Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 07:42

En attendant un vrai article (fô que je raccourcisse ça, moi, bien trop long, et non seulement je sais pas par quel bout tenir les ciseaux, mais en plus, ce sont des ciseaux pour droitiers et je sais plus ce que j’ai fait de mes ciseaux de fôsse patte), un peu de zik !

Donc, ils sont nombreux, une dizaine, ils sont allemands, et pourtant, la plupart de leurs textes sont signés en français, ce qui, quand même, pour le non germanophone que je suis, est un signe de savoir vivre, puisque cela me permet de les comprendre (bien que, de temps en temps, leur nature reprenne le dessus, et que quelques mots allemands, mais aussi parfois anglais ou espagnol, puisqu’ils se disent eux-même non pas allemands mais "du monde", reprennent le dessus).

Influencés par le reggea, par le ska, parfois par le hip hop et bien entendu par une touche de punk, ils crient haut et fort (très fort, même, en concert) le mélange des cultures, l’abolition des frontières, et leur antifascisme. Bref, sont bien, ces p’tits jeunes !

Mais qui est-ce, me direz-vous, impatients que vous êtes d’esgourder du bon son, de remplir vos pavillons auditifs de toutes ces notes si joliment arrangées sur une tablature joyeusement décorée d’un "fuck off" de bon aloi ?

Ce sont les IRIE RÉVOLTÉS (les joyeux révoltés pour les créolophiles), qui nous servent, cette année, un nouveau scud tournant encore à 33 tours, et encore plus jouissif que le précédent, "Mouvement Mondial", et poussant la révolte d’un "Allez", titre du dit album !

Mais point trop de paroles, place à la zik !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 16:30

Alors que partout il n’est question que des « abus » réalisés, en fRance, contre les aides sociales, il est des chiffres qui, étrangement, restent discrètement tus par nos méRdias…

Fraudeurs

Ainsi, qui, aujourd’hui, ne sait pas que le montant des abus aux aides sociales atteint le chiffre de 101 millions d’euros ? Ce chiffre est suffisamment rabâché, servit à toutes les soupes pour justifier les contrôles et diverses répressions qui ont lieu contre l’assisté qui, forcément, devient rapidement suspect.

 

Et pourtant, parallèlement, peu sont ceux à reprendre les chiffres fournis par le TRACFIN (l’organisme de contrôle et de lutte contre les blanchiments et fraudes fiscales du gouvernement). Chargé de contrôler les entreprises et leurs dirigeants, cet organisme étudie, chaque année depuis 1990, date de sa création, plusieurs dizaines de milliers de dossiers suspects d’entreprises et de dirigeants, la plupart du temps dénoncés (77 % des cas étudiés par le TRACFIN le sont suite à dénonciation), sur qui pèsent des soupçons de corruption, de blanchiment ou de détournement de fonds.

 

Cette année, 38 000 études ont, ainsi, donné lieu à 1200 dépôt de dossier auprès du procureur de la république, pour un détournement de charges dues à l’état français et détourné estimé, au total, à 1,2 milliards d’euros ! Et ce chiffre est en augmentation de 33 % par rapport à l’année précédente ! Le TRACFIN n’a pu que le constater, abus de biens sociaux, fraude fiscale, de faux et usage de faux et d’escroquerie constatés ont augmenté.

 

« Cette tendance met, entre autres, en lumière la croissance de l’usage de moyens frauduleux par certaines entreprises et leurs gérants »

 

Vous me direz : « Mais puisque le TRACFIN travaille principalement sur dénonciation, qui donc lui donne ces informations, qui est le délateur ? »

 

Simple ! Il s’agit, plus de 3 fois sur 4, de la banque dans laquelle l’entreprise a ses comptes !

 

Autant dire que si les banques dénoncent à tour de bras, c’est rarement pour accuser les plus grosses entreprises, ou eux-même, puisque l’on peut constater que la plupart (si ce n’est tous) des dossiers traités par le TRACFIN concernent, en fait, des PME et des artisans !

 

Et encore convient-il d’ajouter que si seulement 1200 des 38 000 dossiers traités donnent lieu à des procédures, la totalité des 38 000 dossiers traités présentent des agissements considérés comme « étranges », l’illégalité des 36 800 dossiers qui ne donnent pas lieu à des poursuites n’est juste pas démontrable… Il faut croire que ces 36 800 entreprises et entrepreneurs ont de meilleurs conseils que les 1200 autres !

 

Les plus gros, eux, échappent aussi à la traque, du fait, déjà, de la non dénonciation, mais aussi de larges conseils qui permettent à des TOTAL ou des BERNARD ARNAULT d’être non imposables… Quand aux banques, tout va bien, merci ! Non seulement elles refusent encore de dénoncer leurs propres magouilles, mais elles aussi sont bien conseillées et échappent largement aux charges et impôts !

 

Reste un chiffre : le manque à gagner concernant les charges sociales non perçues du fait de ces magouilles qui se monte à 1,2 milliards d’euros, officiellement !

 

On voit que la « fraude sociale » ne correspond, en fait, même pas à 10 % de la fraude effectuée par ces PME, mais c’est pourtant bel et bien cet échantillon de fraude, ne touchant, bien entendu, pas le patronat, qui vous est montré !

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 07:11

L’argumentation des climato-sceptiques devient de plus en plus imparable !

video-nouvelle-orleans-apres-l-ouragan-katrina_pf

Alors qu’au Zétats Zunis, dans les états comme la Louisiane, la Californie, le Delaware, l’Oklahoma, la Caroline du Nord et le Maine, des scientifiques tirent la sonnette d’alarme, prévoyant, dans leurs prévisions les plus « optimistes », une montée du niveau des océans d’au moins 1 mètre, recouvrant des dizaines de milliers d’hectares de terre, la réaction de ces climato-sceptiques ne s’est pas faite attendre !

 

Ainsi, en Caroline du Nord, les élus ont-ils décidé, en contrant la recherche et sans apporter la moindre contradiction scientifique, que ces prévisions n’étaient pas économiquement viables, qu’elles étaient intenables et que prévoir une politique pour tenter de lutter contre de telles montées des eaux coûterait trop cher ! Ils ont donc voté, et décidé lors de ce vote, que les montées des eaux ne dépasseraient pas 40 centimètres, c’est un ordre !

 

Nul doute que dame nature tiendra compte, lorsque le moment sera venu de répercuter les conséquences de la politique écologique de ces tartuffes, des lois qu’ils auront voté…

 

Mais le meilleur argument vient du sénateur républicain de l’Oklahoma James Inhofe, dont l’état a, lui, complètement rejeté ces prévisions, puisque, selon lui, "Dieu est toujours là-haut. Je suis scandalisé par l’arrogance des gens qui pensent que nous, êtres humains, serions capables de changer ce qu’Il fait avec le climat."

 

Et oui, son dieu ne permettra pas la montée des eaux ! En voilà, un argument imparable !!! Et voilà qui cloue le bec à toute recherche scientifique ! Quand on a un dieu dans sa poche, on ne craint rien !!!

 

Au passage, nous remarquerons que c’est ce même dieu qui régule le climat, et pas l’homme. Nous voilà dédouanés, vite, ressortons nos 4×4, arrachons ces catalyseurs qui nous emmerdent, et polluons à tour de bras, de toute façon, dieu est là pour réguler !

 

Si quelqu’un, d’ailleurs, à l’adresse de ce dieu, j’aimerai assez lui poser quelques questions concernant Haïti, Fukushima, Tchernobyl et toute cette longue liste de catastrophes mortifères qui ont vu de nombreux hommes crever ! C’est vrai, quoi, il fout quoi, son dieu ? L’est pas intervenu, et on peut même pas dire que c’est parce que SON pays, la grande amérique, n’était pas touché, après Katrina… M’a l’air d’être un sacré branleur, le dieu de ce James Inhofe…

 

Pourtant, malgré de tels arguments, que l’on qualifiera, au mieux, de crétins, le climato-scepticisme rencontre toujours, chez les puissants (mais là, c’est normal, une acceptation signifierait l’affirmation qu’ils n’en ont rien à foutre et qu’ils reconnaissent la responsabilité totale de leur actions et de leur enrichissement grâce à cette société consumériste) mais aussi sur la toile, un écho certain !

 

Tapez « changement climatique » sur GOOGLE, et vous constaterez qu’ils sont en bonne place sur les pages de recherche ! Est-ce un hasard ?

 

Pas sûr…

 

Pour en revenir à James Inhole, notre sénateur créationniste (et oui) et climato-déiste a, comme c’est toujours le cas aux ZuS, levé une recherche de fond lors de sa campagne de réélection. Et devinez qui apparait comme principal donneur, lors de cette campagne ? GOOGLE himself ! Voilà qui explique pas mal de chose ! Notamment pourquoi GOOGLE ne référence pas certains sites alarmistes, même quand ceux-ci se basent sur des recherches scientifiques établies et imparables comme celles que reprend le groupe Forecast the Facts, et cela explique aussi surement pourquoi, alors que ce groupe manifeste devant le sénat de l’Oklahoma, aucune des dépêches de presse relatant les arguments de ce groupe n’apparait sur les pages de GOOGLE…

 

Pour GOOGLE, la science, l’innovation et la technique ont des limites, celles de son intérêt financier ! Croire en la science, oui, mais seulement quand celle-ci permet de faire des bénéfices, et surement pas quand elle met un frein à ces bénéfices en invoquant les risques d’une innovation non maîtrisée ! Tout juste se permettra-t’il un coup de peinture verte en investissant dans une ferme éolienne, dont les bénéfices sont faramineux (coup de pub formidable, non?)

 

Ce qui ne l’empêchera pas, dans un même temps, de sponsoriser le annual fundraising dinner, rassemblement libéral des plus grands climato-sceptiques au monde, durant lequel se côtoient les entreprises exploitant pétrole, gaz de schiste, Monsanto, et autres joyeux lurons !

 

D’accord, leur dieu marche sur l’eau, l’ouvre même parfois, ramène les poissons là ou ils ont disparus et surtout, surtout (c’est le miracle que je préfère), la transforme en vin, m’enfin, me retrouver sous un mètre de vin, c’est pas non plus ce que je souhaite, d’autant que ça tâche, le vin ! Si la religion est le pinard du peuple (et pas, comme d’autres le croient, l’opium), je ne vois pas l’intérêt d’obtenir un Préfontaine qui tâche, moi ! Je préfère encore passer dans ma cave préférée pour y trouver un bon Minervois pas trop cher aux arômes de framboise qui chatouillent le palais !

 

Et puis, le livre de chevet des croyants a beau être un joli livre de contes, même s’il est quand même un peu violent, et que je ne le mettrais pas dans les mains de mon enfant pour préserver son innocence, et la liberté de sa pensée, il ne me viendrait pas à l’idée d’attendre des frères GRIMM ou de PERRAULT qu’ils fassent apparaître les divers monstres et merveilles qui tapissent leurs pages pour lutter contre quoi que ce soit ! Je n’attends pas grand chose des trolls, fées et autres géants concernant la sauvegarde de l’humanité, d’autant que, c’est bien connu, plutôt que de sauver les hommes, les trolls préfèrent les manger !

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 03:36

Alors que PRISM est encore dans toutes les mémoires, vous savez, cette affaire d’espionnage organisée par certains gouvernements avec ou sans (mais y croirons nous vraiment) l’assentiment des autres états, THE INDEPENDANT met en ligne le résultat d’une enquête sur les pratiques des puissants qui, elle, ne semble pas faire tant de vagues que ça, restant, en dehors du Royaume-Unis, totalement méconnue… Et pourtant, elle ne fait que révéler des pratiques que tout militant connait bien, pour en avoir souvent fait les frais, dans TOUS les pays…

 

http://www.resourcesforlife.com/wp/wp-content/uploads/2008/08/20091118we-banksy-cctv-surveillance-in-nature.jpg

 

 

Hier, donc, paraissait dans THE INDEPENDANT, un article relayant le résultat d’une enquête de l’unité de police de l’agence britannique de lutte contre le crime organisé (SOCA), sur une pratique qui semble généralisée dans la patrie du futur roi George.

 

 

 

Cette enquête met en lumière les pratiques des entreprises anglaises concernant la population, puisqu’elle révèle que les 101 plus grosses entreprises anglaises font tourner, entre elles, des dossiers concernant la population anglaise, ou, du moins, des éléments ciblés de cette population.

 

 

 

Ces dossiers sont constitués des éléments bancaires, des dossiers de santé, mais aussi de résultats d’enquêtes illégales menées, à la demande de ces 101 entreprises, et basées sur des filatures, des écoutes téléphoniques et toutes autres mesure d’espionnage menés par des agences de détectives privés engagés pour la circonstance.

 

 

 

Ainsi, les grandes banques anglaises partagent les dossiers bancaires de citoyens privés anglais ciblés par leurs enquêtes, les compagnies d’assurances, faisant, elles aussi parti des 101, dévoilent les dossiers médicaux en sa possession pour remplir un peu plus ces enquêtes, et pour les éléments manquants, ce regroupement de joyeux lurons, qui se surnomment eux-même les « Blue-Chips », font même mieux puisque ces dossiers contiennent non seulement la totalité des éléments de vie des éléments ciblés, mais qu’ils n’hésitent pas non plus à organiser des « fuites » basées non seulement sur les éléments de ces dossiers, mais aussi sur de fausses informations mensongères, organisant, selon la SOCA, de véritables campagnes de diffamation !

 

 

 

Politiques, militants, syndicalistes et médias sont les cibles prioritaires de ces dossiers, bien entendu ! Et les firmes pharmaceutiques, elles aussi dépositaires de ces dossiers illégaux, entrent aussi clairement dans le jeu des pressions menées contre ceux qu’elles jugent « dangereux » !

 

 

 

Cette information sort alors, pourtant, que la SOCA avait clairement affirmé qu’elle ne devait pas être divulguée en dehors du cercle parlementaire… Mais si THE INDEPENDANT la reprend, la SOCA devrait pourtant rester sereine, tout sera, bien entendu, fait pour étouffer l’affaire, émergeant au moment de la naissance princière, ce qui devrait permettre de camoufler ces informations pourtant intéressantes… D’autant que les premières enquêtes de la SOCA sur ces faits, communiquées aux parlementaires dans leur ensemble, datent quand même de 2008 sans qu’aucun de ces parlementaires ne semble s’être inquiété de ces pratiques ! Sans doute doit-on voir là la raison de la fuite médiatique de cette enquête ?

 

 

 

Ne rêvons pas, si ces fuites médiatiques ont lieu au royaume de la perfide albion, ces pratiques ne sont pas réservées aux insulaires anglophones ! Combien d’entre nous ont pu, déjà, constater qu’une grande partie de leur vie privée était connue, dès l’instant qu’ils s’engagent un tant soit peu ? Et pas seulement de l’état ! Je ne prendrais que mon exemple personnel, puisqu’on m’a effectivement confirmé que mon dossier avait parcouru des centaines de kilomètres pour arriver dans les mains du MEDEF régional…

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 00:38

Il était une fois…

 

Ah oui, je ne vous ai pas prévenu, pensant que vous connaissiez l’histoire de Tarnac et des aventures de la cellule invisible ! Le montage de cette histoire serait risible s’il ne touchait pas des personnes, un groupe ayant choisit de vivre autrement, et si les aberrations policières de cette histoire n’avaient pas conduit à l’enfermement plusieurs mois de certains des membres de ce groupe (6 mois pour Julien Coupat). Mais faisons un rapide come back…

affaire-de-tarnac

 

Il était une fois, donc, un groupe de jeune décidés à vivre autrement. Ce groupe s’était installé, en 2003, dans le village bucolique de TARNAC, achetant une ferme pour tenter une expérience autonome liée à ses convictions.

 

Bien entendu, la méchante reine, Sarkozie, n’aimait pas cette expérience, d’autant que, ses gnomes DéCéhéRI et DéhèSTé le lui répétaient souvent, la situation du royaume était explosive, pré-révolutionnaire, pour tout dire, le danger planait que d’autres ne prennent ombrage de l’expérience pourtant très confidentielle de ce groupe.

 

Mais la méchante reine ne voulait aucune tâche dans son royaume ! Chaque sujet devait être soumis, répondre au code de bonne conduite que la reine et ses prédécesseurs avaient édicté pour maintenir servile la population.

 

Les gnomes soupçonnaient le groupe, et son leader (là, nous sommes en plein conte, comme vous pouvez le constater, puisqu’on parle de leader pour un groupe se réclamant du situationnisme… Chacun sait, je pense, que leader et situationnisme sont antinomiques, non?), d’avoir commis un de ces livres, titre phare chez AUCHAN, qui cherchent à bousculer l’ordre établit, tout en restant dans un domaine mercantile (bon, c’est un conte, en même temps, vous n’allez quand même pas tiquer quand des combattants de la société du spectacle font eux-même du spectacle, non?)

 

Pour ces raison, la reine avait demandé à ses gnomes de surveiller ce groupe, ce qui fût fait, au plus tard, en avril 2008 (retenez bien les dates, c’est important).

 

Sans en référer à quiconque, contrairement, pourtant, au code que la reine prétendait suivre, le groupe fût donc mis sur écoute et surveillé, filé, photographié sous toutes ses coutures.

 

Novembre 2008 (après, donc, 7 mois de ce traitement, ce qui, connaissant la discrétion des services secret français, laisse dubitatif quand au fait que le groupe n’aurait rien remarqué), un sabotage eu lieu à quelques centaines de kilomètres de TARNAC, le village de nos irréductibles autonomes.

 

L’occasion était belle ! Il fallait faire un exemple, et même si le sabotage, requalifié en « attentat terroriste », même si aucune vie n’a jamais été en jeu et que la seule terreur qui découle de cet acte est celle des retards de trains (quelle frayeur, quand même…), fut revendiqué par un groupe proche de l’écologie dure allemande, il n’était pas question de laisser passer l’occasion de frapper fort sur ces jeunes de TARNAC.

 

À coups de preuves trafiquées, de témoignages bidonnés, d’écoute citées mais jamais produites, de filatures invraisemblables faisant rouler de vieilles bagnoles à plus de 200 dans des routes forestières et de preuves innocentant les inculpés non prises en compte, voilà nos terroristes en prison ! La reine exulte, ses barons et comtesses mouillent leurs culottes, et la presse reprend le cirque médiatisé de l’intervention policière, et des révélations farfelues sans rien remettre en cause.

 

Mais les grains de sable de l’accusation sont, quand même, bien gros, semblables à des rochers de plusieurs tonnes, et ne passent pas le tamis de la réflexion la plus simpliste, instaurant un doute chez ceux qui, oh, chance, disposent de plus de 3 neurones !

 

Qu’à cela ne tienne. On feinte, on bloque l’instruction à décharge, on impose le secret défense pour ne pas exhiber les preuves qu’il faut prendre pour argent comptant, croix de bois, croix de fer, si je ment, je vais en enfer…

 

Comme cette semaine, qui voit les principaux témoins, aux témoignages abracadabrantesques, voyant les mêmes personnes dans plusieurs lieux en même temps, sauvés de toute procédure pour faux témoignage grâce à la divine protection du secret défense. Ils auraient pu être mis en cause dans une production de preuves, mais non, la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire, et la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), jouent les grandes muettes ! Circulez, y a rien à voir !

 

Et pourtant, de fait, aucun des fonctionnaires présents sur les lieux de filature n’a vu le sabotage lui-même, alors qu’ils étaient une vingtaine, selon eux… comme on peut douter que Julien COUPAT ou Yildune LEVY les aient vu (avec BEAUCOUP d’imagination) ! Mais, pas de chance, aucun de ces 20 là, ni même leurs hiérarchie, n’ont gardé les procès verbaux ! Non, on vous dit, il va réellement falloir les croire sur parole…

 

Parce que, quand même, ils en savent, des choses, nos amis des renseignements intérieurs ! Et ils l’ont, à maintes fois, prouvé !

 

De nombreux blogs ont, ainsi, été développés parlant de l’affaire de TARNAC, souvent pour ne reprendre que les information médiatiques.

 

Et pourtant, parmi ces blogs, certains semblent bien mieux informés que d’autres, et certains auteurs bien plus au courant que les médias des développements de l’affaire ! Et pour cause…

 

Pour ne citer que 6 de ces blogs, les plus informés, Icarie, Le pêt du diable, Dans le grand corps social de l’empire, Celui qui fait au peuple de fausses légendes, A un ami et un blog de médiapart, créé par un certain « Dédicaces», blogs qui ont très largement été repris et transmis au méRdias, qui n’ont eu de cesse de suivre ces informations très pointues, sont en fait l’œuvre d’un seul et même homme. Un certain « Rosa Luxemburg », d’après son adresse mail, le même Rosa Luxemburg qui a contacté le fameux David Dufresne, alors que celui-ci écrivait son livre sur l’affaire de TARNAC, appelé « Tarnac, magasin général », pour lui fournir tout un tas de renseignements collant extrêmement aux thèses policières, tout en se faisant passer pour un de ceux de TARNAC.

 

(voir les exemples de courrier là : http://raphaelilodet.netii.net/dufresne2.pdf et là : http://raphaelilodet.netii.net/dufresne3.pdf )

 

Mais voilà, pas de chance pour Rosa Luxemburg, qui, quelquefois se fait aussi appeler "Raphel Ilodet" ou "Isoard est guéri", même chez nous, pauvres idiots que nous sommes, il existe quelques personnes qui savent dépasser, en informatique, la simple utilisation de Windows. Et un nom n’a pas tardé à faire surface, sous une même IP (82.225.162.1), donc adresse, le nom de Christian Bichet, qui s’avère n’être qu’un policier de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), venant des ex-renseignements généraux (RG).

 

Arrosant les méRdias d’inFAUXmations recoupant le dossier de police, en se faisant passer pour un de ceux de TARNAC, notre espion tentait bel et bien de faire pencher la balance médiatique du côté de la police…

Les inFAUXrmations transmises par les médias laissant penser que le groupe de TARNAC pourrait être coupable venaient donc, directement, de la police ! La manipulation fût belle, mais la voilà éventée…

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 20:31

Il était une fois…

 

Ah oui, je ne vous ai pas prévenu, pensant que vous connaissiez l’histoire de Tarnac et des aventures de la cellule invisible ! Le montage de cette histoire serait risible s’il ne touchait pas des personnes, un groupe ayant choisit de vivre autrement, et si les aberrations policières de cette histoire n’avaient pas conduit à l’enfermement plusieurs mois de certains des membres de ce groupe (6 mois pour Julien Coupat). Mais faisons un rapide come back…

affaire-de-tarnac

 

Il était une fois, donc, un groupe de jeune décidés à vivre autrement. Ce groupe s’était installé, en 2003, dans le village bucolique de TARNAC, achetant une ferme pour tenter une expérience autonome liée à ses convictions.

 

Bien entendu, la méchante reine, Sarkozie, n’aimait pas cette expérience, d’autant que, ses gnomes DéCéhéRI et DéhèSTé le lui répétaient souvent, la situation du royaume était explosive, pré-révolutionnaire, pour tout dire, le danger planait que d’autres ne prennent ombrage de l’expérience pourtant très confidentielle de ce groupe.

 

Mais la méchante reine ne voulait aucune tâche dans son royaume ! Chaque sujet devait être soumis, répondre au code de bonne conduite que la reine et ses prédécesseurs avaient édicté pour maintenir servile la population.

 

Les gnomes soupçonnaient le groupe, et son leader (là, nous sommes en plein conte, comme vous pouvez le constater, puisqu’on parle de leader pour un groupe se réclamant du situationnisme… Chacun sait, je pense, que leader et situationnisme sont antinomiques, non?), d’avoir commis un de ces livres, titre phare chez AUCHAN, qui cherchent à bousculer l’ordre établit, tout en restant dans un domaine mercantile (bon, c’est un conte, en même temps, vous n’allez quand même pas tiquer quand des combattants de la société du spectacle font eux-même du spectacle, non?)

 

Pour ces raison, la reine avait demandé à ses gnomes de surveiller ce groupe, ce qui fût fait, au plus tard, en avril 2008 (retenez bien les dates, c’est important).

 

Sans en référer à quiconque, contrairement, pourtant, au code que la reine prétendait suivre, le groupe fût donc mis sur écoute et surveillé, filé, photographié sous toutes ses coutures.

 

Novembre 2008 (après, donc, 7 mois de ce traitement, ce qui, connaissant la discrétion des services secret français, laisse dubitatif quand au fait que le groupe n’aurait rien remarqué), un sabotage eu lieu à quelques centaines de kilomètres de TARNAC, le village de nos irréductibles autonomes.

 

L’occasion était belle ! Il fallait faire un exemple, et même si le sabotage, requalifié en « attentat terroriste », même si aucune vie n’a jamais été en jeu et que la seule terreur qui découle de cet acte est celle des retards de trains (quelle frayeur, quand même…), fut revendiqué par un groupe proche de l’écologie dure allemande, il n’était pas question de laisser passer l’occasion de frapper fort sur ces jeunes de TARNAC.

 

À coups de preuves trafiquées, de témoignages bidonnés, d’écoute citées mais jamais produites, de filatures invraisemblables faisant rouler de vieilles bagnoles à plus de 200 dans des routes forestières et de preuves innocentant les inculpés non prises en compte, voilà nos terroristes en prison ! La reine exulte, ses barons et comtesses mouillent leurs culottes, et la presse reprend le cirque médiatisé de l’intervention policière, et des révélations farfelues sans rien remettre en cause.

 

Mais les grains de sable de l’accusation sont, quand même, bien gros, semblables à des rochers de plusieurs tonnes, et ne passent pas le tamis de la réflexion la plus simpliste, instaurant un doute chez ceux qui, oh, chance, disposent de plus de 3 neurones !

 

Qu’à cela ne tienne. On feinte, on bloque l’instruction à décharge, on impose le secret défense pour ne pas exhiber les preuves qu’il faut prendre pour argent comptant, croix de bois, croix de fer, si je ment, je vais en enfer…

 

Comme cette semaine, qui voit les principaux témoins, aux témoignages abracadabrantesques, voyant les mêmes personnes dans plusieurs lieux en même temps, sauvés de toute procédure pour faux témoignage grâce à la divine protection du secret défense. Ils auraient pu être mis en cause dans une production de preuves, mais non, la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la police judiciaire, et la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), jouent les grandes muettes ! Circulez, y a rien à voir !

 

Et pourtant, de fait, aucun des fonctionnaires présents sur les lieux de filature n’a vu le sabotage lui-même, alors qu’ils étaient une vingtaine, selon eux… comme on peut douter que Julien COUPAT ou Yildune LEVY les aient vu (avec BEAUCOUP d’imagination) ! Mais, pas de chance, aucun de ces 20 là, ni même leurs hiérarchie, n’ont gardé les procès verbaux ! Non, on vous dit, il va réellement falloir les croire sur parole…

 

Parce que, quand même, ils en savent, des choses, nos amis des renseignements intérieurs ! Et ils l’ont, à maintes fois, prouvé !

 

De nombreux blogs ont, ainsi, été développés parlant de l’affaire de TARNAC, souvent pour ne reprendre que les information médiatiques.

 

Et pourtant, parmi ces blogs, certains semblent bien mieux informés que d’autres, et certains auteurs bien plus au courant que les médias des développements de l’affaire ! Et pour cause…

 

Pour ne citer que 6 de ces blogs, les plus informés, Icarie, Le pêt du diable, Dans le grand corps social de l’empire, Celui qui fait au peuple de fausses légendes, A un ami et un blog de médiapart, créé par un certain « Dédicaces», blogs qui ont très largement été repris et transmis au méRdias, qui n’ont eu de cesse de suivre ces informations très pointues, sont en fait l’œuvre d’un seul et même homme. Un certain « Rosa Luxemburg », d’après son adresse mail, le même Rosa Luxemburg qui a contacté le fameux David Dufresne, alors que celui-ci écrivait son livre sur l’affaire de TARNAC, appelé « Tarnac, magasin général », pour lui fournir tout un tas de renseignements collant extrêmement aux thèses policières, tout en se faisant passer pour un de ceux de TARNAC.

 

(voir les exemples de courrier là : http://raphaelilodet.netii.net/dufresne2.pdf et là : http://raphaelilodet.netii.net/dufresne3.pdf )

 

Mais voilà, pas de chance pour Rosa Luxemburg, qui, quelquefois se fait aussi appeler "Raphel Ilodet" ou "Isoard est guéri", même chez nous, pauvres idiots que nous sommes, il existe quelques personnes qui savent dépasser, en informatique, la simple utilisation de Windows. Et un nom n’a pas tardé à faire surface, sous une même IP (82.225.162.1), donc adresse, le nom de Christian Bichet, qui s’avère n’être qu’un policier de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), venant des ex-renseignements généraux (RG).

 

Arrosant les méRdias d’inFAUXmations recoupant le dossier de police, en se faisant passer pour un de ceux de TARNAC, notre espion tentait bel et bien de faire pencher la balance médiatique du côté de la police…

Les inFAUXrmations transmises par les médias laissant penser que le groupe de TARNAC pourrait être coupable venaient donc, directement, de la police ! La manipulation fût belle, mais la voilà éventée…éventrée par les "schtarponnes-et-je-te-lâche-plus -by them self."

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 15:46

 

 


Présenté à la feuille de chou des potos/potosses apodicticien/ciennes...d'ici et d'ailleurs afin que nul n'en ignore rien. 
Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 08:49
(Mille excuses: je ne sais comment éviter le moment "pub"...Fait ch....!!!)
                                                                                                          (steph)

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 09:54

Pour une réaction cataclysmique


http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/2013/04/25/27011468.html#c55481866

 

Pattty Smith en pamoison devant le pétuffe poncif

François 1er…

Les temps sont difficiles!!!

26 avril 2013  

 

 

 Une réplique sismique s’impose!

 

http://storage.canalblog.com/13/81/456997/85999532_q.jpg


 

Merci pour ça…Figurez-vous que nous avons appris hier matin que Patty Smith était en pâmoison devant le « pétuffe »(*) Poncif François 1er….


Pour un peu c’était un sinistre jour de deuil sans "pardon" possible!!!!


La réplique cataclysmique "IGGY POP" de « Sus au vieux monde » s’imposait à temps.

Voila qui est fait.


Nous relayons donc sur les AZA et sur nos autres pages….C’est aussi salutaire que de se brosser les dents, se nettoyer les oreilles, se rincer la bouche….

 

_____________________ 



« pétuffe »(*) : Dictionnaire des insultes. En prendre connaissance/y participer (ici même ou sur les AZA: http://lesazas.org/2013/04/24/contribution-pour-une-anthologie-savoureuse-des-injures-meritees/) de cette nouvelle injure surgissant radieuse comme d’une longue nuit sans mobylette!

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 11:51
Ce que Jehan Rictus a résumé en:

"On croit s' battre pour l' Humanité
J' t' en fous, c' est pour qu' les forts s' engraissent
Et pour que le commerce, il r' naisse
Avec bien plus d' sécurité"
j' ai mis ça en zicmu, ici:

http://www.youtube.com/watch?v=r-0uoJnU-v8

 

 

Relayé par Steph...
 


Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article