Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 07:11

L’argumentation des climato-sceptiques devient de plus en plus imparable !

video-nouvelle-orleans-apres-l-ouragan-katrina_pf

Alors qu’au Zétats Zunis, dans les états comme la Louisiane, la Californie, le Delaware, l’Oklahoma, la Caroline du Nord et le Maine, des scientifiques tirent la sonnette d’alarme, prévoyant, dans leurs prévisions les plus « optimistes », une montée du niveau des océans d’au moins 1 mètre, recouvrant des dizaines de milliers d’hectares de terre, la réaction de ces climato-sceptiques ne s’est pas faite attendre !

 

Ainsi, en Caroline du Nord, les élus ont-ils décidé, en contrant la recherche et sans apporter la moindre contradiction scientifique, que ces prévisions n’étaient pas économiquement viables, qu’elles étaient intenables et que prévoir une politique pour tenter de lutter contre de telles montées des eaux coûterait trop cher ! Ils ont donc voté, et décidé lors de ce vote, que les montées des eaux ne dépasseraient pas 40 centimètres, c’est un ordre !

 

Nul doute que dame nature tiendra compte, lorsque le moment sera venu de répercuter les conséquences de la politique écologique de ces tartuffes, des lois qu’ils auront voté…

 

Mais le meilleur argument vient du sénateur républicain de l’Oklahoma James Inhofe, dont l’état a, lui, complètement rejeté ces prévisions, puisque, selon lui, "Dieu est toujours là-haut. Je suis scandalisé par l’arrogance des gens qui pensent que nous, êtres humains, serions capables de changer ce qu’Il fait avec le climat."

 

Et oui, son dieu ne permettra pas la montée des eaux ! En voilà, un argument imparable !!! Et voilà qui cloue le bec à toute recherche scientifique ! Quand on a un dieu dans sa poche, on ne craint rien !!!

 

Au passage, nous remarquerons que c’est ce même dieu qui régule le climat, et pas l’homme. Nous voilà dédouanés, vite, ressortons nos 4×4, arrachons ces catalyseurs qui nous emmerdent, et polluons à tour de bras, de toute façon, dieu est là pour réguler !

 

Si quelqu’un, d’ailleurs, à l’adresse de ce dieu, j’aimerai assez lui poser quelques questions concernant Haïti, Fukushima, Tchernobyl et toute cette longue liste de catastrophes mortifères qui ont vu de nombreux hommes crever ! C’est vrai, quoi, il fout quoi, son dieu ? L’est pas intervenu, et on peut même pas dire que c’est parce que SON pays, la grande amérique, n’était pas touché, après Katrina… M’a l’air d’être un sacré branleur, le dieu de ce James Inhofe…

 

Pourtant, malgré de tels arguments, que l’on qualifiera, au mieux, de crétins, le climato-scepticisme rencontre toujours, chez les puissants (mais là, c’est normal, une acceptation signifierait l’affirmation qu’ils n’en ont rien à foutre et qu’ils reconnaissent la responsabilité totale de leur actions et de leur enrichissement grâce à cette société consumériste) mais aussi sur la toile, un écho certain !

 

Tapez « changement climatique » sur GOOGLE, et vous constaterez qu’ils sont en bonne place sur les pages de recherche ! Est-ce un hasard ?

 

Pas sûr…

 

Pour en revenir à James Inhole, notre sénateur créationniste (et oui) et climato-déiste a, comme c’est toujours le cas aux ZuS, levé une recherche de fond lors de sa campagne de réélection. Et devinez qui apparait comme principal donneur, lors de cette campagne ? GOOGLE himself ! Voilà qui explique pas mal de chose ! Notamment pourquoi GOOGLE ne référence pas certains sites alarmistes, même quand ceux-ci se basent sur des recherches scientifiques établies et imparables comme celles que reprend le groupe Forecast the Facts, et cela explique aussi surement pourquoi, alors que ce groupe manifeste devant le sénat de l’Oklahoma, aucune des dépêches de presse relatant les arguments de ce groupe n’apparait sur les pages de GOOGLE…

 

Pour GOOGLE, la science, l’innovation et la technique ont des limites, celles de son intérêt financier ! Croire en la science, oui, mais seulement quand celle-ci permet de faire des bénéfices, et surement pas quand elle met un frein à ces bénéfices en invoquant les risques d’une innovation non maîtrisée ! Tout juste se permettra-t’il un coup de peinture verte en investissant dans une ferme éolienne, dont les bénéfices sont faramineux (coup de pub formidable, non?)

 

Ce qui ne l’empêchera pas, dans un même temps, de sponsoriser le annual fundraising dinner, rassemblement libéral des plus grands climato-sceptiques au monde, durant lequel se côtoient les entreprises exploitant pétrole, gaz de schiste, Monsanto, et autres joyeux lurons !

 

D’accord, leur dieu marche sur l’eau, l’ouvre même parfois, ramène les poissons là ou ils ont disparus et surtout, surtout (c’est le miracle que je préfère), la transforme en vin, m’enfin, me retrouver sous un mètre de vin, c’est pas non plus ce que je souhaite, d’autant que ça tâche, le vin ! Si la religion est le pinard du peuple (et pas, comme d’autres le croient, l’opium), je ne vois pas l’intérêt d’obtenir un Préfontaine qui tâche, moi ! Je préfère encore passer dans ma cave préférée pour y trouver un bon Minervois pas trop cher aux arômes de framboise qui chatouillent le palais !

 

Et puis, le livre de chevet des croyants a beau être un joli livre de contes, même s’il est quand même un peu violent, et que je ne le mettrais pas dans les mains de mon enfant pour préserver son innocence, et la liberté de sa pensée, il ne me viendrait pas à l’idée d’attendre des frères GRIMM ou de PERRAULT qu’ils fassent apparaître les divers monstres et merveilles qui tapissent leurs pages pour lutter contre quoi que ce soit ! Je n’attends pas grand chose des trolls, fées et autres géants concernant la sauvegarde de l’humanité, d’autant que, c’est bien connu, plutôt que de sauver les hommes, les trolls préfèrent les manger !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article

commentaires