bas racolage puants...


Ce qui alors n'était encore que "le moment de l'arme au fourreau", comme de n'être pas des "Partis de gouvernement" est maintenant dépassé; ces
dangereux salopards ne se contentent plus de prospérer en ordures sur le fumier de cette société, il entend bien maintenant passer à la phase suivante qui est bien celle de la prise effective du
pouvoir comme l'actuel climat politique en Europe le lui autorise de penser et le lui permet d'acter ainsi que nous pouvons l'observer dans moult pays.



Ce fascisme qui monte ne se réduit pas à une enseigne de barbier. Il est infiniment plus dangereux que ça.



(Steph)


http://nosotros;incontrolados.over-blog.com