Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 10:40

 

 

 

Une minute de silence pour montrer à la communauté turque, victime du groupuscule néo-nazi «NSU» qui ont tué à bout portant dix personnes entre 2000 et 2007 et ont commis l’attentat dans un quartier turc de Cologne de 2004 qui a fait 22 blessés. Dix personnes tuées dont huit Turcs, un Grec et une policière allemande, toutes retrouvées avec une ou plusieurs balles en pleine poire. Il aura fallu des circonstances particulières pour que la police allemande cherche enfin du côté de ses concitoyens. Manque d’ADN, de fibres, de preuves, d’empreintes digitales et c’est assez légèrement que l’on prêtasse ces crimes à des règlements de compte dans la communauté turque.


C’est donc avec effarement que l’Allemagne se réveille en apprenant que c’est suite à un braquage ayant mal tourné que deux protagonistes se sont suicidés et une femme fait exploser son appart pour détruire les preuves avant de se rendre aux autorités. Les enquêteurs trouveront, dans cette caserne SS à moitié dévastée, non seulement les armes recherchées mais aussi une vidéo de 15 minutes au titre qui peut prêter à sourire: «Action brochette de kebab»! Coup d’assommoir encore plus grand lorsque les Allemands apprennent que ce groupuscule était connu par les forces de police, notamment les liens qu’il entretenait avec des personnages hauts en couleur brune qui luttent contre «les ennemis des valeurs défendues par la République fédérale allemande».


C’est pourquoi, on peut saluer l’Allemagne qui s’est levée hier en son entier pour respecter une minute de silence en hommage des victimes de cette bande de trous de balles, minute qui symbolise «Une honte pour notre pays»!


Certes, on peut se demander mais que fait la police?! Car il aurait suffit d’aller se balader en ex-Allemagne de l’Est vers 1999-2000 pour se rendre compte que ce ne fussent pas des punks que l’on croisasse dans les rues de Dresde ou de Magdebourg, mais bien de petits fachos aux tatouages on ne peut plus douteux quant à l’appartenance à une mouvance qui n’avait rien de très conviviale. Et d’être rassurée d’être accompagné d’un grand baraqué, type germanique aux yeux bleus, surtout lorsqu’on est dotée d’un nez qui n’a rien de Droite! Peut-être peut-on encore trouvé l’excuse que ces jeunes gaillards se soient tellement fondus dans le paysage qu’ils en deviennent banals pour ceux qui habitent la région!


Mais un ami Turc me rassure. Ce dernier a été touché par cette marque de solidarité et salue ce mouvement «démocratique». De me dire aussi de ne pas d’en faire toute une choucroute car ce fait ne s’est pas vu en Turquie. En Turquie où dans tout le pays, personne ne s’est levé pour observer une minute de silence suite à la «bavure» de l’armée qui a massacré 35 jeunes contrebandiers kurdes qui passaient des clopes, la nuit, un certain 29 décembre 2011.

 

 Angela Merkel exprime les excuses de l’Allemagne aux proches des victimes

http://www.faicmfsf.org/wp-content/uploads/2012/02/suricate1.png

 

article également sur faicmfsf.org.

Par Geneghys.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans COMMUNIQUES
commenter cet article

commentaires

steph 24/02/2012 11:24


Voila une initiative qui ne perturbera guère ou significativement la production de Bretzëlls...


S.