Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 17:03

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2012/05/pm-hessa_0.jpg

http://www.rue89.com/2012/05/29/hessa-etudiante-koweitienne-paris-8-660-euros-par-mois-232559

 

Voici de quoi illustrer le renouveau des manucures des Restau U

 

(A envoyer au Québec)

____________________

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 10:51

 

 

 

 

Petit flash-back et remontons le temps, mais pas trop, les futurs livres d'histoire feront cette démarche. On ne va tout de même pas leur mâcher le boulot gratos, corones!


24 avril 2012:


L'économie espagnole rend les Européens inquiets. Et les investisseurs aussi! Donc tensions sur les marchés et Madrid voit ses taux d'intérêt à court terme doubler. Et qui veut dire doubler, veut dire deux fois plus cher! Déjà que fin 2011 n'a pas été la joie...Bref, l'Etat vient au secours des banques et lève des fonds publiques (el pogno del populo) à coup d'environ 2 milliards d'euros pour assainir ces nobles institutions.


Cristobal Montoro, Ministre du Budget rassure: «Pero quelle putana d'año! Nous vivons oun momento extrêmito délicato, extrêmita fragila, et nous allons instaurer oun plan de rigueur pour que nos amigos Européanos aient mucho confiance en nosotros et nuestras banquias!»


Ce à quoi Rajoy ajoute: «Mi amigas, mi amigos! El politica que notre gouvernement mène en ce momento esta ouna putuna politica. Esta dure et va demander beaucoup de pognon, mais esta ouna politica qui ne va pas produire des effets à court terme. Pero, esta ouna politica qu'il faut mener en ce momento! Esta capital!»


El populo qui a voté el PP respire. Il a fait le bon choix. Rajoy esto el ombre della situazioñ!


9 mai 2012:


Bankia, une des plus grandes banques espagnoles est partiellement nationalisée pour un montant de 4 milliards d'euros, el pogno del populo.


22 mai 2012:


Les économistes de la Finance Internationale (IIF, association qui regroupe ~450 banks in the worlds) estiment: «The shit banks of Spain risquent des pertes of 260 milliards d'euros! Ce qui rend les Européens très inquiets. And the investisseurs too! It's for what, to make the marchés cool, this nobles institutions risquent de demander une aide financière de l'Etat, c'est-à-dire des fonds publiques, (el pogno del populo), around 60 milliards d'euros. (Bingo! They made better of Ireland!) But we think que certaines banks of Spain ont trouvé, dans leurs safes, quelques 110 milliards d'euros en créances douteuses, ce qui leur permettraient d'éviter un crash, but pas toutes!»


25 mai 2012:


El putana del Bankia, la 4ème banque du pays. demande 19 milliards d'euros en plus à l'Etat espagnol, c'est-à-dire des fonds publiques(el pogno del populo)! L'Etat espagnol a trouvé la panacée: «Amigas, Amigos! Estamos dans ouna mierda épouvantabla! Bankia, qui a pour 31,8 milliards d'euros d'actifs pourris, a suspendu la valeur de son titre de façon préventive. Pero nosotros pensiamos créer ouna granda banka espagnolita nationalisée avec Bankia et les cajos d'épargne CatalunyaCaixa et Novagalacia. No esta ouna bonnita idéa?! Mmmmh! Donc, no prendas vuestro pognon pour le mettre in Suiza. In Suiza, esta ouna grossa mierda perké mucho mucho ombres y mettent déjà leur pognon et la Suiza croule sous tous ces euros. Alors, qu'est-ce qu'elle fait, la putana del Suiza avec vuestro pognon? Hein? Ben, elle vous le garde, mais ne vous donne plus d'argent pour cela. C'est vosotros qui devrez pagaré pour qu'elle guardia vos dineros! Tandis que nosotros, nous avons besoin de vos dineros pour sauver les banques, comprendo?! Pagare à nonostros! Pagare per nuestra Naciòn! Pagare per votre roi Juan et su pokita dèp!»


27 mai 2012:


C'est un président de Bankia, José Ignacio Goirigolzarri confiant qui se voit accorder 20 milliards d'euros accordés par l'Etat, c'est-à-dire des fonds publiques(el pogno del populo)!«Esta ouna bella, merveillosa, bellissima nouvelle que nous avons là! Oune milliard de plus! Oune millard avec lequel nous allons rentabiliser notre Bankia et que les titres vont prendre della valor! Ainsi, les bénéfices rendront contents les actionnaires (el populo, on s'en fout) et nous allons créer une noueva équipe à la gestiòn efficace, rigoureuse et transparente. Et Viva Espagna!»


Et de penser:«Corones! Pourvu que les Grecs ne fassent pas el coñios el 17 juin prochain!»


 

Geneghys FAICMFSF

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos liens déliés!
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 07:30

http://cettesemaine.free.fr/spip/IMG/logo1.gif

 

De nos jours plus sûrement que jamais ce giga cirque sur-merdiatisé qu'est le festival de Cannes où pullulent et postulent connes et cons est à comprendre comme un avertissement solennel adressé aux cinéphiles de tous bords:

 

Chaque film primé est à rejeter sine-die dans toutes ses longueurs & largeurs: acteurs/trices, réalisateurs, scénaristes, et tout le bataclan. Ce qui aura  le mérite d'alléger considérablement nos agenda tout en soulageant aussi nos budgets "loisirs' réduits de longtemps au consommable!

Sur nos pages, tel "un marronnier", chaque année nous accordions au moins un billet critique vrillé entre les deux de cette ridicule et bling-bling opération de foire sub-cultureuse, voir trois ou quatre...

 

Cette année marquée par les massacres continus en Syrie, par la répression frappant les "printemps arabes", par le sort réservé aux travailleurs de tous les pays sous les coups de boutoir de l'ultra libéralisme financier, c'est à peine si nous nous serons fendus d'un entrefilet volontairement persifflant attisé à l'acide corrosif habituel qu'imposent de tels concours le plus souvent littéralement imbéciles surnageant au centre d'une arrogance fastueuse d'une insolence crasse couronnée cette fois par l'acteur "Brave Bite".

 

Quelques amis nôtres et proches nous ont  fait savoir qu'il est arrivé parfois que des perles, des diamants de celluloïd, aient emmergé de ce terrible fatras d'incongruités par dessus les crânes mous chapeautant le Jury artistiquement inspiré par tant de foutraqueries indigestes....


Ceci est rigoureusement exact, mais il n'empêchera jamais de vérifier l'adage selon lequel:


-"On ne soupe pas avec le diable quand bien même ce serait avec une cuillère à long manche!"-

 

Ceux-ci malheureusement seront emportés indistinctement dans le chiari-dyarrhé fascisant qu'est ce festival prétendant rassembler tous les genres...

Toutes les résignations en réalité, tous les "genres" en effet, y compris ceux prétendant rejoindre la contestation de l'ordre établi rassemblés à cette occasion en une constellation comique  cosmique dans un "à-côté new-look" de la double pensée à repasser.


Entre les séquences il y a toujours des conséquences correspondant à des choix!


Tant pis!

 

Il s'agira en tout premier lieu de choisir ses amis, de reconnaitre ses ennemis pour de bonnes paires de "claps" de fin....



Feu sur les corbillards!!!





Steph

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 12:51
28 mai 2012

« Cessons de payer ce qui est à nous. » Raoul Vaneigem

 

Par-delà l’impossible


« L’impossible est un univers clos. Néanmoins, nous en possédons la clé et, comme nous le soupçonnons depuis des millénaires, la porte s’ouvre sur un champ d’infinies possibilités. Ce champ, il nous appartient plus que jamais de l’explorer et de le cultiver. La clé n’est ni magique ni symbolique. Les Grecs anciens la nommaient poésie, du verbe poiein, construire, façonner, créer.

« Depuis qu’avec la civilisation marchande s’est instauré le règne des princes et des prêtres – dont les lamentables résidus continuent de grouiller sur le cadavre de Dieu – le dogme de la faiblesse, de la débilité native de l’homme et de la femme n’a cessé d’être enseigné, aux dépens de la créativité, faculté humaine par excellence. La loi du pouvoir et du profit ne condamne-t-elle pas l’enfant à vieillir prématurément en apprenant à travailler, à consommer, à s’exhiber sur un marché d’esclaves où la roublardise concurrentielle et compétitive étouffe l’intelligence du cœur et de la solidarité ?

« Nous sommes en butte à une dénaturation constante où la vie est vidée de sa substance tandis que la nécessité de survivre se réduit à la quête animale de la subsistance. Le droit aléatoire à l’existence s’acquiert au prix d’un comportement prédateur qui monnaie et rentabilise la peur.

« Alors que le travail socialement utile – agriculture naturelle, école, hôpitaux, métallurgie, transports – se raréfie et se dégrade, le travail parasitaire, assujetti aux impératifs financiers, gouverne les États et les peuples au nom d’une bulle financière vouée à imploser. La peur règne et répond à la peur. La droite populiste récupère la colère populaire. Elle lui désigne des boucs émissaires interchangeables, juifs, arabes, musulmans, chômeurs, homosexuels, métèques, intellectuels, en-dehors, et l’empêche ainsi de s’en prendre au système qui menace la planète entière. Dans le même temps, la gauche populiste canalise l’indignation en des manifestations dont le caractère spectaculaire dispense de tout véritable projet subversif. Le nec plus ultra du radicalisme consiste à brûler les banques et à organiser des combats de gladiateurs entre flics et casseurs comme si ce combat dans l’arène pouvait ébranler la solidité du système d’escroquerie bancaire et les États qui, unanimement, en assument les basses œuvres.

« Partout la peur, la résignation, la fatalité, la servitude volontaire obscurcissent la conscience des individus et rameutent les foules aux pieds de tribuns et de représentants du peuple, qui tirent de leur crétinisation les derniers profits d’un pouvoir vacillant.

« Comment lutter contre le poids de l’obscurantisme qui, du conservatisme à la révolte hargneuse et impuissante du gauchisme, entretient cette léthargie du désespoir, alliée de toutes les tyrannies, si révoltantes, si ridicules, si absurdes qu’elles soient ? Pour en finir avec les diverses formes de grégarisme, dont les bêlements et les hurlements jalonnent le chemin de l’abattoir, je ne vois d’autre façon que de ranimer le dialogue qui est au cœur de l’existence de chacun, le dialogue entre le désir de vivre et les objurgations d’une mort programmée.

« Par quelle aberration consentons-nous à payer les biens que la nature nous prodigue: l’eau, les végétaux, l’air, la terre fertile, les énergies renouvelables et gratuites ? Par quel mépris de soi juge-t-on impossible de balayer sous le souffle vivifiant des aspirations humaines cette économie qui programme son anéantissement en accaparant et en saccageant le monde ? Comment continuer à croire que l’argent est indispensable alors qu’il pollue tout ce qu’il touche ?

« Que les exploiteurs s’opiniâtrent à convaincre les exploités de leur inéluctable infériorité, c’est dans la logique des choses. Mais que révoltés et révolutionnaires se laissent emprisonner dans le cercle artificieux de l’impossible, voilà qui est scandaleux. J’ignore combien de temps s’écoulera avant que volent en éclats les tables d’airain de la loi du profit, mais aucune société véritablement humaine ne verra le jour tant que ne sera pas brisé le dogme de notre incapacité à fonder une société sur la vraie richesse de l’être: la faculté de se créer et de recréer le monde.

beauty for sale

« Jusqu’à ce que les mots porteurs de vie se fraient un chemin dans la forêt pétrifiée, où les mots glacés et gélatineux consacrent le pouvoir d’une mort froidement rentabilisée, peut-être est-il indispensable de répéter inlassablement: oui, il est possible d’en finir avec la démocratie corrompue en instaurant une démocratie directe; oui, il est possible de pousser plus avant l’expérience des collectivités libertaires espagnoles de 1936 et de mettre en œuvre une autogestion généralisée; oui, il est possible de recréer l’abondance et la gratuité en refusant de payer et en mettant fin au règne de l’argent; oui, il est possible de liquider l’affairisme en prenant à la lettre la recommandation "Faisons nos affaires nous-mêmes"; oui, il est possible de passer outre aux diktats de l’État, aux menaces des mafias financières, aux prédateurs politiques de quelque étiquette qu’ils se revendiquent.

« Si nous ne sortons pas de la réalité économique en construisant une réalité humaine, nous permettrons une fois de plus à la cruauté marchande de sévir et de se perpétuer.

« Le combat qui se livre sur le terrain de la vie quotidienne entre le désir de vivre pleinement et la lente agonie d’une existence appauvrie par le travail, l’argent et les plaisirs avariés, est le même qui tente de préserver la qualité de notre environnement contre les ravages de l’économie de marché. C’est à nous qu’appartiennent les écoles, les produits de l’agriculture renaturée, les transports publics, les hôpitaux, les maisons de santé, la phytothérapie, l’eau, l’air vivifiant, les énergies renouvelables et gratuites, les biens socialement utiles fabriqués par des travailleurs cyniquement spoliés de leur production. Cessons de payer pour ce qui est à nous.

« La vie prime l’économie. La liberté du vivant révoque les libertés du commerce. C’est sur ce terrain-là que, désormais, le combat est engagé.

Raoul Vaneigem, avril 2012 [© L’impossible, n° 2]

Posté par charles tatum à 11:13 - 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 20:52

POUR QUE NE SOMBRE PAS PREMATUREMENT L'AVENTURE:  PROCUREZ-VOUS LE NUMERO A PARAITRE EN JUIN !!!

 

Christine Trax 
(Il y a 1 heure)
 
 
 
 
Comment? Qu'entends-je? Vous n'êtes pas encore abonnés à Barricades ce journal hallucinant dont Frémion, Le Frémion qui illumine de rires radieux les lecteurs de Fluide glacial depuis des lustres, est le rédacteur, et dont la qualité, sans cesse rehaussée par de plus en plus de dessins et d'articles de moi-même, atteint des cimes olympiennes?????????
 
Cependant, lecteurs, si peu de gens peuvent se vanter d'être dotés de votre exceptionnelle intelligence et de vos goûts raffinés que Barricades risque de disparaître à peine né. Alors ne vous suicidez pas mais saisissez votre chance peut-être dernière, et donnez en une à ce tsunami culturel qu'est Barricades : achetez le numéro qui sort le 1er juin. Vous ne nous remercierez jamais assez des heures de bonheur intense qui s'ensuivront.
  
Et mille mercis à vous en retour.
 
Et pardon à ceux à qui je ne donne pas de nouvelles, pardon que je leur accorde aussitôt en retour.
 
Amitiés à tous,
 
TRAX.
 
Sent: Sunday, May 27, 2012 6:50 PM
 
 
Chers les amis,
La malédiction du magazine qui s'arrête au n° 7 a été vaincue, non sans mal.
Il y aura un n° 8 de Barricade, dès le 1° juin dans vos kiosques.
Il est simplement splendide, merci à tous ceux qui sont dedans et même à ceux qui n'y sont pas mais seront dans le prochain.

La SARL en cours avance. Nous vous tiendrons au courant très vite.

En PJ vous avez le sublime couverture de Agim Sulaj et le sommaire.
Faites savoir à la Terre entière qu'il est temps d'être des happy few qui lisent !
A vos listes, vos blogs, vos sites et vos facebooks, c'est parti !

A relayer sans modération

Les fichiers PDF

Couverture

Sommaire

 

 

Qu'il s'entende bien et sans ambiguité aucune que nous ne soutenons ici rien d'autre que la parution d'un périodique qui aurait pu disparaitre à cause de sordides histoires de pognon.

Mais que nul n'en ignore, nous n'en partageons pas toutes les orientations.

Celles et ceux qui nous connaissent n'en douteront pas un seul instant.


Sarko aura dégagé, avec ou sans la contribution équivoque de EELV, c'est trè bien...

 

Bon, ben voila une chose de faite....Faudrait pas pour autant croire ou même  laisser croire que nous soutiendrions une quelconque candidature, que ce soit celle de Yves Frémion (EELV- Aveyron)ou de quelqu'un d'autre pour autant.

 
Passons maintenant à autre chose.Sarko a dégagé? C'est le 1/milliardième des choses à faire...On est pas encore couchéEs !!!


Steph

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 09:39

 

 

 

 

Etant consciente que l'article d'hier est particulièrement long, je décide laisser encore cette journée aux internautes intéressés pour en continuer la lecture.


Les USA et le G8 2012 livre l’Afrique à Monsanto

 

Allez! Allons chercher une image dans les archives, même si Facebook continue à dévisser en bourse et finit à 31,91$ ce vendredi 25 mai 2012.


 

 

 

On passera aussi sur les propos fort diplomatiques de la patronne du FMI, Christine Lagarde, qui, lors d'une interview to The Guardian said: «Je n'ai aucune sympathie pour les Grecs qui n'ont qu'à payer leurs impôts. Je préfère garder mon empathie pour les gosses qui crèvent la dalle en Afrique et particulièrement ceux du Niger!»...Entendons par là que les mouflets d'Ethiopie, du Gana et de Tanzanie seront sauvés pas Monsanto, Syngeta, Bayer, BASF et DuPont! Les autres petits Africains peuvent aller se faire voir...chez les Grecs!

(Oh oh oh!! Je sais, elle était facile et c'est la honte...mais pas pu m'en empêcher!)


 

Et petite vidéo sympa d'une des dernières de Dominique A

 

 

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos liens déliés!
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 08:27

 


 

 

-(Steph)-

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA ZIQUE ET LES RAGES DE JOS...
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 11:27

 

 

 


  • Adapté du rapport d'Alexis Baden-Mayer, Esq., Directeur politique

    Organic Consumers Association, 23 mai, 2012

Lors des réunions du G8 du week-end passé, le président Obama et les dirigeants des pays les plus riches de la planète ont revu à la baisse leurs engagements précédents pour éradiquer la faim en Afrique. Comme quoi, ces réunions des Gx coûtent bonbon et ne servent à rien, mais cela, on vous l'a déjà dit! Pour se déculpabiliser, ces pays riches laissent le problème dans les mains de la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition, une alliance de sociétés privées filant-sous les-tropiques qui vont investir quelques milliards de dollars et parmi lesquelles on retrouve...MONSANTO, gagné!


Monsanto qui va engager quelques cinquante millions de patates sur trois pays, la Tanzanie, le Ghana et l'Éthiopie. Juste le temps de graisser la papatte du Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, un homme qui bafoue les droits humains des militants, qui emprisonne les dissidents et interdit l'accès aux médias dans les zones où cette multinationale va régler le problème de la famine à grands coups de semonces transgéniques.


The Committee to Protect Journalists envoie une lettre au président Obama dénonçant le gouvernement éthiopien qui minimise régulièrement l'ampleur de la crise, qui refuse aux journalistes l'accès aux zones sensibles et qui censure la couverture des nouvelles indépendantes. Cafteur, va!


Or, qui trouve-t-on comme porte-parole principal des États-Unis derrière la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition? L'administrateur de l'USAIDM. Rajiv Shah. Mais Késako encore que cet USAID? Pour celui ou celle qui est bouché(e), ce n'est rien d'autre que le logo humaniste de US comme USA et AID comme Aide. Donc Aide chapeautée par le Gouvernement d'Obama.


Penchons-nous un instant sur ce M. Rajiv Shah.


Rajiv Shah ne fusse autre que l'Homme qui a dirigé les programmes agricoles de la Fondation Bill & Melinda Gates, une des principales partenaires sans but lucratif de Monsanto, et fusse dans le conseil d'administration d'AGRA, l'Alliance pour une Révolution Verte en Afrique. Shah, médecin avec diplôme de commerce en poche, a usé de ses connexions avec la Fondation Gates pour faire de l'USDA le champion du génie génétique ainsi que d'autres technologies controversées, et a géré des millions de dollars pour la recherche sur les OGM. C'est avec ce CV certes incomplet qu'en 2011, le Gouvernement US a nommé le Shah comme ShahPotteur de l'USAID.


Mais qui trouve-t-on encore à l'USDA, United States Departement of Agriculture?!


Il y a le secrétaire Tom Vilsackgouverneur de l'Iowa, ardent défenseur de Monsanto, du génie génétique et de l'élevage industriel. Un homme qui en a dans le pantalon puisqu'il n'hésite pas à expérimenter ses recherches sur les plantes pharmaceutiques en plein air et ce, sur des terres agricoles, ne craignant pas la contamination des plantes naturelles conçues par une Nature qui en a chié des millions d'années pour arriver au résultat biologique que nous connaissons encore aujourd'hui.


Puis, Michael TaylorConseiller principal de la Food Drug Administration et du Commissaire de la sécurité alimentaireMichael est un ancien lobbyiste de Monsanto et fut le vice-président de la politique publique de la Corp Monsanto de 1998 à 2001. Encore un qui n'a pas peur des conflits d'intérêts!

 

Et Islam Siddiquinégociateur en chef de l'agriculture pour le Bureau du Représentant américain du commerce. Un Siddiqui qui fusse vice-président de la CropLife America, un lobby notoire des pesticides et des entreprises de génie génétique qui représente les six multinationales contrôlant le 75% du marché mondial des produits agrochimiques, à savoir: Monsanto, Syngenta, Bayer, BASF, Dow et DuPontSacré Siddiqui, va!


Pompon sur le soja transgénique, l'USDA se paie aussi Elena Kagande la Cour Suprême, ceci pour avoir l'appui juridique dans les conflits qui opposent Monsanto aux fermiers américains très mécontents. Pour ne pas être seule face à ces agriculteurs ingrats qui ont bénéficié des contaminations de leur production par des semences OGM, Kagan s'est alliée avec Clarence Thomasun ancien avocat de Monsanto. Ho ho!


Vous voulez savoir ce que vous bouffez aux USA? Rien n'est plus simple! USDA vous communique tous les composants de tous les aliments que vous ingérez. Prenez donc votre portable et rendez-vous sur le site: National Nutrient Database for reference of the norme 24


Prenons un aliment au zazard et accédons gaiement sur le USDA Ground Beef Calculator (ou calculateur des composants du boeuf haché in english) 


Ce n'est pas fini. Je sais, l'article est un peu long, mais respectez quand même un résumé de 36'000 sites vers lesquels les liens me dirigent, sans compter les recherches que je fisse de mon côté. De plus, vous avez tout le week-end de Pentecôte pour le lire, non?


Mais j'ouïsse vos doléances et je vais m'appliquer pour résumer le communiqué de Ronnie Cummins, directeur de l'Association des consommateurs bio


"Études après études, les pratiques agricoles biologiques, agro-écologiques des petites exploitations diversifiées ont montré qu'elles peuvent augmenter les rendements en Afrique et dans le monde en développement de 100-1000% par rapport aux rendements des produits chimiques intensifs ou des mono-cultures génétiquement modifiées. Pour aider les petits agriculteurs et les villageois dans le monde à survivre et à prospérer, nous devons les aider à accéder, non pas aux semences génétiquement modifiées et intrants chimiques coûteux, mais plutôt subventionner l'accès à la terre, à l'eau, et donner les outils et les techniques de l'agriculture traditionnelle durable. Entendons par là, pollinisation libre, rotation des cultures, production de compost naturel, insectes bénéfiques et accès aux marchés locaux. Bill Gates, Monsanto et Barack Obama croient que le génie génétique et chimique agriculture intensive sont les outils pour nourrir le monde, les cons! Mais un tout petit coup d'oeil sur l'agrobusiness moderne montre une histoire différente. Respectueuses du climat, seules les pratiques saines de l'agriculture biologique sont en mesure de nourrir le monde."


Alexis Baden-Mayer, directeur politique de l'OCA critique la Nouvelle Alliance en ces termes:


"Contrairement aux points de discussion du président Obama et des autres dirigeants des pays du G8, le problèmo pour lutter contre la faim dans le monde n'est pas la nécessité de produire plus de nourriture, mais d'arrêter la façon dont les pays riches subventionnent leurs agriculteurs les plus riches qui saisissent les meilleures terres d'Afrique et ceci afin de spéculer sur les denrées alimentaires sur leurs marchés financiers. Ce gaspillage de nourriture est détourné pour la production d'aliments pour le bétail et pour des biocarburants qui polluent et qui puent la frite trop cuite. Ainsi, on augmente progressivement les coûts de l'agriculture en encourageant l'utilisation de semences OGM coûteuses et non viables, les pesticides et les engrais. Or la planète produit déjà plus de 1 1/2 fois assez de nourriture pour nourrir tout les pelé(e)s du monde. Et c'est encore assez pour nourrir 10 milliards de tondu(e)s, un pic que nous attendons d'ici à 2050. Néanmoins, 1 milliard de personnes sur la planète souffrent encore de faim chronique parmi lesquels on trouve 70% d'agriculteurs. Comment expliquez-vous cela?! Hein?! Bande de pignoufs!


"Si le G8 se souciaient vraiment de la lutte contre la faim, ils arrêteraient ces producteurs alimentaires industriels qui gaspillent les ressources mondiales. Des chiffres?


"Mais il n'y a qu'à demander!


"35% de la nourriture produite dans le monde entier nourrit les animaux laitiers. Alors que 50% des végétaux consommables suffirait à tous les hommes. 10% d'huile végétale mondiale est détournée vers le biodiesel, 6% pour cent des céréales mondiales est détournée vers l'éthanol. 30 à 50% de la nourriture destinée à la consommation humaine dans le monde finissent sur les marchés de la Bourse et est détenue par les spéculateurs. Une spéculation indigeste qui a augmenté de 12% en 1996 à 61% aujourd'hui. Les 4 plus grands boulimiques sont ADM, Bunge, Cargill et Louis Dreyfus qui dominent à eux seuls 75 à 90% du commerce des céréales dans le monde entier, ceci pour générer des bénéfices 2 à 3 milliards de dollars par année.


(AGIR)


"Le Congrès des États-Unis est prêt à continuer de subventionner à coups de dizaines de milliards de dollars, pognon des contribuables, les plus grands producteurs de l'agro-industrie. Le projet de loi comprend un programme de 9 milliards de dollars par an d'assurance-récolte pour garantir un revenu pour les entreprises agricoles les plus rentables du pays. Ceci se présenterait sous la forme de subventions illimitées pour les producteurs industriels qui peuvent se payer des primes d'assurance qui leur permettent une certaine gestion des risques. Ainsi, l'USDA réduit les cotisations d'assurance-récolte pour Monsanto et son maïs transgénétique. Par contre, les producteurs biologiques devront payer un supplément, les risques étant plus élevés.


(AGIR)


"Dans les faits, cette décision est une promotion des sciences éprouvée sur l'augmentation des rendements plutôt que de pousser des technologies durables et soi-disant coûteuses. Les petits agriculteurs aux prises avec la pauvreté et la faim pourraient être aidés avec des techniques pour produire plus de nourriture saine. Des entreprises comme Monsanto voudraient nous faire croire que leurs technologies sont ce que les agriculteurs ont besoin. Mais les données scientifiques sur la nourriture demandées par l'ONU a montré une amélioration des rendements agricoles des petits paysans et leurs méthodes l'agro-écologiques (autrement dit: biologiques)."


Un excellent rapport du 23 mai 2112 de Jill Richardson dans Alternet"Comment les Etats-Unis ont vendu l'Afrique aux multinationales telles que Monsanto, Cargill, DuPont, PepsiCo et autres," qui illustre ces faits avec des exemples en provenance du Kenya. (Avec des tas de liens aussi. Bigre!)


Geneghys FAICMFSF, inspirée par Steph

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos liens déliés!
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 09:06

 

 

FacebookTwitter
25/05/2012
FacebookTwitter 25/05/2012 FRANCE-BURNE : François Hollande en visite surprise à Kaboul...
Errata!
A cause d'une grande méconnaisance de la géograhie et de  l'orthograve, plus de deux français sur trois auraient chargé leur voiture de glacières, de parasols, de matelas de plage, de Thermos, de barbecues, se seraient rués sur les crèmes solaires et précipités à Cabourg-sur-Burne
(Normandysthan)
.
http://www.routard.com/images_contenu/communaute/photos/publi/016/pt15731.jpg 
Cabourg-Buren Beach

Ils y furent brutalement accueillis par plusieurs escouades de CRS qui s'entreprirent illico de les disperser en recourant aux gaz lacrymogènes, aux canons à eau, et à la matraque.

De nombreux et  naïfs  demandeurs d'asile ont été hissés de force et à la hâte à bord de plusieurs hydravions les reconduisant sine die en Afghanistan où, en se pressant un peu, ils pourrontouïr la jolie  prestation du Président de la Partie des Etroits de l'Homme...



(Notre envoyé spécial: Steph.K de
 l'Agence zymotechnique Apodictique  AZA.
A vous les studios)....
....

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 06:55

Nadine Morano, toujours impayable saute au nez du tout nouveau Deministre  du Sursaut et des Prospectives redressées, Arnault Montebourg, dans un style qui lui est tout à fait particulier elle en exige qu'il s'auto déministre car il aurait  été condamné à une amende pour délit de  sale langue.


On ne saurait à proprement parler de "la belle verve" de Nadine Morano sans perdre aussitôt et pour une semaine au moins jusqu'à la plus petite envie de bander ou de flageler  un peu et distraitement sous les draps.

 

Mais le fait est là et Nadine Parano se Le Pénis

 

 

http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-ash2/592121_69361265792_1446511831_n.jpg

RESSEMBLANCES


Nadine, est-elle une fille de la Marine?


De qui Jean-François Clopé

http://external.ak.fbcdn.net/safe_image.php?d=AQDh1fI3O5l-3Gzf&url=http%3A%2F%2Fprofile.ak.fbcdn.net%2Fhprofile-ak-snc4%2F373329_409857572369752_2080490742_n.jpg

est-il le frère?

 



(*). Le sémillant Montebourg se défendant d'être ou même d'avoir été un "aristocrate" s'était il y peu  prété à une sorte de reportage "people" sur son "pacours" forcément atypique. Ainsi y apprenions-nous qu'il était en réalité fils 'un artisan boucher en Meurtre et Moselle et que depuis la boutique de feu son père il voyait les gens entrer et sortir de la gare. A cette époque, confiait-il à son interlocutrice, il se voyait comme prenant la succesion de son père dont il était l'apprenti. Mais sa carrière de désosseurs sera remisée à la faveur de son parcours étudiant durant lequel il devint "syndicaliste" et entra par la suite en "politique".

 

Comme nous le verrons plus loin, tout ceci est absoluement faux.

Pas plus d'entre-côte persillée que de beurre au cul...

C'est assez marrant et cela méritait d'être souligné.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9d/Montebourg_Arnaud_%282%29.jpg/180px-Montebourg_Arnaud_%282%29.jpg

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Montebourg#Enfance.2C_.C3.A9tudes_et_famille

 

 

Steph.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article