Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 13:10

Les boutiquiers de toute sorte se bousculent sans vergogne sur le dernier produit classé "Out" en Aout comme on parade sur un tarmac ou sur une croisette à la mode!

 

la dernière échappée

 

 

de  Charlie Bauer



sans bris de cloture

....

 


Les Marxistes Léninistes se découvrent un certain "amour très emphatique"  pour les hors-la-loi,...

 

Ils font montre -comme on le voit une nouvelle fois sur ce même registre- d'une grande capacité en matière de recyclage adapté .

 

Mais ils ne seront pas les seuls dans cet exercice particulier de seconds couteaux spécialisés dans les abattages "post-mortem", tuant encore et encore tout ce qu'ils n'auront pas réussi à récupérer définitivement, y compris les morts, bien entendu...

 

Nous y rencontrerons une floppée d'humanistes professionnels cyniques aménageurs de l'espace carcéral, de journalistes se risquant à encenser la marge pour ne pas manquer l'occase d'être à la page, à la  quête d'un "pute litzer", de salopards jamais avares ou même en retard d'un spectacle  qui hier auraient exigé la guillotine en place de grève, errigent cette fois un autel de circonstance qu'ils voudraient profitable à leur esprit de  "saint corps billard"....


Nous avons déjà exprimé ici-même nos réserves quant à la participation à contre-temps d'un Charlie instrumentalisé à diverses opérations de foire à la fois ridicules et significatives concourant toutes à faire "grain-gros-gains" sur le corps du Jacques occis "courageusement" par l'inimitable commissaire Robert Froussard et ses sbires du côté de la porte de Clignancourt!

 

Sanglant et immonde guet-appens!!!




http://linter.over-blog.com/article-pour-charlie-bauer-81258165.html 



La dernière cavale déja dans  tous les collimateurs


de la culture miradors


 

Et les voici tous à la queue-leu-leu, fiers comme des "bars-tabac" d'être de la cohorte des nombreux "amis de Charlie"...

 


Charlie, comme nous te l'avions déjà dit...


-"Fais gaffe, tu as beaucoup trop d'amis...".

 

 

Coure plus vite Charlie,

 

le vieux monde est toujours après toi....


 

A la Ciao Charlie

 

_____________


 

Steph.

 


 

J’accuse
 
Charlie Bauer 6
 
«Ceux qui nous paraissent grands le sont bien souvent parce que nous sommes à genoux »


Debout, hommes de la terre, devenez enfin ou encore ce que vous êtes: des hommes !


Essayons encore de nous parfaire homidiens entre nous, et non plus lupus de l’un à l’autre, comme il est dit et pratiqué dans cet espace planétaire pluriquotidien, où il est d’évidence que l’homme a autant de raisons d’être bon que son contraire, ne pratiquant souvent cette raison d’être qu’à contrario de l’Etre de raison qu’il conviendrait.


Pour évoquer la condition humaine autrement que par le truchement littérateur et même philosophique, pensez-vous que la sacro-sainte «Raison d’Etat» soit bien conforme à l’état de raison?


L’impérativité étant dans l’accusation et partant, dans la revendication 


J’accuse l’Etat, prétendu garant de l’état de droit, de faillir à ses devoirs –et les plus fondamentaux, même- quand ce ne serait que ceux instruits par la Déclaration des Droits de l’Homme, stipulant que nous sommes tous égaux devant la loi.


J’accuse cet état de fait dont la responsabilité revient à l’Etat.


J’accuse la politique étatique de n’être que ce qu’elle est, une oligarchie politicarde à des années-lumière du sens politis du terme grec et dont la pratique serait au service de la cité.


J’accuse le Nationalisme érigé en Front commun de pensées, de comportement, et qui prône dans ses flatulences et rôts ponctuels, l’exclusion, la discrimination, la manipulation, la domination, l’exploitation, l’effraction des consciences, l’infraction du droit social, économique, civil, pénal…


J’accuse cette même oligarchie de nous contraindre à la pensée unique et télécrate, par induction de planification culturelle, sociale, économique, historique.


J’accuse la perversion phallocrate qui, depuis des millénaires, nous oblige dans la pornographie dominante des rapports homme-femme.


J’accuse le poète qui prétend que la femme est l’avenir de l’homme alors que celui-ci ne conçoit que le seul rapport culaire avec la féminité de cet individu identifié au 3615 de tous les désirs fantasmatiques et cul-turels.


J’accuse la femme dans son rapport prostitutionnel à l’homme.


J’accuse la mondialisation qui va de l’Euro au Waterloo de toute intelligence sociale et humaine.


J’accuse ces manipulateurs intellocrates pontifiant par livre noir et bordant le lit de la Pensée Unique où se vautrent les certitudes conformes de la sénescente facilité.


J’accuse nos éducateurs d’être éducastreurs des forces vives de l’espoir et de sa pratique revendicatrice.


J’accuse ce Dieu d’être patron et patrie, et ses apôtres patriotes. J’accuse ses saints et patrons à ne pouvoir être ces seins nourriciers de la pensée humaine.


J’accuse le désespoir, s’il n’est autrement perçu que comme la forme supérieure de la critique et qu’il convient d’appeler bonheur.


J’accuse l’amour lorsqu’il est comptable d’une réciprocité, donc commerciale.


J’accuse la haine si elle ne sait se concevoir de classe.


J’accuse ces pédophiles politicards de baiser et tuer l’enfance en chacun de nous.


J’accuse l’ignorance de se conforter dans la bonne conscience d’un Savoir, digéré par un pouvoir gargantuesque.


J’accuse les optimistes s’ils ne savent être pessimistes des réalités existantes.

 

J’accuse l’homme d’avoir fait du loup son chien et de l’homme son esclave.
 

 

J’accuse cette aristocratie promue en Cour boursière, d’être ce qu’elle n’est pas –aristocrate- et ce qu’elle est: assassine du genre humain.


J’accuse l’homme d’être prédateur de toutes les espèces, végétales et animales et de la sienne en particulier.


Je vous accuse en m’accusant d’être ce que nous sommes, mais critiques cependant, ce qui nous autorise à être différents.


En vous espérant bonne accusation de ce vrac accusateur.

 

Charlie Bauer, sociologue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans BASTONS DANS LES TAULES
commenter cet article

commentaires

Jimmy Gladiator 18/08/2011 16:28











Jimmy Gladiator via samizdat.net à nouvelleversat.








afficher les détails 11:47 (Il y a 4 heures)









ADIEU CAMARADE CHARLIE !
Du Collectif "Ne laissons pas faire !"
Paris, le 9 août 2011

68 ans : est-ce un âge pour cesser de te rebeller, de lutter, de résister...,
de vivre donc ?
Ta mort prématurée nous prive d’un insurgé sans repos, d’un homme,
"partie de ce tout qui fait l’humanité", dangereux pour le capital, car fort
de révolte et d’étude.
Depuis tes premières expropriations de marchandises redistribuées dans les
quartiers miséreux de Marseille ou tes actions de soutien au FLN, tu as
assumé tous tes combats, sans jamais te renier. Toujours engagé aux côtés
de ceux qui dans l’illégalité agissaient pour la liberté - Algériens,
Sud-Américains... - et parmi tes frères de classe, les exploités et les
opprimés.
Tu as affronté la torture policière, la prison déshumanisante, les QHS et le
cachot sordides. De grèves de la faim en tentatives d’évasion, tu n’as
jamais cessé de résister - parfois désespéré, jamais résigné, souvent
héroïque. "C’est ainsi que je menais des combats sans merci où la seule
victoire était la lutte."
Et de ces vingt-cinq années dans les geôles de l’État, dont neuf
d’isolement ou en QHS, tu es sorti vainqueur. Tu as alors voulu transmettre
cette expérience pratique, convaincu que "l’Idée ne meurt pas", fort de tes
convictions communistes, révolutionnaires.
Libre, tu as fait entendre ta voix solidaire pour exiger la libération de tes
camarades d’Action directe et de Georges Ibrahim Abdallah.
Nous retiendrons de toi, camarade Charlie Bauer, cette vie de combats contre la
soumission, pour la justice et, même à contre-courant, cet optimisme qui
t’a fait écrire :
«Nous étions quelques-uns, demain nous serons des milliers dans les rues à
déborder les trottoirs, et après-demain encore des millions qui chanterons
nos droits conquis. »
..............................


............................................................................

Et salut, l’ami…
Bien le bisou
Jimmy



Steph.K 15/08/2011 18:40




Pour Charlie Bauer sur Indymedia Athenes - Πέθανε ο Charlie Bauer (Γαλλία)



Pour consulter le blog: linter.over-blog.com


 





συνεισφέρετε νέο άρθρο | στείλτε το άρθρο με e-mail

Προσθέστε περισσότερες πληροφορίες | ανοίξτε συζήτηση για αυτό το άρθρο




1325593




Πέθανε ο Charlie Bauer (Γαλλία)

από S 3:42μμ, Κυριακή 14 Αυγούστου 2011
(Τροποποιήθηκε 7:58μμ, Κυριακή 14 Αυγούστου 2011)








θεατικές: Ιστορία - Θεωρία






 


Άλλος ενας επαναστατης μας αφησε...Με αγωνες απο το 1959 ως τωρα, φίλος και συνεργός του Mesrine. Τη 10ετία του 2000 έβγαλε πολλα DVD και κείμενα
κινηματικα.



O Charlie Bauer γεννήθηκε στην Μασσαλία το 1943 και πέθανε στις 7 Αυγούστου από καρδιακή προσβολή στο Montargis (Loiret). Ήταν πασίγνωστος στη Γαλλία
έχοντας περάσει ένα τέταρτο του αιώνα στις φυλακές σε τρισάθλιες συνθήκες ,εκ των οποίων τα 9 χρόνια ήταν σε QI (απομόνωση εκείνη την εποχή) σαν αγωνιστής επαναστάτης , αν και η πορεία
της ζωής πέρασε από πολλά διαφορετικά κανάλια. Έχοντας γνωριστεί στη φυλακή κάποιο φεγγάρι, είχε συνεργαστεί  μετά το 77 με τον Mesrine – τον συλλάβανε με τον θάνατο του Mesrine και
έφαγε άλλα 10 χρόνια.


Γιος εβραίων αντιστασιακών κομμουνιστών, παραιτήθηκε από τη Κομμουνιστική Νεολαία όταν το ΚΚ της Γαλλίας ψήφισε τον προϋπολογισμό για τον πόλεμο της
Αλγερίας. Αρχιζει να υποστηρίζει το FLN της Αλγερίας και να συμμετέχει σε ενέργειες ενάντια στη αποστολή Γάλλων στρατιωτών στο Αλγέρι.


Παράλληλα συμμετέχει σε ληστείες και σε σαμποτάζ(επιθεσεις σε τραινα στη Ν.Γαλλία και μοίρασμα των απολλοτριομενων στις φτωχογειτονιες της Μασσαλιας) .
Συλλαμβάνεται για μικροληστείες αλλά λόγω της γνωστής πολιτικής του δράσης καταδικάζεται σε 25 χρόνια κάθειρξης. Αποφυλακίζεται μετά από







ghyslaine asper 13/08/2011 11:52



Eth ! ça me ferait chialer qu'il soit mort.



Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 13/08/2011 14:56



Résumons-nous et reconnaissons lui, à Charlie,  d'avoir "mourru en vivant" alors que tant d'autres ne vivent
longuement que comme des morts  au terme d'une psychotropique asphyxie permanente.


N'oublions pas cependant que dans les QSR et autres centrales ou maison d'arrêt, et même dans les CRA d'autres détenus se battent, refusent de plier, anonymes, dans l'isolement...


BASTONS DANS LES TAULES!!!


INCARCERATION = BARBARIE !!!



ghyslaine asper 13/08/2011 11:51



''Les morts ont des anges gardiens en chrysanthèmes'' disait Léo mais les saints ont-ils des auréoles en or car là ce serait tendancieux, n'est-ce-pas Ami devant ton grand enVol ?



Linter 12/08/2011 18:27



Salut à Annelise H. de la part de Steph.


http://linter.over-blog.com/article-pour-charlie-bauer-le-communisme-comme-un-eclat-de-vie-annelyse-81403447.html