Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 16:25

Se taper les colonnes de la contradiction !

 

Amis Anars, vous déraillez à donf?!


MARIAGES

 

???

 

ET MON FION C'EST DU NOUGAT

 

???


http://lechatnoiremeutier.files.wordpress.com/2013/02/collage02022013.png?w=960&h=1280

 

PLEIN LES BURENNES

 

§§§

 

Qui donc peut encore trouver estimables et dignes de considération ces "Droits" directement issus de l'obscurantisme Moral et totalitaire aménagé que nous accorderaient au terme de longues et fausses batailles les tenanciers-usuriers et autres maquereaux de l'ordre existant???

 

NI FAMILLE, NI PATRIE, NI EPOUSE NI MARI !!!

53452651[1]

Mais des lupanars gais et vivants

fleurant bon le foutre et la ciprine

plutôt que vos sombres et risibles bordels institutionnels



Nous ne voulons plus DU TOUT de votre monde et RIEN de ce qu'il contient, ni même ces concessions misérabilistes que vous nous accorderiez dans l'espoir vain désormais de voir tenir encore debout un peu de ces valeurs institutionnelles périclitantes  qui sont les vôtres et partout s'écroulent enfin!!!

 

Vos "mariages" à la con devenus visiblement le dernier coin de trottoir en vogue où tapinent allègrement de concert vos penseurs rémunérés "à la passe intellectuelle" au secours de la famille et de l'Etat, vous pouvez vous les mettre jusque-là!

 

Nous? On en veut pas!!!

 


 

(Steph)


Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article

commentaires

evaelle 08/02/2013 11:31


mais... les mots sont importants, comme on dit!


Ils véhiculent les inconscients collectifs, ils ont une étymologie bien précise.


Au lieu de se réaproprirer des mots existants lourds à trainer, en inventons donc de nouveaux!..;


 


l'imagination au pouvoir comme ils disaient

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 15/02/2013 08:41



S'il nous est à ce point inconcevable de réformer ce mot en lui conférant une signification autre que "marchande" et "prostitutionnelle", alors en effet inventons en un autre...Un terme qui
appuiera sur l'aspect ludique et amoureux de lieux honorant les plaisirs débarassés de toute conotation moraliste ou ségrégationnistes où rien ne s'achète ni rien ne se vend. Bien entendu, il
s'agit en fait d'un pied de nez ludique et rigolo à la morale dominante. Rien à voir avec la pornographie qui nous renvoie à la "marchandisation" des corps et particulièrement de celui des femmes
traités comme des objets, des lieux de savoir et de connaisances encyclopédiques englobant "le plaisir" comme vecteur du vivant, de la philosophie, de la poésie, de l'esthétique et de la critique
des moeurs de notre temps. Pour rir, je te suggère d'en apporter la première définition moderne et révolutionnaire.
S.



evaelle 05/02/2013 19:51


Alors...changeons le terme "lupanar" trop connoté

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 08/02/2013 10:24



Plutôt que d'amputer le langage  de ses mots, -(comme d'autres vous couperait volontiers un bras pour une orange dérobée à l'étal d'un marchand)-
dont certains pourraient avoir des connotations déplaisantes; Idem pour les livres, les oeuvres picturales, musicales, plastiques, et généralement à l'encontre de toute espèce de "pilon" par
principe; réaproprions nous ceux-ci et donnons-leur un sens  plus précis, comme affiné et revisité par la critique révolutionnaire de la vie quotidienne.


Il ne ssaurait être question d'apauvrir le langage mais bien plutôt de l'enrichir de considérations noouvelles en le débarrassant des corsets de la morale.


Merci tout de même pour la proposition...(Steph).



evaelle 04/02/2013 14:12


pourquoi alors l'appeler.... "lupanar"..."autogéré" ?.. cela veut dire qu'il y aurait contrepartie "argent, troc ou autre"?? hum...

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 05/02/2013 13:28



Chère Eva admirablement tatillone...Toujours pressée au point de lire beaucoup trop vite.


Je t'avais euristiquement répondu avec humour en "fustigeant au passage le terme "autogestion" selon par qui il est employé, en précisant:


bi-sexuel, gratuit, "auto-géré" (héhéhéhéhé. ça c'est pour faire bisquer celles et ceux qui voudraient tellement nous voir "auto-gérer" jamais que la
misère, le travail à l'usine ou à la mine, ces cuistres de la "société participative"!
) par les jouisseurs/jouisseuses mêmes dont la seule contrepartie serait d'apporter avec soi la richesse d'un esprit
leste et fin ainsi que de quoi hausser les agapes...." et tagada! Bon je conçois que tu puisse ne pas aimer du tout le terme "lupanar" (le panard)...Mais qu'aurais-tu dit si j'avais
employé le terme Bordel-borgne ainsi que le sont les SIFITEL et autres Carlton???? Héhéhéhéhéhé. Bises. (Steph)



evaelle 04/02/2013 10:06


OK, l'article est bien balancé. Cependant, faire la référence aux lupanars ne me semble pas judicieux.


L'endroit n'est-il pas un asservissement des femmes, encore un autre ?.....


D'aucuns me dirons qu'elles "ont choisi" peut-être !..

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 04/02/2013 13:08



Pas nécessairement Chère Evaelle....Regarde plutôt:


Ce pourrait-être un lupanard non-discriminant, bi-sexuel, gratuit, "auto-géré" (héhéhéhéhé. ça
c'est pour faire bisquer celles et ceux qui voudraient tellement nous voir "auto-gérer" jamais que la misère, le travail à
l'usine ou à la mine, ces cuistres de la "société participative! ) par les
jouisseurs/jouisseuses mêmes dont la seule contrepartie serait d'apporter avec soi la richesse d'un esprit leste et fin ainsi que de quoi hausser les agapes au summum du raffinement esthétique
par des vins rares, flamboyants et capiteux, des aliments de choix, des parfumss et des tabacs ennivrants, exotiques, inattendus propre à susciter "le déreglement de tous les sens".


De nous marrer, de lire et d'écrire, chavirer. rêver...


On ne fait pas dans le Dédé la Saumure ou le DSK nous autres....


Bisous.


Steph.



cervesia 03/02/2013 21:02


30 ans et quelques  + tard on est presque d'accord !


et à cette époque déjà une amie appellait le mariage'la prostitution conjugale' et j'ai  depuis cogité pas mal là dessus


et j'ai jamais aimer ni la prostitution ni le conjugale

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 05/02/2013 13:36



Que ne nous sommes nous rencontréEs il y a trente ans puisque déjà nous tenions grosso-modo le même discours que celui que nous tenons aujourd'hui et aussi probablement demain. Nous eûssions sans
doute pu faaire plein de trucs interessants contre l'ensemble de ces mesures convergentes de la société patriarcale, sexiste et débile...qui a du attendre le début des année 80 pour "dépénaliser"
l'homsexualité. (et aussi pour suprimer la peine de mort, mais en échange de la prison à vie appliquée à la fois au dehors et au dedans!). Et maintenant, "ils" légifèrent pour opérer une sorte
d'ajustement/d'alignement dans les rangs.


Cordialement


Steph