Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:31

  L'ANARCHISME DE FRANCOIS HOLLANDE:

D'UN COUDE "MAJESTUEUX" SUR L'AUTRE....

 

http://www.dailymotion.com/video/xngb2b_fh120104merignac_news?start=58#from=embediframe 

 

Dernière minute: la vérité se modernise


Tenez, voila qu'à 16 h15, soit quelques heures à peine après que nous ayons entrepris de faire circuler cette interprétation de l'Opéra de Mérignac et d'Ailleurs, auront été expurgées/broyées toutes les vidéo dans les versus déplaisantes et que désormais il nous faudra nous contenter de celles mises prétenduement à notre disposition, bien propres et aseptisées......

___________________________________


Une erreur est survenue à http://www.dailymotion.com/video/xngb2b…
Error 410 - Ce site web n'existe plus.
_____________________________________________
Op citatis

Les quelques amiEs ayant suivi l'émision hier  soir sur/Public Sénat s'en souviendront et ne manqueront pas d'attester le cas échéant  de la pertinence comme de la véracité de nos propos!
Fort heureusement, dans le cours même de l'émision nous avons  envoyé des courriels à moult potes...Ils s'en souviendront aussi. 

La campagne "vérité" est décidément exemplaire et il nous semble vraiment difficile de faire confiance à ces mannequins-là qui n'auront rien à envier aux campagnes de Poutine, de Karzhaï ou de qui on voudra bien. (16H46)
_______________________________

( Reprise de notre texte initial) 


Déja, rien que l'intro musicale ouvrant  la vidéo du "discours de Mérignac" sur un air de "gentils gnenfants des lendemains qui chantent"  comme au patronage, conçue au coin d'un feu de bois en plein air, est dans le genre une pièce d'anthologie des plus ravissante et hardie qui marquera sans doute les plus convaincus des amnésiques...

 

-"Il est temps, il est l'heure...Tralalalala"........


Ca chie à l'oreille....A se taper le cul par terre! Bien sûr on est loin aussi de  "l'Internationale", de la "Rouge", ou même de la "Noire".


Les "conseillers artistiques" du père Françou n'auront pas, on l'a bien remarqué, choisi ZEBDA pour cette "Campagne-campanile-là" et vindiou, ça s'entend!


On ne tombe pas la chemise

mais on peut toujours tomber de sa chaise!


_________________

 


C'est à peine si, même de justesse, nous avons  échappé véritablement à "la Chorale des Petits chanteurs à la croix de bois"!!!..

 

Françou voulait-il  marquer par là, en chaire magistrale, 

la "fRançaise jeunesse à la culotte gondolée au hip-hop?!".

 

(L'homme du "contrat-jeunesse" aura raté son entrée dans le Rap)


-On se souvient encore avec moult ravissements

de la tentative immémorable de Ségolène au Zénith-

_____________________


 

Et que dire de la pathétique mise en scène "du pupitre-trône longuement désert" devant lequel s'impatiente un public soudainement  idolâtre,au pied duquel pupitre on voit aussi, avec une certaine surprise, s'agiter exclusivement des drapeaux noirs (sans doute portés par des miltants PS déguisés en "anarchistes" pour la circonstance) comme pour mieux raccoler ces "dubitatifs anarchistes" ou même cette "extrême-gauche versatile" qui pourraient, on ne sait pourquoi bon sang, se laisser plutôt tenter par "la case  vacharde de l'oncle Mélanchon?".



Passons maintenant assez rapidement sur la magistrale chorégraphie de notre affaire dont les subtilités sans doute laisseraient pantoise Pina Baush elle-même, et blême ce cher Vim Venders  auteur du célèbre "Paris-Texas" entre autres.

 

Comme à l'économie, "Merignac-Texas" sera vidéoté à l'américaine.

 

Pas de travelling, de champ ou contre-champ, de plongée, de contre-plongée, pas de plan back sur l'assistance nombreuse et enthousiaste qui, entièrement acquise au canditat cependant n'exprimera pas sa foi en  envoyant ses dessous chics et  intimes à la rock-star filmée sans discontinuité d'une main de maitre:en "homme-tronc".

Comme PPDA au JT de TFI.


Le père Françou ayant pris ses marques dans ce décor banal à pleurer marqué au coin du bon sens de la sobriété incantatoire tentera un jeu de scène simple et minimaliste.

 

Pas une fois il ne regardera devant lui, là où sont fixées les caméra, là où ausi s'agitent ostensiblement ces  drapeaux noirs balayant l'écran qui tels les briquets qui s'allument à des moments choisis d'un concert de Dorothée, viendront avec les applaudisements (peut-être pré-enregistrés) s'incrire en plans intercalaires, entre le pupitre et l'objectif, ponctuellement, mais avec une étonnante régularité....

Presque du Jean-François Clopé aux journées échevelées de l'UMP...


François Hollande choisira deux poses donc. Un coup, en s'appuyant avec une fausse nonchalance  de tribun "cool" tour à tour sur son coude gauche, regardant vers sa droite, puis un autre en s'appuyant sur son coude droit en regardant vers sa gauche. et ainsi alternativement tout au long de ce meeting. Jamais "Flamby" n'apparaitra de face, jamais il ne fixera les caméra ou le public concentré à ses pieds ...Pas même le plus petit "zoom avant", ou arrière qui nous permettrait de voir nos frénétiques et mystérieux  porteurs de drapeaux énigmatiques...


Toujours le "profil flamby", comme le profil d'un monarque néo-bourbonnien frappé sur une pièce de monnaie. Jamais un 3/4 profil...Toujours un parfait aplat sans rayure.

 

Quelqu'un, sans doute un grand chorégraphe de la rue Solférino, le lui aura  artistiquement déconseillé de s'y risquer.

 

C'est dire assez de quelle imagination il s'agit-là! On croit rêver.....


A ce stade de notre exposé sur le sujet plutôt médiocrement  mis en chaire  par les experts en communication -(comme nous l'avons démontré)- connus aussi sous la désignation sibylline de "consultants de pâté de campagne" peut-être conviendrait-il que nous accordions un moment au contenu du dit discours au cours duquel nous apprenons que selon Françou "l'élection pestilentielle", (il cherche alors ses mots dans l'air,  comme on le verra à l'image), de déclarer "qu'elle  est "la plus majestueuse" (sic) d'entre toutes dans la V eme  république" (de la cinquième déjà   vouées aux gémonies par ses prédécesseurs amnésiques une foi élus).


On voit dans quelle estime le candidat   à la Magistrature Suprême (élu en Corrèze) tient les élections autres, locales, régionales, législatives et tout le toutim, ravalées sur cette base à des quantités d'importance nulles ou à tous le moins des plus secondaires.

Bien sûr nous aurions pu vous mâcher le boulot. Nous le faisons un peu souvent par amour de la paresse et de la dérision, mais faut pas en rajouter, alors que vous-mêmes pourriez vous faire une idée assez précise du sujet  en vous infusant le machin de Mérignac sans avoir à vous bouffer aussi les rideaux et les trois coups.

 

En suivant ce principe, non seulement vous vous trouverez libres de mieux rire encore de la pauvreté du Livret de cet opéra-là, lequel se rejouera partout à guichets fermés, mais vous pourrez aussi mesurer l'indice carbone des éclairages, la qualité des sandwiches, le contenu jovial et roboratif des promesses.

 

Bien sûr, nous aurions pu choisir de cogner sur la Droite, le Centre nouveau, rassemblé etc,, nous ne nous en sommes pas privés ici même et ne nous en priverons pas non plus à l'occasion, mais pour l'heure, si tant est que la question "gauche" nous intéresse un peu pour lourder les profiteurs, il nous semblera de première urgence de pointer les défaillances et les trahisons  de cette "gauche-ci" agissant en véritable naufrageuse de la Guerre sociale que nous soutenons, et dont nous doutons qu'elle puisse se  un jour dans les burnes des candidats mis à nu.



Toutes nos excuses pour les imperfections ou insuffisances de ce billet-ci....

 

L'actualiture étant avare de beaucoup de précisions.Il nous a fallu bcp improviser...

 

Pas vous?

Steph.

 

Post-scriptum:

Le surlendemain, ce matin donc, le 6, un nouvel essais:


Celui-ci pourra sembler "couyonné de succès"...


En vérité, les couyonnés, ce seront nous....

La version vidéo proposée à été "retapée" sur le mode "j't'arponne comme au balcon du Kremlin".

La post synchro y sera décalée à la "va comme je te pousse", le discours rafistolé pour coller aux images y  sera caduc et haché, exit les fameux  drapeaux noirs agités dans une allégresse surprenante présents dans la première mouture qui n'était pas un "détournement".

Exit aussi certaines envolées de l'orateur. Recadrage de la vidéo avec cette fois des plans éloignées de fond de salle, quelques "zoom" sur le public présent dans une semi obscurité, quelques travellings absents dans la première version rapidement foutue à la poubelle, disparue, introuvable...Juste le temps de nous concocter celle-ci à la hâte avec ses traficotages manifestes! Putaing cong, elle t'a une de ces gueules la vérité selon le PS....Selon son candidat!!!

Cette version récupéré au prix d'une recherche accrobatique est d'un chiant égal à un jour de pluie...On y remarquera bon nombre de ce que nous avons ici, ci dessus exprimé/observé. On vous la passe tout en vous prévenant de deux choses:

1) ce n'est pas la vidéo originale! Celle-ci a été remontée...

2) elle est terriblement chiante.

 

--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com


 

 

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

geneghys 10/01/2012 06:50


Tu t'es remis de ce discours mollande? Ou il t'a scié! Silence radio...bip...il y a quelqu'un?


Bises


Gene

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 10/01/2012 09:51



Ce discours de Mérignac, particulièrement pauvre et indigeste mais riche en parodies nes ou mitterandiennes, ou vieille SFIO était d'un comique affligeant...Le méluch' reste le plus marrant mais
c'est tout de même loin de nous inciter à participer à la farce côté dindon indigné.


 Le discours de Mérignac ne faisait que précéder celui de Caen du surlendemain et il était hors de question de s'infuser à nouveau le baratin es-cabotineries déjà constatées.


De plus, il ne me vient que peu l'envie de me fader tous les"bidules" que déverseront immanquablement  les autres candidats; j'ai bien tenté d'esgourder celui des verts, mais là c'était
morne plaine, désespérant à donf et même pas drôle ne serait-ce que par une élémentaire courtoisie visiblement inexistente.


J"ai donc opté pour un peu de repos et de lecture.....


Bises.


Steph



Steph 07/01/2012 09:53



F.H est médicalement parlant le “candidat bulle” du PS, et du système en général. Depuis son univers clos et aseptisé il ne peut comprendre ou exprimer quoique ce doit d’autre que ce qui lui
aura été apporté sous perfusions…
Il lui faut pour croire pouvoir grandir sucer la moelle lyophilisée des morts….


Quel appétit! Quelle ambition!


Quelle désespérance en réalité pour celles et ceux qui auront été “convaincus” de placer dans ce bonhomme la pauvreté de leurs rêves raréfiés
oscillant toujours sur la ligne confuse les séparant du cauchemar permanent.


S

geneghys 06/01/2012 16:02


T'as raison, elle est terriblement chiante!! Purée!!!

Steph 06/01/2012 12:05


J'ai semble t-il trouvé une vidéo nous relatant l'exploit de l'Orateur du Genre Malin, adroitement et frénétiuement modifiée.



( et voir cela en bas de mon billet sur les pages de N.I < http://nosotros.incontrolados.over-blog.com >).



Tout y aura été refaçonné comme une vulgaire contrefaçon Vuitton, Hermès, Rolex...On se marre!!!
 (en fin on s'y emmerde beaucoup surtout!)



Exit les drapeaux noirs enthousiastes, la foule en pâmoison, et aussi la  et inimitable intro musicale "trouducultrallala" devant un pupitre vide attendant
l'oracle.



Cette fois quelques travellings et quelques images en pied feront leur apparition  pour combler les "trous" occasionnés par les coupes dans ce nouveau montage
réalisé maladroitement et "à la va vite"...


Dans la plus pure tradition du cinéma stalinien.



Ça promet! Même le sale boulot est carrément dégueulassé!

On trouve de tout...A la Samaritaine
Steph.

Steph 06/01/2012 09:57


Hey Gene,



Tu ne m'avais pas envoyé un "link" qui renvoyait vers une vidéo qui fonctionnait? Je ne retrouve pas ce courriel non plus....

Pas moyen d'en trouver une seule à propos du 1er discours de / Merignac de F-H; y compris sur son propre site....F.H a dû envoyer ses "nettoyeurs" sur le wouaibe....
Il doit y avoir des "morts" partout....Ca pisse le sang dans les travées!

Difficile de ne pas penser que notre billet  aura quelque peu contribué à la mise  fuite des mouches craignant d'être reconnues pataugeant dans la farce rance des
"Pestilentielles de mes douze"???


Bises amusées


Steph