Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 16:03

Le 24 décembre 2012, nous publions une nouvelle lettre de Cyril (à la suite…).

 

N.B du CLCA : voir ici sa première lettre : 

Cyril s’est fait condamner en comparution immédiate fin novembre après s’être fait arrêter sur la zad par des gendarmes infiltrés sur une barricade. Rappel des faits en lisant cet article (https://zad.nadir.org/spip.php?article785).

 



Le nom de famille de Cyril n’est pas publié ici, il est fort possible que l’administration pénitentiaire prenne prétexte de ce que son nom n’est pas indiqué sur les plis pour ne pas lui faire suivre son courrier. On nous a prévenu cependant que des lettres avec prénom et numéro d’écrou lui étaient parvenues. Si vous ne voulez prendre aucun risque vous pouvez transmettre vos courriers et/ou lettres au comité de soutien qui transmettra :


- Comité de soutien des inculpées, le gué, 44220 Coueron

- Centre pénitentiaire quartier maison d’arrêt Cyril n°d’écrou 57360 rue de la Mainguais 44300 Nantes

on peut aussi envoyer des sous pour le Collectif anti répression à cette même adresse avec pour ordre Comité de soutien des inculpées.

A noter également qu’il ne pourra recevoir de visites avant fin janvier et qu’il préférera recevoir d’abord celles de ses proches.

Une rubrique a été crée pour recueillir les Messages de solidarité avec les inculpés :https://zad.nadir.org/spip.php?article728

 

(Info/Relais: nosotros.incontrolados)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

ZAD et + 27/12/2012 19:26


Solidarité avec C. incarcéré depuis le 26 novembre pour avoir défendu nos lieux-de-vie.


by geneghys


RELAIS DE ZONE A DEFENDRE


mardi 4 décembre 2012, par zadist


Lors de la défense du chemin du Far Ouezt sur une barricade le lundi 26 novembre, 5 de nos camarades ont été arrêté.e.s par des gendarmes en civil qui les ont tabassés avant de les embarquer et
de les placer en garde à vue jusqu’à leur comparution immédiate pour trois d’entre eux. Une de nos camarades a été relâchée sans poursuites et un autre pote attend son procès dans 6 mois sous
contrôle judiciaire.


Nous avons tous et toutes vu les suites que la justice d’Etat a donné à ses arrestations en condamnant lourdement 3 de nos camarades. 2 de nos potes ont été condamnés à des peines de prison avec
sursis accompagnés d’une interdiction de retourner sur la ZAD et dans tout le département de Loire-Atlantique. C., quand à lui, a été condamné par la justice capitaliste à une peine de prison
ferme de 5 mois et la même chose en sursis alors que c’est bien la ZAD qui subit depuis le 16 octobre les agressions et destructions commanditées et autres actes de terrorisme par le bétonneur
tous azimuts Vinci et l’Etat ripoux-blicain saucialiste.


C. est en détention depuis plus d’une semaine. C’est le premier activiste sur la ZAD à payer par une peine de prison ferme l’arbitraire d’une justice sourde et aveugle qui défend uniquement les
intérêts de cette oligarchie décadante. La justice avait besoin d’un exemple. C. en a fait les frais.


Pour l’instant l’administration pénitentiaire restreint les possibilités de contact avec C. et il n’est pas sur qu’il soit déjà possible de lui envoyer des colis ou du fric. Il est bon de
rappeler que l’administration pénitentiaire se réserve de censurer tout ce qui lui semble subversif ou inapproprié et ainsi de ne pas lui faire parvenir les lettres qu’elle aura préalablement
réceptionnées, ouvertes et lues.


Le procureur a refusé les demandes de droit de visite il leur faut maintenant attendre la fin de la procédure d’appel donc le 11 décembre pour pouvoir demander au directeur de la prison
le droit de visite !!! Une fois la demande effectuée, la procédure de réponse peut prendre jusqu’à 6 semaines. Donc C. risque de ne pas recevoir la visite de ses proches avant
février...


Pour le soutenir directement il faut écrire au directeur de la prison (à partir du 11 décembre) afin de réclamer qu’il puisse avoir des visites le plus rapidement
possible. Ses proches vous remercie d’axer sur la procédure qui serait trop longue et sur l’importance de pouvoir recevoir des visites. (Apparement c’est pas forcément l’aider que
d’écrire que c’est n’importe quoi qu’il fasse de la prison)


Apres une rencontre avec la copine de notre camarade incarcéré nous avons convenu que les chèques et le courrier soient envoyes à l’adresse indiquée ci-dessus :


Comite de soutien aux inculpées
« le gue »
44220 Couëron.


Nous remercions les amis es du soutien apporte a notre camarade.


Repris de Bob 92 Zinn, mis à jour le 16 décembre