Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 09:44

 

(Ssuite de B.I de l'Est/ Action Européenne-AZA)

 

Gene/Steph-. Nosotros/AZA.


 

En novembre 2005, différents groupuscules à pédoncules suces-pets se sont rencontrés en Espagne pour leur 2 ème coliques frénétiques. (Il désignent ces rencontres par un usage abusif et travesti du vocable «colloque». Mais qui s’y laissera prendre et pendre?) 


Les 8 – 10 juin 2006 à Moscou, Guillaume Faye et les représentants de «Terre et peuple» ont participé à la«Déclaration des représentants de peuples et nations européens», à la «Conférence Internationale sur «L’avenir du Monde blanc»» lors de laquelle est mentionnée «la création d’un Conseil International Alternatif» dont le but essentiel est de «garantir l’avenir des peuples européens et la préservation de leur identité….bla bla bla ….le moyen de communication est nécessairement Internet…bla bla bla …et de constituer parallèlement à l’ONU une ONI (Organisation des Nations Identitaires), Blancs du monde entier, unissez-vous!» 


On y retrouve donc nos deux inséparables Pierre Vial et Guillaume Faye représentant la FranceYann-Ber TillenonBreizhAnatoli Ivanov (Synergies Européennes) RussiePierre Krebs (Thule Seminar) AllemagneEnrique Ravello(Tierra y Pueblo) EspagnePavel Toulaev (Atheneum) RussieElephterios Ballas (Arma) GrèceGalyna Lozko Ukraine,Vladimir Avdeyev Russie et Constantine von Hoffmeister Allemagne.


Image

 

 moscou_juin2006

 

 

En novembre 2006«Synergies Européennes» et l’antenne wallonne de «Terre et Peuple» ont co-organisé un forum sur les effets négatifs de la mondialisation. Toutes ces rencontres ont pour objectif de réfléchir sur la potentialité de mettre en place l’«Eurosibérie» tant désirée.


Image 

 eurasia_identitaire

 

10 et 11 novembre 2007, une convention identitaire s’est tenue à Beaune, la «Convention identitaire 2007 (III)» où sont présents: Mario Borghezio, député européen de la Lega NordHilde de Lobel, députée du Vlaams Belang au parlement flamand, et Hans Verreyt, président du Vlaams Belang JongerenMiguel Jardim, représentant Causa Identitaria (Portugal) ainsi qu’une délégation de Plataforma per Catalunya (Espagne) emmenée par son présidentJosep Anglada


Le 23 février 2008«La Conférence Identitaire à Lisbonne», organisée par le mouvement «Causa Identitària» lors de laquelle, Fabrice Robert et Philippe Vardon sont invités à prendre la parole à même une auge dégoulinante de micros qui leur est tendue fort obligeamment par des mains journaleuses vibrantes, moites, suintantes et serviles. 


À l’assemblée communautaire du 10 et 11 mai 2008 en Franche-Conté, «vieille terre impériale», parce que «leur mission est plus que jamais d’affirmer l’impératif de l’identité ethnique. Ce combat, décisif pour l’avenir, est une telle priorité que nous appelons au rassemblement des énergies de tous ceux, sans exclusive, qui en sont conscients. Et c’est pour nous un impératif que de travailler sans relâche à la prise de conscience des femmes et des hommes de nos peuples européens qui n’ont pas encore compris, conditionnés qu’ils sont par le système en place, qu’il s’agit tout simplement de la survie de notre civilisation européenne, «menacée de mort» par les idéologies du déracinement» qu’il est décidé de la création deCoordination Identitaire Européenne (CIE), outil qui regroupera des groupuscules allemands, autrichiens, espagnols, flamants, français, italiens, portugais, russes, serbes et wallons, ainsi que québécois et d’autres pays qui devront rejoindre ou seront déjà intégrés dans ce «mouvement citoyen-brun»


Philippe Vardon, ancien porte-parole des «Jeunesses identitaires», président de «Nissa Rebela», mouvement identitaire de Nice. Mais aussi chanteur de «Fraction» (anciennement Fraction Hexagone), groupe de rock identitaire français dans lequel Fabrice Robert était la basse et les chœurs. (*) Ces deux gais lurons ont été membres du MNR(Mouvement national républicain) et ont participé au mouvement d’extrême-droite «Unité Radicale» une «organisation politique nationaliste révolutionnaire»(???) créée en juin 1998 par une fusion des groupes GUDJeune Résistance, etUnion des cercles de résistance UCR(anciennement Nouvelle résistance… Si, si… «Anciennement» et «nouvellement» sont des termes se chevauchant gaillardement pour d’étranges orgies gerbantes)…comme le monde est petit, n’est-ce pas Mr. Megret


Le 27 novembre 2008 se tient le «Congrès de Plataforma per Catalunya» où Olivier Pastré rappelle «les liens historiques» qui les ont unis, le Languedoc et la Catalogne lors de la bataille de Muret et clôt son allocution en ces termes: «les nôtres avant les autres»


Mais qui est donc encore cet électron (étron?) libre Olivier Plastré?! 


Ben… Olivier Plastré est un économiste français, prof d’économie à l’Université Paris VII, président d’IM Bank(Tunis) et membre du Cercle des économistes. Bref, parcours un peu «lisse» et supposément «sans tache» pour un homme dont on se demande ce qu’il fout par là. Or, il s’agit de regarder sa bibliographie pour comprendre pourquoi il a été «invité» pour ne pas dire «digéré» par les Identitaires


«La méthode Colbert: ou le patriotisme efficace» dans lequel il critique la conduite des banques françaises et en appelle à la méthode Colbert (et non Coué) pour que l’État redevienne fort et agissant.(?)


Ou encore plus significativement:


«On nous ment! Vérités et légendes sur la crise» dans lequel il exhorte le citoyen d’agir à son échelle et de «faire bouger les choses»(Vers «la Troisième voie» symbolisée par un trident)…Ce «trident mythologique» qui se voudra être à la fois une illustration et un argument qui saura abuser bon nombre de gens lassés du règne «bi-partiste/bi-polaire» se partageant dans le jeu des alternances une république ne signifiant plus grand chose d’autre que de se proposer d’appliquer les resucées névrotiques des vieilles recettes précédentes en vigueur depuis la fin du XVIII ème siècle, à peine remodelées par le libéralisme se défaisant de ses vieux atours hérités du capitalisme patriarcal, nationaliste et fort d’un hyper protectionniste de façade ne résistant à aucun examen un peu sérieux. Le jeune Marx de 1844 (in les manuscrits de 1844) n’aura aucune peine à se jouer des billevesées de ces économistes de pacotille à peine devanciers de ceux d’aujourd’hui encore incapables de démentir l’auteur du «Capital» ou de «La guerre civile en France», un jeune homme qui réfuta nombre des écrits de Eugène Sue (Les mystères de Paris) mais prit néanmoins le parti malheureux de s’opposer à la Commune de Paris en 1871. Pire, il ira même, soutenu en ceci par son pote Engels, jusqu’à la condamner et contribuer de ce fait même à commettre une effroyable «étourderie méthodique» qui ne sera pas sans conséquence contre le mouvement révolutionnaire international lui-même. 


A l’extrême rigueur on pourrait même ne trop rien reprocher à Olivier Plastré pour son parcours d’économiste et de banquier plus ou moins éclipsé par l’air du temps et qui s’obstinera à tirer en vain et plus ou moins solitairement «la sonnette d’alarme» afin que les citoyens ne prennent pas la crise comme une fatalité, mais commencent à se «bouger le cul» pour reprendre leur destin en mains. Mais il faut admettre qu’il est gênant -voir un peu incongru- de le voir aux côtés des Identitaires qui vont récupérer son message et le mettre à leurs sauces, idéologie mise en pratique bien rodée qu’on vous dit! 


Il ne sera pas le seul à connaitre de pareilles avaries du bulbe. Il ne manquera certainement pas de successeurs dans ce domaine où fleurissent chaque jour de nombreux experts autoproclamés plus déjantés les uns que les autres.


azagendas

 

Les 17 et 18 octobre 2009, à Orange, dans le Vaucluse, «Convention Identitaire 2009», objet: «écologie, localisme, Europe des résistance populaires» qui a traité les sempiternels mêmes thèmes presque récurrents dans leur presse d’infiltration, soit:écologie, localisme contre globalisation, commerce équitable Nord-Nord entre Français et entre Européens, l’Europe des résistances populaires, bla bla, bla bla.BLA. Bêêêêêêhhhhhhhh, Beuaaark!


Une convention qui sera clôturée par le discours magistralement idiot de Fabrice Robert (président du BI)(Preuve que son discours est totalement idiot et que nous ne l’avons délibérément  pas lu à cause de ça!) héhé!


Le 4 novembre 2012, à Orange, (toujours dans le Vaucluse), la «Xème Convention Identitaire» est ouverte cette fois par Renaud Camus, en ces termes lumineux et éblouissants:

«C’est Poitiers qui m’a conduit à Orange!».À l’arme blanche??? (ndlr)


Et c’est le président du BI qui clôt «brillamment» cette Xème Colique par cette pouètique exhortation «qui laissera son empreinte»: – «Et c’est ainsi que je souhaite conclure: Espoir ! Combat ! Espoir et combat ! Pour qu’à chaque matin de nos vies, l’or de l’aurore revienne répondre à l’or du couchant.» (Que c’est beau et irréirrésistiblement hilarant!).

Kultur identitaire


(*)Groupes rock identitaire français:

Aion, Aquilonia, Basic Celtos, Compile, Goldofaf, Ile de France, In Memoriam, IPVOX, Gladius Vocis, Hôtel Stella, Kaiserbund, Traboule Gones, Vae Victis


Musique identitaire française:

Docteur Merlin, Le Ksan


Revues:

Éléments: publie notamment les travaux au sein du GRECE

ID Magazine: équipes rédactionnelles des magazines «Devenir»«Jeune Résistance» et «Quartier Libre».
(«ID» comme: IDées, IDéal, IDentité, IDentitaire et IDéfix….(Quelle belle imaginistivitation constructiviste! De l’authentique lévitation spirituelle, n’est-elle point?))

Krisis: fondée en 1988 par Alain de Benoîte de sardines.

Le Choc du Mois: unité de la famille nationaliste.

La Nouvelle Revue d’Histoire: créée par des historiens las des interprétations officielles tant qu’elles ne sont pas celles de leurs culs.

L’Héritage: revue indépendante nationaliste, catholique et contre-révolutionnaire.(sic)

Minute: un incontournable "feuilles-à-cul" des lectures nationalistes à peu près analphabètes. (ndlr)

National Hebdo: très proche du Front. Grands noms ont pu y écrire parmi lesquels: Jean Mabire, Pierre Vial, Philippe Randa ou y dessiner comme Konk et Ignace(?)

Présent«Le seul quotidien de la presse nationale et chrétienne».(Très culturelle aussi cette presse nationale et chrétienne riche de nombreux titres. D’ailleurs, rien qu’à la lire vous aurez à la fois les mains sales et la nausée! ndlr)

Réfléchir et Agir: ouvertement européenne, païenne, identitaire, "socialiste", nationaliste et anti-capitaliste. (Ben bien sîr, forcément! ndlr)

Relève politique: donne la parole à tous les courants de la droite «sachant volter» dans les watts. (ndlr)

Terre et Peuple«lecture légère et fascinante (fascisante) comme le péché» de Pierre Vial et Guillaume Faye

Utlagi: réalisée par des bénévoles amoureux de leurs Pays. Tradition, culture et histoire des régions.

Revue d’études comparatives Est-Ouest: Depuis sa création en 1970 par le CNRS(pétaudière ou grenouillaient bon nombre d’éminences grises de l’intox en matière d’ Histoire côtoyant «professionnellement» des gens pourtant estimables et bien éloignés de ce type de «sensibilités» qui ne sont pas seulement grotesques à force d’être aussi dangereuses qu’elles le sont, comme on peut maintenant le vérifier en constatant la violente percée de l’extrême droite en Europe) s’intéressa aux bouleversements de la carte géopolitique du continent européen qui fait surgir davantage d’interrogations que de certitudes et les discontinuités économiques se renforcent. Mais pas elles seulement; c’est aussi l’aubaine attendue par tous les embusqués de la falsification. La Revue d’études comparatives Est-Ouest y prit alors pied et prétendait répondre à la nécessité de «mieux connaître» les pays de cette zone et d’en comprendre les mutations vers la démocratie et l’économie de marché.

 

C’est comme étant une revue d’études en sciences sociale, que, fort incomplètement, nous est présentée cette revue sans que personne ne tienne tellement à s’appesantir sur les liaisons sulfureuses entretenues avec les «penseurs» (?) de la Nouvelle Droite et surtout d’autres «boites à penser» comme l’IHS (Institut d’Histoire Sociale) dont la revue E&O est l’émanation directe, «Le club de l’horloge»le Bilderberg et non moins notoirement la fameuse «Trilatérale»favorisant et soutenant au grand jour les thèses révisionnistes ainsi que la clique-à-claques des Faurisson -(des chaînons relais comme «La vieille taupe») et consorts de l’Université Lyon II (Encore elle! A Paris, c’est l’université Paris-Dauphine-Assas qui abritera pendant plusieurs années les pires d’entre eux tous; ils y seront nourris, grassement rétribués et hissés en chaire)


Il s’ agissait donc sur le fond, pour ces officines, de forger peu à peu une colonne vertébrale PanEuropéanisteédifiant des concepts pseudo explicatifs et de participer à la construction d’un Espace Européen de la Recherche en Sciences Sociales au sens large de l’intox et de la désinformation (économie, sociologie, politique, histoire, etc.) 


La réalité et la falsification historiques allaient bien vite faire bon ménage dans cette «think-tank» où se développeront sous couvert d’anti-stalinisme des interactions avec les mouvances d’extrême-droite faisant boutique commune sur les bases tronquées d’un «anti-communisme» primaire leur tenant lieu de façade et de coin de trottoir où racoler des «customers» de la vieille droite classique, ataviquement stupide et bornée elle aussi, mais détenant pour l’essentiel tous les leviers du pouvoir et du pognon. 


Certes, nous présentons ici un raccourci de ce qu’est ou fut l’IHS(Cf: http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_d%27histoire_sociale et ses différentes périodes dont la dernière la plus abomifreuse fut d’être passé aux mains de l’ennemi avec armes et bagages) et donc la revue E&O(CQFD)


Nous pourrions tout de même aller un peu plus loin, mais ce n’est pas l’objet de cet exposé-ci. Sans doute y reviendrons-nous ultérieurement et plus abondamment, car nous n’en avons pas encore fini avec ces pitres-là!


BD:

Aragorn: Faf la rage, Ils sont fous ces lutins

J.-C Letram: Fromage Blanc

Cartes FDE«Fier de l’Etre» dessinées par J.-C Letram

Per-Fax«les p’tits mickeys en bottes de saut» Konk, Chard, Ignace, les trois parrains officiels de Aragorn, Cabillaud, Sacha, Tannred et Wilhelm

Livres:

Écrivains conseillés par ces incomparables érudits: L.-F. Céline, M.G.Dantec, M.Houellebecq, Y.Mishima, C.Palahniuk, G.Orwell (si les BI les comprennent bienARGGG *X( En colère  ), J.Raspail, J.Sévilla, C.Signol, A,Soral, H.Vincenot et V.Volkoff


Fin de cet épisode absolument inouï!

_____________________________________

_________________________

NI_rage

 

À retrouver sur AZATHÈMES/EXTRÊME-DROITE/FRANCE

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Territoires Zymotechniques & Apodictiques
commenter cet article

commentaires