Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 13:27
La fin de la communication, le règne de l'expression (zaz)
 

******************************************
 
{{Avertissement}}
 

-Comme le lecteur le sait déjà, la mention "zaz" accompagnant nos textes indique une manière
 de faire délibérément décalée, qui ambitionne par un éclairage oblique à plus de perspicacité
 dans le traitement des questions politiques.
 
- C'est dans l'humour raté que, selon nos plus brillants détracteurs,
nous sommes de loin franchement les meilleurs.
 
*************************************
 

{{1. Intro : La presse n'est plus depuis longtemps, si elle l'a jamais été un jour, un instrument de communication. Entendons un instrument de communication de contenu à prétention de vérité et à preuves relativement rationnelles, qui puisse à l'occasion se contrevérifier, contrargumenter, dans le cadre d'un débat, "dispute", dialogue, dialectique ascendante partageable.}}
 

Platon a totalement perdu et les sophistes aujourd'hui sont rois. La liberté de la presse garantie supposée de la démocratie aux temps premiers est en réalité aujourd'hui garantie pour des coudées franches de la presse, garantie professionnelle, garantie de joyeux bordel s'il le faut : la liberté de la presse est garantie en termes de pouvoir d'expression, de créativité, pas en termes de vrai et de démocratie et de "communication" de fond.
 
La presse n'est certes contrôlable, légitimable, que par elle-même ! On ne songe pas un instant qu'elle puisse aujourd'hui être sous censure même intellectuelle, mais en aucun cas on ne la voit s'attacher spontanément à cette mission fondamentale annexe qui devrait être la sienne de tracer les lignes toujours difficiles à formuler entre la culture de l'ivraie ou du bon grain..
 
Entre la difficile communication et l'expression peinarde, la presse et les médias n'ont pas choisi la sévère difficulté.
 
Faut-il encore défendre ce pouvoir-là ! le boxon coupable politiquement, éthiquement, intellectuellement y est tel que ce n'est plus du tout sûr.
 

{{2. Cas très banalement citables}}
 

- {{2.1 Meurtre d'Océane : « Cet homme est un véritable pervers » (Le Parisien)
L'avocate des parents de la petite Océane, violée et tuée par un père de famille de 25 ans il y a une semaine dans le Gard, entend « rétablir la vérité ».}}
 

-L'émotion, la "juste" colère est telle en France dans cette abominablement douloureuse affaire, que ça ne peut manquer d'échapper à aucun d'entre nous, la presse toutefois peut-elle déontologiquement écrire cela en lettres d'encre à supposer qu'une avocate puisse sans frémir le dire elle-même et sûre d'elle-même à un micro dans la rue ?
 
L'époque moderne est selon nous encore un moyen-âge de la qualité de la pensée.
 

D'accord ! la presse nous fait part par ailleurs de trucs dingues qui ne seraient pas connus sans elle :
 

- {{2.2 Un Australien a subi plusieurs chimiothérapies et une ablation de l'estomac à 80% après un cancer diagnostiqué par erreur, ont rapporté dimanche les médias australiens.}}
 
 
 

Graham Lord, 59 ans, a perdu 20 kilos et ne peut plus manger assis depuis son opération, en janvier 2010, consécutive à une biopsie mal interprétée en 2009.
 
 
 
Selon les médecins du Sydney's Royal North Shore Hospital, la faute incombe à un laboratoire qui a révélé par erreur un cancer agressif dans les tissus du malade.
 
 
 
«Ca a été terrible de découvrir que finalement je n'avais pas de cancer. Je suis resté sans voix, je ne pouvais pas le croire», a raconté Graham Lord au Sunday Telegraph. «Je suis toujours très en colère», a-t-il ajouté.
 
 
 
On notera pour être juste qu'il n'y a probablement pas d'intention d'humour malveillant dans le papier du journal.
 

- {{2.3 En revanche l'approche sera différente quand Mélenchon qui fait profession d'esprit s'en prend à Hollande qualifié de Capitaine de pédalo dans la tempête. }}
 
 
 
-  On peut pas reprocher au canard concerné de trouver ça très bon. C'est à François de répondre dans le même esprit et pas trop au journal d'y faire régner sa loi en  constatant  que Haddock Mélenchon démâte pas mal ces derniers temps.
 

-{{2.4 Les articles suspects voire carrément coupables sont légion néanmoins nettement chaque jour, on ne parlera pas du meurtre médiaticopolitique de DSK qui s'est organisé maintenant méthodiquement unanimement en meurtre réel et physique semble-t-il.}}
 

Nous avons perdu les 5 ou 6 chefs d'oeuvre plumitifs coupables relevés rien qu'hier en gâteaux du dimanche. Il y a tous les jours même en semaine de petits choux à la crème du type pas piqué des mites dans la forme Phnom Penh, Timisoara, Outreau agis par l'immodeste presse.
 
Nous ne voulons pas faire ici pour vous dans le trop triste.
 

La forme journalistique élémentaire est tout même petitement minable à répétition dans le verbe accentué, dans le grossi nul, etc.
 

{{2.5  Il va peut-être falloir qu'on attige rudement tous ces bargeots journalistes  qui "fustigent" et "taclent" toutes les heures dans leurs journaux.}}
 

On avait réussi à stopper dans le temps, à la télé et la radio, ces esprits réduits qui étudiaient "l'échiquier politique" et renonçaient à parler de diverses choses qui n'étaient pas leur tasse de thé".
 
On devrait pouvoir sortir à présent les débiles tacleurs et les fustigateurs. Mais on n'en est pas sûrs !
 
 
 
{{3. Notre conclusion-expression}}
 

Comme nous-mêmes avons droit sans doute comme tous à l'expression libre et commode qui produit de l'autoplaisir, nous pensons, sans vouloir bien sûr de mal personnel au catastrophique Richards Descoings,  que Sciences Po est la calamité nationale responsable de tout ça, puisque c'est elle qui forme massivement désormais les journalistes français.
 

Faut-il souhaiter la fin résolue des journaux ou seulement celle de Sciences Po ?
 

***********************************************
 
 
 
{{Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée}}
 

 [->http://ocsena.ouvaton.org]
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans ZAZ DANS LE QUARTIER
commenter cet article

commentaires

steph 15/11/2011 19:55



Ajoutons à ceci qu'il est de notoriété publique qu'aucun ministre ou secrétaire d'Etat n'a jamais vraiment écrit un livre digne de ce
nom  lui-même, de bout  bout, sinon remarquablement à l'âge canonique de 120 ans.


Hélas, les manuscrits ayant été adressés à des éditeurs disparus, c'est encore un rude coup pour la culture.



steph 15/11/2011 19:47



Rama Yade accusée par toute la presse de plagiat; en dépit de ses explications le doute persiste.


-"C'est pas ma faute, j'ai encore fait plein de conneries, je me suis emmélée les pinceaux, j''ai tour-à-tour oublié de citer mes sources et je me suis même plantée parfois d'auteur, mais tout
sera recu et corrigé lors de la prochaine édition de MON livre..."  ( 120 pages... 1ere et 4eme de couv', félicitations de l'éditeur incluses, pages de garde et d'arrière-garde
aussi...)


Seulement voila; la grande Presse insiste: -"Plagiat,plagiat,plagiat!!!""....



 Du moment que c'est PPDA qui mène la meute.....Pour nous il est pourtant entendu que depuis fort longtemps toute la presse
n'a de cesse de se plagier copieusement elle-même jusque dans les titres ou encore  les chapeaux....


Mais quoi, il faut bien ssauver la gueule de la morale..........


S.