Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 12:13

Est-ce que ça va péter?



Grande coeuillette Gouvernementale

 

de Pommelos Anderson

 

 

300 000 "french women's' bombs" équipées de SYLICONE PIP VALLEY  menaceraient le trou de la sécu soc' et sont rappelées sans distingo à l'atelier pour y être désamorcées par les artificiers expérimentés du ministère de la santé.(Opération chirurgicale SGDG (pièces et main d'oeuvre).

 
A noter au passage: Les trans-genre (20% d'implantés PIP tout de même!) ne seront pas concernés  par la mesure et leurs supers seins à "la brésilienne" peuvent bien leur exploser à la gueule dans le métro, dans la rue, le gouvernement s'en cogne complètement!

Identiquement, le gouvernement ne remplacera pas les dites prothèses à risque faisant la "Une" de l'actualiture du marché de l'esthétique et les nanas  quitteront les casernes de désimplantation avec deux sacs vides et de belles cicatrices taillées au "pied de biche" en guise de poitrine et pourront aller se faire rhabiller -ou psychanalyser pour les plus complexées d'entre elles- ailleurs  à leurs frais...((En burqa?)).  

 

Seules les femmes ayant joyeusement bénéficié antérieurement d'un bon cancer du sein pourront prétendre "au remplacement" de "la bombinette" concernée, voir des deux à la fois, ce qui est rare, aussi autant ne pas chipoter sur le spectacle de la générosité médicale.....

 

Les taux de remboursement du Valium et du Prozac étant ridiculement bas, il  y aura à terme encore  de quoi se faire un max de pognon sur la bébête à téter....


C'est à l'image de tout le reste :


tout simplement ignoble, infect et dégueulasse!!!!


 

Comité de Soutien aux Nichons libres

 

 

Steph.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article

commentaires

geneghys 25/12/2011 12:16


Oh ben ils ont montré une les images d'une opération d'un de ces machins crevé! Déjà, la femme était couchée et avait des obus énormes qui pointaient vers le ciel. Puis, le chirurgien enlève une
de ces prothèses crevée, dégeu...On voit que le mec était un charcutier. 


De plus, l'assurance prend l'extraction, mais pas la réimplantation, environ 15'000 balles (suisses) Et il faut attendre un moment avant de remettre une prothèse, à cause des tissus lésés.


Pauvres femmes!...Et pauvres jeunes filles qui sont tombées sous le diktat de la publicité!


G.


 

geneghys 21/12/2011 16:40


Garantie des air-bags expirée! Respirer un bon coup, car suivant comment les tissus se sont greffés autour des implants, c'est doublement vache d'autant que ce doit être l'entreprise qui doit
payer les implants. Sans compter que les services s'effectuent tous les 10-20 ans, devant ainsi ajouter une taille plus haute pour combler le vide...


 


Purée!! La dictature de la beauté n'a pas fini de charcuter les femmes!


G.

Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif 21/12/2011 17:17



Tu vas rire:


La société "machin", responsable des ballonets traficotés au rabais a déposé le ballon...heu....le bilan...


Pour les crevaisons? Circulez! Y a pas de rustines à voir ou quémander, que ça fuit ou que ça suinte...


-"Faut qu'ça saigne..bien fort!.Tiens, Voila du boudin, voila du boudin..." aurait chanté l'ami Boris Vian!



Steph 21/12/2011 14:36


Laissé par : Steph aujourd'hui à 14h23


Il devrait se comprendre sans explication superflue que nous tenonS pour responsable d'une certaine dérive de la Culture "chirurgie esthétique" l'ensemble de cette société dont l'idéologie veut
que les femmes soient conformées à des critères de "consommabilité marchande", comme autant de mises sur  les "marchés du désir représenté". de poupées gonflables "en Barbies adaptables et
façonnables" pour les unes (le mythe Paméla Anderson/Alerte à malibu), et ou de marchandises encore présentables pour d'autres au terme d'une longue et douloureuse maladie.


Dans tous les cas c'est la réprésentation individuelle et collective de la féminité (Féminitude dans certains cas?) qui fera office de "planche à billets" fort opportune sans aucun égard
pour la réalité de chacunE, Trans' y compris.Au royeaume des images le culte de la représentation de soi demeure une valeur sûre! Que ce soit chez Madame de Fontenay ou chez "Coccinelle".........

Steph 21/12/2011 14:23


Il devrait se comprendre sans explication superflue que nous tenon pour responsable d'une certaine dérive de la chirurgie esthétique l'ensemble de cette société dont l'idéologie veut que les
femmes soient conformées à des critères de "consommabilité marchande", comme autant de mises sur  les "marchés du désir représenté". de poupées gonflables pour les unes (le mythe Paméla
Anderson/Alerte à malibu), et ou de marchandises encore présentables pour d'autres au terme d'une longue et douloureuse maladie.


Dans tous les cas c'est la réprésentation individuelle et collective de la féminité (Féminitude dans certains cas?) qui fera office de "planche à billets" fort opportune sans aucun égard
pour la réalité de chacunE, Trans' y compris.Au royeaume des images le culte de la représentation de soi demeure une valeur sûre! Que ce soit chez Madame de Fontenay ou chez "Coccinelle".........