Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 07:02

 

 

 

azagendas

AZAGENDAS DES GUEULANTES


Alerte : l’info de travaux engagés sur la zone fin mars pour le barreau routier et l’accès à la ZAD se confirme ! De nombreuses haies seraient détruites!     22 mars 2013 par geneghys


Du 25 au 31 mars 2013 sur la ZAD, des collectifs contre l’extraction du gaz de schiste vous invitent à renforcer la convergence des luttes (débats, projections,…)     23 mars 2013 par geneghys


[Flics porcs assassins] Vérité & Justice pour Amine Bentounsi – Samedi 20 avril 2013 14h00 à la gare de Noisy-le-Sec     24 mars 2013 par geneghys


Et pendant ce temps-là, les travaux continuent… Appel à la mobilisation pour défendre le bocage de la ZAD !     24 mars 2013 par geneghys


DIFFUSION NATIONALE AUX SOUTIENS A MUMIA ABU-JAMAL     27 mars 2013 par nosotros.incontrolados


[Rennes] Journée de solidarité avec l’anarchiste Henry Zegarrundo incarcéré à la prison de San Pedro à La Paz (Bolivie) – 30 mars 2013     27 mars 2013 par geneghys


Dimanche 31 mars une rencontre avec l’AMAP Court-Circuit de Saint-Denis.     28 mars 2013 par geneghys

 

* * *

Sélection_015

Les AZArricades

 

[Belgique] Manif des ouvriers d’Arcelor: les syndicats travaillent – Namur, 2 mars 2013     22 mars 2013 par geneghys


[Paris] Récit de l’audience en appel du procès de l’évasion de Palaiseau – 20 mars 2013     22 mars 2013 par geneghys


Austérité : échauffourées à Nicosie – 21 mars 2013     22 mars 2013 par geneghys


[Afrique du Sud] Grèves et manifs sauvages dans les mines de charbon     22 mars 2013 par geneghys


Attaque d’un local des Frères musulmans dans la banlieue du Caire – 22 mars 2013     23 mars 2013 par geneghys

 

Attaque d’un local des Frères musulmans dans la banlieue du Caire – 22 mars 2013 - vidéos     23 mars 2013 par geneghys

 

Femmes du cas Atenco : Ni oubli ni pardon !     24 mars 2013 par geneghys


[Besançon & ailleurs] Mobilisations antifascistes de ce samedi 23 mars 2013     24 mars 2013 par geneghys


Contre le mariage gay : échauffourées à Paris – 24 mars 2013     25 mars 2013 par geneghys


[Besançon] Précisions du CAB à propos de la manif antifasciste de ce samedi 23 mars 2013     26 mars 2013 par geneghys


Austérité : échauffourées à Πάτρα Patras et Αγρίνιο Agrinio – 25 mars 2013     26 mars 2013 par geneghys


Réfugiés syriens : affrontement au camp d’Akçakale – 27 mars 2013      28 mars 2013 par geneghys


Le Magnum Café, un repère de néo-nazis lillois     28 mars 2013 par geneghys

 

* * *

 

 

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans AGENDA DES LUTTES
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 19:50

 

 

 

Ca branle dans le manche

mais

Les mauvais jours ne finissent toujours pas.


28 mars 2013

 


(suite de Extrême-droite hongroise 3: La Hongrie pendant la seconde guerre mondiale)

 

La fin de la seconde guerre mondiale verra aussi la fin de l’extrême-droite hongroise, celle qui fut la plus attachée à l’Allemagne nazie. On pense bêtement que cette extrême-droite est décapitée (comme toutes les extrêmes-droites, d’ailleurs!), mais elle va resurgir dans les années 1990.

Pourquoi?! Bonne question!

Voyons l’échiquier politique!

_________________


Le 25 février 1948, le «coup de Prague» file un sérieux «coup de Blues» aux pays annexés par Staline.


Le «coup de Prague», késako?

A ne pas confondre avec le « coup du parapluie bulgare ».


En gros, tous les pays d’Europe ont été « libérés (?) » des nazis et, bien qu’occupée par les Soviétiques, la Tchécoslovaquie est le seul pays qui avait encore une « tradition démocratique (?) » et qui "accepte" de faire partie du «Plan Marshall».-(Bonjour les démocrades/technocrados!)-.


Seulement voilà, Staline n’est pas du tout d’accord et envoie son Armée Rouge occuper le territoire tchécoslovaque.


En plus, une grande partie de la population poursuivant des intérêts singuliers est acquise à une certaine idée du communisme, l’autre pas, et ce petit monde va fomenter un petit coup d’Etat qui atomisera Jan Masaryk et Edouard Benès, les deux champions (?) de l’indépendance du pays.


Le «coup de Prague» (ou: coup du lapin) va être ressenti comme un premier pas vers la troisième guerre mondiale.

 

C’est dès ce moment que naîtront l’OTAN et la «guerre froide».qui constituèrent  aussi en résumé un formidable panier « picnic » plutôt glouton dans lequel prospérèrent sans retenue tout ce que la planète compte comme marchands et fabricants d’armes en tous genres et dont la devise la plus universellement partagée et connue était et demeure toujours:
- »Rien n’est vrai, tout est permis! ».


Quant à la Tchécoslovaquie, elle entre dans l’obscurantisme pendant plus de 40 ans, à part un petit "coup de révolte"((En fait une réelle insurrection!)) en 1968 surnommé le «printemps de Prague» qui s’avérera être un échec cuisant pour les réformistes et intensément meurtrier pour les prolétaires. 

 

C’est à peine si en Europe les dirigeants de ces Partis se réclamant du "communisme" se risqueront à critiquer cette mythique URSS-là et encore moins de critiquer le « stalinisme-pépère-des banlieues » et des boulodrômes…


Ce «coup de Blues» de 1948 et quelques intimidations de gauche et de…gauche, le Parti Communiste hongrois, le Parti Social-démocrate hongrois et le Parti Agrarien hongrois fusionnent et donnent naissance au Parti de Travailleurs hongrois, le MDP, ayant à sa tête Màtyàs Ràkosi, devenu connu pour sa fameuse «tactique du salami»; non pas que ce fusse un adorateur de charcuterie, mais plutôt un amateur de chair humaine qui avait une légère tendance à éliminer ses adversaires politiques.(Ce qui nous rappelle par anticipation le « coup de Sylvie Vartan » dans le yaourt).


(( La "tactique du Salami" est une variante adaptée de "la tactique du salariat": On fait de plus en plus de tranches dans le même volume mais les tranches, ainsi plus largement réparties sont aussi de plus en plus fines...Cette tactique ne peut réussir après une expérience révolutionnaire -même vaincue- qui veut que le sort des idées ne se résume jamais à une histoire d'accumulation hypnotique de patates à cochons...)).


Et cela va durer jusqu’en 1953, année de la mort de Staline, mais pas du stalinisme toutefois.

Moscou demande à Ràkosi de dégager du fauteuil de dirigeant au profit d’Imre Nagy, ce que Ràkosi trouve saumâtre, mais conserve toutefois la tête du parti. Nagy instaura immédiatement le «Nouveau Cours», amélioration de la vie en général ainsi que la libéralisation(*) de la vie intellectuelle et culturelle, et la libération des détenus victimes de la police mise en place par le fameux Ràkosi qui ne laissera pas faire. Querelles internes lors desquelles Ràkosi sera définitivement éjecté et Nagy gardera son poste.Il anime toujours l’émission musicale intitulée « taratata » à la Tv fRançaise.


(*) Le terme "libéralisation" ne signifiat pas encore ce à quoi il correspond désormais dans l'idéologie capitaliste de la compétition mondialisée. Un certain "Flou artistique" était délibérément entretenu autour de ce terme et de la notion de liberté comme  de celle de "libération". Le coup était -reconnaissons-le- habile et fit long feu.


1956 amène un soulèvement anti-stalinien. Près de 3000 morts et un milliers d’arrestations…de nombreux disparus.


Galvanisés par le succès d’une certaine révolution en Pologne, les étudiants descendent dans la rue le 23 octobre 1956 pour manifester leur soutien. La police tire tous azimuts, les insurgés tombent dans tous les coins ou sont faits prisonniers et iront grossir les rangs des « disparus », l’armée finit pourtant de se rangee du côté des étudiants et Nagy est appelé pour former un nouveau gouvernement.


Quelques jours de battements et Nagy annonce le retrait de la Hongrie du «Pacte de Varsovie» et proclame la neutralité du pays.En dépit de cette annonce de Nagy, faute de coffres et de chocolat, la Hongrie ne devient pas pour autant la Suisse des Balkans.((Il en va d'ailleurs ainsi de tout ce que disent et promettent tous les Nagy éparpillés dans ce vaste monde)).


Est-ce que  Kàdàr -qui avait disparu quelques jours- avait demandé l’aide du Kremlin?


Toujours est-il que cette nouvelle Hongrie quant à elle ne fera pas long feu. L’ennemi Kàdàr s’entend avec Moscou et le 4 novembre 1956, les chars bolcheviques entrent à Budapest et y stationnent jusqu’au 15 novembre, le temps de verser beaucoup de sang. Nagy filera mais sera rattrapé par le KGB, sera exécuté et deviendra ainsi «l’homme sans sépulture» en 1958. (en 1989, il sera distingué par des obsèques nationales et bénéficiera d’ une sépulture digne de son nom, ceci demandé parViktor Orban)


Quant à Jànos Kàdàr, le voilà propulsé à la tête du gouvernement hongrois et Secrétaire général du nouveau Parti socialiste ouvrier hongrois (MSzMP (Maudits zand MPauvres)).  

 

Kàdàr qui, en 1963, sous le signe de "la réconciliation générale" dit la célèbre phrase: «Qui n’est pas contre nous et avec nous!»

Les Hongrois lui doivent tout de même une certaine "amélioration de vie" sur des bases d’un consensus minimum nommé aussi: «Le Socialisme du Goulasch»! (Juste un petit salut au passage à celles et ceux qui ont voyagé à l’Est à cette époque et ont échappé au goulasch, plat national absolument terrible…).


1968, Kàdàr lance une nouvelle réforme politique: «Le Nouveau Mécanisme économique», réforme qui vise à profiter d’une certaine détente internationale pour profiter des marchés capitalistes de l’Ouest.


Les décennies 1970 et 1980 verront une certaine libération fortement influencée par l’Occident, soucieux de préparer le terrain de futurs marchés juteux, quand vint la «perestroïka» de l’ère Gorbatchev,juste après le «Solidarnosc» polonais.(prononcer: « solide arnaque » en Espéranto).


Ces deux "grosses révolutions" montraient bien qu’il y avait de l’eau dans le gaz au sein des différentes factions communistes du Bloc oriental. 

 

Aucune cependant n’était communiste ou révolutionnaire, et loin s’en faut!!!

 

________________________

 

Al Pacino dans


"L'écrasement des Soviets par Al Capone"

 

http://lesazas.files.wordpress.com/2013/03/janos_kadar.png?w=820

Kàdàr le traître….bouhh!

Fin de la première partie de ce 4 ème épisode absolument boulversifiant!


((A suivre))

 

:

  -La suite-

 

 

(suite de Extrême-droite hongroise 4: La Hongrie sous le régime communiste)

Avec la participation de Sam et Steph


Chronologie des évènements

1989 – 1990 et le retour à la démocratie


janos_kadar2

Jànos Kàdàr


Mais ce n'est pas ce qui va préoccuper les Magyars, toujours dirigés par le fameux Jànos Kàdàr qui propose une «transition graduelle» le 11 janvier 1989. Si la «transition graduelle» du régime hongrois débute fin des années 1980, elle se fait de concert avec le Général polonais Jaruzelski, le maitre du "coup de"l' État d'Urgence" du 13 Décembre. Quoique ce dernier devant faire face à une horde de PolonaisES assez vindicatifs-ves comme le soulignera le nouvel adage apodictici n pour se moquer de Lech Walesa devenu Président de la pologne: -"Quant le chat n'est pas là les souris Gdansk"-, force fut faite à Jaruzelski comme à Walesa de composer avec les soutanes et autres goupillons draine-couillons du pays (Lech Walesa "l'homme au gros stylo papal") en tête au côté de Mgr Glemp, pour maintenir debout un régime plus que vacillant!


Retour en Hongrie. Cette «transition graduelle», aussi appelée «révolution dans la légalité», se fait tout en douceur et le peuple s'adapte aux changements sans vraiment en prendre conscience. Mais le gros crack arrive en automne 1989, lorsque le parti unique au pouvoir se casse la gueule.


La Hongrie se réveille avec une gueule de bois d'enfer. Son taux de croissance est inférieur à 1 % et sa dette s'élève à 20 milliards de dollars pour 10,2 millions de têtes de pipe, ce qui représente environ 36 % du PNB sur la tronche. Sans compter les 2 à 3 milliards de dollars que l'Etat doit emprunter chaque année pour rembourser les intérêts de la dette. Pas de doute qu'il fallait s'engager sur le chemin des réformes économiques drastiques et radicales, du moins assez du point de vue des apparences pour ne pas jeter toute l'eau du bain!


Le 2 mai, on démantèle de «Rideau de Fer» entre l'Autriche et la Hongrie. Judas Kàdàr ne la sent pas et prend la tangente fin Mai. Il rendra son âme au diable le juillet suivant. Ce sera Màtyàs Szürös qui sera le président de transition de la République hongroise du 18 octobre 1989 au 2 mai 1990.


Le 16 juin, le Comité pour la justice historique (?) offre des funérailles solennelles à Imre Nagy lors desquelles Viktor Orban, président du FiDESz (Alliance des Jeunes Démocrates), claironne un discours aux accents populistes contre le régime en place et ce, devant une foule énorme.


Et au printemps 1990, le pays va connaître les premières élections libres depuis 42 ans d'un régime monocratique. La Hongrie se dote d'un président, qui n'a aucun pouvoir, sera élu tous les cinq ans et c'est dans ce contexte qu'en 1990 et 1995Arpad Gontz reçoit ses mandats présidentiels.


(Oui, parce que là, il faut préciser une chose: le président ne sert à rien, mais a un mandat d'une durée de 5 ans, alors que pour les premiers ministres, d'abord nommés ministre-présidents, ont des mandats de 4 piges.) 


Le 23 mai 1990, c'est Jòzsef Antall, qui est à la recherche d'une formation politique "centre-droite" qui sera le premier ministre élu démocratiquement et ce, jusqu'à sa mort fin 1993.


Antall

Jòzsef Antall


Antall a un style de gouvernance capital pour la Hongrie et ses institutions politiques. Et sans lui, les institutions hongroises ne seraient pas ce qu'elles sont aujourd'hui...(ou jusqu'il y a peu!) Il sera aussi le chef du Forum démocrate hongrois et devra s'occuper de la «transition politique» du pays.


Quoiqu'il en soit, Antall va devoir naviguer entre de nouvelles formations politiques: les nationalo-populistes (le Forum démocratique magyar ou MDF) et les modernistes-libéraux qui se partagent l'Alliance des démocrates libres et le FIDESz, groupement dynamique de jeunes démocrates aux dents acérées, plus pragmatiques.


Ce qui donnera un certain équilibre entre le Parlement national-chrétien et les communes rurales de mouvances libérales. Mais le MDF va devoir surmonter des obstacles politiques qui font que les Hongrois voient leur situation se détériorer sérieusement.


1994, bouleversement total de la situation. Le MDF se dégonfle en obtenant qu'entre 15 et 16 % des suffrages alors que le Parti Socialiste (MszP) se voit crédité de 45 % des suffrages. Le FIDESz est acquis à une coalition avec le MSzP.


Gyula Horn, président du MSzP, sera ministre-président de 1994 à 1998.


1998, Ce sera Viktor Orbän, 35 piges, FIDESz (devenu Union civique hongroise et qu'on ne me demande pas pourquoi), qui deviendra le premier ministre-président le plus jeune et formera un gouvernement de transition avec des partis de droite, notamment avec le Parti des petits propriétaires...


2000Ferenc Mädi est élu comme président de la République et Arpad Gontz est envoyé aux pives.


2002, c'est à nouveau le Parti socialiste qui reprend le pouvoir et Péter Medgyessy qui devient Premier ministre. Coalition (Parti socialiste MszP-SzDsZ (Alliance des démocrates libres)).


En 2004, entrée de la Hongrie dans l'Union européenne.


2005Làszlö Sölyom (purée les noms!), devient président de la République, et Ferenc Mädi rejoint Arpad Gontz sous les sapins.


Et en 2006 commence le binz. Le Parti socialiste remporte les élections parlementaires, Ferenc (ayïo!) Gyurcsàny devient premier ministre.
Son discours à la radio est absolument génial, mais n'est pas du goût de tout le monde. Texto:


-«Nous avons merdé...Personne en Europe n'a fait de pareilles conneries, sauf nous...il est évident que nous avons menti tout au long des derniers dix-huit mois...Nous avons tout fait pour garder secret en fin de campagne électorale ce dont un pays a vraiment besoin, ce que nous comptions faire après la victoire électorale: nous le savions tous, après la victoire, il faut se mettre au travail, car nous n'avons jamais eu de problème de cette envergure.» 

 

Le 19 septembre 2006, des milliers de manifestants d'extrême-droite déchaînés réclament le départ du Premier ministre et attaquent le bâtiment de la télévision de Budapest.


Ferenc G ne l'entend pas de cette oreille et envoie la cavalerie.


Seulement voilà, l'opposition gagne haut la main les élections municipales et régionales. Forte de son succès, elle demande la démission de Ferenc Gyurcsany qui ne le fera qu'en 2009, après des manifestations récurrentes orchestrée par Victor Orban qui tient des discours populistes anti-gouvernement depuis 2002. Gyurcsany rend son tablier et demande à Gordon Bajnai de le remplacer pour la fin de son mandat.


Ce qui ne l'empêche pas de rester un poids lourd de la politique et qui va rester dans l'opposition, quitte à créer un nouveau parti.2010, Victoire de FIDESz aux élections et Victor Orbän est élu Premier ministre avec une majorité des deux tiers du Gouvernement.


Voili-voilou la fin d'une longue liste de noms impossibles à mémoriser, à prononcer...Comment voulez-vous comprendre durablement le mystère hongrois vous...?


victor_orban

Victor Orbän (allo, allo, me pouche le dez pour bien bous entendre)


Fin de ce 5 ème épisode absolument ahurissant!


Tous les épisodes déjà écrits sur l’onglet AZATHÈMES

Menu déroulant: HONGRIE

 


Tous les épisodes de 0 à maintenant sont consultables  sur l’onglet:


AZATHÈMES

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 13:49
Môssieur de Couillettes à la Coque-Molle reçoit par centaines!!!
http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/medias/nmedia/18/86/37/97/19838121.jpg


Bigre!!! Dire que nous allons louper les canapés profonds
de la prestigieuse Résidence de fRance !!!
_____________

 


Nous en sommes définitivement et terriblement inconsolables ...


En effet il est si rare de pouvoir transpirer le jasmin officiel en bonne compagnie et de surcroit dans un authentique repaire de "gauchistes", de "zapatistes", de "guérilleros", de "démocrates" et pour tout dire sans barguigner: d'incomparables  anarchistes hirsutes , le poil en alpaga, le couteau entre les dents et la bombinette de Don Perignon à la main....

C'est tout l'avenir du Printemps tunisien tout entier qui est menacé
par notre intolérable  absence à leurs côtés

 


Mais, nous assure t-on par voix officieuses pressantes voir menaçantes,  il n'est pourtant pas trop tard à qui voudra bien ne pas jouer comme nous les "tire-au-flanc" stakhanovistes, les saboteurs de bacs-à- sable,  les ribouldingues dédaigneux, les Groucho Marxiens, les Harpo diviseurs, les Chico torpilleurs d'illusions, les bâtisseurs d'abîmes et autres "Jean Foutre".

HPIM2742
Sous peine de graves représailles nous avons été cordialement "enjointés" à publier le communiqué ci-après rédigé de la main même du Commandant en chef de l'Agence touriste.


(Steph avec la participation active de Eva Loch-Khwua)

Le 28 mars 2013 11:07,
Voilà ce que j'ai  reçu !
quel cafouillage!

Bisous

Eva

---

> Date: Thu, 28 Mar 2013 10:03:43 +0100
> From: c.champeaux@crid.asso.fr
> To: listefsm@crid.asso.fr
> Subject: [ListeFSM] URGENT : participation soirée à l'ambassade de France à Tunis
>
> Bonjour à toutes et à tous,
>
> Comme annoncé ce matin lors du debriefing, l'ambassadeur de France à
> Tunis, Monsieur Gouyette, va recevoir une centaine de personnes de notre
> délégation lors d'un apéritif à la Résidence de France à la Marsa le jeudi
> 29 mars à 19h.
>
> Afin que cette rencontre se déroule au mieux, merci de nous indiquer très
> rapidement qui de vos organisations et de vos partenaires sera présent
> (sachant qu'étant donné le contexte institutionnel particulier, il serait
> souhaitable que les responsables d'organisations soient du nombre).
>
> Pour nous rendre jusqu'à la Résidence de France (avenue Bourguiba à la
> Marsa) nous vous donnons rendez-vous demain à 18h15 à la sortie en bas du
> campus (près de l'autoroute), où des cars Corporate nous attendront. Le
> trajet durant environ 30 minutes sans embouteillage, nous vous remercions
> par avance de votre ponctualité à cette occasion !
>
> IMPORTANT : les personnes désirant se rendre à cette petite soirée doivent
> impérativement se munir de leur passeport.
>
> En attendant vos réponses je vous souhaite une très bonne journée,
> Bien cordialement,
> Camille Champeaux
>
> _______________________________________________
> Listefsm mailing list
> Listefsm@crid.asso.fr
> https://listes.globenet.org/listinfo/listefsm




--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 10:39

  http://sphotos-e.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/535677_10200487590644866_764474725_n.jpg

 


Il y a des "affaires" qui quelques fois vous filent entre les doigts fort opportunément...Songez donc un peu avec Guéant, Longuet, Devedjian, Hortefeux, Madelin, néo-nazis notoires au Gouvernement ou ses cabinets annexes...(et pour un peu Klaus Barbie him self!)...Sarko aurait pu  être inculpé pour "reconstitution de ligue dissoute"...

La photo ci-dessus a valu à l'auteur de l'initiative "Une vie de chiottes" les ciseaux de la censure sur "Fesses de bouc".
Seulement voila...Nous sommes particulièrement "chatouilleux"
et la censure nous fait royalement scier.

Du coup nous décidons de la publier ici en rappellant que cette initiative amusante invitait les internautes à participer à un jeu photo dont le théatre plus petit que celui de Pirandello aurait pour cadre et décors les chiottes, rien moins SVP.
GRAND CONCOURS UNE VIE DE CHIOTTE !
Public · Par Zarma

Et "Face-bouc" a voulu tirer le rideau tout de suite après les "Trois coups..."
Merde à la fin! ça ne se fait pas!!!

Il n'est pas dans nos habitudes de laisser faire sans réagir
Vous pouvez-donc,grâce à nous, profiter de la vue.


DONT ACTE

-(Steph)-
POST-SCRIPTUM

  •  
  • Zaza Joly    
  •  Salut Zarma, Ayant constaté que la toph nous présentant une couv de Charlie avec Sarko lors de la mort de Papon avait subi les foudres et ciseaux de la censure, nous avons promptement réagi en la publiant sur nos pages, assortie d'un long billet présentant entre autre "l'aventure" initiée par tes soins.http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/article-les-casseroles-de-nicolas-sarkozy-ne-sont-pas-au-complet-116599213.html
    nosotros.incontrolados.over-bl og.com
    Il y a des 'affaires' qui quelques fois vous filent entre les doigts fort…
  • Steph    
  • Nous invitons chaque participant à venir sur nos pages lire notre billet de soutien à cette initiative et à le commenter, à réagir contre toute forme de censure! En attendant félicitations à chacun/chacune. Soit dit en passant, ce qui nous chiffonne un peu c'est de faire ainsi involontairement de la pub pour Charlie Hebdo avec qui nous sommes fâchés depuis l'affaire du licenciement de Bob Siné par PH. Val et tacitement admis par le reste de l'équipe du journal qui n'a pas mouffeté.(Ph. Val ne manquera pas de récidiver) Ce fut sur Fr.Inter cette fois où il avait été nommé directeur de la station par les très gracieux Sarkozy. Il virera sans complexe plusieurs humoristes qui avaient pour torts essentiels de déplaire au "prince". Aussi suggérons-nous à l'heureux propriétaire des chiottes ainsi tapissées de couv' "Charlie" (t'as pissé?) d’aménager un second coin d'aisance qu'il retapissera à égalité avec les "1eres de couv'" de La Mèche, Siné- Hebdo, Zélium et enfin de "Zélium-minus" à égalité. Par pur soucis d'équité dans le boxon nous allons continuer de semer notre zone en publiant également tout ceci sur les pages de notre autre site apodicticien, les AZA. (Steph) http://lesaza.org
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 23:20
HPIM2742

Les animateurs et militants de cette initiative lancent une alerte urgente face à la multitude de risques qu'ils encourent sur le sol italien.
Nombreux d'entre eux risquent fort en effet d'être incarcérés ou enfermés dans un CRA quelconque, d'être éparpillés dans le pays, certains pourraient être expulsés sans autre forme de procès.
Selon des procédés dont nous connaissons la redoutable inefficacité, ils en appellent diverses instances "démocratiques" alors que nous savons bien qu'il n'en ressortira probablement rien du tout.
Nous reproduisons ci dessous la lettre adressée à Martine Aubry Maire de la ville de Lille...Postée il y a quelques jours nous ignorons quelles suites l'ancienne N°1 du PS aura bien voulu donner à cette affaire.

Steph.
___________________________________
______________
Subject: Fwd: URGENT: CARAVANE FSM REFOULEE DE TUNISIE
 
Aux bons soins du Chef du Cabinet de la Maire de Lille

Madame le Maire,

Nous venons auprès de vous pour vous informer que nous sommes en grande difficulté lors de la Caravane pour le Forum Social de Tunis que nous sommes venus vous présenter le 19 mars. Vous trouverez ci-dessous toutes les explications concernant notre Caravane au Forum Social de Tunis qui vient d’être refoulée de Tunisie.

Nous demandons votre soutien pour que notre arrivée à Gênes se déroule sans problème et que la caravane officiellement inscrite au FSM puisse regagner Paris  au complet avec tous ses participants.
Nous vous demandons aussi protection pour l’arrivée à Gênes afin que les Sans-Papiers présents dans la Caravane ne soient pas l’objet d’une mesure de rétention ou d’expulsion.
En vous remerciant d’avance de votre intervention auprès des autorités italiennes, nous vous prions de recevoir l’expression de notre haute considération.

SISSOKO Anzoumane
Membre de la caravane,
Porte-parole CISPM,
Coordinateur CSP 75,
Tel :
 +33 6 26 77 04 02
PS:
De : Coordination 75 Sans Papiers - Sissoko Anzoumane <coordination75@yahoo.fr>
Envoyé le :
 Lundi 25 mars 2013 2h24
Objet :
 URGENT APPEL ! Communiqué caravane sans-papiers FSM Tunis EN DANGER 

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 12:38

 

 

24 mars 2013  

avec la participation de Sam & Steph.

 

 

 

(suite de Extrême-droite hongroise 1: LA HONGRIE introduction)


Mais rembobinons la bobine et revenons à l’ère de l’avant première Guerre mondiale. 

_____________


 

L’anticapitalisme et l’antimodernisme sont en marge de la vie politique et de la société. À cette époque, la modernisation du pays est une volonté politique complètement assumée par l’élite hongroise. Dès les années 1820 environ, ce programme de modernisation du pays inclut nollens-vollens l’intégration des juifs et leur donne les pleins droits civiques bien qu'élastiques.

 

Cette idée perdure après le compromis de l’élite politique hongroise et l’accord des Hasbourg après 1867, un compromis entre l’Autriche et la Hongrie détermine les contours de la nouvelle monarchie.

 

Cette élite politique est libérale, et même si il y a des éléments nationalistes, elle reste convaincue du succès de l’assimilation des juifs en Hongrie. De plus, les juifs sont sédentaires en Hongrie depuis le Moyen-Âge.


Dans les années 1830 – 1860, il y a eu une migration lorsque beaucoup de juifs ont fui les pogroms de Russie ou d’ailleurs. Une grande partie a atterri en Hongrie où elle a joué un rôle important dans le commerce, dans l’industrie et plus tard, dans la vie politique. (Il convient de ne pas oublier que de tous temps et hors temps ces métiers liées au commerce, à l'artisanat, à la banque, à l'usure, leur étaient dévolus de facto d'autant plus volontiers que ces activités étaient considérées -non sans raison d'ailleurs- comme "dégradantes", bien peu "honorifiques".Cela dissimulait plus ou moins adroitement l'existence d'une réelle discrimination qui ne disait pas son nom mais qui interdisait quasiment partout aux juifs d'avoir un rôle politique, d'être elligibles à des postes de responsabilités autres que "confessionnelles" ou strictement locales...Mais on voudrait aussi de nos jours reprocher à ces mêmes juifs ostracisés d'avoir su être brillants dans ce "pré-carré" imposé au point de feindre s'étonner de les voir partout à la tête de banques ou magnats de la finance voir de tenir l'étal de fruits et légumes de l'épicerie du coin et alors d'inventer sordidement  le fameux "complot juif" qui sera servi et resservi à toutes les sauces et, selon les instances du moment avec plus ou moins de vigueur et de violence. En situation de crise, les juifs devinrent ainsi des boucs émissaires de choix avec des heures particulièrement sanglantes culminant dans l'Histoire des pogroms et des massacres.Il est vrai que dans cet exercice "le Monde Chrétien" jouissait d'un "savoir-faire" à peu près inégalé. Notes de Steph)


Mais ce n’est qu’un courant minoritaire de la politique hongroise. La première guerre mondiale et ses pertes territoriales, la dictature dite "communiste" avec ses exécutions en ouvrit une autre traversée par de multiples sursauts, revirements et retours.


Bref, cette période d’entre-deux guerres est assez remuée et il se trouve parmi le peuple, certains intellectuels juifs qui stigmatisent cette élite libérale.

Si cela renverse la donne, le courant ne devient pas majoritaire, mais gagne en importance.


Il y a donc cette résistance à la modernité, par exemple: une partie des propriétaires fonciers se trouvent concurrencée par le commerce de grains et de céréales, en partie conduit par des hommes d’affaires en général d’origine juive, et ils ont reflété ça comme une forme de résistance.


Puis il y a la partie populaire catholique, avec ses activistes locaux, chez lesquels un certain antijudaïsme prend ses racines et commence à s’intégrer dans leur idéologie et ce, surtout à l’introduction du mariage civil. Non seulement parce que cela voulait dire que l’église catholique perdait une partie de ses prérogatives, mais aussi que la confession israélite gagne ses "plein droits".Du moins en surface.

Les catholiques ont toujours considéré les juifs comme un peuple déicide (le christ, fils de «dieu» et il faudra attendre les années 2000 pour voir le Pape déclarer que les cathos se sont trompettes) Donc les juifs peuvent se marier et vivre leur vie pleinement dans la société hongroise. 


La modernité est un mot qui comprend les termes scientifiques, techniques, humains, bref, tous les termes hérités des Lumières. C’est cet horizon-là qui est férocement combattu et ce phénomène est européen. L’église catholique réagit aux idées des Lumières, des libertés civiles, des libertés des individus, à la laïcisation de la société et n’accepte pas cette foutue introduction des mariages civils. 


Même si les élections générales de janvier 1920, une année après la proclamation de la République, voit sortir la majorité d’une alliance des Nationaux-Chrétiens et des Petits-Propriétaires, l’Armée s’en tape le coxon et fout l’amiral Miklòs Horty, un produit du protestantisme, fervent nationaliste, Ministre et Chef des forces armées qui fait régner la «terreur blanche» des forces contre-révolutionnaires (dirigées par les aristos) et qui chassèrent les communistes, leurs partisans réels ou non, les franc-maçons, les socialistes et les juifs, jusqu’à ce que le fauteuil de Régent lui soit offert lors des «élections» élections de mars 1920, noble siège où il pose ses augustes fesses sans se faire prier.


Mais, ce ne serait pas faire honneur à l’officier ultra-nationaliste Gömbös, fondateur du Parti de la Race, dirigeant des troupes paramilitaires de la «terreur blanche», qui rêvait d’un Etat fort. Il fit d’ailleurs les yeux doux devant les initiatives de Mussolini et de Hitler. On peut même rajouter que ce fut un premier chef de gouvernement à aller donner des oeufs de Pâques à Hitler, en juin 1933.

 

Et c’est là que ça cloche de Pâques. Mais ne nous formalisons pas sur les petites risettes que se firent les deux bonhommes extrêmement populistes. Gömbös, tout fier de ses rapports cordiaux avec les deux dictateurs, revint avec l’intention de réformer la politique de Horty (qui paraît alors comme un modéré), et ce avec beaucoup de bruit, de démagogie, de violence et remporte les élections de 1935. Seulement voilà, le Régent ne l’entend pas de cette oreille et pour, miracle, Gömbös meurt en 1936, juste le jour avant l’inauguration de l’axe Rome-Berlin.

Photo de la famille Lugubre

http://lesazas.files.wordpress.com/2013/03/horty_hitler.png?w=820

Fin de ce deuxième épisode absolument captivant

Tous les épisodes déjà écrits sur l’onglet AZATHÈMES

Menu déroulant: HONGRIE

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 11:20

 

 

 

 

27 mars 2013e

 

 

 

 

Le billet de Sam


http://lesazas.files.wordpress.com/2013/03/oligarchy.png?w=820

L'ART DE CHERCHER DES NOISES...ET D'EN TROUVER

 


Le résultat de l’élection de Mancel nous donne 19% du corps électoral qui a voté pour ce monsieur avec 65% d’abstention.


Quelle est sa Légitimité? Sa Lugubrité...Est-ce de la Luxure?


Jusqu’à présent le discours tenu par les lidl d’op…..oups!!!! « leaders d’opinion » était que l’ ABSTENTION PROFITE AUX FACHOS…or il n’en est rien comme le démontrent les faits.


Et je n’hésite pas à qualifier ce comportement d’ INTELLIGENCE COLLECTIVE qui tout comme lors du Referendum au TCE en 2005 montre à quel point le citoyen lambda voit clair dans les eaux troubles des polytocards kisselapètent.


L’illusion gôche/drouate commence à se dissiper pour faire apparaître la réalité qui est du type AUTORITAIRE/LIBERTAIRE.


Même Melenchon entre dans ce schéma Dominant/dominé, en apparence moins hiérarchisé que les autres Partis, le FDG n’en reste pas moins une côterie où ON NE TE DEMANDE PAS TON AVIS, mais où les consignes doivent être appliquées…(Revoir ici  et réesgourder la vidéo de JLM que nous a proposé Steph qui l'avait lui-même chouravée au site GdC qui est un des rares a retenir encore notre attention dans ce maëlström indigeste qui agite jusqu'à "l'Extrême Gôche" depuis des lustres et croit bon de devoir pactiser avec les staliniens de souche et pseudo repentis..ndlr.)


Dites vous bien que même si on enlevait le gouv', la France continuerait à tourner sans problème à cause de son administration qui gère les affaires courantes…(La belgique privée pendant une année et demi de gouvernement en est un cas d'illustration éloquent.ndlr)


Alors, les polytocards se doivent d’APPARAITRE pour justifier leur « élection » avec un pourcentage d’ abstention qui devrait les invalider radicalement.


Pour leur ExisTenZ, ils doivent faire des coups d’éclats, des coups de jarnac, des coups de main, des coups meRdiatiques, SE MONTRER, tels les bourges du parterre à une première parisienne qui déborde d’empapaoutages, de remugles et autres matuvus du kantassoi…. 


C’est CHIANT!!, c’est NUL!! MAIS FAUT ETRE PRESENT!!!!

Politique, c’est décidemment PAS UN METIER!!!!


Et si on arrêtait de parler de « populisme », parce que ces 40 dernières années ceux QUI NOUS ONT FOUTU DANS LA MERDE, ce ne sont pas les « gens simples », mais bien l’ OLIGARCHIE!!!


Sam

HPIM2742

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:17

 

26 mars 2013  

 
 
 
 
 
 

 

(suite:Extrême-droite hongroise 2: La Hongrie et l’antisémitisme.


(Au cas où vous rencontreriez des difficultés pour visionner les Volumes I et II, veuillez alors vous en remettre au dérouleur qui vous renverra sur les AZA)


Avec la participation de Sam et Steph pour la rédaction.

 


 

Miklòs Horty est donc un semi-dictateur (autant dire un « pseudo démocrate patriote-pater-familias ») qui va faire péter sa loi tout en laissant beaucoup de libertés, sauf aux communistes et aux juifs qui voient leurs droits fondre comme neige au soleil. Il va aussi récupérer les terres confisquées par les Autrichiens et ce, sans effusion et sans sang. (nous a t-on dit sans rigoler du tout…).


On appellera ce moment mémorable: L’arbitrage de Vienne en 1938(C’est très beau, très chic, très pas cher, surtout en musique:tzing-bam-boum-tagada!). Ce qui rendra la fierté aux Magyars qui avaient ravalé leur salive et leurs magnifiques samovars, pendant le règne des abommifreux Habsbourg


1938 est aussi l’année où l’Allemagne nazie édite de nouvelles lois antisémites, ce qui est du goût d’Horty qui étoffe ces dernières par l’interdiction de la franc-maçonnerie, l’interdiction des mariages mixtes et 250’000 juifs perdent leur nationalité hongroise du jour au lendemain. La fRance, "Patrie émérite des Etroits de l'Homme" ne manquera pas d' apporter tout son soutien en promulgant dès 42 la création d'un "Sinistère aux questions Juives" qui obtint un succès jamais démenti ... (Ainsi est reposée et élargie -à quelques variantes et moins d’un siècle près- la question dite de la Juden frage de Bauer dénoncée en 1844 par le jeune Marx…)


1939, le parti de Ferenc Szàlasi«Les Croix fléchées» est officiellement fondé et ressemble à celui du parti nazi ou bien à un panneau de signalisation indiquant le parking de l’hosto bénéficiant d’un innocent sens giratoire reglementairement rectangulaire, en losange et carré à la fois: ça promet!

Leur sens giratoire en coins


hungarista

hungarista

 


1940, Miklòs Horty rencontre Hitler et son larbin Mussolini au «deuxième arbitrage de Vienne».

  • Heil Adolf
  • Heil Miklòs! Ça baigne…dans le sang…hahahaha
  • Oui oui, très bien ton programme. Heil euhhh….
  • Benito
  • Oui, bien sûr, Benito Mousse-aîoli
  • Moussolini
  • Bon. Adolf! T’es un bon pote, mais va falloir me donner de quoi l’être hein, pas vrai…hahaha
  • Mais mon cher Miklòs, je te donne un bout de la Transylvanie roumaine, mais tu rejoins les forces de l’Axe et on s’attaque à la Yougoslavie, et quelques régions par ci et par là, de toute façon, ça ne sert à rien de les citer, d’abord parce que je n’ai pas mes lunettes et d’autre part, ce sont des noms à coucher dehors et dont on ne va pas se souvenir une fois cet article fini.
  • OK boy, wir machen das!

1941, la Hongrie intègre donc l’Axe et Horty déclare la guerre à l’URSS (qui s’accapare odieusement et sans contrepartie la production d’œufs d’esturgeons; Magyar ne rimant pas nécessairement avec Caviar. Il ne saurait par conséquent y en avoir pour tout le monde!) sans concerter ses alliés de l’Axe, à savoir Adolf et Benito.


Et pendant que les quelques 200’000 soldats hongrois guerroient sur le front ukraino-russe, sur un fond musical Techno-Katzacktshow endiablé, des unités allemandes et hongroises se sont mis à massacrer gaillardement plusieurs milliers de Serbes et de Juifs qu’ils jetaient ensuite tout chauds dans le beau et très aryen Danube bleu et ce, en plein janvier 1942.(Ce qui n'est jamais bon en plein conflit mondial larvé mais prometteur pour la postérité quand bien même la météo serait clémente et moins belliqueuse que le sont les protagonistes sus-nommés.).

On peut donc penser que ce fut-là un hiver doux, car le fleuve n'en fut point gelé. 


En 1942, Miklòs le perfide félon, qui s’aperçoit comment tourne la mayonnaise, entame des négociations secrètes avec les Alliés britanniques (l'Albion) et américains-burger.

Mais Adolf se méfie et convoque le Hongrois en 1944 pour lui dire:

-«Heil Miklhauss, tu te fous de ma gueule ou quoi?! Tu provoques les Ruskoff et tu te débines? Tu vas mieux t’impliquer dans notre effort de guerre et tu me signes ce bout de papelard disant que la Hongrie est annexée par le IIIème Riech, sofort!».

- «Nein!» lui réplique le bouillon d' Horty(Tu penses, il a les chocottes parce qu’il est en train de pactiser avec les Anglo-saxons! Ce qui n’est jamais bon en plein conflit mondial larvé mais prometteur quand bien même la météo serait clémente et moins belliqueuse que le sont les protagonistes sus-nommés.).


Alors, la Weihmacht entre en Hongrie et renverse le pouvoir en place pour en mettre un autre à la solde d’Hitler(Au temps le dire de suite, il y a du Goebbels derrière…Hitler est trop con! En plus, pour faire pression sur Miklòs, les nazis vont s’en prendre à deux de ses fils -(Les parents picolent et les enfants trinquent!)- mais on ne va pas entrer dans les détails!) Cet autre gouvernement sera celui de Ferenc Szàlasi et ses «Croix fléchées».

Plus de 430’000 Juifs vont être déportés vers Auschwitz et autres Clubs Merdes de la même « extase ».

C’en est trop pour Horty qui va alors s’opposer à ces exactions en y mettant son veto formel qui  hélas ne vaut plus pipette et jambes de bois.


Bref, en 1944la Roumanie (« Sont-ils fous ces roumains! » aurait déclaré Gérard Depardieu-enfant) ouvre ses frontières aux Bolcheviquesà Staline, pour être plus précis, déclare la guerre à l’Allemagne et la Hongrie et c’est la victoire pour l’armée rouge.(Mais bien sûr pas encore celle du prolétariat!).

 

Horty est arrêté par les Américains en 1945, mais grâce à ses tergiversations par derrière, les Alliés refusent de le juger comme criminel de guerre, comme la Yougoslavie de Tito le demandait timidement.


(Alors, pour les djeunzs qui ne savent pas où est la Yougoslavie, -c’est normal puisque ce pays n’existe plus-. Maintenant, admirez en effet comment tout est plus clair, c’est désormais de la Serbie-Monténégro, de la Croatie, de la Slovénie,de la Bosnie et de la Macédoine.(Non mais: quelle salade!!!).


C’est ainsi que Miklòs Horty deviendra véritable héros national aux yeux des Hongrois et sera le symbole de l’extrême-droite Jobbik.


mikloa_horty

 

Portrait d’un paisible père de famille en pyjama


***

Fin de ce 3 ème épisode absolument saisissant!

Tous les épisodes déjà écrits sur l’onglet AZATHÈMES

Menu déroulant: HONGRIE

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans CONTROLE SOCIAL
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 00:51

 


http://www.youtube.com/embed/8GPzmneuWCs"  


http://www.youtube.com/embed/8GPzmneuWCs"  

Je ne pouvais vous laisser vous mettre au lit sans vous avoir permis d'esgourder

cette belle démonstration...

 

-(Nous la devons à GdC. Merci)-.


(A demain les potos!)

 

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 14:45

LE COUP DE BUGARACH' VOLUME II.

 

http://p3.storage.canalblog.com/37/33/456997/84957550.jpg-LE COUP DE BUGARACH-


Pareilles outrecuidances d'exception mériteraient d'être inflexiblement châtrées!

 

Un pape ça chie déjà


Deux


  Ras les prélats

 

!!!


Cet après-midi à Paris

Les zélés défenseurs de cette société  et nombre de ses éluEs

se sont vus proposer

une excellente méditation

dans le flux des lacrymogènes

qui leur étaient balancés dans la gueule

Ce n'était pas seulement un mince plaisir

que de les voir ainsi copieusement rossés

tel Heliogaballe par leur propre police


!!!

 

 


Cet après-midi s'était rassemblé tout ce que la Droite peut racoller comme obscénité concentrée.

Depuis le GUD, CIVITAS, l'UMP, les crétins de christine Boutin, le Front National, diverses raclures des blocs identitaires, des homophobes patentés, des Frigide Barjot et autres punaises de sacristies anti-avortement, des scouts du chardonneret,

des intégristes catho, des repoussantes rombières de "Laisser-les-vivre",

les boutonneux de presbithère, amenés là  entre l'Etoile et Neuilly par cars bondés...

Tous étaient là dégoulinant de haine, vociférant, injuriant, les homosexuels qui savent bien combien ils devront à l'avenir

se méfier un peu mieux d'eux plutôt que chercher à les imiter eux et leur monde, eux et cette société-là

 

http://4.bp.blogspot.com/-JKBhGavpC9Q/Tl855Q5Po5I/AAAAAAAAAGg/TpTF9JkLKeo/s320/Sarkozy_rage.jpg

-L'Eminence brune des soutanes-

 

Rien à foutre de ces plans juridiques, mariages homo ou hétéro, PACS ou autres foutaises!

 

C'est toute cette société-là qui est à vomir!!!

 

Le plus comique d'entre tous fut assurément l'inénarrable pitre, Laurent Wauquiez

voulant nous faire croire que les CRS

étaient désormais de "vilains gauchistes", des "autonomes

venus "casser de la Droite".

 

Il faut dire à sa décharge qu'il est le seul à être encore persuadé

que la fRance serait gouvernée par la Gauche....

 

Difficile de faire beaucoup plus original et décalé

 

Alors? 350 000 ou un million et demi de personnes? Qu'importe!

...


-Steph-

 

24 mars 2013

De la véritable nature de l'obscénité

QUIZZ !

Notre ami Vice Deforme a été puni par Facebook (son compte est suspendu pour trois jours, semble-t-il; j'espère qu'il s'en remettra) pour avoir déposé sur son "mur" un de ces deux clichés. L'autre est diffusé ad nauseam par les médias publics et privés de la planète depuis hier matin. Devinez lequel et lequel.

Puis on réfléchira sur le thème "L'obscénité n'existe pas. Elle n'est que dans le regard du censeur." (Nagisa Oshima)

(Inspiré par nos amis de susauvieuxmonde)

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article