Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 20:00

Voila maintenant que les Barbus ( « probablement », nous affirme-t-on mais qui tout de même incite à quelques « questions » allant de soi) assassinent Chokri Belaïd…

 

http://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-OoRN4Bs7uk-Ps33mjsxidgnRRfd4d-2559_vz6Dmcp4ymbJi

-Chokri Belaïd la veille de son assassinat/Fev:2013-

 

(C’est sans doute sur ce fait immonde -un de plus- qu’hier tu m’avais demandé si j’avais suivi ce qui se passait en Tunisie). Je n’avais à ce moment-là esgourdé ni la Tv ni les « Glavio » hertziennes de toute la journée.


Un acte qui ne pourrait que les desservir pourtant, au milieu de tous les autres qui en l’espèce ne sont pas des moindres et constituent déjà une forme non minorée « d’attentat permanent » contre les Tunisiens dans leur ensemble. 


Et voila que ceux-ci voudraient de cette étonnante manière éteindre les incendies qu’ils allument depuis presque deux ans en promettant d’obscures mesures aussi ineptes que peu crédibles -((un mouverdement de compétences nationales.(?).))- .

Tunisiens.

 

 

 


 


 


Y a quand même un truc ou deux, ou encore trois que je ne pige pas bien….Des trucs soulignant le « contre-emploi » de la manœuvre…

-En quoi assassiner maintenant, Chokri Bélaïd leur est-il utile?/En quoi ce ne le serait pas?…Bigre….


-Sont-ils, ces barbus à la con, encore plus cons qu’ils ne le paraissent déjà au point de foutre de l’huile d’olive sur le feu tunisien qui couve avec ardeur depuis l’arrivée des Salsifis de Enarda au Pouvoir au terme d’une élection fortement controversée,objectivement « entachée d’irrégularités » avec un taux de participation fantomatique? A un moment où la « Guerre sociale » menace comme jamais (car maintenant allant bien au delà de la seule dictature des Ben Ali?), Au moment où le « printemps arabe » redémarrerait comme en Egypte et bat encore son plein en Libye (bien qu’on ne nous en dise rien ou quasiment rien)…(Mais peut-être « à cause de ça «  précisément m’objectera t-on..) .


Mais alors le coup serait vraiment incroyablement et radicalement foireux et irait assurément à contre-sens de la « pacification forcée » menée à la trique et au hachoir.

-Comment et pourquoi les Tunisiens se radicaliseraient-ils massivement maintenant seulement à l’occasion de cet attentat alors que les raisons de le faire ne manquaient pas depuis des lustres et que cependant ils ne s’y engagèrent que « bien trop peu »…? (Mais assez toutefois pour déchainer là aussi la barbarie des forces de la répression!)


Le coup parait tout de même foutraquement tordu et pourrait fort bien émaner « d’autres instances obscures » dont l’intérêt n’est pas de « soutenir » les Tunisiens ou l’opposition tunisienne mais pourrait bien provenir donc de ceux qui en sourdine (en sous-mains voulais-je dire), contribuèrent à stopper « la révolution du jasmin » (qui contenait déjà en creux ses propres faiblesses) en favorisant une fois de plus les islamistes (instrumentalisables à souhait comme déjà observé) et s’avéra être une gigantesque boulette imbécile digne d’un amateur de « Monopoly » qui aurait foutu tout son blé dans l’achat de « l’Hôtel de la Paix » depuis la case « prison », et qu’il s’agirait maintenant de réparer les conneries à la hâte et dans la précipitation…
On dit aussi de ces aventureuses entreprises:

 

- »aller de Charybde en Scylla »-.


 

Les thèses contradictoires en présence affirmant ou infirmant la main-mise des Barbus dans la combine loin de s’invalider réciproquement, se soutiendraient paradoxalement selon le principe dit de « l’Unité des contraires »:

-)1Les Barbus ayant tout intérêt de faire accroire à l’improbabilité d’un acte les incriminant et qui les desservirait (une bonne et impérieuse raison alors pour le commettre).


Une action de barbouzes à la « OO7-Jean Dujardin » émanant des autres officines en présence jouant les « pompiers pyromanes » quant à elle serait si grossièrement aveuglante et bancale avec Louis de Funès dans le rôle titre qu’il semblerait qu’il pourrait sembler aux quidams lambda que nous sommes, insensé de seulement l’évoquer au nombre des paramètres envisageables alors qu’en fait ce serait pour celles-ci aussi « le moment éblouissant ou jamais »!.


Vous comprendrez chère Frie que dans ces conditions nouvelles car datant d’hier seulement mais comme produit d’une longue continuité vieille comme Hérode, il me soit difficile de ne pas mettre provisoirement entre parenthèses "la très riche et palpitante discussion en cours" et de surseoir un petit peu -(Un jour ou deux et en tenant compte des évolutions & comm's de cette même discussion)- à vous répondre comme je vous l’avais promis présomptueusement sur la question des « tirages au sort ».


Comme chacun sait, cette question ne s’apparente en rien à celle d’un vulgaire tirage du Loto en salle des fêtes -(ou d’hémicycle)- se déroulant dans un patelin paumé de basse-Normandie ou d’ailleurs où l’on jouerait aux Grands Démocrates érudits et citoyens de première bourre, car, ainsi qu’à l’Antique, il nous faudrait préalablement définir comment, pourquoi et qui sera habilité à siéger ou non dans le parterre de ces démocrates soucieux de se faire tirer le sort…voire le portrait en pied.


Non moins, Frie, comme te l’écrivait notre amie et complice Apodicticienne Geneghys, il nous faudrait aussi en préambule discutailler un peu de ce que nous pouvons bien entendre "communément"  par « démocratie », « démocratie directe », et tout aussi nécessairement mais incontournablement de son corollaire « le Spectacle »…(encore que sur ce point Théodore Adorno (In: les Minima Moralia)et plus près de nous encore Guy Debord (In: La Société du Spectacle) y auront apporté magistralement des réponses difficilement « écartables ».

Vous voyez bien que je ne cherche point à éluder puisque tous les éléments favorables à une discussion sont réunis dans ce petit message que je vous adresse en vous priant de ne pas me tenir rigueur de différer quelque peu la réponse que je vous avais promise.


Bien cordialement. 


Steph.

http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires