Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 08:52

 

Une bien suspecte revendication de l’agression du vigile

 

 

On vous l'avait bien dit !!!


 

...Ceci sans employer pour autant  la langue "asticolaire" des média qui hier n'ont pu esquiver les crachats nombreux qui les accueillaient sur place en même temps que paradaient et péroraient les "autorisés" à jacter ((Autorisés par qui donc?)).

HPIM2742


...Sans non plus "attendre" que "... l'enquête policière fasse toute la lumière sur cette affaire"..


Une attente de "lumières"... Mouai-mouai-mouai.....


 Des lumières destinées à faire beaucoup d'ombre, très certainement, tout comme ne manquent pas de le faire  d'ordinaire ces revendications (ainsi que toute espèce de revendication de "paternité" en général)...

 

Comme si une action spécifique issue d'un moment plus large qui la contient sans pour autant s'en inspirer pouvait en être isolé, comme si un moment qui, compris isolément, ne faisait pas que rejoindre  un moment du  "séparé" dans une pensée abouchée avec le "parcellaire".


Comme si de telles revendications ne servaient pas davantage ces confusions   que lui réserve inexorablement toute mise en spectacle, toute revendication inutile qui, du point de vue de la totalité n'a aucunement besoin de "ces guignoleries malheureuses ou appropriatives".

 

Quand bien même "ces revendications" contiendraient quelques vérités anecdotiques, elles ne feraient jamais  autre chose que participer à la spectacularisation d'un moment du tout, mais comme "instrumentalisé, réifié. pétrifié"...


Ce besoin de reconnaissance ne saurait donc être autre chose qu'un moment du besoin de reconnaissance de la part du spectacle.

 

Ainsi, que ces revendications soient bien celles émanant des auteurs d'un acte quelconque ou non n'a aucune espèce d'intérêt autre que de se vérifier comme un mensonge sur le fond du fait même.


Il -le fond- échappe alors à son ou  ses auteurs, quelle que fut la sincérité première dans l'action; ils en seront dépossédés et "les premiers à rouler involontairement dans la farine qui les grime."....

 

Autrement préoccupante était la présence tolérée et quasiment incontestée sur place, hier à NDDLdes professionnels de la fausse contestation appointée s'arrogeant le "Droit" de "parler" au nom de ce qui se passe là, au nom des gens qui sont là, de leur confisquer jusqu' à leur place "en se prenant pour eux", en employant abusivement le "Nous"...

 

Comme "s'ils en étaient".....

 

Pour un tel forfait ils n'avaient pas manqué d'apporter avec eux  un personnel conséquent et techniquement équipé de micros et de caméra sans oublier les traditionnels larbins qui, avides d'un petit instant de célébrité, emboitent toujours avec emmerveillement le pas de quelques notoriétés douteuses.

 

mordicus


Steph.K


 

Reblogged from Nosotros.Incontrolados:

 


Ajoutez votre grain de sel personnel... (facultatif)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 19/11/2012 20:44



Le même journal intitulé "Breizh"  s'est copieusement illustré en publiant un article sans équivoque en ce qui concerne les manifs anti-Gay, anti mariage homo, en tentant de minorer la
présence d'intégristes ...Ce journal que je ne connaissais pas jusqu'à hier nous a pondu un bel étron dont je vous laisse juger en vous tenant les côtes ce qui en  constitue pour 
l'essentiel  son menu:


http://breizhjournal.wordpress.com/2012/11/19/quand-lafp-fait-passer-les-opposants-au-mariage-homo-pour-des-integristes/


marrez-vous bordel!!!


Steph

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 18/11/2012 13:57


Bonnes observations. Merci babelouest.

babelouest 18/11/2012 10:43


Attendons maintenant que se lèvent les protagonistes d'hier, ceux qui vivent là et connaissent le terrain, afin que plus de clarté soit apportée. Habitant à moins de 15 Km, même si j'y vais, je
ne fais que passer. Ne pas oublier que certains sont là-bas, dans une précarité et une frugalité volontaires, depuis bientôt trois ans (donc trois hivers). Respect !


En revanche, ceux qui ont acheté leurs bottes pour l'occasion, hier, sont fort mal placés pour en parler. Quant à celui qui est la cause de tout ce ramdam, il n'y a mis les pieds qu'une fois il y
a plusieurs années, et n'y est jamais revenu alors qu'il a refusé, ce jour-là, de parler avec les metteurs en valeurs depuis des générations de ce coin de terre (qui est vraiment magnifique, il
faut le souligner). Fils d'un paysan qui était né dans une région analogue, je mesure où est la légitimité : sûrement pas chez le locataire (éjectable) de Matignon.

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 18/11/2012 10:12


 


Comme il est d'usage en pareilles circonstances, et après la publication d'un billet sur nos pages relativement à cette même affaire il y a quelques jours,((
y-a-bons-sabotages-contre-l-ayraulporc-))  on peut dire et redire: "ON VOUS L'AVAIT BIEN DIT!!!".

Du coup, après ces quelques précisions à lire dans le journal Breizh, je ne pouvais manquer de rédiger à nouveau un billet traitant une fois de plus de ce dont il aurait fallu causer bien
avant...

Vous trouverez facilement le billet en question . Il  précède celui-ci de quelque jourss seulement et porte presque le même titre....

Merci à GdC pour vos réactions et précisions.



Cordialement.
Steph