Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 11:11

C.A.T.S. (Collectif Anarchiste de Traduction et Scannérisation) – CAEN et ailleurs aussi -

Brève présentation des dernières publications du CATS de Caen et d’ailleurs  (juin 2012) :

- Entretien avec Abraham Guillen :

Entretien de 1978, tiré de la revue anar espagnole « Bicicleta ». Guillen, anarchiste exilé, combattant de la révolution espagnole, auteur de livres sur la stratégie de la guérilla et sur l’autogestion, y raconte ses relations avec certaines guérillas latino-américaines des années 60 et 70 auprès desquelles il a parfois joué un rôle « d’assesseur politico-militaire ».

 

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/entretien-avec-abraham-guillen-revue-bicicleta-1978/


- Ni Dieu, ni maître, ni mari : la Voz de la Mujer (Argentine 1896-97) :

Un aperçu de ce journal anarchiste argentin, tourné vers les femmes des classes populaires, qui fut une des premières expressions anarcha-féministes au monde.

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/ni-dieu-ni-maitre-ni-mari-la-voz-de-la-mujer-argentine-1896-1897/


- Un Young Lord se souvient :

Un témoigne de Richie Perez sur les multiples luttes (sur la santé, l’éducation, contre les brutalités policières etc…) menées par le Parti des Young Lords, issu de la communauté portoricaine de New York.

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/un-young-lord-se-souvient/


- Les Young Lords et les premiers gangs portoricains de Chicago :

Un entretien avec Mervin Mendez sur la genèse des Young Lords de Chicago (assez différents culturellement et socialement de celles et ceux de New York), sur la communauté portoricaine de cette ville et sur les premiers gangs qui en furent issus.

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/les-young-lords-et-les-premiers-gangs-portoricains-a-chicago/


- Les femmes à l’usine FIAT – Italie 1970 :

Un article paru dans Lotta Continua sur la féminisation de la main d’œuvre ouvrière chez FIAT, l’espoir patronal de trouver chez les femmes une force de travail docile et un moyen de diviser les luttes ouvrières radicales qui émergeaient, la situation sociale et culturelle des femmes ouvrières….

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/les-femmes-a-lusine-fiat-italie-1970/


- Féminisme italien, opéraisme et Autonomie dans les années 1970 :

Un texte qui survole les courants du féminisme italien issus de l’opéraisme et de l’autonomie, qui se mobilisèrent particulièrement contre les violences faites aux femmes et pour la rétribution du travail reproductif (au sens de reproduction de la force de travail à travers les tâches éducatives, ménagères, de soins, de réconfort affectif et sexuel…).

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/feminisme-italien-operaisme-et-autonomie-dans-les-annees-1970/


- Le soulèvement de Sibérie occidentale 1921-1922 :

Un petit texte qui survole ce soulèvement paysan massif opposé à la dictature bolchevique et déclenché par les politiques drastiques de réquisitions alimentaires du pouvoir rouge. http://ablogm.com/cats/2012/06/15/le-soulevement-de-siberie-occidentale-1921-1922/


- Guerre de classe en Finlande 1918 :

2 courts textes, le premier sur la tentative méconnue de révolution prolétaire en Finlande et sur son écrasement par les réactionnaires locaux et le deuxième sur l’activité de marins russes anarchistes en Finlande lors dela Guerre Civile.

http://ablogm.com/cats/2012/06/15/guerre-de-classe-en-finlande-1918/

 


 On publiera encore une série de traductions dans quelques semaines avant de marquer une pause estivale.

 Il nous reste encore pas mal de textes à traduire en anglais (et aussi un peu en espagnol), on continue donc à en appeler aux bonnes volontés pour prendre en charge certaines traductions. On peut nous contacter à l’adresse mail suivante : catscaen(a)voila.fr


*****************************************************


TEXTE DE PRÉSENTATION DU CATS DE CAEN


 Le CATS (Collectif Anarchiste de Traduction et de Scannerisation) de Caen a été crée en janvier 2011.

______________________________________


Nous nous proposons de traduire en français des textes écrits en anglais ou en espagnol, de scanneriser des vieux textes français imprimés qu’on ne peut pas trouver sur internet parce que personne ne les a numérisés et de réaliser des sous-titrages de documentaires militants.


Nous privilégions les textes traitant de sujets, évènements, théories, organisations peu connus en France. Traduire des textes traitant de choses sur lesquelles il existe une abondante littérature francophone n’est pas notre priorité.

Nous précisons que nous ne traduisons pas seulement des textes anars mais aussi des textes qui nous semblent intéressants d’un point de vue anar et subversif : textes communistes de conseils, situs, féministes etc…


Le CATS regroupe principalement des militantEs et sympathisantEs anarchistes mais pas uniquement. Des personnes qui ne sont pas anars ont décidé de nous aider à réaliser des traductions et nous nous réjouissons de leur participation.


Le CATS est évidemment indépendant de tout parti, syndicat ou institution.


Son fonctionnement est autogéré au cours de réunions collectives apériodiques.


Les traductions, sous-titrages, scannerisations réalisées sont mises à disposition en téléchargement libre sur le site du collectif : http://ablogm.com/cats/


Ces textes sont librement diffusables et reproductibles. On se contente de demander d’indiquer l’origine de la traduction, à savoir le nom et la localisation de notre collectif.


Les débuts du CATS seront modestes mais, avec le temps et les efforts de ses participantEs, nous espérons pouvoir traduire, diffuser et communiser une quantité importante de textes. Nous concevons notre activité dans la longue durée.


On peut nous contacter à l’adresse mail suivante : catscaen(a)voila.fr


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES 



 Quelques principes de base ont été définis:


- Les traductions sont publiées de manière anonyme.


- On traduit pour l’instant des textes en anglais et en espagnol car on peut les vérifier, ce qui n’est actuellement pas le cas pour d’autres langues plus rares. Cet état de fait actuel pourra évoluer avec le temps.


- On va commencer par traduire des textes assez courts, histoire de se (re)mettre dans le bain en douceur et d’étoffer assez rapidement le site. Par la suite, on traduira sûrement quelques textes plus longs, voire quelques brochures…


- ChacunE choisit ses textes en fonction de ses envies, disponibilités, niveau de maîtrise de la langue… 

Pas de travail imposé.


- On s’engage seulement sur un long texte ou bien 2-3 textes courts au maximum, c’est à dire sur des objectifs ponctuels et limités.

Par contre, si on s’engage à traduire un texte et qu’après un délai raisonnable, on n’a pas commencé, le texte pourra éventuellement être repris par quelqu’un de plus disponible, le but est d’éviter de plusieurs textes restent en suspens pendant des lustres parce que des gens ont eu les yeux plus gros que le ventre…

 

Bref on essaye de ne pas s’engager sur des choses qui peuvent être difficilement tenables en terme de charge de travail ou de niveau de maîtrise de la langue…


- On essaye de se mettre en relation avec d’autres collectifs de traduction dont on peut avoir connaissance de l’existence afin d’éviter des traductions en double (perte de temps et d’énergie pour tout le monde).


- On informera régulièrement le mouvement anar francophone de la mise à disposition de nos nouvelles traductions (celles récemment réalisées, celles en cours et celles prévues à un peu plus long terme) via de courtes annonces comportant les titres des textes et un résumé, en quelques lignes, du contenu de ceux-ci.


Nous avons également discuté de quelques règles méthodologiques qui nous semblent relever du bon sens concernant les traductions:


- D’abord, évidemment, on vérifie systématiquement qu’il n’existe pas déjà une traduction des textes qu’on souhaite traduire…


- On féminise les traductions sauf lorsqu’il est évident que les mots concernent uniquement des hommes dans le contexte de la phrase ou du paragraphe.


- Chaque texte traduit sera vérifié/corrigé/annoté par une deuxième personne (recherche des fautes d’orthographe, proposition de créer des notes explicatives, propositions de traduction plus fluide de certaines phrases, détection d’éventuels contresens ou approximations etc…).

Les gens bosseront donc en binôme au moment de la finalisation de la traduction.

ChacunE choisira son binôme au coup par coup en fonction des disponibilités, affinités, centres d’intérêts…


- On n’hésitera pas à ajouter de la ponctuation (des virgules ou des points) pour fluidifier/alléger/raccourcir certaines phrases trop longues ou alambiquées.

L’important pour nous n’est pas tant la forme littérale que le fond et ses nuances éventuelles.


- Nous ajoutons éventuellement de courtes notes explicatives aux traductions si certains points du texte s’avèrent trop « obscurs » (référence/allusion à des évènements méconnus en France, référence/allusion théorique risquant d’être trop pointue pour unE néophyte…). Une précision/information peut parfois aussi directement être intégrée dans la phrase (entre 2 virgules ou entre parenthèses) si elle tient en quelques mots.

Dans ce cas là mieux vaut ne pas s’embêter à faire une note séparée qui complique la lecture.


-Les titres de livres et de journaux sont soulignés. La première fois que ces titres apparaissent dans le texte, une parenthèse est créée dans laquelle le titre est traduit en français, s’il apparaît ensuite à d’autres reprises dans le texte, il est laissé dans sa langue originelle.


- Concernant les sigles: lorsqu’un sigle apparaît pour la première fois, une parenthèse est créée où ce sigle est explicité dans sa langue originelle si le texte ne l’explicite pas directement, puis traduit en français. Si le sigle réapparaît ensuite dans le texte il est maintenu dans sa langue originelle.


Exemple: le sigle SWP apparaît dans un texte pour la première fois sans que son sens soit explicité : dans ce cas on ouvre une parenthèse comme suit (Socialist Worker Party, Parti Socialiste Ouvrier, et en plus si besoin est on peut ajouter comme info complémentaire, organisation trotskiste).


- Les noms de lieux et de personnes sont, par facilité, en général, laissés tels qu’on les a trouvés dans les textes qu’on a traduit.


- Des numéros de page seront intégrés aux traductions réalisées.


- La source des textes qui sont ensuite traduits doit dans la mesure du possible être indiquée. Genre : « Texte en anglais trouvé sur le site internet Libcom » avec l’adresse internet du site et son titre originel en anglais (ou espagnol).

 

On indiquera également l’année de publication du texte si on la connaît et la date de la traduction réalisée.


Bonne lecture.

_________________________

 

Petit message aux gens du CATS:

 

Nous sommes disposés à vous apporter quelques coups de mains sur le plan "relecture/typographie".

 

Bien cordialement, pour N.I: Steph


nosotros.incontrolados(at)yahoo.fr

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos publicités sont plus belles que les "leurres".
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 09:34

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRf4DqOcx75jGM1V4SqHyoozdtMW9WV3RaQ2p451zJxg6fv9UXx

 

Du côté des veaux

et du Gard

la jeune génisse...

(gniasse à sa vieille et féroce tata vache

éjectée de Henin Baumont)

  ...élue pouffiasse pour cinq piges

  après un  long tour de tapin dynastique


NI 06-05-12


 Le front de la Guerre Sociale réactivé dans le Sud:

Ainsi va le Var

 

Déjà deux milichiennes de la domestication généralisée passées par les armes

 sur fond de déjections législatives

_________________

 

http://storage.canalblog.com/99/55/456997/76719875.jpg

avec l'involontaire participation active de notre ami Charles Tatum

http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/2012/06/17/24518838.html

(Steph)

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 11:43

FEU SUR LES CORBILLARDS!!!



Nous avons appris ce matin qu'à la seule lecture de nos publications simultanées dédiées  à la critique des "Chieux du Stade", Thierry Roland, qui pendant cinquante sept piges de carrière aura déversé toute sa bile raciste glorifiant "les 11 manchots" soutenant ainsi son hyper nationalisme tricolore via le sport, à la radio comme à la Tv, aura enfin avalé dans la nuit ses semelles à crampons, son micro et ses postillons!



Sans nous vanter

 

ce n'est pas une mince satisfaction de débarrassement.



Pensez donc, une commotion cérébrale -sur ce point, il n'aura pas tellement souffert!-  pour seulement s'essayer à la lecture de quelques textes publiés par nos soins remettant en cause à la fois l'idéologie de son sport favoris et son "gagne-pain"...



Hier, dans l'ignorance de son hospitalisation,  nous clamions:


-" Qu'on leur crève les yeux et les ballons!"...

 

 

Aurions-nous été  conjointement exaucés

 

par les déesses de la  luxure libre et de la vengeresse  paresse?

Ce n'est qu'un dé-buté,

 

buldozérisons leurs stades et restituons les ballons

aux plaisirs gratuits et ludiques des rues!

_____________________



FEU SUR LES CORBILLARDS!!!

(Steph)

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans FEU SUR LES CORBILLARDS
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 11:24

 

 

 

 

Ça fera un score de plus au palmarès des particules fines qui envahissent nos poumons depuis fort longtemps. Si les industries des silicates magnésiens ou calciques ont payé le prix moindrement fort aux victimes de ceux qui ont travaillé dans les bâtiments ou autres produits ignifuges, qu'en sera-t-il des industries qui ont fait la promotion de l'utilisation immodérée du moteur au gazole qui pue! Et de rapporter, au passage, que le moteur Diesel, qui n'a pas besoin de bougies pour s'allumer et qui fut inventé par l'Allemand Rudolf Dieseil himself en 1897, émet des particules 50 fois plus importantes que le moteur essence qui lui aussi, en a de sérieuses à son actif, mais il faudra attendre 2050 afin que l'OMS bouge son cul pour le reconnaître.


Et c'est qu'on va l'utiliser à toutes les sauces, ce Diesel! Locomotives, bateaux, camions, bagnoles, bus, tracteurs, groupes électrogènes, engins de travaux publics, lampes à pétrole, bref, une industrie florissante qui fait marcher les économies de bien des pays.


Parlons combustion pour faire un tant soit peu sérieux! La combustion résulte d'une adéquation parfaite de l'hexadécane + dioxygène = dioxyde de carbone + eau, ce qui donne ça:

2 C16H34 + 49 O2 -> 32 CO2 + 34 H2O

On remarque alors très bien, au vu de cette formule simpliste, qu'il faut 30 gr d'air pour griller 1 gr de combustible. Enfantin!


Après cette explication claire et limpide (des adjectifs qu'il nous faudra bientôt rayer des dictionnaires et les reléguer dans les livres d'histoires), revenons au Diesel incriminé depuis 3 jours par l'Organisation Mondiale des Stupides. C'est quelques jours avant le Sommet Qui Ne Servira à Rien qui se tiendra fin juin à Rio, Brazil, que l'on reconnaît enfin que le gazole aux fumées visibles et qui puent, vous délivre en pleine poire des particules fines de 0,1 à 0,3 mm de diamètre. Petites saloperies qui vont se loger profondément dans l'appareil respiratoire et qui vont provoquer de l'asthme et autres pathologies cancérigènes, sans compter la pollution de l'ozone, surtout par temps ensoleillé et autres chaudes canicules.


Il était entré dans les moeurs, dans les années 1965 – 1975, lors des vacances scolaires, d'échapper aux sempiternels bouchons des autoroutes pour suivre les trajets indiqués par Bison Futé et de se retrouver nez à nez avec les pots d'échappement des camions usant du même itinéraire que les malins du campinge...Qu'elles furent douces, alors, les Gauloises filtres parentales!!


Il faudra attendre 1998 pour que les suies ou nanoparticules diesèliques soient classées comme «probablement cancérigènes» par le CIRC ou Centre International de Recherche sur le Cancer, ceci suite à des asthmes aggravés voire mortels chez les usagers des divins moteurs.


Ce sont les USA qui remportent la palme de l'hypocrisie puisque le problème y fut déjà soulevé dans les années 1981-1983, mais le lobby minier MARG (Mining Awareness Resource Group pour celles et ceux qui ne parlent pas l'english) s'oppose aux études en fermant les clapets et robinets des chercheurs et autres politicards!


30 ans plus tard, 13 juin 2012, stupeur et émoi au sein de la population: le Diesel tue à petit feu! C'est l'OMS qui le dit! Devrait-on voir là une motivation aux industries pour se diversifier afin d'éviter une crise mondiale et de faire des recherches qui vont révolutionner de nouveaux secteurs?!


Toujours est-il que ce billet est dédié aux pestes et autres connards qui ont sermonné des fumeurs(euses) calmement assis(es) sur une terrasse de bistrot à 3/4 vide et qui ne demandaient rien à personne, un jour en juin, sur un des périph bagnolesques de Paris. Mesdames et Messieurs, on vous souffle notre fumée sur vos nobles faces de crétin(e)s! Et toc!

 

 

 Geneghys FAICMFSF

 

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos liens déliés!
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 13:37
14 juin 2012

http://storage.canalblog.com/19/79/456997/76630372_p.jpg

A mort le foot

~

16 juin 1986


Voici bientôt quatre longues semaines que les gens normaux, j'entends les gens issus de la norme, avec deux bras et deux jambes pour signifier qu'ils existent, subissent à longueur d'antenne les dégradantes contorsions manchotes des hordes encaleçonnées sudoripares qui se disputent sur gazon l'honneur minuscule d'être champions de la balle au pied.

Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s'abaisser à jouer au football.

Le football. Quel sport est plus laid, plus balourd et moins gracieux que le football ? Quelle harmonie, quelle élégance l'esthète de base pourrait-il bien découvrir dans les trottinements patauds de 22 handicapés velus qui poussent des balles comme on pousse un étron, en ahanant des râles vulgaires de bœufs éteints.

Quel bâtard en rut de quel corniaud branlé oserait manifester publiquement sa libido en s'enlaçant frénétiquement comme ils le font par paquets de 8, à grands coups de pattes grasses et mouillées, en ululant des gutturalités simiesques à choquer un rocker d'usine ? Quelle brute glacée, quel monstre décérébré de quel ordre noir oserait rire sur des cadavres comme nous le vîmes en vérité, certain soir du Heysel où vos idoles, calamiteux goalistes extatiques, ont exulté de joie folle au milieu de 40 morts piétinés, tout ça parce que la baballe était dans les bois ?

Je vous hais, footballeurs. Vous ne m'avez fait vibrer qu'une fois; le jour où j'ai appris que vous aviez attrapé la chiasse mexicaine en suçant des frites aztèques. J'eusse aimé que les amibes vous coupassent les pattes jusqu'à la fin du tournoi. Mais Dieu n'a pas voulu. Ça ne m'a pas surpris de sa part. Il est des vôtres. Il est comme vous. Il est partout, tout le temps, quoi qu'on fasse et où qu'on se planque, on ne peut y échapper.

Quand j'étais petit garçon, je me suis cru longtemps anormal parce que je vous repoussais déjà. Je refusais systématiquement de jouer au foot, à l'école ou dans la rue. On me disait: "Ah, la fille !" ou bien: "Tiens, il est malade", tellement l'anormalité est solidement solidaire de la non-footballité.

Je vous emmerde. Je n'ai jamais été malade. Quant à la féminité que vous subodoriez, elle est toujours en moi. Et me pousse aux temps chauds à rechercher la compagnie des femmes. Y compris celle des vôtres que je ne rechigne pas à culbuter quand vous vibrez au stade.

Pouf, pouf.

Pierre Desproges, Chroniques de la haine ordinaire, © Seuil, 1987

 

Je remercie Glaz et son copain Michel, bien entendu.

Posté par charles tatum à 14:40
PARTAGER : 



Commentaires sur « Je vous hais, footballeurs. » Pouf, pouf. (Pierre Desproges)

je signe!

 

De mes quatre mains... je persiste et soutiens que ce texte me correspond en tous points, moi aussi, quand j'étais môme j'endurais les pires trucs de la part de ces virils boutonneux tapant dans la baballe pendant les récré.

Il était rare que j'échappe à un ballon projeté délibérément dans ma tronche...

 

Nous déménagions tout le temps, j'ai même connu les foyers de l'assistance P, et partout c'était pareil, la même grossièreté hilarde et débecquetante...

Les mêmes insultes puisées dans un répertoire d'une insoutenable pauvreté...

 

J'en beuark encore de toutes mes tripes!....


S.

Posté par nosotros.incontr, 14 juin 2012 à 21:53

Enfin, depuis l'affaire des "bleus" de la coupe du monde et les relations douteuses et tarifées  que les footeux entretiennent avec des pucelles pré-pubères, après l'affaire des footeux lyonnais, pratiquant en équipe le viol pour à toute force "tirer un coup", "marquer un but" nous apprenons ce qui se dissimule sous le vocable "politiquement correct" et cependant énigmatique désignant les "chieux du stade":


Footballeur. Certes ce n'est pas des plus élégant  mais cela reste profondément instructif:


-"Quéquetarus vulgaris à encéphalogrammes plats".

 

et aussi:


- "Gang-bang subventionné"



C'est à gerber, je n'en disconviens pas.Mais il y a du caviar dans le vomis et du Don Pérignon dans la pisse pour satisfaire l'appétit des spectateurs qui ne semblent pas rebutés par la krize tant les trtibunes sont pleines et à chaque match, bruyantes et débordantes comme autant de gogues bouchés!

 

Mais les mouches à .....

 
Steph.


Posté par nosotros.incontr, 15 juin 2012 à 13:34
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 05:21

 

Il fallait bien s'y attendre: Rien de bon ne saurait survenir d'une relation avec un (e) journaliste(?) surtout de Pourri-Match...(Grave faute typographique dans le menu hollandais)


http://cettesemaine.free.fr/spip/IMG/logo1.gif



  Le sousmarin du "magazaine" au  papier-cul glacé, en  Matta-Hari des temps ternes  aura toutefois réussi un acte d'entrisme de prermière bourre en se glissant par anticipation jusque sous les draps secrets de la présidence normale, d'où naitra une devise élargie  pour ce coin-coin:


 "Le cloaque des mots; le chaos des twitts, le glauque des salauds".


 

Vous noterez au passage


que nous on s'en contre-tape un peu.


 

Initialement je ne pensais même pas me pencher sur ce sujet qui pue le linge souillé de "la Haute" à sinistres remugles, toutes tendances confondues.


On se souvient encore de ce soir de Mai là, à la Bastille 2012, quand le tout nouveau président élu, Fanfan-la-Rose, décochait un poutou furtif très "socialiste"  et "fair-play" à Ségolène Royal, la célèbre Maréchale des logis du Poitou,  qui l'avait chassé de son lit peu après les érections pestilentielles de 2007 qu'elle avait perdues de peu et se trouvait comme de  juste sur le podium des complaisances rassemblées pour le féliciter d'avoir réussi là où elle avait elle-même échoué cinq années plus tôt.


((Normalement en 2007 les rôles auraient pu être inversés et Fanfan de tenir celui de "la première dame fortiche"   (N'en déplaise aux machos de service!) aux côtés de sa "future-ex"....))


Si elle ne l'avait brutalement ejecté, elle aurait pu  prétendre être "au moins" cette "première potiche" en 2012, en lieu et place de celle qui nous dit aujourd'hui qu'elle ne confond pas "Politique et Culture"...


Ca, même l'intrépide Danielle Mitterrand ne l'aurait pas risquée en son temps... 

 

Quelqu'un a-t-il/elle déjà lu les pages "culturelles" de Paris-Match ?


Un éblouissant mystère pourtant!!!




Aussitôt la chienne de garde du torchon "brun"  d'exiger pour elle un pallaud de génie. Fanfan-la-Rose, bon prince,  s'exécute avec un ravissement  empressé  et lui roule ipso-facto, recta,   un "french kiss" magistral, "devant tout le monde"! (Hé là...hein? J'ai écrit "recta" et non pas "rectal",  diable, c'est que nous ne sommes pas une Agence de Presse ou même un lupanar Nous Autres!!!).


 Pour un peu François Hollande allait subitement changer de sobriquet en direct, juste après être tombé de l'avion et passer ainsi, pour la postérité, de "Flamby-le-mou" à "Rocco Sifredi, l'homme à la colonne de marbre".

 

Mais qu'est qu'il foutait donc à ce moment-là Raymond Depardon, l'homme qui te photographie à brule-pourpoing les bras ballants et te refile un air un peu con-con dans les allées de ton potager bio?


Nous, on  vous le disait, et comme c'était vrai, on vous le redit:

 

On s'en contre-tape et pas qu'un peu!

 



 

Seulement voila, "La dame de Match" se devait bien de marquer culturellement le tempo par un coup politique assez tordu comme les aiment ses employeurs.


Ceux-ci ne pouvaient décemment pas faire passer Francois Hollande pour un "soixante-huitard dépravé", pour un "jouisseur sans entrave", un "fan de Vaneigem" avec pour livre de chevet "Le livre des plaisirs, pour un "étalon de choc" culbutant les femmes sur les tables de mixage ou contre les ampli et lui faire le remacke, le coup dur du DSK GATE...((De plus nous ne sommes pas aux "States" où l'art du cul en politique n'est plus à démontrer, bien que sous le règne de Sarkoléon, ici, il y ait eu quelques couilles d'essai)).

 

Aussi, le coup du rameau d'olivier dissimulant bien des épines, inopinément twitté au  -rival socialiste- de Ségolène Royal par Valérie Trierweiler sous forme d'encouragements pour ce match des législatives s'affirme bien comme une belle "vache qui rit" de bon train dans la campagne charentaise.


Mais voila qu'un tel coup de trafalgar incite aussi, dans la précipitation, à quelques réactions "en bourdes lourdes".

http://l1.yimg.com/i/i/any/gose.jpg

 

Ségolène prise de court sur la scène épique des marchés s'aventure à comparer son rival au félon Besson passé avec armes et bagages  chez Sarko avec la bassesse ignoble que l'on sait.


Ce qui d'ailleurs ne souffre aucune autre comparaison sauf peut-être celle de Bernard Kouchner, the "french doctor" (factotum)  qui arrive toujours à l'heure en solex.

Tout comme BHL fait de la filosofille.


On ne pouvait faire plus inadapté...Plus amateur en "politique". Il s'agira donc d'une grande inovation.


Et voici "la Maréchale des deux chèvres " qui rêvait de voir  la jeunesse délinquante remise au pas par l'armée à qui seraient  confiées des missions pédagogiques de premier ordre, de gémir à la radio, sur les chaines Tv, de se tordre frénétiquement les mains, les avant-bras puis les bras, de pousser des you-you d'orfraies du Poitou, de gémir et d'invoquer le "respect dû"...

Respect  à "une mère de famille", à "une femme et à son combat politique", Respect à "une légitime candidate de la République", respect envers un parti...etc .


Nan mais? Elle déraille complètement là? 


Pour autant qu'il m'a été loisible d'en lire, sauf clauses secrètes et codées, je n'ai lu aucun des affronts évoqués par sa Sainteté Ségolène qui à son tour se la joue "martyrisée". Air connu et rabâché, notament par l'extrême droite...

La politique comme on le voit ce n'est pas seulement con et salaud mais ça rend aussi commplètement dingo!

 


Du coup pour elle un gros dégringolage dans les fiondages d'oignon..

 

Si cette "réplique malheureuse" à ce "double coup de jarnac" avait été minutieusement concoctée puis insidieusement suggérée  et "inspirée" à l'aide de tiers obscurs  par Pourri-Match à Ségolène Royal en plus du fameux "twitt", secouant les chaumières de fRance et de Navarre jusque dans les chaumières sans electricité, nous pourrions interroger alors:


-"Mazette! Y aurait-il des joueurs d'Echecs ou de GO à Paris-Match rétribués par V.T sur les fonds publics depuis son "bureau noir" à l'Elysée, avec le soutien de ses sept collaborateurs "Iznogood"  aux rémunérations indéfinisables?" .


 

Steph.



Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans LA NIQUE DES BELLES INSOLENCES
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 19:10
Pour plus d'info et voir toutes les photo:http://atunisiangirl.blogspot.fr/
http://4.bp.blogspot.com/-6s8GeQ_89Jo/TheL_tJkrFI/AAAAAAAACTc/Z7uv9wS9uIo/s270/Tunisiangirlp1.jpgCe soir -(Hier! ndlr/steph) ( vers 22heures)  nous sommes sortis Azyz Amami , Kais Zriba , Arr Barr, Houssem Hajlaoui , Emine M'tiraoui, Mohamed Amine Hamzaoui  et moi pour changer l'air au Plug , Kobbet Lahwa La Marsa. Sur la route, à l'entrée de la Marsa nous avons remarqué la présence de trois paniers à salades qui roulaient à grande vitesse en allumant les feux de détresse. J'ai suivi le cortège par curiosité ; il se dirigeait vers Palais Al Abdelleya. La-bas nous fumes surpris par le grand nombre de policiers  déployés devant le bâtiment. Néanmoins nous n'avons rien aperçu d’inhabituel ou de soupçonnant... Je n 'ai pas vu de salafistes, non plus .
Nous avons  donc continué notre chemin vers le "Plug".

La soirée venait de commencer quand le gérant nous a annoncé qu'il fallait quitter l'endroit avant minuit puisqu'on risquait une attaque de la part de salafistes et on nous a parlé de tirs de feu .... Deux minutes après les agents de sécurité sont venus évacuer l'endroit en urgence. Dehors Azyz et Hamzaoui ont beaucoup insisté sur place pour rester et j'ai du faire du chantage pour les en empêcher.
 
Nous nous sommes dirigés du coté du Palais Abdelleya. Sur la route principale il y' avait beaucoup de voitures de flics et  de flics. Sur la chaussée  il y' avait du verre cassé et des pierres. Au loin j'ai aperçu des flics qui lançaient des pierres dans la direction de fantômes. Il n'y avait personne. Nous nous sommes arrêtés pour en savoir plus et c'est à ce moment là que ces derniers ont commencé à nous insulter en nous demandant de partir. Ils ont entouré la voiture ... Arr Barr criait : ils sont ou les salafistes? et c'est là qu'elle a reçu un coup sur le bras et nous avons eu droit à un ' Rawhou yan3andine rabkom" ... J 'ai démarré et Arr continua à hurler. A un certain moment nous avons reçu des pierres sur la voiture. Toujours pas de salafistes mais des jeunes, des adolescents qui couraient dans toutes les directions. Je dirais des casseurs ( une version confirmée par la suite par un officier de la police). Nous sommes allés chez Houssem . Chacun criait et donnait ses versions et sa vision des choses. J 'ai mis des statuts et j 'ai tweeté: il n'y a pas de salafistes ...
Des gens affirment les avoir vus . C'est là que j 'ai décidé de ressortir malgré le fait que les amis essayaient de m 'en dissuader . Comme je suis une tête de mule,   j'ai fini par les convaincre de sortir. 
De retour à la Marsa, le nombre des policiers était moins grand . D'un moment à un autre, des militaires  passaient dans leurs véhicules. Emine a quitté la voiture et est allé discuter avec un officier présent sur place . Ce dernier lui a expliqué que ceux qui se sont attaqué au Palais  Abdelleya le soir d'avant étaient des salafistes mais que ceux qui ont semé la pagaille ce soir étaient des casseurs venus d'autres quartiers. 
Sur Facebook, on nous a dit que le poste de police de la Marsa a été incendié . Une fois sur place nous avons pu constater que le bâtiment a été attaqué, que la majorité des équipements ont été détruits. Emine  a tout photographié. 










Photos by Emine M'tiraoui
Entre temps, j 'ai reçu un autre tweet me demandant d'aller à El Maalaga et c'est ce que nous avons fait. Et voici ce que nous avons vu sur le chemin : 




Nous avons continué notre chemin vers Carthage Byrsa . Devant nous il y'avait un panier à salades , une Partner et une ISUZU de la police. Je les ai suivi jusqu'au moment ou ils ont freiné pour heurter et faire tomber deux individus qui roulaient sur une Peugeot 103 . Celui qui était en arrière était un barbu ... un Salafiste? 
Les policiers nous ont empêché de les prendre en photos puisque nous n'avions pas de cartes de presse et nous ont proposé de nous amener au poste de police de Carthage Byrsa  incendié  le soir même:



Nous avons passé toute la nuit à chercher la vérité.A l'aube  , nous étions tous d'accord sur le fait que nous n'avons pas vu de salafistes mais des gamins qui commençaient à vivre leur adolescence . Des questions se posent ....

7 commentaires:

  1. excellent travail .. bravo ..

    Répondre
  2. témoignage : hier soir à 9h précise, je me dirigeait vers tunis, à hauteur de l'aouina (centre de télédétection) là où il y a possibilité de traverser la voie rapide, beaucoup de voiture et ralentissement des deux cotés de la route, j'ai d'abord pensé à un accident, puis en passant j'ai vu des deux cotés sur deux voies des camionnettes pleines de barbus avec qamis et drapeaux qui se rassemblaient, il y avait des barbus à pieds qui traversaient la route en faisant des signes à d'autres camionnettes pleines de barbus qui continuaient à arriver, de s’arrêter là, il y avait aussi quelques scooters avec barbus en tenue et drapeaux...arrivé à hauteur de la garde nationale j'ai fait demi tour et suis retourné pour mieux voir...les camionettes pleines de gens debout au point de ne plus pouvoir s’asseoir, quasiment tous en tenue qamis, j'en ai compté 10 de camionnettes des deux cotés de la voie. J'ai refait demi tour au lac et suis parti.

    Répondre
  3. hier soir a 9h précise à l'aouina à hauteur du centre de télédétection (là où il y a une passage entre les deux voies rapides) ralentissement et bcp de voitures, j'ai pensé à un accident, en fait sur les voies de gauche plusieurs camionnettes (isuzu et autres) pleines de barbus en tenue (qamis) avec drapeaux, des deux cotés de la voie rapide. j'ai fait demi tour à la garde nationale pour mieux vérifier...j'ai compté une dizaine de camionnette de part et d'autre, qui s'attendaient, avec des hurluberlu au milieux de la chaussée qui faisaient traverser les camionnettes pour se rassembler...quelques scooters avec drapeaux...je suis renté au lac et fait demi tour de nouveau pour reprendre ma route.

    Répondre
  4. Salut Lina! C'est la première fois que je lis ton blog. Au fait j'ai connu ton histoire et l'histoire de la Révolution tunisienne par ton livre "Tunisian girl". Je voulais te féliciter pour ta détermination et ta tenacité.
    Bravo!

    Alessandra

    Répondre
  5. Salut Lina! C'est la première fois que je lis ton blog. Au fait j'ai connu ton histoire et l'histoire de la Révolution tunisienne par ton livre "Tunisian gril". Je voulais te féliciter pour ta détermination et tenacité. Qui dit que les jeunes sont un poids pour la société ou ne font rien, a vraiment tort! ce sont les jeunes qui peuvent et doivent changer le monde!
    Bravo encore!

    Répondre
  6. je te soutiens publiquement Lina mais j'aimerais aussi que tu publie mon témoignage d'hier, qui n'est pas forcément contradictoire avec le tiens mais juste complémentaire...ceux que j'ai vu ne sont pas forcément des salafs (j'ai pas pris la peine de leur tester la barbe mais j'ai bien vu l'habillement et les drapeaux noirs) et puis ils sont peut être allés ailleurs qu'à la Marsa. Maintenant je suis d'avis que ce qui se passe profite principalement et quasi exclusivement à BCE...et ça me fait poser des questions

________________________________________________

Dans le genre terriblement con et policier nous avons le bidule publié sur france 24: (C'est moi, steph,  qui souligne)

 

http://observers.france24.com/fr/content/20120612-violences-tunis-actes-salafistes-jeunes-casseurs-marsa-ettadhamon-ennahdha-police-abdellia-exposition-islam?ns_campaign=nl_obs_fr&ns_mchannel=email_marketing&ns_source=OBS_24_20120613&ns_linkname=20120612_observers_violences_tunis_actes_salafistes_jeunes_casseurs&ns_fee=0&f24_member_id=1060220096468&ns_mail_job=1110741125&ns_mail_uid=1060220096468&ns_robot=partner-emailvision&ns_service=mail

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans GUERRE SOCIALE
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 17:36

 

 

 

 

..sur ce, n’ayez crainte?….


http://img.over-blog.com/657x465/2/50/96/01/bonobulfinal1.jpg

 

 

..deufr...

http://descendre-de-l-arbre.over-blog.com/

 

 

 


Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans COMMUNIQUES
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:38

 

 

 

Envoyé par Nosotros.incontrolados le 12 juin, suite à l'article: EDF ou comment entreposer tranquillement des déchets radioactifs

 

Paris, le 11 avril 2012


COURRIER RAR
Les Verts Paris
247, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris

Coordination Stop-Nucléaire


...


A l’attention de Mesdames Cécile Duflot et Eva Joly


Mesdames,

Même si votre partenaire, le Réseau Sortir du Nucléaire, épargne votre formation dans son classement des partis politiques candidats aux élections présidentielles, nous, Coordination Stop-Nucléaire, pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif de cette industrie, souhaitons d’emblée vous faire part de notre désaccord sur vos analyses et propositions dans ce domaine.


Déjà en novembre 2009 nous avions noté avec stupéfaction le vote au Parlement Européen de tous vos députés (moins un) et sous couvert de «  sauver le climat », du texte entérinant l’extension « du marché carbone mis en place en Europe à l’ensemble de la planète » et comprenant une résolution dont le terrible paragraphe 36 ci-dessous :


36souligne que le passage, à l’échelle internationale, à une économie à faible intensité de carbone conférera à l’énergie nucléaire un rôle important dans le bouquet énergétique à moyen terme ; souligne toutefois que les questions relatives à la sûreté et à la sécurité du cycle du combustible nucléaire doivent être abordées de façon adéquate à l’échelle internationale afin de garantir un niveau de sûreté aussi élevé que possible ;


Ne revenons pas sur Dominique Voynet, Ministre verte à l’Environnement et à l’Aménagement du Territoire signant l’extension de l’usine Melox, productrice de MOX, et signant l’installation à Bure d’un "laboratoire" d’étude du stockage des déchets radioactifs.


Ne revenons pas sur le désormais tristement célèbre compromis des Verts siégeant au conseil Régional PACA «  1 euro pour ITER, 1 euro pour les renouvelables », ni sur la déclaration toute récente d’Yves Cochet demandant uniquement que « l’incident » de Penly fasse l’objet d’un reclassement sur l’échelle INES, sans aucune remise en cause publique des dangers induits par ces « incidents précurseurs ».


Certes, vous vous êtes rendues à Fukushima, pour en revenir, comme nombre de vos élus, « scandalisées » par ce que vous y avez vu et entendu, et pourtant, pourtant, rien de cette tragédie humaine n’a pu faire bouger les lignes de vos propositions pour une sortie progressive du nucléaire à horizon 2031, voire plus au gré des négociations avec vos futurs partenaires.


Si nous sommes « scandalisés » par la catastrophe de Fukushima, et nous l’étions déjà par celle de Tchernobyl, nous le sommes aussi par votre hiérarchisation des risques inhérents à une prolongation programmée de cette industrie. En quoi vos critères peuvent-ils bien consister, alors que vous savez, vous qui soi-disant avez la lutte antinucléaire dans votre ADN, que l’accident pourra frapper là où il sera le moins attendu ?


Les conséquences dramatiques de la catastrophe nucléaire, nous les connaissons tous, et bien entendu vous aussi. Se réfugier derrière le réchauffement climatique et l’hypothétique croissance des énergies renouvelables pour esquiver l’imminence du danger nucléaire nous semble particulièrement irresponsable pour ceux et celles qui détiennent l’essentiel de la scène médiatique sur ce sujet en ces temps électoraux.


Pour toutes ces raisons, nous souhaiterions vivement vous rencontrer dans la semaine précédant le premier tour de l’élection présidentielle pour discuter avec vous de votre positionnement précis et en particulier des compromis que vous pourriez être amenées à négocier, ou avez déjà négociés, avec votre partenaire le Parti Socialiste pro-nucléaire.


Nous nous permettrons de nous mettre en contact avec votre secrétariat dans le cas où vous ne jugeriez pas important et urgent de répondre à ce courrier.


Dans l’attente de vous rencontrer, veuillez croire en nos salutations antinucléaires et déterminées.


I... T...
Pour la Coordination Stop-Nucléaire


______________________________________________________________________________________________________

Rassemblement antinucléaire au siège d’Europe Ecologie Les Verts


Bonjour,


Par courrier RAR du 11 avril 2012 et remise en mains propres, nous avions sollicité un rendez-vous avec des représentants d’EELV à Paris, afin de leur demander une clarification de leur positionnement sur l’arrêt du nucléaire en cas de participation au nouveau gouvernement.


Nos demandes de rendez-vous sont restées sans réponse.


Aujourd’hui EELV fait partie de ce nouveau gouvernement formé par François Hollande, partisan du nucléaire dans le mix énergétique français et de la poursuite des projets garantissant la pérennité de la production électro-nucléaire pour les décennies à venir (projet EPR).


Durant les présidentielles, vous avez persisté dans le discours que vous tenez sans obtenir aucun résultat depuis plus de 30 ans : la sortie progressive du nucléaire, c’est-à-dire sa prolongation programmée. Ce ne sont que des renoncements sur ce sujet qui ont accompagné le parcours de votre formation politique (extension de Melox, « laboratoire » de Bure, Iter, vote au Parlement Européeen sur le nucléaire dans le mix énergétique...)


Votre programme pour les législatives de juin 2012 atteint un nouveau degré de renoncement clairement affiché. Il s’agit pour vous de « désintoxiquer nos pays des énergies fossiles et du tout nucléaire », reprenant la formule du Parti Socialiste durant la campagne présidentielle, légitimant de fait la part du nucléaire dans le mix énergétique français.


Vous n’avez pas souhaité donner suite à notre proposition de dialogue. Nous nous inviterons donc le jeudi 7 juin à partir de 11h devant votre siège parisien. Une mouvance antinucléaire radicale existe qui compte bien se faire entendre pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire.


Les dangers de cette industrie sont effroyables et vous en êtes parfaitement conscients. Lors de la prochaine catastrophe, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.


Antinucléairement vôtre,


Coordination Stop-Nucléaire,
pour l’arrêt immédiat du nucléaire.


http://www.coordination-stopnucleaire.org


__________________________________________________________________________________________________________

 

mardi 12 juin 2012


Sans doute, impressionnés par le nombre considérable d’antinucléaires radicaux venus leur rendre visite (une petite dizaine), ou bien serait-ce plutôt par leur détermination ? (voir photos jointes), jeudi matin 7 juin, les bureaucrates d’EELV ont fait portes closes et lumières éteintes. Les deux accès de leur siège parisien étaient fermés, aucune réponse à l’interphone, aucune réponse aux interpellations par porte voix, ligne téléphonique aux abonnés absents, aucune réponse aux tocs tocs sur la porte. Pourtant en regardant à travers les portes vitrées on voyait bien qu’au loin les salariés/bureaucrates s’activaient pour la campagne des législatives à quelques nouvelles renonciations, compromissions sur le dos des vrais antinucléaires...


Belle preuve de courage politique !

Coordination Stop-Nucléaire,
pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire.
stop.nucleaire@yahoo.fr
www.coordination-stopnucleaire.org


P.S.
Hollande prône la coopération sur l’uranium avec le Niger et Cécile Duflot, elle dit quoi ?


Pourtant nous avions mis les formes pour rencontrer des "responsables" d’EELV et les questionner sur leurs positions sur le nucléaire, voir ci-dessous notre courrier et la lettre recommandée AR qui fut aussi doublée par une remise en main propre de cette lettre au siège d’EELV.


Relayé par Geneghys FAICMFSF

 

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans personnes insultées
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:16

 

 

 

Il était une fois, en Lorraine, une petite commune française du joli nom de Lothringen, où les ingénieurs EDF sont en train de construire le premier centre de stockage définitif des déchets hautement radioactifs en Europe.


Un projet qui n’a suscité aucune opposition dans le village ceci alors même que les autorités ont eu toutes les peines du monde à trouver un lieu d’entreposage définitif.


La géologie du sol de ce joli village permet en effet de conserver de manière sûre les déchets des centrales et ce, durant 100’000 ans, dit-on!


Pourquoi n’y a-t-il donc pas d’opposants?!


C’est qu’EDF a réussi à les faire taire avec un mélange d’informations savamment distillée accompagné d’un petit paquet d’argent qui fait aussi l’affaire: 500 euros par habitant pour la commune de Lothringen ainsi que ceux des communes avoisinantes.


Ce n’est pas tout, les deux départements concernés reçoivent eux aussi 9 millions d’euros et ce par année!


(Un système du lobby nucléaire français impossible à importer en Suisse…)

 

Appât du gain, quand tu nous tiens!!

 

Carte

 

 

http://www.faicmfsf.org/wp-content/uploads/2012/06/Lothringen.png

Geneghys FAICMFSF

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif - dans Nos liens déliés!
commenter cet article