Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 08:32

Partez, Agriculteurs, Cassez-vous, Circulez

Vidéos

Les 50 ans de la PAC - discours de Mr le Commissionaire (Fr) La PAC et les coûts de production (Fr) Les enjeux environnementaux de la PAC (En) Enjeux internationaux de la PAC et souveraineté alimentaire (Fr) WHAT CAN WE DO (Fr - En)
  • La PAC a 50 ans

    On peut fêter ça, franchement on s’est bien éclaté. Quand on voit le chemin parcouru, on a raflé la mise. On a transformé des gens forts, libres et autonomes en bons petits soldats. On a parlé de modernité, de compétitivité et de gagner, gagner et encore gagner … et ça a marché. Pour eux les emprunts, pour nous les gains. Les ventes de pesticides ont explosé. Pour vendre nos engrais, il fallait casser le cycle qui nourrit le sol. Et les ricains nous ont bien aidés avec leur soja. Sans protéagineux, c’était des ventes d’engrais à tous les coups. Nos techniques modernes les ont obligés à revenir vers nous pour le premier insecte venu ou pour la première fièvre.

    Franchement l’éclate. Des prix garantis, on est passé à « on vous garantit des prix à la baisse », promis juré. On les a noyés sous la paperasse administrative pour deux fromages vendus à la ferme et quand ils s’en sont plaint, on en a profité pour casser les stocks régulateurs, les prix garantis, les quotas … ben oui, c’est lourd toute cette administration. Maintenant c’est l’offre et la demande qui dictent la loi. Bien joué, le marché n’a pas d’adresse.

    Pas de rente aux rentiers sans concentration ! Alors on leur a dit : « concentration et spécialisation sont les seules voie de la survie ». C’était bien tapé, c’est justement avec ces deux-là qu’on compromet le plus sûrement leur survie.

    Allez, fêtons ça vite avant que les citoyens se rendent compte que tout compte fait, on a vraiment besoin de tous ces paysans disparus !

    C’est vrai que dernièrement on a le vent dans le dos, partout on achète les terres, par millier d’hectares à l’Est, par millions en Afrique et ici elle est tellement chère qu’il n’y a plus que nous pour pouvoir se la payer. Mais Attention, le vent pourrait bien tourner, alors… cul sec.

    Je porte un toast à ces réformes, à la grande distribution, au soja, à l’OMC, …

    Au fond, dans nos bureaux feutrés, face à nos écrans, nos dérégulations, on s’est bien marré...

Derni

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 17:27
10 avril 2012

pièces et main d'oeuvre fait circuler ceci

~

"Réindustrialisons" : quand Là-bas si j’y suis" défend le cancer français


vendredi 6 avril 2012 par Pièces et main d’œuvre


En campagne pour Jean-Luc Mélenchon, l’émission Là-bas si j’y suis de Daniel Mermet sur France Inter diffusait, mercredi 4 et jeudi 5 avril 2012, un reportage de François Ruffin intitulé "Arkema et les vautours". Où l’on apprend que le premier groupe chimique français s’apprête à céder, pour un euro symbolique, son "pôle vinylique" et les 2000 salariés qui vont avec, à un financier américain. Et François Ruffin d’accompagner les syndicalistes d’Arkema dans les QG de campagne des candidats à la présidentielle pour les "interpeller" sur ce scandale économique, et pour défendre l’idée en vogue dans cette campagne: la réindustrialisation de la France.

Pas un mot, durant ces deux émissions, sur l’activité du pôle vinylique d’Arkema et sur cette production qu’il s’agit de maintenir française. L’emploi n’a pas d’odeur, pas même celle du chlore qui sert à produire le chlorure de vinyle. Le chlorure de vinyle? C’est un message, laissé sur le répondeur de l’émission ce jeudi 6 avril, qui renseigne l’auditoire:

« Merci à François Ruffin pour ce reportage intéressant, mais il me semble utile d’ajouter un complément d’information, pour préciser ce que fabrique le pôle vinylique d’Arkema. Celui-ci produit du chlorure de vinyle, connu par le grand public sous le nom de PVC. Le PVC est un produit classé cancérigène par l’Union européenne et par le Centre international de recherche sur le cancer. Il est notamment en cause dans l’apparition de cancers du foie. Il présente aussi des caractères mutagènes et reprotoxiques. Ceci concerne bien sûr les travailleurs des usines chimiques, dont beaucoup, en France ou aux Etats-Unis notamment, souffrent de cancer du foie, mais aussi tous ceux qui sont exposés à la pollution, entre autres par l’eau de boisson, à cause des déchets du PVC. On peut lire à ce sujet la note éditée par l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) sur le chlorure de vinyle.

Le PVC est souvent associé aux phtalates pour rendre le plastique souple – pour les jouets ou nombre de produits de consommation courante. Les phtalates sont cancérigènes, mutagènes et responsables d’anomalies de la reproduction masculine.

Enfin l’incinération du PVC génère des dioxines, qui rendent malades et tuent les voisins des incinérateurs, comme à Gilly-sur-Isère en Savoie, ou près de Besançon – y compris avec des incinérateurs de nouvelle génération. C’est cela, aussi, que défendent les salariés d’Arkema, et qui n’était pas mentionné dans le reportage. »

Ayant diffusé ce message à l’antenne, Daniel Mermet juge utile de le faire suivre d’un autre message d’auditeur qui vante, lui, "le savoir-faire et la dignité" de ces ouvriers menacés de délocalisation. Le producteur enchaîne sur "l’essentiel, l’essentiel (rire), qui est évidemment l’emploi et le chômage et la destruction de l’industrie dans ce pays, la désindustrialisation qui (…) est l’essentiel dans cette campagne".

Bref, produisons des cancers français. Pour l’emploi, produisons du nucléaire français, des OGM français, des pesticides français, des nanotechnologies françaises. Ça tombe bien, Arkema est leader dans la fabrication des nanotubes de carbone, sous la marque GraphiStrength, avec son unité de production des Pyrénées-Atlantiques d’une capacité de 400 tonnes par an. Les nanotubes de carbone sont ces nanoparticules dont les effets sur les poumons rappellent ceux de l’amiante. Mais pour les syndicalistes comme pour les partisans du Front de Gauche et Là-bas si j’y suis, "l’essentiel, c’est l’emploi", autrement dit: "Nos emplois valent plus que nos vies".

C’est ça, leur prétendue "planification écologique". Quant à nous, libertaires et luddites, nous disons: brisons les machines à produire le cancer.


Pièces et main d’œuvre / Grenoble, le 6 avril 2012

logo-arkema

Posté par charles tatum à 10:09 - Commentaires [2] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
PARTAGER : 



Commentaires sur Mermet, Arkema : mourons français

On trouvera sur le site de PMO :
http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=363
Une réaction au "post" du 6, et la réaction de PMO.

Posté par tatum, 10 avril 2012 à 10:59
Votez Thon, Votez boite

Et ce sont généralement les mêmes qui nous demandent de "soutenir la juste lutte des travailleurs de l'armement", de l'aéronautique civile et militaire, de la bagnole, des équipements de chantiers qui serviront à réaliser autant de monstrueuses conneries telles les tunnels du somport, des centrales nucléaires pré-démolies, des forages en vue d'exploiter le gaz de schiste,des usines à gadgets surproduisant des produits d'aucune espèce d'intérêt autre que leurs nuisance, leur nocivité puissante, des routes et des voies ferroviaires destinées à accroitre la circulation de ces mêmes marchandises, à permettre à d'autres "travailleurs" d'aller se vautrer dans les parcs de loisirs adaptés et réduits au consommable...Ce sont encore les mêmes qui nous demandent de "comprendre" les grèves de flics ou de matons qui, dans leur jargon de bois nous serinent que "sous l'uniforme ils restent des travailleurs", ce sont aussi ceux-ci qui pour tout programme nous débitent des niaiseries pour décervelés du genre: -" Je vous promets de vous apporter l'espoir et la confiance en l'avenir"Etc.Autre variante de la même version: -"je vous apporte la confiance de l'avenir dans l'espoir"., Travail, Pugnacité,sacrifice, famille, patrie...
Je sens bien que là encore nous n'allons pas nous faire beaucoup d'amis. D'ailleurs on s'en cogne: nous les choisissons ailleurs et avec de bien meilleures et jouissives raisons.


Steph.

Posté par nosotros.incontr, 10 avril 2012 à 17:25
Poster un commentaire
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 11:49

Comment? Vos oreilles ne sifflent pas!


Etes-vous assourdis à ce point

par le tintinabullement des cloches papales de Pâques?

 

Pourtant nous vous l'avions bien dit


!!!

 

-(A suivre)-

 

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 06:11

   Dans l'heureux cas où  Sarkozy et Marine Le Pen ne seraient pas présents au "second tour", nous pourrions alors évoquer une "élection à deux trous".......

 

La poursuite de ce "non-évènement", en plus d'être le versant  épanché d'une bien mauvaise farce se réduirait alors à:


1) Une mauvaise partie de Flipper faisant "Tilt" au refrain.

2).Une partie de golf dans la boue....

3) Une pitoyable plaisanterie, comme à ses débuts.




Game Over!

http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_US/apollo/annexes/annexe14_carte_site_small.jpg

-La mer de la tranquillité-

 



Exproprions-les tous

 

 

!!!



--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com


Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 10:26

 

Nicolas Sarkoléon se repose chez les Bruni

dans la villégiature cossue dite du Cap Nègre.

 
((On se souvient encore de la polémique tumultueuse qui secoua le landerneau lorsqu'il fut question de gratifier par prévarications exceptionnelles la demeure de la famille Tedeshiante d'un raccordement privilégié et exclusif au détriment des maisons des alentours pourtant incitées à mettre "la main à la poche" pour un  "Tout-à-l’égout" à un coût prohibitif)).

http://storage.canalblog.com/16/78/54235/74380655.jpg



Pour ne pas quitter tout à fait les bonnes odeurs de la compétition électorale, le Pestilent candidat à déclaré au JDD qu'il "sentait venir à lui" des élans favorables à sa campagne.(sic)

 
Nous comprenons tout à fait qu'à force de courir sur les traces du Front National  et après ses propres empreintes, certaines odeurs lui soient particulièrement familières et ainsi réconfortantes.

 

Steph
--
http://nosotros.incontrolados.over-blog.com



Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 08:12

 

A GRANDS COUPS

 

 

DE SANTIAGS


 

!!!

 

La mitre du pape pue la miche

 

Zizi de Zéjus fossilisé 3

-Zizi de Jésus fossilisé-

(Période Pré-pubère)

___________


((Le culte du chien prépuce))

___________

 

Urbi et Hors bite


Tatzinger célébre la Messe Alzheimer

 

img003


-"Jeunesse Hitleriennne?...'Me souviens pas..."


((Allez loulou))

_________

 

PAQUES 2012



(GLAND DESTOKAGE MASSIF DE MOUTONS BENIS)

a vote

RAZ LE FINGUEUR

bonobo.incontrolado

 

 

 

Steph

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 08:01

Soirée de solidarité avec les inculpés de la manifestation du 14 janvier devant le centre de rétention administratif de Vincennes au Lycee autogéré de Paris 393 rue de Vaugirard M°Convention


Vendredi 13 avril 18h Projection vidéo autour des luttes liées aux centres de rétention et celui de Vincennes en particulier avec discussions. 20h restauration


21 h concert de soutien avec Edouard Nenez et les princes de Bretagne (groupe k)


)

Prix libre


Rappel

Le samedi 14 janvier 2012, environ 150 personnes se sont retrouvées à Vincennes pour aller manifester contre les centres de rétention. La veille, six personnes sans-papiers avaient été condamnées en appel à des peines allant de 6 à 30 mois de prison ferme suite à la révolte, qui, le 22 juin 2008, a abouti à la destruction du centre de rétention de Vincennes. Au-delà du verdict, cette manifestation voulait une nouvelle fois crier sa solidarité avec les enfermés.

Malgré les tentatives des policiers pour nous empêcher de nous approcher du centre, nous avons réussi à arriver suffisamment prêt, à deux endroits différents, pour que les retenus entendent nos cris et nos pétards. Ils nous ont répondu en criant et en sifflant.

Au moment de partir, nous nous sommes retrouvés encerclés par les flics, leurs matraques et leurs gazeuses alors que des slogans contre les centres de rétention continuaient à résonner. A ce moment-là, la tactique policière a été de repérer plusieurs d’entre nous à l’intérieur de la nasse. Nous nous sommes alors resserrés pour que les personnes ciblées ne soient pas prises. En dépit de nos efforts, des civils armés de matraque télescopique sont entrés à trois reprises dans la nasse.

Trois personnes ont été isolées. Elles ont été placées en garde-à-vue. Les premiers chefs d’inculpation sont "participation à un attroupement armé, violences sur agents et dégradations de biens privés." Le reste du groupe, 99 personnes, a été embarqué dans deux cars et emmené dans le nouveau commissariat (TGP ?), rue de l’Évangile dans le XVIIIe arrondissement. Tout au long du transfert nous avons discuté collectivement pour imposer aux policiers de sortir ensemble et de ne donner qu’oralement nos identités. Nous avons ensuite été parqués dans une cour entourée de barbelés. Ce commissariat, qui abrite la direction de la police ferroviaire, a déjà servi pour des opérations de contrôle d’identité massives (rafles, manifestation...).

Après cinq heures aux mains de la police, nous avons été libérés. Les trois personnes placées en garde-à-vue ont été déférées. Deux sont passées en procès le 27 février, une sera convoquée par un juge ultérieurement.

Malgré la volonté de l’État d’isoler ces lieux et ceux qui y sont enfermés, le nombre et la détermination des manifestants ont permis de faire exister notre solidarité.

CONTINUONS LA LUTTE CONTRE LES CENTRES DE RÉTENTION ! LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION ! LIBERTÉ POUR TOUS AVEC OU SANS PAPIERS !

Tout le monde peut appeler les retenus directement sur les cabines téléphoniques :

Vincennes 1 : 01 45 18 59 70 - 01 45 18 12 40 - 01 45 18 02 50

Vincennes 2 : 01 48 93 69 47 - 01 48 93 69 62 - 01 48 93 90 42

Vincennes 3 : 01 48 93 99 80 - 01 43 76 50 87 - 01 48 93 91 12

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans BASTONS DANS LES TAULES
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 07:31

http://img.over-blog.com/399x565/2/67/24/81/Affiches/Zelium_n9_Affiche_A3.jpg

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos publicités sont plus belles que les "leurres".
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 10:51

Le suicide de Dimitris Christoulas en Grèce (Vu sur InyMedia PIF)

http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2012/04/le-suicide-de-dimitris-christoulas-en.html

 

Dimitris Christoulas s’est tiré une balle dans la tête à quelques pas du parlement grec il y a deux jours, sur la place du centre d’Athènes Syntagma. Le suicide de ce pharmacien à la retraite de 77 ans est devenu un symbole des ravages de la crise en Grèce.


Voici la traduction du message qu’il a laissé :

 

"Le gouvernement d’occupation de Tsolakoglou (1) a littéralement anéanti tous mes moyens de subsistance - qui consistaient en une retraite digne, pour laquelle j’ai cotisé pendant 35 ans (sans aucune contribution de l’État). Mon âge ne me permet plus d’entreprendre une action individuelle plus radicale (même si je n’exclus pas que si un Grec prenait une kalachnikov je n’aurais pas été le deuxième à le suivre), je ne trouve plus d’autre solution qu’une mort digne, ou sinon, faire les poubelles pour me nourrir. Je crois qu’un jour les jeunes sans avenir, prendront les armes et iront pendre les traîtres du peuple, sur la place Syntagma, comme l’ont fait en 1945 les Italiens pour Mussolini, sur la Piazzale Loreto, à Milan."

 

http://news.sky.com/sky-news/content/StaticFile/jpg/2012/Apr/Week1/16203365.jpg


(1) Le général Tsolakoglou signa la reddition des forces armées grecques face au IIIème Reich et fut nommé à la tête d’un gouvernement collaborateur par les nazis en 1941.


Des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes et le soir même, des affrontements ont eu lieu.


(Voir les photos et vidéos sur http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2012/04/le-suicide-de-dimitris-christoulas-en.html )

_______________________________

--------------------------

 

Les "veuves Mao" demeurent plutôt promptes à faire feu de tout bois, de ces bois dont nous pourrions autrement faire des flèches ou encore des catapultes!


Steph

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 06:10

 

De quoi se marrer encore un coup!!!!


Bien le bonjour du matin les amiEs,


Et qu'on leur souffle dans les bronches!!!




 Et surtout... chers vous, ne m'en voulez pas d'avoir tardé à répondre à vos messages chaleureux et réconfortants qui m'ont procuré un grand plaisir dans ce monde de brutes.


.....Mais je suis revenu de l'hosto totalement épuisé par un grand coup de colère dont doit encore retentir le service pneumologie  concerné.

Faut dire que je leur ai soufflé dans les bronches, puis me suis cassé sans leur laisser le temps de respirer!


Bien entendu je n'ai pas loupé l'occasion qui m'était offerte de gueuler contre les politiques de Santé menées par les gouvernements successifs jouant  nos vies au rabais.

De gueuler contre le le délabrement des conditions de boulot du personnel hospitalier compressé, comprimé, surchargé, mal payé, déconsidéré, en sous-effectifs -(En dépit de tout ça de ces conditions pitoyables le personnel "assure" incroyablement question accueil des patients, question gentillesse et amabilité, mais je n'aimerai pas être à leur place non plus!)-  ce qui désorganise l'inter-connexion des services entre eux, accroit inutilement la bureaucratie au détriment de tous: patients, toubibs,infirmiers, aide-soignants...


Y en avait vraiment marre!!!

 
Et de tout  commenter en vrac en ce qui concerne cette campagne électorale où il est bien visible qu'on nous prend pour des bonnards à pressuriser comme des citrons!!!

 

ATT912452


Que je vous explique:



Même plan qu'à la Clinique du Parc à C. l'an passé.Je vous en avais parlé comme vous devez vous en souvenir...


A Jeun depuis la veille "aux avirons" de 23h, sans boire, manger, fumer, sans même prendre mes antalgiques et autres traitements anti-VIH ou anti-diabète...


Le RDV à l'hosto de A. était fixé à 9h30 (repoussé à 10h à cause de la longueur du trajet)...
Arrivés sur place, Edith et moi, en VSL (taxi-ambulance) à l'heure convenue...commence l'attente...


De temps à autre, de 30 mn en 30 mn, un toubib fait une brève apparition dans l'embrasure d'une porte nous demande de patienter, puis, tour-à-tour d'aller chercher le dossier médical en ORL, puis de redescendre en Radio pour aller leur chercher les clichés pris la veille et qui n'avaient pas encore grimpé un étage, puis d'aller faire ma glycémie dans un autre bâtiment, puis de patienter à nouveau...


Puis  sur le coup de midi et demi,
de feindre l'étonnement face à ma colère qui débordait: -"Hein? Ah vous êtes diabétique? Immuno déprimé? mais on ne savait pas...Pensez bien qu'on vous aurait pris plus tôt...." .

 

12h 45: Tjrs rien! Je n'en puis plus et je défaille de rage, de colère et d'inanition, (Déjà que ça fait plusieurs jours que ne bouffe que dalle, que j'avais appris la veille la confirmation de mon crabe diplômé)ma tension culmine à un point redoutablement fulminant très inapproprié avec l’examen en question , une Fibro des bronches sous anesthésie locale, d'une durée de 20mn exigeant un calme absolu de la part du patient, ce qui sur ce point était déjà on ne saurait plus compromis.

J'en tremblais des quatre mains me disant qu'il allait me falloir à coup sûr étrangler quelqu'un!


Ben moi -"...si j'aurais su j'aurais pas venu!"


Prudent tout de même, j'opte  en définitive pour un repli stratégique et hurlant vers la sortie...


Faut dire qu'à ce stade je risquais probablement de me péter un carreau du dedans du cerceau du haut et non moins de me retrouver encadré par quelques balaizes en direction de la section psychiatrique du dit hosto....


Il m'a fallu le reste de la journée pour récupérer un peu...J'ai d'ailleurs passé ces deux derniers jours au plumard ou presque complètement lessivé par mon coup de calcaire...


J'ai tout lâché, les infos, l'ordi, le Net, l'actualiture, le pétage du circuit de refroidissement de la centrale nucléaire pas loin d'ici...((Je pensais à vous, je me faisais violence pour vous répondre, vous adresser un petit mot, un signe...Mais je ne pouvais rien foutre du tout!)). Je n'ai pas suivi non plus les derniers "machins" de la campagne électorale, les discours des  vaches-à-moutons convoitant leurs médailles.


Je me suis replié dans le vague en me disant que je ferais aussi bien de ne pas m'énerver comme ça après de pareils thons...Tous les rencards s'en trouvent donc décalés: Pet-scan', Fibro digestive, fibro bronchique, que sais-je encore?


De toute manière, il va falloir repasser sur le Giga-flipper (Billard électrique!) sous peu et, vous m'en voyez tout enchanté par anticipation!
 
Bon je vous laisse pour ce matin...Je vais peut-être me re-pieuter un petit moment...


Steph!

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article