Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 16:58

[SUISSE] Sabotage d’automates à billets à la gare de Morges – Nuit du 11 au 12 décembre 2011

Sabotage en réponse au nouveau régime des CFF

Pris dans l’étau entre le fric et les flics, nous avons saboté les automates à billets de plusieurs gares CFF pendant la nuit du 11 au 12 décembre, en réponse au nouveau règlement entré en vigueur hier dans l’ensemble du pays.

Des oublis, des stress, des galères d’argent, des refus de payer… nous en avons eu plus d’une fois et nous en aurons sûrement d’autres. Le fait est que nous peinons à comprendre avec quelle vision tordue la société considère la resquille comme un délit de plus en plus grave. Régulièrement, le flicage se durcit, la tolérance se rapproche de zéro, la justice réprime. A partir de maintenant, acheter son billet dans le train est systématiquement puni d’une amende, et on parle déjà d’interdiction de voyager à partir d’un certain nombre de récidives. La police ferroviaire est désormais armée, et ses contrôles arbitraires sont un outil de plus pour étendre la sphère d’insécurité des personnes sans permis de séjour. A quand la vidéo-surveillance avec reconnaissance faciale, et les portails de contrôle automatisés à l’entrée des trains ? L’étau se resserre, et nous avons le sentiment que ça ne va jamais s’arrêter.

On nous dit que les billets sont “encore trop bon marché”. Pour qui ? En tous cas ni pour les jeunes, ni pour les vieux, ni pour les requérant-es d’asile, ni pour quiconque n’ayant pas le salaire confortable d’un cadre pendulaire. Lorsque l’on n’a pas de permis de conduire, les transports en commun restent un passage obligé. Dès lors, comment admettre que les prix augmentent et que cette entreprise monopolistique que sont les CFF continue de faire des bénéfices sur notre dos, tout en nous réprimant au moindre faux pas ? Tout cela n’a plus rien à voir avec un service public qui favoriserait le bien-être de l’ensemble de la population, au contraire.

Malheureusement, ce durcissement ne fait que participer à une tendance générale, où il est de bon ton de ne plus “faire de cadeau” aux pauvres, et où les riches se sentent dans leur bon droit d’exiger une sécurité et un confort absolus.

Nous ne souhaitons pas nous replier sur l’alternative de la voiture individuelle et polluante. Nous continuons à désirer une vie meilleure, où on voyagerait en commun et gratuitement. Nous avons attaqué des automates à billets, d’une part parce que nous sommes en colère contre cet ordre marchand, d’autre part pour offrir une course gratuite à une partie des passager-es. En solidarité aussi avec les fraudeurs et fraudeuses récidivistes qui continueront à développer d’autres techniques et stratagèmes.

Collectif CFF (Contrainte – Flicage – Fuck you)

Source: Le Réveil

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article

commentaires

geneghys 19/12/2011 11:24


Je suis évidemment pour la gratuité des transports en communs. Mais j'entends déjà les syndicats des CFF aidés par l'UNIA contre la suppression du personnel. Les CFF étant une régie fédérale,
elle donne la possibilité à des gens qui ne trouvent pas de travail à en avoir sans ségrégation. Ce qui est considéré comme "sots métiers" sont "bien" rémunérés. Les salaires sont assez bons par
rapport au privé. 


Je ne sais pas combien de personnes travaillent pour les CFF, mais pour sûr que si on supprime des postes, même ceux qui ne servent pas à grand chose, va provoquer un chaos total. 


Tout automatiser et avoir un bidule dans la tête qui me permets d'avoir accès aux chemins de fer, pas pour moi. Mais que le billet soit moins cher! Que les personnes qui n'ont pas de moyens
puissent bénéficier de subsides voire, la gratuité, je ne sais pas si ça va passer. Déjà que les personnes à la retraite râlent parce qu'elles bénéficient d'une réduction à condition qu'elles
prennent le train pendant les heures creuses!! Et celles qui sont à l'AI?? Elles ont moins de fric pourtant! Mais n'ont-elles que le droit de pleurer? Alors qu'une personne à la retraite
touche plus puisqu'elles bénéficient d'une rente complémenatires!


Font chier, de toute façon! L'amende de 90 balles ne se justifie pas, elle! Surtout si les quidams paient leur train plein pot et ne trouvent pas de places assises!


Gene

ghyslaine asper 17/12/2011 19:25


D'un autre côté, le prix d'un billet de train Genève-Coire (400 km) est de Frs 98.- en 2ème classe soit 25 cts/km. En 1ère classe, c'est Frs 162.-, soit 40 cts/km. Avec l'abonnement 1/2 prix (Frs
110.-) qui revient moins de 10 cts/km car le Suisse moyen parcourt environ 1200 km/an, c'est donc environ 22 cts/km en 2ème et 30 cts/km en 1ère classe. Avec un abonnement général à Frs 3000.-,
un voyageur qui parcourt 15'000 km/an descend à 20 cts/km, un tarif impossible à atteindre en voiture. Apparemment donc, "ya pas photo" : un déplacement en voiture coûte le triple du trajet en
train. tout ça pour vous dire qu'en Suisse le train est 50 fois plus cher qu'en France, au km qui est de 0,05euros. LIBEREZ TOUS LES TRANSPORTS y compris la colère et l'amour. Bisous sur vous


 

ghyslaine asper 17/12/2011 19:19










































Accueil


Fonds
d'écran


Images du
Monde


Nos
partenaires


Webcams


Notre
annuaire


Nouveautés




Presse du
Monde


Forum


Carnets de
route


E-Cards


Nous
contacter


Campings de
France


Guides de
voyage























Recherche personnalisée

























Bien voyager  




Au féminin ::




Avec un handicap ::




Avec un enfant ::




Avec un animal ::




Les voyagistes ::




Le Monde  




Nos
guides de voyage ::




Pays par
pays statistiques ::




Ambassades, consulats & visas ::




Offices
du tourisme ::




Drapeaux & cartes























geneghys 17/12/2011 18:03


De toute façon, ces nouveaux automates, on y comprend rien. De plus, c'est complètement salaud cette amende de 90 balles collée si on a pas pu prendre de ticket. Pour celui qui veut être honnête,
faut presque prendre une demie-heure de plus pour arriver à l'automate, en attendant dans le file, pour s'epercevoir que cet automate ne prend pas la carte de crédit ou inversément, celui-là ne
prend que la carte de crédit.


Quant aux caméras, cela fait un bon nombre d'années qu'elles sont installées dans les "nouveaux" wagons. De plus, si on paie un billet, on est pas sûr de trouver une place assise. 


En ce qui concerne les sacs, alors là, je suis d'accord, car il y en a quand même qui prennent leurs aises et installent leur campement sur les quatre sièges. Moi, je les emmerde car je choisis
exprès cette place, car je dois payer pour mes chiens qui vont sous les sièges et qui n'emmerdent personne. Alors je ne vois pas pourquoi je me chope des prunes pour un chi-tzu (paix ait son âme)
de moins de cinq kilos qui est sous le siège alors que de gros boudins sont posés sur des sièges vacants. Alors, si j'ai fait preuve d'agressivité envers les contrôleurs qui font du zèle, il faut
aussi qu'ils se rendent compte de l'absurdité de la situation. 


Alors certes, il faut les moyens de payer des nouvelles infrastrucutures pour la mobilité commune qui se fait de plus en plus bien voir. Mais au lieu de dépenser du fric pour nettoyer les trains
de leurs supers graffs qui sont faits la nuit et qui ont l'avantage d'égayer les wagons, le billet serait aussi moins cher. Il n'y a qu'à leur dire de ne pas graffer sur les vitres, c'est tout!


Il va sans dire qu'avec l'abonnement demi-tarif qui coûte une paille, on peut obtenir un prix réduit de moitié, ce qui fait que celui qui prend le train le paie dans les limites du raisonnable
par rapport aux pays qui nous entourent. Pour autant qu'on arrive à ce fichu automate.


Je tiens aussi à dire, sur ce message, que malgré des preuves flagrantes, être un étranger avec un permis B fait permettre des choses aux contrôleurs qui ne sont pas piquées des hannetons. Nous
sommes montés jusqu'à la direction sans succès. Les contrôleurs font un délit de faciès, j'en suis témoin.


Merde quoi!!


Gene




Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 17/12/2011 18:18



Le meilleure place est celle sur l'essieu, plutôt que celle aux cieux. C'est risqué mais gratos...


Nan, sans dec: faut plus raquer du tout!!!


Les transports en commun, comme c'est le cas dans certains pays, en tant que "service public" se doivent d'être gratuits. Point barre!!!


Là où c'est le cas, les économies opérées sur les frais de bureaucratie, de flics, de contôle, de fabrication de cartes et de billets dégobillants, d'entretien d'outils de compostage, de
distributeurs, de rammasseurs de menue monaie, et bien c'est tout amorti sans lézard et même sans destroy...


(Et on ne parle même pas du fait notable que les gens utilisent moins leurs saletés de bagnoles!)


Ha mais!!!


S.