Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 08:52

 

pip-up.jpg -Projection fantasmatique de "la femme moderne" selon Abraham Moles-

(Acrylique vite faite les doigts dans le nez  par Deufr. Dec.2011)

 

______________________________________

 

Cher Deufr,

 

Après bien des hésitations, ton dessin m'aura incité à me saisir d'un aspect particulier de cette affaire  "décervellisante" calquée sur les tentatives d'affolement antérieures  comme ce fut le cas avec  "la mise en panique"  d'autres affaires telles la vache folle, la peste aviaire, la grippe H1N1, les vaccins, les labo, le péril de Tarnac, l'insurrection qui vient,  etc...

Ce qui m'aura inspiré ce qui suit , en un peu plus long qu'une simple légende accompagnant d'ordinaire une "image"...

 

....Qu''en penses-tu?

 

_____________________________

 

 
Comme Abraham Moles, (filausoffe cybernéticien, journaliste et sociologue expérimentaliste depuis  son étal strasbourgeois d'où il fut copieusement conspué par les Situs en 67- Lire dans l'Internationale Situationniste-), l'homme aux fantasmes misérables, qui, dans les années soixante croyait "voir" dans l e mouvement préconisant la "libération sexuelle" -"la possibilité pour les hommes et les femmes de se voir dotés de plusieurs pénis  combinés à des vagins d'appoint ou de plusieurs paires de seins"- , les esthéticiens se frottent les pognes avec l'eau de ce scandale PIP permettant aux tenanciers de cliniques privées  de se féliciter de cette aubaine constituant un véritable  "bol d'air" financier inespéré et d'enfourcher ainsi, gaillardement, les ravages de la maladie et l'exploitation égontée des misères de la libido communément partagées.


Pensez donc....

 

Un marché représentant plus de 300 000 milles femmes,


600 000 seins.... 

 

Mais c'est Broadway!!!

-"Les salles d'attente ne désemplissent pas, nous ne faisons plus que ça..."

 

nous expose un brillant charcutier avec  cette gourmandise  

 

se lisant sur sa sinistre mine porcine.

 

 Tisonnant de sa cane à pomme la sciure jonchant le sol de son établissement:

 

-"Vous savez...C'est de la contrebande!!!"-

________________________________

 

Et que valsent les nichons de tout âge et de toute taille; partout on affute les bistouris, le sang ruisselle dans les caniveaux, les psychanalystes sont conviés au banquet de satrapes...

 

Les sociologues, les philosophes, les professionnels du tourisme et les fabricants de jouets (les prochaines poupées Barbies pourraient être prochainement équipées de seins amovibles!) sont désormais "penchés" sur le sujet  et disputent la "Une" à l'actualité internationale, qu'il s'agisse de la Syrie ou du Nigeria, du conflit Franco-Turc-UMP à propos du génocide arménien ou même de la cruciale question des Zélections Pestilentielles de 2012 en fRance...Perturbées, rappelons-le par la burlesque affaire de bitologie DSK/SOFITEL/CARLTON  dont ont beaucoup rit les Japonnais, les Russes et les Chinois....

 

http://cettesemaine.free.fr/spip/IMG/logo1.gif

 

En cette fin d'année 2011 les femmes, longuement incitées à grands renforts de spots publicitaires à se précipiter en radiologie pour y subir moult mammographies fétichisées seront devenues outrageusement à terme  les "vaches à lait" de l'instrumentalisation de la pensée et, les prothèses PIP-Up sont en passe de devenir mondialement plus connues encore que le Coca-Cola ou même le Beaujolais!

Pourtant, la troisième guerre mondiale qui a déjà commencé ne retient guère l'attention des habitants de cette planète!


Steph

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires

steph 28/12/2011 12:26


Nous avons appris incidemment que Mr. Mas, père des implants "pampers aux fronces protectrices" n'était pas un "ex-charcutier" mais un "mathématicien renommé" avide d'innovations
et de recherches appliquées...Un récidiviste du nibard expérimental,viré des USA il y a une quinzaine d'années....


Bien, nous avions déjà observé que ce goujat savait  compter jusu'à "Deux", aussi ne sommes-nous pas tout à fait étonnés par ces révélations tardives.  et nous reconnaissons
volontiers que jamais au grand jamais il n'avait implanté sur la même femme plus de prothèses qu'il n'était concevable d'en apliquer....(On parle bien entendu de coûts de
production!)


Ceci dit l'affaire risque de rebondir dans la cruauté faite aux femmes:


Avec cette affaire des prothèses, les femmes qui auront de jolis nénés vont encore trinquer sévèrement...
Les malotrus et autres goujats  à peine pubères mais ressemblant déjà furieusement à leurs vieux pères libidineux ne manqueront pas de "palper" brutalement les choses en questionnant sur un
ton égrillard:


-" C'est des vrais? C'est des vrais???"


au point qu'au terme de tant  palpations  et de brutalités à la Bigard, les meufs se cogneront un cancer qui leur remontera jusqu'à la
thyroïde!!!

Et hop!!! Sinistre retour à la case "implants"!!!

geneghys 27/12/2011 18:57


Il est plus rassurant de penser prothèse branlante que Jura branlant...Et que Fessenheim n'est pas loin!


300'000 femmes en France, 30'000 en Suisse, sur une population de millions d'Européens. Rien n'a changé, on focalise toujours sur les seins des femmes!


G.

deufr 27/12/2011 13:58


..à la question "pourquoi une femme "cochonne"?" posée, voici:


..en fait, ça peut aussi être un homme cochon, c'est peu clair, c'est selon qu'on se
demande,  c'est ce que j'ai direct associé à la boucherie sanitaire de cette sale affaire-là, puis qu'en sus on aurait un tas d'organes compatibles avec l'animal, après fait, je me suis dit
qu'en lieu et place de légende, j'allais simplement marquer le découpage de la viande, tu sais, les pointillés avec les noms du bout de barbaque, en y rajoutant ou tarifs ou noms de ces saletés
de labos ou autres groupes qui nous emmènent à l'abattoir, il est vrai que ce serait moins "étalage de cochonne", ce qui n'est absolument pas le sous-réfléchi du crobard...qui mérite donc
quelques évolutions ou arrangements, bien évidemment, je me doutais aussi rencontrer cette remarque, mais quand elle s'est manifesté en tête, c'est le cochon dans son "espèce" que j'y ai
imaginé..

...un croquis spontané en quelques minutes est un truc auquel je ne "m'exerce" que peu, mais pour dire, j'aime assez la grossièreté brute de celui-ci, après, faut voir c'est
sur....


..deufr...