Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 10:09

http://lesazarricades.files.wordpress.com/2012/08/cropped-en-tete-3.png


Dans ce pays, aujourdhui l'évènement c'est l'ouverture de la chasse au gibier volant...

_________________________________________



Les “AZArricades” est la tentative de construction d’un blog relié à AZA et à Nosotros.incontrolados où seront rassemblés et mis en regard dans la mesure du possible tous les “reblogs” ou encore les articles faisant état des émeutes urbaines et rurales, des mutineries dans les prisons et les CRA  venant au jour de par le monde.


Certes, nombre d'entre elles ne pourront pas être rapportées ici hélas; les moyens de communications manquent:


Vous pouvez peut-être suppléer à cela en nous faisant part de ce que vous connaissez au moyens de nos liens de contact à votre disposition sur le blog Nosotros.incntrolados, dans le cartouche "qui sommes-nous/contact".Un lien de conct est à votre disposition sur ces pages.Ne vous privez pas d'en faire usage...


L’objet premier ne sera pas forcément de les commenter, de les analyser, de les présenter toutes comme étant l’expression directe (parfois "romantiste")  d’une “vérité pré-révolutionnaire” que d’aucuns se plaisent tellement à attendre depuis leurs "fauteuils club”, la zappette à la main, mais seulement de souligner que leur existence ne se sépare pas du cheminement opéré par la critique de tout ce qui existe, y compris contradictoirement.

 

Le négatif y siège unformellement et discute jusqu'aux heures les plus avencées de la nuit, des rencontres se font et défont, des relations se nouent et dénouent, des amours naissent de ces possibles improbables.


Toutes les émeutes ne sont pas "révolutionnaires", certaines s'inscrivent même en faux de toute perspective de transformation radicale de la société ou même de la liquidation de celle-ci en tant que postulat où par exemple un Anders Breivick complètement cinglé pourra  se livrer à un carnage de dément "messianique" et ravagé afin de soutenir  en réalité sa carrière de puant plumitif nazionnard, de même, en fRance il y a peu, l'action d'un Mohamed Merah qui ne sera pas révolutionnaire du seul fait d'avoir dézingué quelques parachutistes avant de flinguer des mômes à la sortie d'une école au nom de l'anti-sionisme,  d'autres actions individuelles déterminées ne seront pas comprises comme révolutionnaires du fait d'être soit-disant "isolées", "coupées du mouvement social" que d'aucuns ne comprennent et ne valident que si elles sont  comme circonscrites dans l'action syndicaliste et pétitionnaire obéissante.


L'action directe individuelle  sera partout décriée ou limitée et dénigrée comme ne relevant que de  l'expression "décalée et désespérée" traduite de "l'anarchisme ravacholien", quand elles ne seront pas directement réduites à des pathologies relevant de la "flikiatrie"...Foutaises!


Il n’est pas rare en effet d’avoir à observer que sous les assauts de la critique et de la Guerre Sociale les actions les plus désespérées et meurtrières apparaissent ici ou là parfois.


Elles constituent le plus souvent l'exception que la règle.


Dans les émeutes se rencontrent et se superposent tacitement  moult pratiques insurrectionnelles individuelles à partir de la critique de la vie quotidienne.et collective mais non préalablement concertées.

 

C'est dans la durée même des insurrections sporadiques, incontrôlables et incontrôlées que les formes d'organisation se découvrent et commencent à envisager la continuité tactique des belles nuits pour des journées  également joyeuses.

Puis , allant ainsi plus loin dans la  ludique de la théorie se retrouve alors nécessairement la théorie de la pratique et la question du dépassement de toute élaboration organisationnelle critique, et donc de don éphémérité, de sa dissolution incontournable aussi souvent que possible sous peine de reproduire en renouant  avec elles, les erreurs perpétrées par toutes les autres formes d'organisation se comprenant comme révolutionnaires   avant elles. Car, la "récupération" guette!


Non moins, ici ou là assisterons-nous à ces émeutes estimées par des "observateurs autorisés" comme "légitimes": émeutes  de la faim ou "des réfugiés climatiques".émeutes des "sans-emploi", "pour l'emploi", pour "le droit au travail" etc.

HPIM2742


Les réformistes et les bureaucrates de tout poil les observent avec l’œil vorace de l'épicier rapace augurant en de telles occasions d'un afflux possible d'une clientèle bonne  à dévaliser.


Si dans leur expression immédiate, dans le discours slogantiste, toutes les émeutes  ne portent “immédiatement lisiblement visiblement” la critique de tout ce qui existe, elles nous exposent à la fois tout ce qu’elles contiennent et tout ce vers quoi elles tendent intrinsèquement , comment elles se cherchent et nous rassemblent dans la critique de ce qui est uni dans le séparé et de séparé dans le spectacle des unités apparentes.


Le boulot que nous nous fixons-là, déjà entrepris il y a quelques années avec brio par "La bibliothèque des émeutes", voir aussi "les Fossoyeyrs du Vieux-Monde" et avant eux encore par les "Situationnistes" ne prétend pas être exhaustif ni même d'être au seuil qualitatif de la "BdE", mais nous nous y efforcerons sans vouloir non plus les copier ou les imiter...

 

Par: Des gibiers de potence.



--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com


Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires