Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 19:49
25 avril 2012

dernières nouvelles

Romain, "terroriste pâtissier" de 25 ans, comparaît vendredi (27 avril)
devant le tribunal de grande instance de Lyon pour avoir entarté en février
l'ancien Premier sinistre J.P Raffarin

 

Le jeune homme, membre du collectif anarchiste lyonnais Al Qaïtarte, comparaît selon la procédure du "plaider coupable" pour violences avec arme, "en l’espèce en jetant au visage une assiette en carton remplie de chantilly". (...)

Romain, étudiant en master d’anthropologie et photographe à ses heures, racontait ce 24 février à Lyon: « Nous étions deux accompagnés d’un cameraman, portant bérets et foulards. A 16h45, cinq minutes avant l’arrivée de Jean-Pierre Raffarin à la librairie où il devait dédicacer son livre, Je marcherai toujours à l’affectif, nous nous sommes positionnés. Dès qu’on l’a aperçu, on a mis la chantilly sur les cartons, et on a foncé », narre-t-il, l’oeil encore pétillant, bien qu’il ait été le seul à être rattrapé.

Son camarade vise une joue et prend la tangente, en clamant "Dada !" Le cameraman n’a que le temps de prendre une image floue avant de décamper. Une seconde après, Romain attaque l’autre côté du visage et clame "vaincra !" Dans sa fuite, il esquive trois agents assurant la sécurité de l’ancien homme d’Etat, mais se fait plaquer au sol par le chauffeur de Nora Berra, secrétaire d’Etat à la Santé et élue locale. (...)

Al Qaïtarte, qui rassemble une quinzaine d’"activistes subversifs pâtissiers", a été fondé en 2008 autour d’étudiants en histoire de l’art à l’université Lyon II et n’en est pas à sa première action - toujours dans la non-violence. Lors de la campagne pour les élections municipales il y a quatre ans, voulant exprimer leur "ras-le-bol de la démocratie représentative", ils s’en étaient pris à Dominique Perben (UMP), semant chantilly et boules puantes dans ses meetings. Rapidement ils s’étaient tournés vers les partis de gauche, jugés "lâches" face au capitalisme, sur les questions de sans-papiers ou des centres de rétention: l’écologiste Daniel Cohn-Bendit, le président PS de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne (par deux fois), ou encore le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, ont subi un "attentarte".

Romain a un regret: lors de l’entartage de Raffarin, il n’a pu lancer des tracts de revendication proclamant "la revanche de la France d’en bas". Il accepterait volontiers une condamnation à des travaux d’intérêt général. "Dans une pâtisserie", précise-t-il.

[d'après un article paru dans la presse locale]

Posté par charles tatum à 18:05 - Commentaires [2] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires