Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 18:13

 

Si dans cette affaire-ci ficelée comme elle apparait la manip ne fait aucun doute, la mise en scène réalisée au moyen d’improvisations successives laisse tout de même à désirer du point de vue de la seule et élémentaire finesse tactique de déstabilisation n’éclaboussant pas l’arroseur; nous restons dubitatifs et le doute nous habite.


On est en droit de supposer qu’un sérieux problème de timing forçait la main des scénaristes, des accessoiristes, compliquait aussi de beaucoup la tâche ingrate des souffleurs de verbes d’ordinaire piégés au fond de méchantes trappes mais là refugiés pour la circonstance dans les cyntres avec les cordes à rideaux et les contre-poids en fonte.


Tu vois, dans ce théâtre-là Nafissatou n’aura peut-être pas et exclussivement le rôle de « la passion de Jeanne d’Arc » et DSK celui du père Ubu malgré son gros coup de cul à bituel..


Nous serions par trop manquant d’objectivité de n’avoir pas rappelé aux amis qui nous lisent ici cet élément pour dialyser cette affaire-là.

 

Quoiqu'il en soit, après cette vertigineuse cascade de maladresses suspendues comme des nouilles aux va-et-viens des prévisibles coups de balancier, il nous est permis de douter de ce que ces évènements puissent facilement passer aux zobliettes.

 


Steph.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires

geneghis 09/07/2011 10:22



Et de se demander pourquoi DSK s'épenchasse auprès d'un journalise pour lui confier qu'il sentisse qu'une couille allasse lui arriver et cela, une semaine avant cette sombre histoire ou une
chatte y perdrait ses petits...


@+


Gene