Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 23:20
HPIM2742

Les animateurs et militants de cette initiative lancent une alerte urgente face à la multitude de risques qu'ils encourent sur le sol italien.
Nombreux d'entre eux risquent fort en effet d'être incarcérés ou enfermés dans un CRA quelconque, d'être éparpillés dans le pays, certains pourraient être expulsés sans autre forme de procès.
Selon des procédés dont nous connaissons la redoutable inefficacité, ils en appellent diverses instances "démocratiques" alors que nous savons bien qu'il n'en ressortira probablement rien du tout.
Nous reproduisons ci dessous la lettre adressée à Martine Aubry Maire de la ville de Lille...Postée il y a quelques jours nous ignorons quelles suites l'ancienne N°1 du PS aura bien voulu donner à cette affaire.

Steph.
___________________________________
______________
Subject: Fwd: URGENT: CARAVANE FSM REFOULEE DE TUNISIE
 
Aux bons soins du Chef du Cabinet de la Maire de Lille

Madame le Maire,

Nous venons auprès de vous pour vous informer que nous sommes en grande difficulté lors de la Caravane pour le Forum Social de Tunis que nous sommes venus vous présenter le 19 mars. Vous trouverez ci-dessous toutes les explications concernant notre Caravane au Forum Social de Tunis qui vient d’être refoulée de Tunisie.

Nous demandons votre soutien pour que notre arrivée à Gênes se déroule sans problème et que la caravane officiellement inscrite au FSM puisse regagner Paris  au complet avec tous ses participants.
Nous vous demandons aussi protection pour l’arrivée à Gênes afin que les Sans-Papiers présents dans la Caravane ne soient pas l’objet d’une mesure de rétention ou d’expulsion.
En vous remerciant d’avance de votre intervention auprès des autorités italiennes, nous vous prions de recevoir l’expression de notre haute considération.

SISSOKO Anzoumane
Membre de la caravane,
Porte-parole CISPM,
Coordinateur CSP 75,
Tel :
 +33 6 26 77 04 02
PS:
De : Coordination 75 Sans Papiers - Sissoko Anzoumane <coordination75@yahoo.fr>
Envoyé le :
 Lundi 25 mars 2013 2h24
Objet :
 URGENT APPEL ! Communiqué caravane sans-papiers FSM Tunis EN DANGER 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

Des Apodicticiens 28/03/2013 10:23


-"... les femmes plaçaient une lame de rasoir au fond de leur vagin...."-. Il semblerait que cette affirmation jamais confirmée ni même réellement et médicalement constatée à postériori et de
manière indiscutable n'ait été en fait qu'un "hoax" militaire de l'époque. Contrairement à ce que d'aucuns pourraient croire, ce "hoax", cette "intox" ne tendaient pas à protéger les femmes
algériennes des exactions viriles de la soldatesque prenant leur butin à vif, mais au contraire à stigmatiser toutes les femmes (en dehors de celles agréées par les autorités d'occupation pour
servir dans les "bordels des sables") suspectes d'être des "terroristes" du FLN...En conséquence de quoi le pov' connard de trouffion effectuant son SM dans le coin (l'armée vous fait voyager et
voir du pays) étaient "tenus par les couilles". Aucun n'oserait s'aviser de tenter de courir le guilletdoux avec des jeunes femmes de son âge, de possiblement vivre quelque chose d'autre que la
"guerre" dans laquelle les hommes, les femmes, les enfants, les moutons, les chameaux étaient potentiellement des terroristes. Ce qui galvanisait une haine toute pré-fabriquée et féroce de toute
la troupe de boutonneux à grands renforts de rancoeurs prématurées basées sur l'exploitation de l'éternel complexe de castration agissant ici comme un catalyseurs incitant à des "représailles
anticipées", à admettre la torture comme légitime et fondée...


Pensez-donc! Des lames de rasoirs dans le vagin !!! Quelle horreur!!! La méthode fut d'aileurs décrite sous divers aspects contradictoires allant de la lame introduite  toute entière dans le
vagin, ou encore garnissant une pomme de terre...Passons. Nul ne s'interrogea sur la seule "faisabilité" de l'acte lui-même ne serait-ce que par les blessure que s'infligerait la jeune femme qui
s'imposerait quotidiennement  de s'auto immiscer pareils trucs dans le vagin avant de s'en aller séduire le trouffion innocent comme un bon enfant de Marie...(En s'intrerrogeant ne serait-ce
qu'une seule seconde, on comprendrait tout ce que cette propagande a comme inspiration fantasmatique masculine de salle de garde, annexe de la salle de torture).


En revanche, et ce qui a été atesté et n'a jamais pu être contredit, c'est que les bidasses et autres légionnaires ouvraient le ventre des femmes enceintes pour en extraire le foetus, ou , pour
les jeunes mères d'une quinzaine d'années, d'y enfouir le nourisson vivant avant de recoudre le tout...


La barbarie des militaires est toujours insurpassable


en imagination comme en faits.


Ca nous donnerait presque envie d'aller vivre au Costa-Rica où il n'y a pas d'armée....Du moins en apparence. Nous ne sommes pas dupes.


Steph.


 

Sam Telam 28/03/2013 08:34


les militants venant d' Algérie ==> Tunisie ont été refoulés à la frontière. 


Il faut croire que la liberté d' expression gêne le pouvoir tunisien en place qui prefererait certainement un seminaire de laborantins en goguettes, ou un raoult de specialistes des moeurs (et
moselles?) comparées du rat musqué du désert et du thierr....oups!!  bernard l' hermitte carthaginois du temps d' Hannibal et de sa "force de vente"....


Car à force de venter, ceci dit sans me vanter, par Archimede et Denys de Syracuse, refouler du Romain est pour le Carthaginois un devoir multiseculaire.


Sans doute le pouvoir en place (ah! la lutte des places!!!) craint-il l' enlèvement de quelques accortes Latines qui viendraient agrémenter les harems des cheikhs sans provision, comme un retour
du refoulé en images d' Epinal du fantasme masculin le plus communement partagé.


Les Barbaresques seraient-ils toujours là, au XXI eme siécle? Si on en croit la politique du viol menée par les pingoui....oups!!! manch....oups! machos egyptiens pour tenter d' empêcher la gente
feminine de manifester, il y a encore des progres à faire, pour la paix des "ménages".


D' autant que si les femmes veulent repliquer, il y a un moyen trés simple et testé avec succes lors de la "guerre d' Algérie" où les femmes plaçaient une lame de rasoir au fond de leur
vagin....pour la plus grande surprise des soldats français....


A violeur, violeur et demi...


Sam