Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 12:47
La France et la grande cata Sciences Po (zaz)
  
 
 
{{Avertissement}}
 
 
-Comme le lecteur le sait déjà, la mention "zaz" accompagnant nos textes indique une manière
 de faire délibérément décalée, qui ambitionne par un éclairage oblique à plus de perspicacité
 dans le traitement des questions politiques.
 
- C'est dans l'humour raté que, selon nos plus brillants détracteurs,
nous sommes de loin franchement les meilleurs.
 
 
******************************************************
 
{{Réf. anté}}
 
 
-Subject: 2012. DOSSIER OCSENA DE LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE -1. Les préparatifs

 
 
******************************************
 
 
Nos avions malheureusement s'écrasent, comme le tragique malheureux Paris Rio, les trains ne marchent plus correctement, nos chiottes publics et de bistro sont une honte notoirement mondiale, et les Français lambda se tiennent eux-mêmes de plus en plus pour de parfaits cinglés parmi lesquels les drames sont insensés et font pleurer.
 
Et voilà que les Français vont jouer contre les All Black ! Si si froidement ! La honte nous étreint par avance avant même de commencer. On ne sait plus où l'on va devoir se cacher pendant la journée, la nuit et tout le mois qui suivra.
 
La France est un pays qui n'existe plus, ou à peine, pas un seul journal, pas une seule personne ne leur donne, à nos quinze, la plus petite chance. Même les plus ahuris illuminés parmi nous renoncent à croire possiblement à un miracle. Le miracle, ce rêve, n'est plus du tout français.
 
 
A quoi devons-nous tout ça ? (Il va sans doute falloir qu'on développe demain le sujet, mais est-ce que ça vaut tellement le coup puisque bien sûr de toute façon on va recevoir des cailloux.)  L'esprit d'excellence rituellement psalmodié en France est un esprit menteur, élitiste et scrupuleusement partout de classe.
 
Non, l'éducation n'est pas, n'est plus, l'avenir de la France que croit encore François, elle ne l'est surtout pas dans les présentes conditions, dominantes,  non-critique, envahissantes moralement, c'est même tout le contraire.
 
{{Tiens ! la France meurt tout simplement de l'existence partout de Sciences Po. Le Monde a bien savonné la planche de la triste vérité glissante et casse-gueule au moment de la primaire avec quelques articles classiques complètement imbéciles mais terriblement reflet en même temps de notre société.}}
 
{{La France qui dirige est uniquement faite à Sciences Po, elle est officiellement la France qui pense, la France de droite ou de gauche est strictement là une pensée unique, unie, unifiée, distributrice chiche, très peu large, accaparatrice, sélective, la France est faite pour 20 000 personnes au max. Voyez le Bottin mondain ou le Who's who !}}
 
{{{La France c'est l'inégalité, c'est la mort, c'est le surplace. Amis, la France c'est un ancien régime miteux sans avenir où le top annuel est la distribution des cloches légion d'honneur napoléoniennes. }}}
 
 
 
NB 1:  Soit dit sans méchanceté et par pure objectivité, Martine, François, Clopé, Sarko, tout ça vient de Sciences Po, et naturellement tous les premiers et seconds couteaux. Français, Sciences Po roule pour vous, portez-vous bien !
 
NB 2: Vous avez également noté qu'il n'y a plus de chercheurs valables qu'à Sciences Po. Ils sont un peu à vous c'est vous qui les payez.
 
NB 3 : Pour des raisons de propreté et d'hygiène, il faudrait commencer par un audit financier public de Sciences Po.
 
 

*************************************************************

{{Ocséna, Organisation contre le système-ENA et pour la démocratie avancée}}
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans ZAZ DANS LE QUARTIER
commenter cet article

commentaires

steph 17/10/2011 13:04



Envoyez, c'est pesé!!! "ZAZ"  a la patate et gagne d'une longueur sur une jolie lancée.


A traduire, à diffuser et à envoyer par fax jusqu'aux confins de la Pologne, de la terre de feu, du Quatar, de la Hollande et de la rue Solférino...


On sait jamais: ça peut porter anonymement plus qu'au Loto.


S.