Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 13:00

Chère Gène,

 -"Hugo Chavez a été un grand homme d’État pour son pays..."-
 (Rosaelle)
 

 

http://1.bp.blogspot.com/-P2yMK6XI6EE/UTcgUWOoMnI/AAAAAAAAHnw/IIrPmcqMGH8/s640/chavez_onu_06.jpg
Ce satisfécit décerné à Hugo Chavez par "Rosaelle" suffirait en soi d'illustration à une double interprétation radicalement contradictoire.

Une telle formule en effet ne manquerait pas sembler dégouliner de la bouche de beaucoup "d'Hommes d’État" (grands ou non!).

 
En ceci donc, le "satisfécit" à double lame mais sans manche  pourrait bien, à notre sens, claquer plutôt comme une insulte et détourner tout individu sain d'esprit de toute considération pour le bonhomme ainsi salué par ses pairs.(ou non).

 

Mais Rosaelle ne le voit pas du tout ainsi; elle semble  décerner la formule comme "au pied de la lettre" bien qu'elle ne soit pas, pour autant que nous en sachions, une "femme d’État", (grande ou non).

A cette heure avancée de la matinée, c'est encore ce que nous pouvons lui souhaiter de mieux.

(( http://spartakiste.blogspot.fr/ ))

 

Cependant, Rosaelle trouvant sans doute le "satisfécit" insuffisant pour saluer "le Grand Homme d’État" qu'aurait été Hugo Chavez selon elle; elle ne peut s'empêcher de soutenir la formule malheureuse et contradictoire qu'elle a choisi d'employer en appelant à la rescousse  Mr. Ban ki Moon, un autre "Grand Homme" installé par ses Pairs à lui au poste enviable de Secrétaire de l'ONU.

 

Pour bien marteler son propos, en guise d'introduction Rosaelle nous déclare: -"L'hommage le plus remarquable a été dit par Ban Ki-Moon:..."


Si cette "entrée en matière" se voulait être une précision, ça nous semble un peu raté....

 

Un petit mot à propos de l'ONU:

 

L'ONU, une "respectable et vénérable institution" dont personne  et n'oserait ici s'aviser de contester l'utilité mille fois remarquées par de "Grands Hommes d’État" (ou non) qui unanimement en saluent la pertinence et affirment la main sur le cœur en suivre stricto-sensu  les recommandations  de cette organisation réputées d'une grande sagesse au service de l'Humanité.


Rien de tel en effet autant que la vue d'un "Casque Bleu" pour aussitôt être pénétré d'une grande sérénité très Zen confinant d'ailleurs littéralement à rien moins qu'au Nirvana.

Bigre! Et que nous dit donc ce "Grand Homme" à propos d'Hugo Chavez à peine mort? Rosaelle le cite pour nous et nous voici alors comme jetés sur le flanc; sans mot. -"


"Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a rendu hommage au président vénézuélien Hugo Chavez, décédé mardi, soulignant qu’il s’était efforcé de «répondre aux aspirations et aux défis des plus vulnérables» dans son pays. Hugo Chavez a «donné un élan décisif à de nouveaux mouvements d’intégration régionale, en se fondant sur une vision éminemment latino-américaine, tout en montrant sa solidarité avec les autres nations de l’hémisphère», a noté M. Ban. Il a aussi salué «sa contribution essentielle aux négociations de paix» en Colombie entre le gouvernement et les FARC."


Qu'écrire après cette sublime "envolée" cueillie à même les lèvres sacrées de Mr. Ban Ki Moon...? Devons-nous, à l'instar de "Rosaelle", corriger l'oubli terrible commis par le vénérable "Grand Homme de Paix" et ajouter à son hommage incomplet la formule éblouissante (dont il est question ici pour qualifier Hugo Chavez) à notre tour sans redouter le possible et large contre-sens que recèle secrètement la dite formule emplie de pièges diplomatiques?

Un "Grand Homme d’État".Mais qu'est-ce donc que cela signifie? Est-ce honorifique ou bien une injure?  (Surtout si on y ajoute la formule très étonnante: -"pour son pays"-...). Avons-nous lu quelque part, sous la plume de Rosaelle ou de Mister Ban que le Venezuela était un "Grand pays"?

((Ainsi, la formule "être un "Grand Homme d'Etat pour son pays" qui nulle part n'est dépeint comme "un Grand pays". est-elle ou non sincèrement valorisante???))

Les lectrices et lecteurs de AZA et Nosotros et avec eux tous les Apodicticiens seraient avec raison bien apostrophés de lire venant de nous pareille épithète sans autre explication...Oui: sans autre explication car, ce que dit Mr. Ban Ki Moon ne complète pas du tout la formule de Rosaelle et sans doute aussi de beaucoup de "Grands Hommes d'Etat"  après elle comme celle de Rosaelle ne complète pas  l'hommage de Mister Ban dont on ne sait dans quelle estime il tient (ou pas)  le Vénezuella.

Ce qui en langage diplomatique est une grande faute.
 
Les hommages se doivent impérieusement d'être exceptionnels, rares et parcimonieux. Mais surtout, les hommages -par nature-  se doivent de pouvoir être lus, entendus et compris dans les deux sens, comme on lirait un palindrome. Ils doivent nécessairement, sous peine de n'être pas,  se "compléter" réciproquement et ceci sans contestation possible.

Or, on voit bien que ce n'est pas le cas ici. Mr. Ban Ki Moon ne dit pas de Hugo Chavez qu'il était un "Grand Homme d’État", pas plus que Rosaelle n'aura elle même écrit ou inspiré ce qu'a dit incomplètement Mr. Moon. (Lire plus haut).

A ce stade fleurissent des interrogations qui elles, indubitablement,  vont bien dans tous les sens. C'est le Printemps!

Examinons la première:
 
A) Qui de Rosaelle ou  Mister Ban insulte ou encense vraiment Hugo Chavez ?

-Rosaelle
qui emploie une formule sibylline? Un "Grand Homme d’État".

-Mister Ban qui rend un hommage incomplet et pour tout dire plutôt creux?

Examinons la seconde:

B) Est-ce que les Apodicticens, (en refusant -pour qualifier Hugo Chavez- de recourir à la formule "à deux lames" de Rosaelle ou en déclinant la citation de Mr. Ban Ki Moon) insultent ou encensent Hugo Chavez, à moins que, épouvantablement perfides, ces Apodicticiens n'insultent pêle-mêle les "Grands Hommes d’État", les "Grandes Femmes d’État", l'ONU, les "Casque Bleus", Mister Ban Ki Mousse ou même très inconsidérément Rosaelle elle-même  alors que nous ne connaissons pas encore quel est le sens qu'elle donne à la formule profonde qui nous occupe ici depuis les premières lignes de ce  papelard-là?

Pas plus que nous ne comprenons comment Rosaelle relie sa formule à l'hommage incomplet rendu à Hugo Chavez par Mister Ban nous ne  nous risquerions à insulter quelqu'un (connu ou non)  au prétexte qu'on ne comprendrait pas ce qu'il/elle dit ou ne dit pas.

Mais alors?! Vous exclamerez-vous à l'interrogative et fort justement... Oui...C'est bien là la bonne question: "Mais alors?!"

AmiEs lecteurs/rices, vous pouvez ainsi mesurer la profondeur commune de notre pensée et comment elle nous relie les unEs aux autres. Mais alors quoi? Insisterez-vous peut-être légèrement et légitimement impatientEs...

Qu'il soit rappelé qu'il n'était pas ici pour nous sujet d'avancer quoique ce soit à l'endroit de Hugo Chavez (en bien ou en mal)  mais bien seulement de comprendre ce qui pouvait en être dit indifféremment par des "humbles", des  "anonymes" ou des "Grands Hommes" comme Mister Ban.

Il se trouve que nous accordons généralement beaucoup d'importance aux questions ainsi qu'à la manière de les poser (ou pas), et que de livrer les interrogations qu'elles suscitent à la publicité (au sens situationniste du terme) constitue déjà une grande contribution au débat qui pourrait avoir lieu en rapport avec quelqu'un, envers les notions de grandeur, d'injures,  d'hommages et de qui les exprime et pourquoi.

Toutefois, en dépit de la pertinence lumineuse de notre questionnement, rien n'est venu éclairer notre lanterne.

A ce stade, très humblement nous nous en remettons à vous. Nous vous cédons volontiers la place convaincus que vous saurez apporter aux débats en cours les éclairages précieux qui nous font si terriblement défaut.

careta.jpg

Bien cordialement

Steph.K
 .

 

--------

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

Gène/ Steph 07/03/2013 17:10


 


- »Hugo Chavez a été un grand homme d’État pour son pays… »- ((Réflexions autour d’une formule Diplomatique)) -(Steph.k)-


7 mars 2013
par nosotros.incontrolados | 1 commentaire




 


 


 


 


 

 

2 Votes



 


Chère Gène,


 - »Hugo Chavez a été un grand homme d’État pour son pays… »-
(Rosaelle)





Avant de continuer sur la lancée, regardons, explorons, fleurons, bref, essayons de comprendre cette phrase dudit blog post-cité:


« On va essayer de ne pas parler des polémiques et être pragmatique : car , au delà des critiques sur l’autocrate, la criminalité venant tout droit de Colombie,
les mafias des uns et des notables et la lutte contre les corruptions, Hugo Chavez a été un grand homme d’État pour son pays. » (dixit Rosaelle)


Si Steph va s’efforcer d’essayer de comprendre la seconde partie de cette phrase, à savoir: blabla corruptions, Hugo Chavez a été un grand homme d’État pour son pays


Je vais essayer de comprendre la 1ère partie qui, je dois l’avouer, me décontenance oum pokito, à savoir: On va essayer de ne pas parler des polémiques et
être pragmatique : car , au delà des critiques sur l’autocrate, la criminalité venant tout droit de Colombie, les mafias des uns et des notables et la lutte contre les corruptions, Hugo
blabla


Décomposons encore cette phrase: On va essayer de ne pas parler des polémiques et être pragmatique : car , au delà des critiques sur
l’autocrate,


Là, c’est bien, on comprend, on ne se sent pas trop con et on se juge apte à continuer de lire l’article…Mais ça se gâte lorsqu’on aborde la suite:


la criminalité venant tout droit de Colombie, les mafias des uns et des notables et la lutte contre les corruptions 


Et là, plusieurs possibilités s’ouvrent à nous:



La criminalité vient directement de Colombie, soit les mafias des uns

La criminalité vient directement de Colombie, soit les mafias des notables

La criminalité vient directement de Colombie, soit des notables

La criminalité vient directement de Colombie, soit la lutte contre les corruptions

La criminalité vient directement de Colombie, soit la lutte contre les corruptions de la mafia des notables


J’ai choisi cette illustration de Chavez à l’ONU, un livre de Noam Chomsky en mains, dénonçant certaines injustices dans le Monde et c’est cette image que je
veux garder, c’est cette image que le Monde gardera, je pense. (dixit Rosaelle)

Se prenant pour le Christ, on aurait mieux vu une autre bible dans les mains de ce grand Homme d’Etat pour son pays, non?!



Gene

Steph 07/03/2013 16:38


Dans la longue série des "zhommages/fromages" à la con, nous avons aussi celui-ci qui n'est pas piqué des vers:





Hollande rend hommage à Stéphane Hessel, "une conscience et un grand
Français"





Les "petits-français" et autres "sans-grades", sans oublier les "non-français", les "demi-français", les "indignés" de toutes
nationalités, ceux qui ne sont pas de "Grands Homme d'Etat", de "grands hommes en tas", ceux qui sont justes bons à marner pour "trois francs six sous" toute leur vie durant,ceux que l'on
peut saigner à blanc jusqu'à leur dernier souffle de vie au terme d'une non-existence assignée à la production de toujours plus de marchandises ou de "richesses" dévolues à
d'autres...Stephane Hessel (d'origine allemande)   "Un grand Français" donc...Quel mépris pour tous les autres, indépendamment de leurs origines mais "survivant ici", travaillant et
mourrant ici aussi mais dans l'anonymat!!! Bravo Mister Gouda! Quel grand Pet que le vôtre!


(Nosotros.Incontrolados)


















Le chef de l'Etat a présidé ce jeudi matin la cérémonie d'hommage national au résistant et auteur d'Indignez-vous, qui se tenait
dans la cour d'honneur des Invalides.