Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 06:57

http://www.leparisien.fr/images/2012/11/04/2291565_paris-cha_640x280.jpg

 

 

 

 

Le squatt du 141 rue de Charonne dans le XI eme arrondissement ouvert récemment  a été littéralement vidé manu-militari dans la nuit de Dimanche à Lundi par les Keufs sur les douzes  coups de Minuit....


 L'immeuble appartenant à la clique des marchands de sommeil et des spéculateurs réunis au sein de la société  SEMIDEP avait été investi par une sinquantaine de personnes, dont des enfants,  il y a une dizaine de jours. Ce qui confère à l'occupation  un statut et administratif spécifique entrant dans le cadre de la "loi d'hiver" rendant toute expulsion illégale. L'intervention policière s'en est foutu comme de l'an 40, comme elle se foutait du cadre juridique encadrant les horaires d'intervention domicilaires....


Les "chaussettes à clous" se sont précipitées dans l'immeuble en question tirant brutalement  les gens des appart's, les mômes de leurs lits et s'employèrent à les foutre dehors sans autre forme de procès. Que dalle! Rien pour les occupantEs, pas un hôtel, pas de "site  immibilier" appartenant  à l'Etat n'aura été "réquisitionné" pour les "reloger, ainsi que le bêlait la Sinistre duMal-logement...

 

Nous avons encore dans les oreilles les tonitrantes (tonitruandes ?) déclarations de la Cécile Duflot, girouette verte en charge du logement et de son collègue Manuel Tango-Charly-Valls qu'on ne présente plus.

A ces pathétiques déclarations nous affirmant qu'il n'y aurait "personne à la rue cet hiver" (On connait la chanson: Le printemps c'est pour bientôt) vint s'ajouter le passage à la loi dite de "trève hivernale" qui offrit aux deux comparses du grain à moudre pour saupoudrer leur infâme baratin d'un soit disant recours à la protection de la Loi, de toute la Loi, rien que la Loi .

Mais en réalité c'était pour mieux la transgresser eux-mêmes quelques jours (nuits) plus tard et d'une bien sinistre et cynique façon!

 

Seuls les intérêts de la SEMIDEP (Société d'Economie mixte Inter-Départementale de la région Parisienne...auront été "protégés et respectés").

 Inutile de vous exposer combien le champ d'intéret est vaste  et juteux pour les spéculateurs de toute sorte grenouillant dans le marécage puant concernant  l'immobilier comme le foncier...

 

"Nous sommes une centaine dans l'immeuble, 46 personnes dont 10 enfants

qui y vivent depuis mardi, et à peu près autant de personnes venues les soutenir.

Ceux qui habitent ici sont en général sans logement, vivant chez des amis ou dans la rue, qui ont déposé leurs dossiers de demande de logement social mais n'ont pas été entendus", a expliqué à l'AFP un porte-parole du "Collectif des mal logés acharnés", qui a requis l'anonymat

.-(Source:Le gras du Frigo)-


Nous sommes actuellement dans l'ignorance  du sort réservé aux personnes venues  soutenir les occupants et qui ont été "embarquées" avec la très coutumière courtoisie policière....


Si vous savez quelque chose, faites-le nous savoir au moyen du lien de contact en haut de cette page....

 

SOLIDARITE ET BASTON


 

Nous attendons vos témoignages et tout le bastringue. Merci à vous.


Steph

.


Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 09:19

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 10:30

L’arrestation de Aurore Martin hier par la police fRançaise qui a procédé siné-dié à son extradition vers l’Espagne ne manquera pas de générer des remous au pays Basque.

 


 

Ce qui est reproché à Aurore Martin (assistante sociale) c’est d’avoir assisté à deux réunions publiques de Herri Batasuna…En réalité nous assistons là à un véritable acharnement policier inscrit dans la durée....

 

L'an passé l'extradition avait été empêchée à Bayonne grâce à la détermination de personnes venues soutenir Aurore.


Cette fois les flics fRançais auront opéré dans une "grande discrétion",

ce qui fait que leur action relèverait littéralement du kidnapping!

 

Les escadrons de la mort versus franzozich!

 

Ainsi donc dans la fRance de l’Ayraultporc et du gouda à tartiner, la fRance de Manuel Tango-Charly et des ministres en "marinière"  assister à un meeting est devenu un délit dont la dangerosité serait telle qu’elle permettrait l’extradition pour des raisons politiques d’un ressortissant de l’hexagone.

 

S'il est exact que le parti indépendantiste Herry Batasuna est plongé dans la clandestinité depuis 2003, ce n'est pas le cas ici pour autant que j'en saches.....Encore que.....


 

 

 

 


Autrement, et ça c’est vraiment une très mauvaise blague, la ville de Strasbourg vient de décréter une amende forfaitaire de 40 euro pour les cyclistes qui commettraient des infractions au code de la route…Téléphone portable au guidon, et sans les mains, utilisation des couloirs de bus et des sens interdits, excès de vitesse en agglomération!!!


Sacré coup de pompe quand même!!!


Steph.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 08:58

Nouvelle publication sur les AZA

by geneghys

Les AZArricades

 

Rohingyas : 56 morts dans l'Etat de Rakhine - 25 octobre 2012

Poste de police incendié à قابس Gabès - 25 octobre 2012

[NDDL] Résistance aux expulsions de la ZAD et attaques solidaires contre le PS, Vinci et autres entreprises destructrices

[NDDL] Occupation des locaux de France Culture par des militant.e.s de la ZAD - 24 octobre 2012

Contre-rassemblement en solidarité avec les Roms demain à Hellemmes

Violence policière et expulsions à Notre-Dame-des-Landes...ça cogne dans le tas!!!

Commerce informel : émeute à San Salvador – 26 octobre 2012 - les vidéos

Vente de la Zone Libre : deux morts à Colón – 23 octobre 2012 - les vidéos

Commerce : émeute au marché de Lima – 25 octobre 2012 - les vidéos

Fermeture de l'usine Ford : voitures brûlées à Genk - 26 octobre 2012

[Saint-Denis] L'Etat ne rendra pas justice, ne soyons pas complices ! Soirée en mémoire à Zyed et Bouna, tués par les flics il y a 7 ans

Communiqué collectif : Halte à la répression et à la criminalisation des mouvements sociaux !

Austérité et No Monti Day : affrontements à Rome - 27 octobre 2012

Austérité et No Monti Day : affrontements à Rome - 27 octobre 2012 - les vidéos

Grève des mineurs : affrontements à Rustenburg - 27 octobre 2012 - les vidéos

Austérité et No Monti Day : affrontements à Riva de Guarda (Trento) - 27 octobre 2012

Grève des mineurs : affrontements à Rustenburg - 27 octobre 2012

Austérité et No Monti Day : affrontements à Riva de Guarda (Trento) - 27 octobre 2012 - les vidéos

Emeute au camp de réfugiés syriens de زعتري Zaatari - 28 octobre 2012

[Italie] No police, no capitalism - 27 octobre 2012

[Clermont-Ferrand] La police travaille... la preuve.

[ZAD de NDdL] Barricades et affrontements ce mardi 30 octobre 2012 - Actions solidaires à Rennes, Brest et Tours

Notre Drame des Glandes ...URGENTISSIME !!!!ALERTE !!!!

[Grève générale du 14N] Appel international à l’insurrection

[Belfort] Mobilisation contre le racisme et l'islamophobie lors du discours de Copé au meeting de l'UMP - 27 octobre 2012

Contre l'aéroport : affrontements à Notre-Dame-Des Landes - 30 octobre 2012

News de Notre Dame Des Landes

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 08:33



http://paris.indymedia.org/local/cache-vignettes/L500xH707/affiche-manif_reoccup-40886.jpg

http://paris.indymedia.org/local/cache-vignettes/L500xH707/affiche-manif_reoccup-40886.jpg


Fourches, poutres, planchettes, clous et outils en main...


Rendez-vous le 17 novembre dans la matinée.

________________________

-----------------bonodoi


Pour télécharger les affiches, tracts et pour consulter les informations qui restent à définir :

http://zad.nadir.org/


Texte de l’appel :


La lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes n’a cessé de prendre de l’ampleur au cours des dernières années. Entre autres initiatives, un mouvement d’occupation s’est étendu sur les bâtis et bocages menacés. Il y un an, face aux menaces croissantes sur les différentes maisons, cabanes et potagers, des habitant.e.s de la ZAD et collectifs solidaires appelaient à une manifestation de réoccupation en cas d’expulsion.


Quand César patauge...


Depuis le mardi 16 octobre, l’offensive redoutée a commencé. Les 1800 hectares de la ZAD ont été envahis par 1200 policiers. Ceux-ci se sont attaqués petit à petit aux maisons et cabanes occupées qu’ils ont détruites et emportées minutieusement pièce par pièce hors de la zone, pour ne rien laisser qui puisse servir aux occupant.e.s.

Les occupant.e.s et toutes celles et ceux qui les ont rejoint sur place ont résisté, barricadé, réoccupé.

 

Ensemble, nous avons tout fait pour enrayer les machines de destructions et bloquer les mouvements policiers...

 

Nous sommes toujours là !


Notre détermination a été renforcée par une grande vague de solidarité au 4 coins de l’hexagone et au-delà : manifestations quotidiennes à Nantes et dans diverses villes, ravitaillement et soutien matériel, actions sur les représentations du PS, de Vinci et consorts, constructeurs de l’aéroport et broyeurs de nos vies...


Si la plupart des maisons en durs ont déjà été expulsées, ainsi que quelques cabanes, de nombreux autres habitant.e.s demeurent, dispersé.e.s dans les bois, les champs, dans les arbres.

 

De nouvelles constructions sont déjà lancées. Outre les occupant.e.s, des habitant.e.s "légaux" et paysan.ne.s sont toujours menacé.e.s de devoir dégager de la ZAD dans les mois à venir.

Autant dire que cette tentative d’expulsion XXL est partie pour durer. Les gros malins de la Préfecture ont officiellement intitulé leur opération militaire : « César ».

A nous de leur prouver que la résistance face à l’aéroport est effectivement « irréductible » et qu’eux seront finalement défaits et ridicules. Vae victis!


On ne lâche rien et on est toujours là !



Au delà de l’appel à rejoindre la zone et à poursuivre les actions solidaires dans les semaines à venir, nous confirmons aujourd’hui qu’une grande manifestation de réoccupation aura bien lieu le samedi 17 novembre 2012, au départ d’un des villages proches de la ZAD.


Après ce premier round d’expulsions, nous aspirons à un moment de mobilisation large, constructive et offensive, partagé par les différentes composantes de la lutte : occupant.e.s, agriculteur.rice.s, habitant.e.s du coin et d’ailleurs, associations et groupes solidaires....

 

L’objectif sera de reconstruire ensemble un lieu ouvert d’organisation sur les terres menacées. Nous voulons faire de ce lieu un carrefour pour les opposant.e.s, un point de départ pour de nouveaux habitats, une antenne pour organiser la résistance aux travaux à venir, autant ceux de l’aéroport que du barreau routier, première étape du projet censée débuter en janvier. Ils peuvent bien militariser la zone, ils ne nous empêcheront pas de nous y réinstaller.


Ayrault, Vinci et consorts

- le message est clair -

Dégagez des terres !

 


---- INFOS SUPPLEMENTAIRES ET PRATIQUES ----


- Cet appel à réoccupation a été lancé par le réseau Reclaim The Fields et des occupant.e.s de la ZAD qui avaient occupé des terres en friche avec plus d’un millier de personnes en mai 2012 pour y implanter la ferme maraîchère "Le Sabot" . Nous invitons aujourd’hui tous les groupes qui le souhaitent à relayer cette initiative et à rejoindre l’organisation du 17 novembre.


- Au-delà d’une manifestation, il s’agit avant tout d’une action collective qui gagnera en puissance avec une présence longue et active du plus grand nombre. Prévoyez d’être là pendant le week-end et plus si possible pour amorcer l’occupation, continuer les constructions, les défendre, et en faire émerger des idées pour la suite.


- Amenez des outils et matériaux divers et variés, des bleus de travail, du son, des créations loufoques, des radios portatives, des tartes à partager et une détermination sans faille.


- Il sera possible d’arriver dès la veille. Un espace de campement sera annoncé dans les jours précédant la manifestation.


- Vu l’énergie nécessaire à la résistance aux expulsions d’ici là et l’épuisement conséquent pour les occupant-e-s, la réussite de cette manifestation dépend de manière cruciale de l’implication des collectifs et individu-e-s solidaires partout ailleurs. Nous appelons à ce que s’organisent des réunions publiques, relais d’information et co-voiturages dans chaque bourg en vue du 17 novembre.


- Des affiches et tracts photocopiables sont disponibles sur le site ou en format papier sur nantes (B17) ou sur la ZAD (Vache-rit). Tout soutien financier est le bienvenu (par chèque à l’ordre de “Vivre sans aéroport”, La Primaudière 44130 NDDL ; par virement : 20041 01011 1162852D32 36)


Comme la situation change chaque jour, guettez régulièrement les infos sur le site : http://zad.nadir.org/


En vue du 17 novembre, on cherche des poutres, matériaux de construction et d’escalade, cuisines collectives, chapiteaux, musiciens, batukadas, cabanes en kit, outils, tracteurs....


Pour tout échange, coup de mains, relais, propositions : reclaimthezad**AT**riseup.net


--- POURQUOI ON LUTTE ?

Sur la résistance à l’aéroport et son monde. ---


À Notre-Dame des Landes, décideurs et bétonneurs planchent sur un nouvel aéroport pour parfaire leurs rêves voraces de métropole et d’expansion économique. Cela fait maintenant 40 ans qu’ils veulent anéantir sous le béton 2000 hectares de terres agricoles et d’habitats au nord de Nantes, la ZAD, Zone d’Aménagement Différé devenue Zone A Défendre.


Mais depuis les prémices de ce projet, des résistances s’organisent. Cette lutte est au carrefour d’enjeux sur lesquels s’unir et penser des stratégies communes. À travers elle, nous combattons l’alimentation sous perfusion, la société industrielle et son réchauffement climatique, les politiques de développement économique et de contrôle du territoire, les métropoles et la normalisation des formes de vie, la privatisation du commun, le mythe de la croissance et l’illusion de participation démocratique...


Aujourd’hui comme hier, les opposant-e-s, loin de baisser les bras, poursuivent la lutte : manifestations, recours juridiques, liens avec d’autres luttes, grèves de la faim, diffusion de journaux, péages gratuits, opposition aux forages, sabotages, perturbations des études d’impact de Biotope et des fouilles archéologiques, occupations de bureaux et de chantiers, etc...


Au grand dam de l’État et de Vinci qui rachètent et détruisent pour vider la ZAD, la vie et l’activité s’y sont densifiées et diversifiées depuis plus de trois ans. De nombreuses maisons laissées à l’abandon ont été réhabilitées et occupées, des cabanes ont été construites au sol et dans les arbres, des collectifs occupent des terres pour y faire du maraîchage.

 

Des espaces de réunion, boulangerie, bibliothèque, gîte étaient ouverts à tous et toutes. Plus d’une centaine de personnes occupaient en permanence la ZAD, soutenues par de nombreuses autres du coin et d’ailleurs qui s’y rencontraient et s’y organisaient. Cette présence sur le terrain permettait des réactions rapides face au processus entrepris par Vinci en vue des travaux.

 

C’est ce vivier créatif et indocile qu’ils cherchent aujourd’hui à éradiquer en vue de pouvoir commencer les travaux.

 

Nous gardons en mémoire les victoires passées contre les projets mégalos, du nucléaire au militaire. Comme au Carnet, à Plogoff ou au Larzac, nous savons que cet aéroport peut encore être stoppé. Nous regardons de l’autre coté des Alpes où l’opposition à la construction de la Ligne à Grande Vitesse Lyon-Turin mobilise toute une vallée, où des dizaines de milliers de personnes empêchent les travaux.

 

Nous n'avons pas perdu de vue non plus qu'il est de ces "victoires", obtenues après tant de compromis malheureux, dont on revient hélas moins glorieux qu'à l'aller...

 

Nous nous souvenons aussi de terribles défaites comme Malville, le Bourdigou, Gravelines, Nogent, Fessenheim, etc...(Notes de rappel  de Nosotros.incontrolados)

 

Ici aussi toute tentative de bétonnage des terres leur coûtera cher.

 

(Relayé et mis en page par nos soins.Nosotros.Incontrolados)

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 19:27
31 octobre 2012

images--29-[1]

Un point de vue d'économiste sur le scandale politique de NDDL, par Jean Gadrey [Alternatives économiques], que m'a signalé Johnny Buendia.

 

La chronique s'achève sur le témoignage d'une femme de 65 ans que les sévices infligés par les brutes casquées-carapaçonnées de Manuel Valls ont envoyée à l'hôpital (à la clé, trois semaines d'arrêt).

 ~

L'AyraultPort de Notre-Dame-des-Landes,
ou la destructrice folie des grandeurs des barons locaux

__________________________


 

Tout est à jeter dans ce projet démesuré et destructeur, qui a débuté en… 1963, à l’époque du Concorde. Un projet auquel Jean-Marc Ayrault entend, depuis les années 1990, voir son nom attaché. Veut-il entrer dans l’histoire à reculons en imposant par une occupation policière un projet largement rejeté, sauf par le "business as usual" ? Il existe d’autres façons de marquer son temps.


1) L’avenir du transport aérien dans un contexte de pic du pétrole et de montée inéluctable de politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre est sombre, ce que veulent ignorer les avocats du projet, qui croient à l’avenir radieux du low cost (des champions du travail low quality) en fermant les yeux sur ces arguments.


Pour être à la hauteur des données du GIEC, ce qui n’éviterait pas un réchauffement déjà très marqué, mais pourrait permettre de ne pas franchir des seuils catastrophiques pour l’humanité, la France et l’Europe devraient diminuer leurs émissions de GES de 40% d’ici 2020 et de 90% d’ici 2050. Il faudra donc planifier une décroissance nette du transport aérien, énorme émetteur par kilomètre et par passager: en gros, un kilomètre en avion émet, par passager, autant qu’un kilomètre en voiture si vous êtes seul à bord.


2) Les aéroports surdimensionnés qui fonctionnent avec un trafic insuffisant sont légion en Espagne et dans les pays du Maghreb. Mais il en existe en France aussi, par exemple celui d’Angers, qui fonctionne à 15% de sa capacité, à 36 minutes de Nantes en TGV. Quant à l’aéroport actuel, il n’est pas saturé.

Oui, il engendre des nuisances sonores. Mais les opposants au projet proposent une très raisonnable réorientation de la piste de l’aéroport actuel, supprimant le survol de Nantes. Et puis il y aura de moins en moins de vols aériens dans les décennies qui viennent… si on mène une vraie politique de transition écologique et sociale, réductrice d’innombrables autres nuisances.


3) La population régionale n’en veut pas. Avec toutes les limites des sondages en ligne, Presse Océan a obtenu récemment 60% de contre et 37% de pour, sur 4000 votants, chiffres arrêtés au 17 octobre 2012. D’autres sondages d’années précédentes indiquent une semblable opposition. Par ailleurs, au niveau national, un sondage BVA du début 2010 montrait qu’une large majorité de Français (71%) estimait en général "inopportun" de construire de nouveaux aéroports en France. Quant au défunt Grenelle de l’environnement, ses conclusions prévoyaient de ne pas augmenter les capacités aéroportuaires en France.


4) Le coût du projet est notoirement sous-estimé. Si l’on y met vraiment tout, les dessertes et autres infrastructures (ferroviaires, etc.), c’est peut-être à l’arrivée un projet coûtant entre 2 et 3 milliards d’euros (4 milliards selon le Canard enchaîné), dans un contexte d’endettement à risque des collectivités. N’ont-elles pas mieux à faire que de financer de grands projets largement nuisibles ?


5) Ce sera, dit-on un aéroport écologique ! Cela me fait penser à Rama Yade, alors secrétaire d’État aux sports, qui voulait promouvoir un circuit de Formule 1 "vert"…


Les Amis de la Terre ont décerné les 4e Prix Pinocchio du développement durable le 17 novembre 2011. Près de 13 000 internautes se sont exprimés. Vinci a obtenu 43% des votes pour ses efforts de "verdissement" du projet d’aéroport de NDDL. Afin de compenser la destruction massive de terres agricoles, Vinci se contente de créer un observatoire agricole, une ferme de démonstration en face des parkings et une AMAP afin d’"encourager l’agriculture durable"…


6) En fait, plus de 2000 ha de terrains agricoles seraient sacrifiés, au moment où il faudrait rapprocher les zones de production maraîchère des grands centres urbains.


7) Un collectif d’élus opposés au projet a été créé en juin 2009. Il réunit actuellement près de 1000 élus de familles politiques diverses. Ce collectif a financé une étude économique réalisée par un cabinet d’étude indépendant dont la conclusion est sans appel: le projet ne se justifie pas non plus économiquement.


J’ai cette étude, de novembre 2011, sur les analyses "coûts/bénéfices" du projet, avec une comparaison avec des propositions d’aménagement de l’aéroport actuel de Nantes Atlantique. C’est édifiant et convaincant, dans les limites de ces analyses auxquelles échappent certains bénéfices non ou peu monétarisables, mais cela ne peut que renforcer les arguments des opposants.


Voici juste quelques extraits (vous pouvez télécharger le fichier pdf via ce lien etudenddl.pdf, il fait 50 pages) :

 

«Tous les scénarios sur lesquels les projections sont fondées supposent que les coûts de l’aviation vont continuer à décroître dans les prochaines décennies.»


[Il me semble que cela suffirait à déconsidérer ces scénarios.]


«Une analyse des données de trafic des aéroports européens montre que le nombre de passagers par vol à Nantes Atlantique est plutôt faible pour un aéroport de cette taille.»


«En corrigeant la valeur extrêmement élevée donnée au temps et en tenant compte des projections sur le prix du pétrole et de l’introduction de l’aviation dans le marché européen des quotas d’émissions (ETS), LES COUTS D’UN NOUVEL AEROPORT A NOTRE-DAME-DES-LANDES SONT SUPERIEURS AUX BENEFICES…

 

Si, en outre, les coûts de construction sont 40% plus élevés que prévu, ce qui est la moyenne des dépassements de coûts pour ces travaux d’infrastructures importantes, les coûts excèdent très largement les bénéfices.»


«En résumé, sur la base de cette étude, l’optimisation de Nantes Atlantique apparaît plus génératrice de richesses pour la France que la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes.»


8. Preuve de plus du déni de démocratie, il y a quelques jours, plus de 1 000 gendarmes et CRS ont été déployés pour expulser violemment quelques dizaines de personnes, détruire quelques maisons occupées, saccageant bocage et zones humides.


9) Et pourtant, sur place, ce ne sont pas les "petits projets utiles" qui manquent, ni les bras et les têtes pour les faire vivre: agroécologie, AMAP, circuits courts, relocalisation d’activités économiques et sociales, monnaies locales, expérimentations et transitions énergétiques, habitats groupés et écologiques, préservation des semences paysannes…


Cette fois, je n’ai pas besoin de conclure mon billet. Vous le ferez très bien.


AJOUT, jeudi matin 25 octobre

 


Je crois utile de vous reproduire un témoignage de Geneviève Coiffard-Grosdoy, une des personnes qui mènent avec courage le combat sur place et en réseau. Elle a 65 ans, mesure 1,53m, et, sans avoir fait autre chose que résister pacifiquement, elle a passé toute l’après-midi d’hier à l’hôpital, avec une fracture et 21 jours d’arrêt.

 

 

Chers amis

vers 16h sur la zone, un couple de paysans chez qui j’envoyais des mails a reçu un appel d’un voisin: il a été témoin du fait que les gendarmes avaient cisaillé des barbelés et barrières, et dispersé des génisses (ils font volontairement des dégâts pour en accuser ensuite les "squatters").

 

J’y suis allée avec les copains pour regrouper les bêtes et prendre des images.

Je fais court sur les circonstances, mais je me suis fait arracher mon caméscope, et fracturé la main gauche (je ne voulais pas lâcher l’appareil). Nous avons, non sans mal, récupéré le caméscope. Je suis ensuite allée voir le toubib pour constatations (il était alors presque 19h), avec des radios à faire ensuite.


Étonnant tout de même que ces gros "poulets" aux hormones, soi-disant formés au maintien de l’ordre et à assurer notre "sécurité", soient incapables de maîtriser sans dégâts une nana de 65 ans, 1,53m de haut et parfaitement non-violente…


En attendant, je ne suis plus sur la zone, et je tape avec la main droite et un doigt de la gauche. Je vais bien… dans ma tête et mes pompes… ni héroïne…, ni martyre… juste (très légère) victime conjoncturelle de la répression policière.


La solidarité continue.


PS. j’ai une fracture, et 21 jours d’interruption temporaire de travail, et bien sur je vais porter plainte, à 21 jours, ils auront du mal à classer sans suite ; la nouvelle peut circuler.

Posté par charles tatum à 12:23 - Commentaires [1] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

 

(Relayé par nos soins,  ici et sur nostros.Incontrolados. Wordpress.com ainsi que sur les AZA.)

 



http://lesazas.org/2012/10/31/layraultport-de-notre-dame-des-landes-ou-la-destructrice-folie-des-grandeurs-des-barons-locaux/

Partager cet article

Published by Jean Gadrey - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 12:36

  L'AYRAULTPORC SOUTENU PAR LA PUISSANCE DES MATRAQUES

http://communiques-acipa.blogspot.fr/2012/10/lettre-aux-adherents-et-abonnes-n582012.html


http://p4.storage.canalblog.com/48/15/456997/80401311_p.jpg


Ce télégramme a été posté à 0h30 du mat.


ce matin c'est du corps à corps avec les flics !

 

...................

 

http://communiques-acipa.blogspot.fr/2012/10/lettre-aux-adherents-et-abonnes-n582012.html

 

Si quelqu'un a des infos merci   de les faire tourner, nous on les relaie!!!

 

................

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Aeroport-de-Notre-Dame-des-Landes-les-squatters-repousses_6346-2127979-fils-tous_filDMA.Htm

 

................................

 

Vous disposez d'info, vous avez  été témoins de saloperies de la part des keufs...Vous avez quelque chose à dire/écrire....à gueuler?  à dégueuler?

 

ON VOUS PUBLIE

 

(lien de contact dans le cartouche latéral "Qui sommes-nous")

 en haut de page

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 07:33

COMMUNIQUE

 

Expulsion du 260 rue des Pyrénées lundi 29 octobre 2012


Ce matin, jeudi 29 octobre, à 6h et 6 degrés au thermomètre, ce n’est pas moins de 150 flics en uniforme doublée d’une cinquantaine de civils qui viennent pour expulser le 260 rue des Pyrénées. Un déploiement ahurissant pour les quelques mal-logés qui habitaient à l’intérieur depuis la fin du mois de juin. Les habitants déjà alertés ont pu voir s’installer les camions de crs et les spots surpuissants braqués depuis des mats télescopiques sur la façade du bâtiment.

 

C’est sous ces feux de la rampe que la porte opposa une résistance héroïque de quinze minutes, devant être ouverte de l’intérieur par des policiers-cordistes rentrés par le toit. Ensuite, c’est l’expulsion proprement dite, les habitants, au nombre d’une dizaine, sont regroupées dans la pièce principale du premier étage en attendant que ça passe, keufs et huissiers avec toujours leurs matraques en bandoulière et leurs sourires aux lèvres. Les personnes présentes obtiennent un contrôle d’identité oral et cinq personnes parmi lesquelles un bébé obtiennent un hébergement d’urgence... une semaine dans un hôtel « première classe » à … Cergy pontoise ! Un peu avant huit heures, tout est fini, les habitants et leurs affaires sont repoussés hors du « périmètre de sécurité » par lequel le dispositif policier avait bloqué la rue des Pyrénées et la rue de la Chine. Elles étaient donc restées vides pendant toute la durée de l’opération : à trois jours de la trêve hivernale, mieux vaut se planquer pour mettre des gens à la rue. Qu’on soit squatteurs ou locataires en défaut de paiement, face à la multiplication des expulsions, au nettoyage express de Paris , nous ne nous laisserons pas faire. Quand les maisons sont vides et les loyers trop chers, occupation !

 

______________________________________________________________

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 20:22

COMMUNIQUE


 

 

QUE LA FÊTE COMMENCE

 

 

!!!!

 

 


29 octobre 2012

Notre-Dame-des-Landes : Que la fête commence !

 

« Vous souvenez-vous d'Occupy Wall Street ?
 
« J'étais par chance au cœur de ce mouvement à NYC l'année dernière, m'enivrant de liberté, de créativité, de solidarité (et d'un tas d'autres mots se terminant par , au rang desquels on peut citer: l'hilarité, la convivialité, l'amabilité (et toutes ces sortes de joyeusetés)); ainsi, tel un envoyé spécial pour le compte de la subversion internationale (vivent la révolution et les pommes de terres frites !), j'inondais le monde en général et La Roche-Bernard en particulier de mes comptes rendus sur la situation (assortis parfois, il est vrai, de considérations plus personnelles (comme certains désastres émotionnels si je me souviens bien, mais passons)), qui, aussi relative qu'ait été mon audience (dans sa dimension numéraire, s'entend), n'ont pas peu contribué à tenir informer les populations de ces évènements si importants. Noble tâche !
 
J'ose croire que je m'en suis acquitté avec ardeur et efficacité.
 
 « Or, il se trouve que pas très loin de chez moi il y a Notre-Dame-des-Landes; c'est un joli bocage situé au nord de Nantes, qu'on veut ravager pour y construire un aberrant aéroport. Ça se situe de l'autre côté de la frontière administrative: on n'est plus en Bretagne depuis que Pétain a fait ceci ou cela, je ne me souviens plus très bien (et je m'en fiche pas mal: on est tous des frères), mais en Pays-de-La-Loire. Ces derniers temps on y croise des centaines de CRS et gendarmes mobiles, qui y expulsent les habitants, détruisent leurs habitations, gazent le tout aux frais du contribuable.
 
 « Cependant, s'il y a un esprit de résistance "à la bretonne" qui est bien vivant, bien serein, bien déterminé c'est ici, dans ce patelin. Je le sais, j'y étais hier.
 
« Je ne veux pas tout dire de ce que j'ai vu et entendu sur la route D81 qui relie Fay-de-Bretagne à Vigneux-de-Bretagne, ni même de ce que j'y ai fait; je peux en revanche vous révéler que nous nous préparons à vivre un épisode magnifique, plein de fougue et de panache. Les flics qui ont survolé par hélicoptère cet après-midi la Zone A Défendre (clic) n'ont pas manqué de faire le point sur les forces en présence, aussi m'autorisé-je à vous signaler que plusieurs barricades ont été érigées, des vraies avec fossés, gravats, pneus, palettes, troncs, réserves de projectiles tels pierres, piles ou canettes. Sur plusieurs rangs successifs, elles coupent la route au sens littéral du terme et constituent le point névralgique d'une zone n'étant plus complètement sous le contrôle de Vinci, la police, l'Etat: ils ne passent plus. Aucune trace des bleus - ou si peu - pendant tout ce week-end et l'air, curieusement, s'en trouve comme purifié, enrichi des fragrances de l'automne. Singulière expérience que l'érection (très agréable aussi) de ces barricades champêtres, tranquilles, et joyeuses: elles promettent un gymkhana insensé et périlleux aux flics qui voudront les prendre d'assaut, et se montent dans la bonne humeur, la tranquillité, l'évidence par des femmes et des hommes jeunes, animés d'une puissante pulsion de vie: on n'est pas dans le no future ici, c'est exactement le contraire. Ces gens sont le futur. Nous sommes le futur.
 
« Une Manifestation de Réoccupation est programmée pour le samedi 17 novembre, en compagnie d'une partie du "mouvement social", dit-on: Attac, la Conf', le NPA...  Ce sera un rendez-vous important pour reconstruire des bâtiments collectifs et passer l'hiver, réorganiser durablement la vie des habitants, donner une suite au mouvement, comme il est coutume de le dire.
 
 « En attendant, on a envie de voir vivre ces barricades, de les voir prospérer, animées par la musique et les chants  Par nos amours, nos rêves. Nos incendies. Il faut les défendre et cesser de nous plaindre. Se souvenir du Larzac et Plogoff, la Commune de Paris... Ces choses sont vraiment arrivées. Et demain, elles se produiront encore.
 
« Je le sais, j'y serai. Si vous venez, vous me repérerez aisément: je serai à côté d'une grande banderole peinte par mes soins où l'on peut lire : QUE LA FÊTE COMMENCE !
 
S.
Le Steph de N.I s'y joindrait bien volontiers. Au cas où, vous pourriez peut-être en rencontrer deux....Il me faudra préalablement licencier mon hosto et les toubibologues  s'acharnant en ce moment sur ma carcasse....Ce que nous en rapporte Stephane Catannéo y incite....
(Steph des N.I)

Posté par charles tatum à 11:00 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

 

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 08:08
 
 
 
 
 
 
1 Vote

 

Les dégâts de la boulimie d’Andy

Avant

 

Andy hier

 

http://lesazas.files.wordpress.com/2012/10/sandy-hier.png?w=652

Après

http://lesazas.files.wordpress.com/2012/10/sandy-aujourdui.png?w=652

  Andy aujourd’hui

 

(????)

 


RIEN


Ah la preuve…on voit plus rien, que dalle, nada!

 

On vous l’avait bien dit, mais on continue à se foutre de notre gueule, les climatologues, nous et les météorologues!


Plus l’océan se réchauffera, plus les ouragans doivent gagner de l’ampleur pour que l’eau reste à une certaine température.


Et ce pourquoi?

Hein?!


Allez, allez, les lecteurs assidus de , de N.I et feu FAICMFSF, on se tripote les méninges!


C’est lundi matin et on vous souffle la réponse bien que ça commence à en devenir lassant!

Parce que le plancton est fragile est qu’il ne peut vivre et se…se…s’accoupler que sous une certaine température qui vacille de quelques degrés. Et comme les ouragans préfèrent la vie des baleines des océans que les requins des terres…

 

VIDEO

 


 
 

 

(Comment ça, cette petite tempête s’appelle Sandy?…Mais tu sais que tu commences à me casser les burnes, técole?!)

 

Cette entrée a été publiée dans armes, ecologie, lutte, philosophie, sciences, usa et taguée , , , , , . Ajouter aux favoris ce permalien.

 

au sujet de « L’ouragan Andy décoiffe


  1. Comme avec le Concordia, mais à Marseille, offrez-vous un naufrage à domicile et à quai!!!
    Belles « fêtes religieuses » pour les « thonsméraires » amateurs de frissons par procuration….

    Vous aurez tout sur place, l’iode, le remorqueur, les média, l’eau dans les cales,

  2. les risques d’une cata écolo, les gilets de sauvetage, et si tout va bien un infarctus pour Pépé ou Mémé l’héritage qui va parfois avec….

  3.  

    Et nous nous resterons sur la terre qui quelques fois est si jolie avec ses mystères de New-York, de Marseille, ses mystères de Paris...Ses Paris-Brest...
    Steph.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article