Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:55

Les beaufs réacs s’expriment à Notre Dame Des Landes, mais passeront-ils à l’offensive, encouragé par le maire de NDDL, Jean Paul Naud.  (Relais/Info-N.I)

http://lutteaeroportnddl.files.wordpress.com/2013/01/img_2040.jpg?w=500&h=375


(*)Un camion tagué durant le festizad par des réacs du coin :

_________________________________________


Ah, la campagne, on connait bien. On aime la nature, les animaux qui nous entourent et qu’on élèvent, la solidarité qui peut parfois s’y nouer. Mais faut bien l’avouer, c’est aussi souvent le refuge des propos et comportements des plus fachos et réacs… et on a pas mal eu à batailler personnellement contre cela.

 

On est paysans parce que l’on aime la terre et ce qu’elle peut nous enseigner, en terme de respect des différences, de l’importance de chaque être vivant, même de celui qui parait le plus insignifiant… mais on se demande si la plupart de nos collègues  y voient la même chose…


Alors on est pas trop étonné d’entendre sur France Inter qu’un « paysan » de Notre Dame Des Landes est prêt à tirer au fusil sur les camarades zadistes.

On l’est encore moins lorsque l’on entend dans ce même enregistrement, fait par un journaliste surement à la botte des socialos, des gars dans le bistrot de NDDL, lâcher tous leurs ressentiments nauséabonds sur les camarades zadistes.



On retrouve donc de tout dans leur discours nauséeux, beauf et proche des fachos. Du mensonge lorsqu’ils mentionnent un soi-disant péage obligatoire sur la D281, alors qu’il s’agissait d’un faux péage Vinci à valeur humoristique (mais bon l’humour avec eux, ça se résume à comparer une vache à une femme…urk ! mais déjà entendu dans des bistrots et caves du 44).


Y’a aussi le bon vieil argument du « bon à rien » (sic)… Peut-être que pour eux « bon à rien » signifie ne pas pointer au bistrot tous les jours, ils voulaient en fait dire « bon à rien…boire » non ?…


Sérieusement, comme tout bon beauf des campagnes, ils parlent de choses qu’ils ne connaissent pas. Ont-ils été voir les cabanes de la ZAD, ont-ils lu les nombreux textes écrits par les camarades, les potagers qui nourrissaient une centaine de personnes, la boulangerie zadiste qui nourrit toujours pas mal d’habitant-e-s de NDDL et des environs, la chèvrerie… ?


Et puis même, ils n’ont pas tort d’être "bons à rien" nos camarades dans un système qui vous rend esclaves de vous-mêmes, qui vous enchaînent par des crédits de toute sorte dans un boulot commun pour une maison aux normes pour une vie aux normes ! Bon à rien pour le système peut-être, mais pour eux-mêmes pas du tout, car ils prennent le temps de réfléchir, de discuter et d’agir collectivement, de tâtonner, de bricoler pour trouver quelque chose qui sera véritablement bon pour eux/elles, pour le reste du monde et pour la nature.


Ce seraient plutôt eux les bons à rien, ces beaufs de campagnes qui n’arrivent pas à rentrer des vaches égarées au bout de deux jours ! (non mais on se fout de qui ?!). On imagine bien leur « agriculture de pro », comme ils disent, avec ses pesticides, ses engrais chimiques qui nous tuent au quotidien.

Ce seraient plutôt d’eux dont on devrait avoir peur !


Quand aux arbres coupés (qui d’ailleurs ne le sont plus depuis longtemps par décision collective sur la ZAD, et qui sont « replantés » via des appels à plantation), à la D281 et ses chicanes et trous dans la route… peut-être préféreraient-ils que l’aéroport se réalise et élimine complètement cette route et les arbres qu’ils ont l’air de tant chérir (hypocrisie!)?!

On voudrait après nous faire croire qu’ils sont contre l’aéroport, non mais on se fout encore de notre gueule !


En fait, si on est autant en colère, c’est parce qu’à la fin de cet enregistrement de france inter-socialo et dans un enregistrement précédent, on entend Jean Paul Naud (Jean Paul Nigaud ?), maire de Notre Dame Des Landes, déblatérer une nouvelle fois ses discours de terreur, propres à ne pas calmer les réacs du coin ! Ce bon vieux maire de NDDL, toujours prêt à veiller sur "la propreté de son territoire", comme il y a deux ans, où il avait demandé, par lettre au préfet, l’expulsion rapide de tous/toutes les zadistes.


Cette fois-ci, les zadistes, et les jeunes en général, sont assimilés à des pollueurs en puissance, des envahisseurs d’un bourg si tranquille habituellement… merde on s’est trompé jean paul !

On croyait que c’était Vinci et le parti socialo les envahisseurs et pollueurs mais apparemment on doit pas être du même bord.

Ah oui, on avait oublié, tu es contre l’aéroport en facade, mais par derrière tu collabores, comme d’autres élus des communes concernées par le projet, avec le PS, pour que les impacts du projet éventuel (mais pour vous certain, c’est pour cela que les zadistes vous dérangent tant…hein, hein…) ne nuisent pas trop à tes électeurs/trice-s, et donc à toi-même.


Tu es aussi coprésident du collectif des élu-e-s qui doutent de la pertinence du projet d’aéroport(CEDEPA) (sic!) ((Avouez tout de même qu'il fallait un sacré cynisme et pas mal de culot pour  la trouver cette putain de formule-là!(N.I)).

Ah, nous on croyait qu’il n’y avait pas de doute sur la question… mais au fait comment cela se fait qu’il existe toujours ce collectif composé de ce genre d’élu-e-s? Petite question personnelle à la coordination des opposant-e-s à l’aéroport de NDDL (en fait seulement composée de partis et d’associations) qui compte quand même Debout La République dans ses rangs…Beuarrrrrrrkkkkk! y’a de quoi être fière quand même (sic).


Pour finir, Jean Paul Naud ne plonge pas du tout dans la caricature politicienne en affirmant que les habitant-e-s de NDDL sont majoritairement contre l’aéroport de NDDL mais massivement contre les zadistes… c’est pas comme si les dons et soutiens de toutes sortes affluent pas mal du bourg de NDDL…

 

Mais en fait Jean Paul, tu n’es plus du tout à l’écoute de tes électeur-trice-s, qu’est-ce que tu fais là alors ? Ce n’est plus l’heure d’être à la récré et d’avoir peur des plus débrouillards que toi jean paul. Il faut changer de bac à sable dans ces conditions là….


Mais ne t’inquiète pas jean paul, tu retrouveras tes petits camarades au bistrot après la fin de la lecture de cet article, et vous pourrez ressortir toutes vos vieilles saloperies bien crasses sur les zadistes en rigolant comme des bons beaufs que vous êtes. Et pourquoi pas préparer la prochaine charge* contre les zadistes à coups de pétoires et de hochets ?


A moins que d’ici là on te vire de la mairie… Ce sera peut-être l’heure de sonner la fin de la récré ?


Des paysans bio du 44, membres du CLCA.


(*) On rigole mais lors de la nuit de samedi à dimanche, au cours du festizad, des habitant-e-s du coin ont gueulé des insultes xénophobes, homophobes, genre: « bande d’enculés »(sic) en direction de plusieurs camarades et d’un membre du CLCA, puis, deux heures plus tard, tagués une dizaine de camions de slogans pro-aéroport et pro-Vinci. L’un d’entre nous se souvient de la lutte contre le projet de centrale nucléaire du Carnet (44), où des petits fachos du coin tiraient à coups de fusils sur les manifestant-e-s sous les yeux des flics, ont brûlé plusieurs bus et voitures de camarades venu-e-s lutter contre ce projet… et tout cela avec le soutien tacite du maire. Bientôt la même à NDDL… ?

Le lien vers les enregistrements de France Inter : http://www.franceinter.fr/depeche-un-festizad-sans-incident-a-notre-dame-des-landes

 

((Un autocollant parmi d'autre.Rare....))

http://lechatnoiremeutier.files.wordpress.com/2013/01/opa33.jpg?w=640


 

 

Notre avis:

 

Il ne sera difficile en rien aux "boujarnalistes" (de l'italien: Boujardo-=Menteur!) de Fr.Inter-Val de trouver à faire entendre   à qui le voudra bien des "témoignages anti ZADISTES" en auditionnant des types qui de longtemps avaient "consenti" à refourguer leur exploitation déjà à l'arrêt, ou leur baraque "à rénover"  au "prix fort"(?) en se fichant comme d'une guigne des arbres  et des hectares de terre -sur lesquels ils feignent de s'apitoyer dans la bâve des micro qui leur sont tendus avec une grande complaisance par quelques collabo-  qui auront alors littéralement disparu et trouveront infiniment plus beau un giga  Tarmac bien grillagé avec autour des hectares de bitume avec tout pleins de milliers  de bagnoles dessus.


Ils gémisssent sur les aspects de "dévastation" de ce qui est en effet "un vaste champ de bataille" sans observer que c'est aussi indiscutablement  "un vaste et formidable champ de rencontres et d'expériences sociales nouvelles pour bon nombre de celles et ceux qui se sont mobilisés et sont venus-là participer à un grand élan de résistance sociale et solidaire, à cet élan qui contredit toute autocratie et avec elle toute forme de bêtise armée. Des ados se sont même affranchis de leurs "cellule"(carcan/corset) familliale pour se joindre à fête qui se jouait-là depuis des mois déjà. (Il y eût Camille et Geneviève mais sans doute beaucoup d'autres sans même parler de celles et ceux qui auraient voulu pouvoir venir malgré le froid, la pluie, la boue, l'inconfort..., démontrant ainsi qu'ils étaient infiniment moins puérils que certains de leurs ainés déplorant "l'état de dérangement" immédiat du site .).


Ceux-là mêmes qui "postillonnent dans le poste" sont ceux qui pendant des années "exploitèrent" de manière conventionnelle éhontée leur environnement à grands coups d'intrants, de pesticides, d'herbicides, d'engrais chimiques, polluant tout aux alentours, l'air, l'eau jusqu'aux nappes phréatiques.sans parler d'arrachage systématique de haies et d'arbres, de comblement des fossés.. Ceux-la qui se sont toujours comportés avec la philosophie du "après moi le déluge" ont beau jeu de "dénoncer" les opposants au projet d'aéroporc qui est aussi le projet infect d'une certaine société inique à laquelle ils participaient objectivement comme ils le firent de tous temps sans jamais se révolter.Bon nombre d'entre eux envoyèrent même leurs enfants sur le théâtre des guerres coloniales sans se poser plus de questions qu'ils ne s'en posent aujourd'hui depuis leur racisme, leur sexisme imbécile sans même parler de ceux qui depuis leur nationalisme de bénitier votent aussi "Front National" ou encore "Chasse-Pêche-Nature et Traditions". -(c'est l'annexe!)- de même que l'est assurément en sous-main et par son fiel le site "Breizh-Journal", ce rapporteur des pensées obscures qui n'a de cesse de se répandre en ordureries para-policières ainsi qu'il nous fut donné d'en pouvoir lire à plusieurs reprises par exemple dans ses colones  relativement aux deux "jeunes fugueuses"-.


 Pour notre part nous tenons la presse dans son ensemble et tout particulièrement Fr.Inter-Val et Breizh de menées tacticiennes odieuses et manoeuvrières visant à diviser sur place les opposants entre eux au delà même des contradictions pré-existentes. de diviser accrimonieusement  les populations de la région  et d'attiser par des propos infects et dilatoires  constitués de parti-pris  de faire le jeu des trusts en présence au détriment de l'intérêt objectif et collectif qu'il y a de contester la poursuite de ce "projet" par tous les moyens.

 

HPIM2742


Nous en profitons pour renouveller tout notre soutien aux ZADISTES...

 

et.... Mort aux Vaches!!!

 

Steph.K

Nosotros.incontrolados/AZA.(distes?).




Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

Steph 09/01/2013 20:41


Joli compte rendu du Festizad à ne pas manquer!!!


http://lutteaeroportnddl.com/2013/01/09/un-petit-recit-du-festizad-le-peuple-souriant-de-boue/

Steph 08/01/2013 17:43


Et la Radio ZAD?


http://lutteaeroportnddl.com/2013/01/08/faisons-entendre-nos-voiesx-divergentes-radio-klaxon-des-mots-des-sons/


Montez le son ! Faites tourner!