Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 16:21

 

 

 

(Suite de Extreme-droite, épisode 12: le BI, les origines du délire 4, les folkistes two)

Avec la précieuse collaboration de Nosotros.Incontrolados


Après ce détour par les folkistes, revenons aux Identitaires et leur références.

regime_nazi

En 1976, Saint-Loup (Marc Augier 1980-1990) écrit dans «Défense de l’Occident» son testament politique dans lequel il affirme: que l’Europe doit être repensée à partir de la notion biologiquement fondée du sang, donc des races, et des impératifs des courants telluriques, donc du sol, et que la SS pourrait aujourd’hui comme il y a trente ans, sauver l’Europe en galvanisant tout ce qui reste de vrais guerriers et de penseurs audacieux sur le vieux continent.
La Waffen SS était européenne et pouvait ressusciter ces valeurs. Bref une Europe racialement fondée et dénationalisée car les Bretons ne sont pas des Niçois, les Basques des Andalous, les Bavarois des Prussiens, les Corses des Picards et les Piémontais des Siciliens! Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées!

 

Saint-Loup concevait donc une Europe comme une entité supranationale différentialiste, respectant les pratiques culturelles de régions ou de province à l’identité forte, c’est-à-dire des «peuples» selon lui, fédérés, «liés par le «sang», avec des traditions spécifiques et un fond civilisationnel commun.» Une «Europe des ethnies» quoi!

 

D’autres éléments doctrinaux, secondaires, sont à chercher chez des penseurs digérés et réutilisés par la Nouvelle Droite.


La Libération voit l’apparition des théoriciens du nationalisme européen. Cet européisme fascisant fut repris ensuite par le nationaliste-révolutionnaire belge Jean Thiriartex extrême-gauchiste, ex anti-fasciste, ex national-communiste européen, ex-taulard, membre fondateur du CADBE(Comité d’Action et de Défense des Belges du Congo), qui deviendra rapidement leMAC(Mouvement d’Action Civique), un groupuscule poujadiste d’extrême-Droite belge, et dont l’idée est de créer un État européen unifié promouvant un système social appelé «national-communautarisme»Thiriart souhaite créer une«Grande Europe» de Reykjavik à Vladivostok et, en 1962 à Venise, il représente la Belgique aux côtés du MSI(Movimento Socialo Italiano) Italie, le Parti Socialiste du Reich (Sozialistische Reichspartei) Allemagne, et l’Union Movement de Sir Oswald Mosley pour le Royaume-Uni. (On remarquera que le mot «socialist-e» est galvaudé et reflète, dans ces instances d’extrême-Droite, le mot «nationalist-e».)


Une autre grande référence géopolitique, digérée par la Nouvelle Droite et des Identitaires est Carl Schmitt, un philosophe catholique allemand, adhérant au NSDAP le 1er mai 1933, c’est-à-dire, un nazi de première heure qui se mettra de suite au travail en dénonçant ses collaborateurs et professeurs d’origine juive et qui publie ses premiers pamphlets antisémites dès son adhésion officielle au Parti National-Socialiste des Travailleurs Allemands(Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei ou parti nazi, tout simplement). Présenté souvent en tant que juriste officiel du IIIe Reich(défendu par le GRECE d’ailleurs), il est avant tout un redoutable philosophe politique critiquant le libéralisme et la démocratie et un « va-t-en guerre »indéfectible pour qui: «La guerre c’est la Paix et la Paix, c’est la guerre» (pour résumer, le conflit ami/ennemi est essentiel pour créer une structure politique!).

 

Le problème, avec Carl Schmitt, c’est que ces écrits sont actuellement republiés et vendus en masse et, au-delà du personnage ouvertement pro-nazi et antisémite, il en est pas moins que certaines de ces idées sont visionnaires. Il ne s’agit donc pas de tomber dans le piège hypnotique de ses thèses, et garder en tête que c’est un philosophe théologien qui a influencé le régime d’Hitler tout en ayant en tête de vouloir prendre intellectuellement le pouvoir!


Réflexions que ne font évidemment pas les zigotos du GRECE, les Identitaires et autres mouvances d’extrême-Droite. Il est même hallucinant de constater que les livres de Carl Schmitt soient redemandés dans les librairies, (même phénomène avec le fameux «Mein Kampf»), livres qui exercent une certaine fascination chez les lecteurs qui ne sont pas spécialement armés pour lire des conneries pareilles!

 

Bref, défendant une «Europe des ethnies» forte et fascinés par le concept schmittien de «grand espace» , les Identitaires se montrent très anti-américain. Exception faite pour tous les produits Apple, une autre secte dont on a déjà parlé sur AZA.

 

attentat

 

 

On a pu prendre connaissance des différents personnages emblématiques du Bloc Identitaire au cours des articles précédents, des référents encore vivants ou non, ne reste qu’à comprendre le but et la stratégie géopolitique des Identitaires.

 

La représentation du monde essentiellement racialiste du BI est le ciment de leur géopolitique dont les textes géopolitiques insistent sur la défense de la «théorie du heartland». Et non pas la série télévisée ou les Flemming se battent pour garder leur ferme! Que nenni!

 

Il faut remonter jusqu’à l’année 1904 pour rencontrer le géographe britannique Halford John Mackinder qui propose alors sa vision globale du monde dans un article paru dans la Royal Geographical Society. Et que dit Mackinder en regardant la mappemonde pivotant sur son axe devant lui? Ben il divise la planète en trois zones:

 

  • La World-Island ou Île Monde, comprenant les continents européen, asiatique et africain tous reliés les uns aux autres

  • Les offshore islands, comme les archipels britannique et nippon

  • Les outlying islands, comme des îles périphériques telles que l’Amérique du Nord, celle du Sud et l’Australie.

Le Heartland est au centre du World-Island, soit l’emplacement exact de l’Empire russe. Et l’Europe de devenir un cauchemar stratégique si, durant les deux guerres mondiales, l’Allemagne ou la Russie s’accaparait l’entier des deux continents et formant ainsi «l’Eurasie» qui aurait accès aux rives pacifiques et atlantiques. (Un cauchemar qui hantera Mac Carthy & Cie jusqu’à la Chute du Mur de Berlin, en 1989)

 

Certains théoriciens allemands, avant et après le IIIe Reich vont trouver cette idée intéressante et la remodeler en«Mitteleuropa» ou Europe centrale.

 

On remarquera que les Identitaires se plantent déjà dans leur dénomination et devraient user du terme «Eurasie» et laisser tomber l’anglicisme!

 

On retrouvera aussi, dans tous les textes géopolitiques des Identitaires, deux constantes. La première est que le monde musulman, plus communément appelé islamiste, serait en train de conquérir l’Europe et qu’il faut s’en protéger. La deuxième étant de se débarrasser de la tutelle des Américains. Bref, construire une Europe forte et unie…ou inversement.

 

Et c’est là qu’on retrouve les théories des folkistes avec un Guillaume Faye qui prédit: «Le XXIe siècle sera celui de la lutte des peuples pour les terres et les mers»Les Identitaires adoptent cette «ethnopolitique». Une ethnopolitique qui doit prendre en compte la terminologie du philosophe Carl Schmittein Ernstfall, un «cas d’urgence» tragique, soit la disparition des peuples de race blanche au vu de sa baisse de natalité et du vieillissement de sa population. Ce qui rendrait les «germen» vulnérables et de voir ainsi les islamistes à fort taux de natalité envahir les places laissées vacantes par les blancs disparus! C’est pourquoi les «germen» (ou les «nôtres»selon eux) seraient sur le pied de guerre et devront chercher des appuis dans les différents pays européens blancs…et ils vont les trouver!

 

germen

 

 

On a donc vu que les Identitaires refusent l’État-nation et préfèrent une confédération de régions aux identités fortes, s’inscrivant dans un «grand nationalisme impérial européen». Leurs revendications ne sont pas nouvelles puisqu’elles sont tirées directement des combats des régionalistes de l’extrême-Droite des décennies précédentes qui refusaient l’État-nation jacobin français.

 

En cela, les Identitaires sont particulièrement tributaires des écrits de l’écrivain identitaire-régionaliste-folkiste-néo-droitier Jean Mabire, lui-même très lié aux militants régionalistes d’extrême-Droite normands et bretons, notammentOlier Mordrel (Olivier Marie Joseph Mordrelle), un personnage qui vaut le détour, lui aussi.


Olivier(qui ne voulait pas qu’on le confonde avec les arbres qui ornent le Mont du même patronyme à l’Est de Jérusalem…déjà que Marie-Joseph…) était membre fondateur du journal «Breiz Atao», du «Parti Autonomiste Breton» (PAB), du «Parti National Breton» (PNB), ainsi qu’un ancien collabo nazillon.

 

Il fut aussi connu sous: Jean de la Bénelais, Er Gédour, Calvez, Olivier Launay, autant de pseudos avec lesquels il signait ses bouquins ou ses articles dans lesquels il faisait part de ses opinions fascistes et nationalistes celtes. Il prodiguaitmême des conseils du genre: «Ah! Ceux d’entre nous qui ont mal au ventre à voir égorger un poulet, feraient bien d’aller s’endurcir un peu les nerfs tous les matins à l’abattoir municipal: conseil d’ami….» Quel pouêt!

 

Olier est Mord-rel fin 1985 et dès 2000, il arrive à se faire réhabiliter, voire glorifier, et ses conceptions mordrelliennes du nationalisme breton sont reprises par différents courants d’extrême-Droite français parmi lesquels…les Identitaires. Gagné!

 

Jean Mabire, dont on a déjà décrit ses frasques dans les articles sur les «folkistes», se disait: «Normand et Européen, tout ensemble. Mais plus du tout Français.» 


Guillaume Faye, folkiste lui aussi, dont on a déjà décrit les frasques dans les articles sur les «folkistes» (copié-collé), est également le principal idéologue identitaire.

 

Pierre Vial, un autre folkiste, (dont on a peu décrit les frasques dans les articles sur les «folkistes», mais disciple deGuillaume Faye (copié-collé modifié)), voit une VIe République française, confédérée, dont les «parties charnelles» seraient autonomes.(Totalement cinglé qu’il est!)

 
Cette nouvelle France fédérale ferait partie du nouvel empire «eurosibérien».

 

Le concept d’«Eurosibérie» sera «l’espace destinal des peuples européens enfin regroupés de l’Atlantique au Pacifique, scellant l’alliance historique de l’Europe péninsulaire, de l’Europe centrale et de la Russie».


(Et voila; vous y êtes bien arrivés: nous sommes en effet les deux pieds au pavillon de Haute Sécurité des grands agités de la tonsure, du corset de crin, de la masse d’arme et de la ceinture de chasteté).

 

Les Identitaires sont donc des nationalistes au sens continental européen. Être nationaliste aujourd’hui, c’est: «défendre les natifs d’un même peuple». On oublie la philosophie égalitaire des Lumières et on ne s’ouvre qu’à l’ «OMO européen» qui existe encore, mais qui est menacé par les étrangers, les islamistes, les juifs, les homosexuels, les gôchistes, les pôvres, les jenpassédémeyeurs, et qui n’a pas encore mis en place une structure politique pour se défendre. Mais on est d’abord «patriote», attaché à sa région et à sa tribu, tout en étant conscient qu’on fait partie d’un grand espace blanc comme neige et blond comme des cons d’épis blé, de Brest au détroit de Behring.

 

race_aryenne2

 

À retrouver sur AZATHÈMES/EXTRÊME-DROITE/FRANCE


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Territoires Zymotechniques & Apodictiques
commenter cet article

commentaires

Steph 22/04/2013 11:08


Il manque aux cons une plume dans le cul pour gagner un peu en exotisme.


Pour le reste, ils sont définitivement parés!



De Boston à Paris,  la grossièreté de leurs mises en scènes ne résiste pas à l'examen, à "la copie du bac blanc"...à la nigauderie du chaland de boulevards qui en gogo
émerveillé par les camelots pratiquant la vente dite "du parapluie" gobe tout, n'importe quoi et même son contraire débité en "articles  magiques ménagers et
révolutionnaires", en poudres de perlimpinpin invraisemblables dont l'existence ne tient pas tant à la qualité du produit qu'à la seule puissance de la harangue de la
"refourgue à la déballe",  qu'il s'agisse de stylos ou de cravates, de boniments pour de la littérature de bénitiers autant qu'au fait  de leur
"inconcevabilité même", de leur insulte permanente à l'intelligence faisant office "d’attrape-mouches".


De Boston à Paris...hier, la sottise concentrée a battu le bitume réunissant dans le "faux contradictoire" tout le substrat de la "double
pensée officielle" n'opposant entre elles que des absurdités et des balourdises ineptes sensées être dégluties pêle-mêle et sans distingo...


-"Tout doit disparaitre avant Lundi!!!" gueulent et glapissent unanimement les jobarts et les
barjots.


Tous semblent ignorer  pourtant, et non moins étrangement combien cette apostrophe contient paradoxalement de vérités en ce qui les
concerne en principal.


(steph)

sam T 22/04/2013 07:21


J' oubliai le + important:


le droit de chacunE a vivre dans le pays et avec les gens avec qui IL SE SENT EN AFFINITES


Droit garanti par la Declaration des Droits de l' Homme et bafoué quotidiennement par tous les gouvernements....


Soit dit en passant, les Etats se conduisent en paranoïaques et le Marché est cyclothymique, preuves de santés mentales plutôt....hum! hum!! délirantes


S' il s' agissait d' Humains, il seraient depuis longtemps enfermés en psychiatrie.....

sam T 22/04/2013 07:03


C 'est clair, merci beaucoup pour la synthese!!!


Donc voilà des gens qui pensent en photo, en image arrêtée  comme un bilan le fait pour une activité, en croisant les doigts, ou en buvant de l' eau de Lourdes pour que ça
ne change pas. Gross irrtum erreur mistake enganada!!!


Car la vie est un film et comme le savent tous les comptables, le bilan est à peine fait qu' il est déjà faux!!!! Il est obsolète..


C 'est pas faux!!! dirait Perceval le Gallois


Cette non-pensée, ce néant d' encre et de velin tente de nous faire accroire que la consanguinité qui serait le résultat d' une population se reproduisant entre elle est souhaitable et désirable.


Et alors pourquoi ne pas appliquer les idées d' Alexis Carrel, l' eugénisme, et la stérilisation? C 'est le délire!!


Mais comme il y a toujours des cons insensibles aux arguments les plus évidents. j' en rajoute une couche. Personne ne sait d' où va sortir le prochain Einstein!!!


Qui aurait parié sur la découverte d' un physicien qui n' était qu' un fonctionnaire au bureau d' enregistrement des brevets autrichiens? Sans oublier sa femme. Frau Einstein a contribué
autant qu' Albert à la mise au point de la Relativité.


Si on revient à une philosophie écrite bien avant le synchrétisme chrétien, le Taoïsme, que nous disent les Sages chinois à propos de la dynamique de la vie?


Dans l' oracle du Yi King, le pire hexagramme est le N° 12, la Stagnation. Mais l' oracle sans désespoir nous donne aussi la manière de nous en sortir. Du moins si nous voulons nous conduire en
hommes nobles.car le Yi King nous laisse toujours le choix, il respecte notre libre arbitre.


Il est évident que les penseurs de l' Inutile cités dans l' article sont des hommes vulgaires au sens du Yi King. Les sages chinois ont dû à l' évidence méditer longuement sur
cette pensée qui tente de justifier l' Injustifiable.


Et qui ne conduit qu' à la guerre de tous contre tous.....demandez aux femmes, aux mères, aux amantes ce qu' elles pensent de la mort de leurs époux, de leurs fils, de leurs
amants...... 


Voilà ma modeste contribution au débat pour l' éradication de cette peste brune qui infeste les esprits faibles prompts à se rallier aux pires tares de l' Humanité.


Sam T