Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 11:23

 

 

 

L’ADS est simplement une nouvelle arme propre non létale du nom de «Active Denial System» et qui envoie des rayons électromagnétiques de fréquence de 95 gigahertz. Certes cela est cent fois plus puissant qu’un simple et rigolo four micros-ondes utilisé pour réchauffer son plat de midi, mais les rayons de l’ADS ne pénétreraient dans la peau que sur une épaisseur de 0,4 mm et ce, dans un temps limité de 3 secondes après quoi, le système de sécurité coupe automatiquement le rayon. Ce qui permet aux militants de n’être réchauffés qu’en surface à 55°C et de ne pas se retrouvés cuits comme des poulets. Cela a été testé sur 11’000 humains et ça marche puisque seulement deux pelés se sont retrouvés légèrement cuits. L’avantage est que la ou les crapules qui jettent des pierres décampent rapidement lorsqu’ils commencent à ressentir une chaleur soudaine et insupportable venue d’on ne sait où. L’ADS est donc la fierté des chercheurs de l’armée américaine.


Si l’existence de l’«Active Denial System» a été révélée en 2001, c’est en juillet 2010 qu’elle est introduite en Afghanistan sans pour autant y être utilisée. Alors, pourquoi écrire un billet sur cette arme non-létale?! C’est qu’aujourd’hui, on en parle non pas avec la photo du produit, mais avec celle des cibles et c’est cela qui peut paraître choquant pour les âmes qui ont encore envie de changer le monde.


 

http://www.faicmfsf.org/wp-content/uploads/2012/03/ADS.png

 

 

 

Car si l’armée US se veut être une défenderesse de la paix, elle n’hésite pas à mettre les moyens pour mettre hors d’état de nuire les terroristes, de mettre fin aux guerres civiles ou à maîtriser des pays qui ont sombré dans l’anarchie. Tout ceci en obtenant le Prix Nobel de la Paix, d’où l’imagination féconde des divers scientifiques qui cherchent à mettre au point les armes suivantes:


  • Des armes à impulsion électromagnétique qui foutent en l’air les semi-conducteurs des différents appareils tels que radars, radios, ordinateurs PC et Apple, GPS, etc…
  • Des matériaux tels que de la glu qui enliserait les soldats, ou des lubrifiants qu’on enverrait sur des véhicules ennemis qui, aspergés, iraient valdinguer dans les décors.
  • Des agents biologiques qui bouffent huiles, matières plastiques et pétrole. Sont-ce ces agents biologiques usés lors de l’accident de la plate-forme BP offshore dans le Golfe du Mexique il y a quoi…deux ans, maintenant? (que je regardasserai sur FAICMFSF)
  • Des gaz apaisants qui désinhibent des commandos de soldats ennemis, des terroristes avec otages…ou une foule en colère; autant de personnes qui se retrouveraient relax, un pétard à la main et se le passeraient sur de la musique reggae.
  • Des produits chimiques malodorants, ou bombes puantes, qui disperseraient des assaillants vindicatifs,
  • Les basses fréquences qui désorientent les gens et les feraient dégueuler aux coins des rues, en y rajoutant encore.

 

Bref, une liste non exhaustive de divers moyens explorés pour maîtriser les hordes de gens qui ne se soumettent pas à l’idéologie imposée par les détenteurs de ces armes dissuasives ni agressives, ni mortelles. Dans quelques années, les matraques se verront figurer dans les musées et les corps-à-corps entre CRS avec bouclier et manifestants à bandeau ne figureront que sur de vieilles photos encadrées et jaunies par le temps. Finis les balles en caoutchouc, les gaz lacrymogènes et les canons à eau. Les différents Départements de la Défense des divers pays ont pris conscience que la menace n’est plus à l’extérieur de la Nation, mais à l’intérieur. Et il n’est «guerre» populaire pour les élites politiques que de faire la guerre à ses citoyens et ce, avec des moyens payés par les contribuables matraqués, sans en oublier les coûts de la santé suite à ces bastonnades. D’où l’avantage de se faire obéir avec des moyens doux et dissuasifs.

 

Et de citer le sage stratège chinois Sun Tzu qui eut dit, 4 siècles avant JC: «Combattre et vaincre dans toutes les batailles n’est pas l’excellence suprême. L’excellence suprême est de briser la résistance de l’ennemi sans la combattre.»


 

C’est y pas beau!!

Geneghys: Faicmfsf


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Sciences et technologies
commenter cet article

commentaires