Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 16:46

 

Champion des échecs, le jeu évidemment, Gary Kasparov fait une partie pour mettre en échec le roi Poutine, ceci en voulant sauver ses reines Pussy Riots qui sont sorties de l’échiquier pour avoir «blasphémé» dans la cathédrale moscovite peu orthodoxe et envoyées au goulag!

http://media.paperblog.fr/i/550/5504763/garry-kasparov-mate-7-coups-niveau-moyen-L-xJNg82.jpeg

Les blancs matent en 7 coups!

-(Dites un peu...Elle n'est pas truquée la partie, là?)-


Alors que le stratège pro Pussy Riots se rend vers des journalistes pour donner son avis, il est interpellé par des policiers-fous arrivés en diagonale et qui le frappent.

 

Jusqu'à présent Garry n'avait mordu personne....

 

C’en est trop pour ce fin stratège qui soi-disant exaspéré aurait mordu  un des malabars qui se blesse au moment de le frapper.

 

Or, agresser un policier (même russe) peut coûter cher, très cher, y compris en roubles! 5’000 euros ou 5 ans de camp disciplinaire.Juste pour commencer....

 

Un bon moyen de museler Garry qui n'y coupera pas.Gare, gare Garry Cooper....

Et le gouvernement russe de monter un scénario idiot qu’il va aussi tweeter.


Sacré Tweet, va!


Et donc, le vice-Premier ministre, Dmitri Ragot-zine, d’user du réseau social pour y écrire: «Kasparov a mordu un policier. C’est pas gentil du tout et j’ai demandé au ministre de l’intérieur, qui est aussi infirmier, de donner à la victime (le policier) un vaccin contre la rage»


Puis, on passe à la presse en donnant la voix à Anton Tsvelkov, AFP, dirigeant de l’association «Officiers de Russie», qui sera le témoin indirect de la scène (Sic!):


«Je n’ai pas assisté personnellement, moi-même, à la scène. Mais une de mes assistantes qui fusse à l’extérieur a entendu qu’un journaliste a dit que «Kasparov a mordu un policier!» Cette chère assistante qui a tout entendu et qui a retrouvé le policier mordu a pu constater qu’effectivement, ce dernier était blessé.

Moi, Anton Tsvelkov, AFP, dirigeant de l’association «Officiers de Russie», suis donc prêt à témoigner devant un tribunal, mon témoignage valant plus que tout autre!»


Alors bon, on a bien mal vu la scène à la téloche et on a entendu Kasparov qui dit que ce n’est pas lui qui a mordu. Mais le vice-Premier ministre Ragot-zine persiste et signe.

Il se fie à un journaliste qui a dit que Kasparov a mordu, propos entendus par une assistante qui en a référé à son supérieur qui est prêt à témoigner…


Ou la Comedia del Arte à la Russe!

 

 

Kasparov, le fou féroce aux dents longues

joue des canines dans le mollet de la Sureté.


((Voulez-vous vous débarasser d'un importun, dites de lui qu'il a des dents longues...

Effet garanti...

le vieux  coup de la rage laissant maintenant un peu à désirer,

sauf que les russes ne le savent pas encore....Ah, ces tovaritchs....))

 

Le Champion d’échecs devenu Punk a t’il secrètement contracté le SIDA et mis ainsi  délibérément en danger la vie des serviteurs de l’ordre Putine?


Personne n’ aura évoqué la longueur des ratiches de Christine Lagarde mordant depuis la Direction du FMI dans le gras-maigre des pauvres de tous les continents.

 

L'occasion était pourtant de circonstance bien que l'ex-ministre de Sarkozy ne soit pas précisément une punkette ou même une Lolita.


Cette absence de publicité concernant la pugnacité de la dame “piège-à-loup”, inégalée au féminin depuis Margareth Thatcher, est bien la preuve de la discrimination frappant les femmes dans l’exercice de leurs fonctions.


Une jeune femme en france se  maintenant seule contre “une cour de récréation composée de garçons” (sic) – (Cf:NKM candidate à la présidence de l’UMP contre J.F Clopé invitée du tapin de France-Inter ce matin)- qu’elle se propose de contredire, y compris contre Juppé….Une athentique et héroïque féministe, une "pussy fric" dans le vent.


Bon…Hein…Ah oui…ça n’a rien à voir avec le thème initial ça?


Sans doute, mais ça ne coute rien et ça fait plaisir de le dire….puisque nous en sommes à parler de coups de crocs….

 

  Sauf la circonstance, ça nous a fait plaisir

d'avoir de tes nouvelles Garry....

 

S.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Les Feuilles Soyeuses du Foutre
commenter cet article

commentaires

Steph 22/08/2012 20:14


S'il ne devenait en tout et partout nécessaire d' avoir un autre usage de nos mains que d'applaudir nous applaudirions volontiers cette belle initiative-là qui en appelle bien
d'autres.


Chapeau!!!


Steph

Kasparov/ Steph 22/08/2012 17:37


 



par La rédaction de ZDNet.fr, ZDNet France. Publié le mardi 21 août
2012


Tags: Sécurité, Piratage, Politique,



Sécurité - La condamnation décriée de membres du groupe Pussy Riot a été accueillie par le piratage du site Web du tribunal
Russe où le jugement a été prononcé. Les hackers se revendiquent du mouvement Anonymous.


Le site Web du tribunal russe où a été prononcée la condamnation de plusieurs membres du groupe de
musiciennes et activistes anti-Poutine Pussy Riot a été la cible
d’une attaque informatique.


C’est la BBC qui a rapporté l’information. Le piratage, qui a consisté à «
défacer » le site, a été revendiqué par un groupe se réclamant du mouvement Anonymous.


Après avoir obtenu l’accès au système de publication du site, les hackers ont affiché un message en russe dénonçant cette condamnation d’opposantes. Un morceau des Pussy Riot a également été mis
en ligne, un titre intitulé « Lighting the Fires of the Revolution », soit « Allumer les feux de la révolution ».


Enfin, une vidéo du chanteur bulgare Aziz a été publiée sur le site Web de ce tribunal russe, la cour du district de Khamovnichesky.


Ce n’est pas la première attaque informatique découlant de la condamnation des Pussy Riot. La semaine dernière, le groupe « Anti Leaks » a déclenché une attaque en déni de service (DDoS) contre le site d’actualité
pro-poutine RT.com.

Kasparov/ Steph 22/08/2012 15:00


-"Pour soutenir les jeunes "Pussy Riots" j'irai comme un cheval fou..."


G.Kasparov.


DSK a bien tenté d'apporter son soutien aux jeunes femmes mais son entourage le lui aurait déconseillé et suggéré de choisir plutôt Florence Cassez ou Soeur Emmanuelle....