Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:53

Un convoi qui fait boule de neige

 

Leila et Lauriel en train de préparer le fourgon au départ de l’Yonne.

Dernières nouvelles à quelques jours du départ :

UN FOURGON BELGE REJOINT LE CONVOI SOLIDAIRE VERS LA GRÈCE + BESOINS URGENTS COMPLÉMENTAIRES + NOS PRIORITÉS + CARTE DES POINTS DE COLLECTE MISE À JOUR + ÉVÉNEMENTS DE LA SEMAINE PROCHAINE + SOLLICITATIONS DU POUVOIR ET DES MÉDIAS MAINSTREAM + BILAN INTERMÉDIAIRE DE LA COLLECTE

1) UN 23ÈME FOURGON va partir avec nous dans le convoi solidaire du 25 mars vers la Grèce. Et il partira de Belgique.

Nous serons donc :
– 20 fourgons au départ de la France (dont 14 du Sud-Ouest).
– 1 fourgon suisse (de Vevey, région de Lausanne)
– 1 fourgon espagnol (de Cordoue, Andalousie)
– 1 fourgon belge (de la région de Liège)

Si vous connaissez des Belges de la région de Liège qui voudraient bien soutenir notre camarade : Marc (0032) 498 24 66 14.

Rappel du contact des camarades qui partiront de la région de Lausanne en Suisse : Eveline (0041) 795 52 97 51 et Eric (0041) 774 13 20 38.

Liste des besoins + liste des points collectes mis à jour :
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4

2) BESOINS URGENTS COMPLÉMENTAIRES POUR DIFFÉRENTS LIEUX EN GRÈCE (MERCI DE PARTAGER)
Nous recherchons d’urgence, en complément de la liste initiale :
– 4 machines à laver
– 1 sèche-linge
– 1 lave-vaisselle (pour les expériences de l’usine autogérée VIO.ME à Thessalonique)
– 3 frigos
– 2 congélateurs
– 1 frigo à bière (transparent, c’est pour le bar autogéré K*VOX, place Exarcheia, dont la recette va entièrement aux prisonniers politiques)
– 1 four classique
– 4 fours micro-ondes
– des bouilloires (pour le thé)
– du thé noir, du café (sous toutes les formes)
– 2 mixers pour bébé (de type Babycook)
– 2 fers à repasser
– des chevillères, des genouillères (sportives, médicales ou de conforts)
– de la crème hydratante BEPANTHOL
– des bas de contention femme et homme et des mi-bas de contention homme (problèmes de circulation sanguine)
– des baskets en bon état, du 30 au 47
– quelques lits pliables pour les bébés (lits parapluie)
– des poussettes et des landaus faciles à plier (pas d’encombrants)
– du papier et des cahiers pour écrire
– des livres en français de niveau A2
– des stylos, crayons, feutres de couleur, marqueurs
– pour les couches, on recherche particulièrement les tailles 3, 4 et 5.
Tout ça, en plus de la liste déjà annoncée, qui est là :
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4

3) CARTE DE NOS PRINCIPAUX POINTS DE COLLECTE EN FRANCE (pour visualiser un peu mieux, merci Christophe) :

4) QUEL EST LE PLUS IMPORTANT PARMI CE QUE NOUS APPORTONS ?
– 1 – le soutien politique
– 2 – l’argent
– 3 – le lait infantile
– 4 – la bouffe, les petits pots, les couches, l’hygiène, la santé
– 5 – tout ce qu’on vient de rajouter plus haut (machines à laver, bouilloires, frigos, stylos, etc.)
– 6 – les coups de mains dans les lieux, le bricolage, les animations musicales ou scéniques, les sourires…
– 7 – les jouets

5) QUELQUES ÉVÉNEMENTS À VENIR
– MARDI 14 MARS À TOULOUSE (contact Maxime 06 64 29 29 61 ou Fiona 06 07 84 87 13)
https://www.facebook.com/events/334127813649083/
ou https://toulouse.demosphere.eu/rv/14864
– MARDI 14 MARS À FELINES MINERVOIS, HÉRAULT (contact Petit-Jean 06 32 55 98 20), à 19h30 au Celier : projection collecte (Ne vivons plus comme des esclaves) suivi d’un échange et d’un repas tiré du sac.
– MERCREDI 15 MARS À ANGERS (contact Marc 02 41 79 36 03)
https://alter49.org/rv/4585
– MERCREDI 15 MARS À ALBINE, TARN (contact Petit-Jean 06 32 55 98 20), à 19h30 au Pacha Mama Ambassade : projection collecte (Ne vivons plus comme des esclaves) suivi d’un échange et d’un repas tiré du sac.
– JEUDI 16 MARS À MONTPELLIER (contact Petit-Jean 06 32 55 98 20) projection-collecte de « Ne vivons plus comme des esclaves » à la maison des étudiants de l’université des sciences en collaboration avec l’asso L’ouvre Tête, tout public.
– JEUDI 16 MARS À AVIGNON (contact Naïna: 07 81 20 15 29), à 18h au 4 rue Buffon, projection Solidaire de « Ne vivons plus comme des esclaves »
– VENDREDI 17 MARS À CLERMONT-FERRAND (contact Eloise 06 63 94 76 88 ou Roman 06 12 77 66 76 ou Murielle et Jacky 06 72 56 59 90)
https://www.facebook.com/events/1659578904068917
– SAMEDI 18 MARS EN HAUTE-SAVOIE (contact Nico 06 09 04 17 53)
http://www.lafabriquedesbauges.com/single-post/2017/03/02/180317—15h00-Soutien-et-Solidarit%25C3%25A9-pour-la-Gr%25C3%25A8ce
(à 25 minutes d’Annecy et d’Aix les Bains, à 35 minutes de Chambéry et à 1 heure de Genève).
– DIMANCHE 19 MARS À SARRIANS, VAUCLUSE (contact Leila 06 10 51 21 88)
https://www.facebook.com/events/1828312570767088/ 
– DIMANCHE 19 MARS À MÂCON (contact Nana 04 27 49 00 80)
à la salle des pavillons n°1 (5, impasse de l’Héritan). Point collecte festif le dimanche 19 mars toute la journée (de 9h à 20h), avec animations et buvette, puis, à 17h, projection du film « Je lutte donc je suis », suivie d’un débat par Skype avec le réalisateur et coordinateur du convoi solidaire.
– DIMANCHE 19 MARS À CREST, DANS LA DRÔME (contact Cathy 06 61 17 74 79 ou Jacky 06 03 95 82 38) au café associatif « l’Arrêt Public » avec, à 18h, projection de « Nous ne vivons plus comme des esclaves » suivie d’un repas à prix libre.

6) SOLLICITATIONS DES AUTORITÉS FRANÇAISES EN GRÈCE ET DES MÉDIAS MAINSTREAM

Nous avons reçu plusieurs messages (à la guimauve) provenant des autorités françaises en Grèce, en lien avec le consulat. Ces tristes sires ont essayé sans succès, à plusieurs reprises, de s’associer à nos actions, ce qui en aurait brouillé la signification, neutralisé la subversion et contredit l’appel à résister. Plusieurs médias mainstream nous ont également contacté, et non des moindres*.

Mais nous ne cèderons pas à la tentation de la reconnaissance par le pouvoir, ni au narcissisme de la notoriété médiatique.

Nous sommes totalement indépendants à l’égard des autorités françaises et grecques et nous refusons totalement les avances cycliques des médias mainstream qui passent leur temps à mentir, occulter et déformer la réalité.

Nous ne répondrons pas à leur sollicitations, non seulement parce que c’est une condition de la confiance de nos camarades autogestionnaires grecs, mais aussi parce que cela touche au sens profond de notre action : entre résistance, création et solidarité, trois moyens complémentaires pour sauver la vie et combattre les forces mortifères qui nous oppriment.

Selon nous, mieux vaut rester modestes que perdre notre âme. Nous ne cherchons pas le quantitatif, mais le qualitatif, et nous voulons surtout susciter la réflexion et l’action, et travailler à nous rendre inutiles.

Puissants, ôtez-vous de notre soleil. Nous n’avons pas besoin de vous. Et pour cause : ce que nous faisons, nous le faisons contre vous.

7) BILAN INTERMÉDIAIRE DE LA COLLECTE

Selon nos premières estimations, la collecte est un vif succès. Nous aurons, pour l’instant, cinq fois plus de fournitures qu’en janvier, et sans doute encore plus au final. Par contre, nous sommes, pour l’instant, nettement plus bas qu’en janvier au niveau du soutien financier à transmettre (-62%), non pas à cause du nombre de dons, mais du fait de la diminution du nombre de projections de nos films, Maud et Yannis ayant souhaité lever le pied pour préparer la suite. Si vous voulez et pouvez participer à ce soutien financier (chèque, virement ou paypal), c’est en bas de cette page :
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4

Encore merci de votre soutien, quelle que soit la forme, ne serait-ce qu’en partageant l’info. De leur côté, nos camarades grecs et réfugiés attendent avec impatience l’arrivée du convoi pour fêter ensemble cette nouvelle jonction entre nos mouvements de lutte, par-delà les frontières, d’un bout à l’autre de l’Europe, et au-delà avec nos camarades réfugiés…

Bien à vous,

Collectif artistique et solidaire Anepos

* L’un de ces médias mainstream racontait n’importe quoi sur les émeutes en Grèce, il y a trois mois :
http://blogyy.net/2016/12/08/mainstream-a-la-traine-mainstream-quand-meme/
Un autre, ironie du sort, empêchait un de ses jeunes journalistes de faire sujet sur nous il y a moins de six mois :
http://blogyy.net/2016/10/09/persona-non-grata-sur-france-info-cest-de-bonne-guerre/
Sans oublier tous ceux qui ne sollicitent habituellement que les bourgeois grecs pour, ainsi, pouvoir dire que tout va mieux, et cela, grâce aux saignées d’austérité dans les systèmes de santé et de retraite :
http://blogyy.net/2016/12/23/comment-les-bobo-journalistes-se-moquent-de-nous-un-exemple/

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 10:18

info Yannis Youlountas, relayée par Y.M

 

Tsipras attaque à nouveau les squats, cette fois à Athènes !

La tension monte à Athènes depuis l’aube, suite à une nouvelle agression du pouvoir contre le mouvement social et les réfugiés.
 
 
TSIPRAS ATTAQUE À NOUVEAU LES SQUATS, CETTE FOIS À ATHÈNES !
 
 
Huit mois après l’attaque surprise et simultanée de trois squats à Thessalonique le 27 juillet 2016*, Tsipras vient de recommencer ce matin à l’aube, mais cette fois au centre de la capitale.
 
 
C’est à nouveau un squat de réfugiés et de migrants qui a été la victime principale de sa répression policière : le squat « Scholeio » (École) de la rue Alkiviadou (Alcibiade), dans le quartier d’Acharnon, à 500 mètres d’Exarcheia .
 
 
Les 126 réfugiés et migrants, pour la plupart des familles syriennes (une cinquantaine d’enfants), ont été malmenés, effrayés et parfois trainés sur le sol dans la rue selon des témoins, avant d’être envoyés au centre d’identification des étrangers de Petrou Ralli. Ils rejoindront par la suite les indignes camps de rétention de l’Attique, pour la plupart conçus à l’initiative des dirigeants de l’Union européenne. Début 2016, Bernard Cazeneuve (alors ministre de l’intérieur) s’était déplacé en personne, accompagné par plusieurs dizaines de techniciens français pour faire ce sale boulot en Attique et dans plusieurs îles dont Lesbos.
 
.

Le squat « Scholeio » (Ecole), rue Alkiviadou

.
Simultanément, une deuxième attaque a été planifiée, à l’aube également, contre le squat « Villa Zografou », au cœur d’un parc tranquille de l’autre côté du Lycabette, qui était pourtant occupé depuis 2012 et offrait de nombreuses activités gratuites ou à prix libres à tous les habitants du quartier : projections de films, débats, activités sportives et artistiques, jardins partagés… 7 camarades anarchistes et antiautoritaires ont été arrêtés et transférés à la Division générale de la police de l’Attique (GADA) et le parc est bouclé par une armada de CRS (MAT).

Le squat « Villa Zografou »

Préparée en secret, l’ensemble de l’opération a été coordonnée par le sinistre Nikos Toskas, ministre de l’ordre public, homme de main de Tsipras et ancien général de l’armée à la retraite.
 
Alors que la journée avance, une forte présence policière vient d’être déployée dans plusieurs secteurs du centre d’Athènes, principalement autour d’Acharnon, Exarcheia, Zografou et derrière le parlement.
 
Parmi les premières ripostes du mouvement social, en ce moment même, des rassemblements ont commencé : place Gardenias à Zografou, place Exarcheia, mais aussi dans d’autres villes en solidarité avec les expulsés.
 
Le rassemblement de la place Exarcheia vient maintenant de se déplacer devant le nouveau squat « Gare » situé 74 rue Kalidromiou à Exarcheia. Une grande manif « Pas touche aux occupations » est prévue ce soir à Athènes, à 18 heures locales, au départ de la place Gardenias. Demain, il y aura également une manif à motos et d’autres actions (dont probablement plusieurs mauvaises surprises pour le pouvoir).
 
Une rumeur évoque un risque d’attaque dans les prochains jours au cœur même d’Exarcheia. Des assemblées ont prévu, dès ce soir, de débattre et de s’organiser pour parer à cette éventualité. Une attaque qui ne serait pas sans dommages collatéraux, quand on connait l’énorme capacité de résistance d’Exarcheia, qui plus est à quelques jours de l’arrivée du convoi solidaire** (avec son soutien politique, financier et matériel, et la présence dans le quartier des 57 camarades venus de France, Suisse, Espagne et Belgique).
 
A suivre…
 
Yannis Youlountas
 
* L’attaque des trois squats à Thessalonique le 27 juillet 2016 et les suites :
 
** Le convoi solidaire de 23 fourgons qui est attendu à Exarcheia le 28 mars :

 

"SCHNELL ! SCHNELL" a ordonné Tsipras !

 

Il parait qu'il serait prêt à munir les forces de l'ordre de matraques télescopiques,  

Attention de ne pas les confondre avec un phallus défaillant.

 

 SURTOUT !!

 

Eva Lock Kua

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 10:34

Hello !

Quel début d'année ! Diantre !

Avec tout çà, un délit de solidarité, tiens c'est nouveau, ils ne savent pas quoi inventer ma parole

!

Déjà, je vous adresse cette info très urgente et un peu longue mais je vous promets de vous rejoindre très vite,

 

A presto, ciao !!

 

Eva Lock Kua

 

 

 

Jeudi 9 février 2017 à partir de 10h

 

 

Action collective

 

Pour en finir avec le délit de solidarité

 

Prises de paroles de solidaires poursuivis, d'organisations signataires du manifeste des délinquants solidaires et d'autres personnalités.

 

Personnes annoncées :

 

  • Thierry Kuhn (président d'Emmaüs France)
  • Aubépine et Houssam, poursuivis en 2016 pour « organisation de manifestation illicite », finalement relaxés, et Mohammed, exilé vivant à Paris
  • Léopold Jacquens, poursuivi pour avoir signé, en 2011, des attestations de logement au bénéfice d'une personne dont la demande de titre de séjour était en cours d'examen, relaxé par la Cour d'appel de Caen en novembre 2016
  • Denis Lambert, accusé d'aide au séjour irrégulier pour avoir hébergé une famille arménienne entre janvier 2014 et juillet 2015 ; il leur aurait « en contrepartie » fait exécuter des tâches ménagères, ce que nie totalement l'intéressé, relaxé en 2015
  • François Loret, condamné avec Christian par le TGI de Meaux le 12 juin 2015 pour « violence à agent dépositaire de l'autorité publique » après avoir été pris dans une bousculade lors de la mise à l'abri de familles expulsées d'un bidonville en plein hiver à Noisiel (77)
  • Jean-Luc Munro, poursuivi pour « violences à agent dépositaire de l'autorité publique avec arme par destination », l'arme étant le vélo avec lequel il se rendait dans un bidonville pour observer la destruction illégale de caravanes par la police
  • Hubert Jourdan (à confirmer), de l'association Habitat et citoyenneté, qui accueille migrants et réfugiés à Nice
  • Ibtissam, éducatrice dans un foyer pour mineurs isolés étrangers (MIE), mise à pied pour avoir dénoncé les conditions d'accueil dans cette structure où un jeune s'est suicidé
  • Laëtitia Fontaine, poursuivie pour « violence à agent » en novembre 2015 alors qu'elle observait pacifiquement une manifestation anti-migrants à Calais, finalement relaxée en 2017
  • Rob Lawrie, condamné le 14 janvier 2016 par le TGI de Boulogne-sur-Mer à 1 000 euros d'amende pour avoir tenté de permettre à une enfant de 4 ans de rejoindre sa famille au Royaume-Uni
  • Georges Gumpel, enfant caché pendant la seconde Guerre mondiale

 

Appel

 

Procès d'habitants de la vallée de la Roya « coupables » d'être venus en aide à des réfugié⋅e⋅s, avec la menace de lourdes sanctions. Mesures d'intimidation, poursuites - et parfois condamnations - de personnes ayant agi en soutien de migrant⋅e⋅s ou de Roms, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux... On assiste depuis plusieurs mois à la recrudescence de cas où la solidarité est tenue pour un délit.

Il est clair que les autorités entendent faire plier les citoyennes et les citoyens qui n'adhèrent pas aux politiques de non accueil et de mise à l'écart des migrants, et qu'elles n'hésitent pas pour cela à les assimiler à ceux qui profitent de la vulnérabilité des exilé⋅e⋅s et les exploitent, passeurs et trafiquants en tout genre.

100 organisations associatives ou syndicales, nationales ou locales, publient un manifeste par lequel elles entendent dénoncer ces procédés. Dans les semaines qui viennent, elles mettront en œuvre toutes sortes d'actions afin que soient préservés le droit de regard, le droit de critique, le droit de s'opposer à des politiques qu'on désapprouve, le droit de se conduire autrement qu'en agent de politiques de fermeture : le droit d'agir en toute humanité.

 

Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

Bien sûr, la solidarité n'a jamais été inscrite dans aucun code comme un délit.

Cependant, des militants associatifs qui ne font que venir en aide à des personnes en situation de très grande précarité, victimes de décisions dangereuses, violentes, voire inhumaines, se retrouvent aujourd'hui face à la justice.

Avec l'instauration de l'état d'urgence, et dans le contexte baptisé « crise migratoire », on assiste à une recrudescence de poursuites visant à empêcher l'expression de la solidarité envers migrants, réfugiés, Roms, sans-papiers... Au-delà, c'est le soutien à l'ensemble des personnes étrangères qui tend à devenir suspect, l'expression de la contestation des politiques menées qui est assimilée à de la rébellion et au trouble à l'ordre public.

La loi permet en effet de poursuivre les personnes qui viennent en aide aux « sans-papiers »1, mais toutes sortes d'autres chefs d'accusation servent désormais à entraver toute action citoyenne qui s'oppose aux politiques mises en œuvre. L'ensemble de ces intimidations, poursuites, condamnations parfois, visent donc bien en fait ce qui constitue de nouvelles formes du « délit de solidarité ».

Dès 2009, les associations de défense des droits de l'Homme et de soutien aux étrangers avaient dénoncé le fait que le délit d'« aide à l'entrée, à la circulation et au séjour des étrangers en situation irrégulière », introduit à l'origine pour lutter contre ceux qui font commerce du trafic et de l'exploitation des étrangers, ait permis au fil du temps de sanctionner les « aidants » d'étrangers sans papiers, même agissant dans un but non lucratif. Si les peines prévues ne sont pas toujours appliquées, une telle réglementation a bien sûr un effet dissuasif sur celles et ceux qui refusent de se soumettre à des politiques hostiles aux étrangers.

La mobilisation associative, à l'époque, a abouti à plusieurs réformes successives, dont celle du 31 décembre 2012 qui a été présentée comme la « suppression » du délit de solidarité. Il n'en est rien ; la nouvelle rédaction des textes se contente de préciser et augmenter les cas d'exemption de poursuites. Outre l'aide apportée à des parents, est autorisée l'aide qui aura seulement visé à « assurer des conditions de vie dignes et décentes à l'étranger » ou à « préserver la dignité ou l'intégrité physique de celui-ci ». Malgré tout, des personnes ayant manifesté leur solidarité avec des étrangers sans titre de séjour continuent d'être inquiétées - convocations à la police ou à la gendarmerie, gardes à vue, perquisitions, écoutes téléphoniques - voire poursuivies et parfois punies d'amende et emprisonnement.

 

Dans le même temps, des poursuites ont commencé d'être menées sur la base de textes sans rapport avec l'immigration.

  • Les délits d'outrage, d'injure et de diffamation, de rébellion ou violences à agent de la force publique sont utilisés pour défendre l'administration et la police contre celles et ceux qui critiquent leurs pratiques ;
  • Le délit d'« entrave à la circulation d'un aéronef », qui figure dans le code de l'aviation civile, permet de réprimer les passagers qui, voyant des personnes ligotées et bâillonnées dans un avion, protestent contre la violence des expulsions ;
  • La réglementation qui sanctionne l'emploi d'un travailleur étranger sans autorisation de travail a servi à inquiéter des personnes qui, hébergeant des étrangers en situation irrégulière, acceptent que leurs hôtes les aident à effectuer des tâches domestiques.
  •  

Aujourd'hui, les motifs des poursuites se diversifient toujours plus. Tandis que les poursuites pour aide à l'entrée et au séjour ont repris de plus belle, de nouveaux chefs d'accusation sont utilisés pour condamner les actions solidaires :

  • La réglementation en matière d'urbanisme a été invoquée à Norrent-Fontes (Pas-de-Calais) pour demander la destruction d'abris pour migrants ;
  • Des textes sur l'hygiène ou la sécurité applicables à des locaux ont servi à empêcher des hébergements solidaires à St-Etienne ;
  • L'absence de ceinture de sécurité et d'un siège pour une fillette à bord d'un camion a permis la condamnation d'un aidant à Calais ;
  • L'intrusion dans des zones particulières, interdites pour cause d'état d'urgence, a été utilisée, à Calais également, pour sanctionner le regard citoyen ;
  • Le délit de faux et usage de faux est utilisé pour intimider des personnes qui ont voulu attester de la présence depuis plus de 48h de personnes dans un squat à Clichy ;
  • etc...

Et, de plus en plus, le simple fait d'avoir voulu être témoin d'opérations de police, d'expulsions de bidonvilles, de rafles, peut conduire à une arrestation, sous couvert de rébellion ou de violences à agent.

Ces procédés d'intimidation doivent cesser. Nous affirmons la légitimité du droit de regard des citoyens et des citoyennes sur les pratiques de l'administration, de la justice ou de la police. Nous voulons que soient encouragé·e·s celles et ceux qui se montrent solidaires des personnes en situation de précarité sans se soucier de savoir si elles sont ou non en situation régulière quant au séjour. Nous refusons que les populations visées par des politiques ou des pratiques xénophobes soient privées de soutien. C'est l'avenir du principe même de solidarité qui est en jeu.

 

Premières organisations signataires :

 

Associations nationales

  • Acat (Association chrétienne contre la torture et la peine de mort)
  • ACIAH (Accessibilité, communication, information, accompagnement du handicap)
  • Acort (Assemblée citoyenne des originaires de Turquie)
  • Act Up-Paris
  • ADDE (Avocats pour la défense des droits des étrangers)
  • ADMIE (Association pour la Défense des Mineurs Isolés Etrangers)
  • AFVS (Association des familles victimes du saturnisme)
  • AMF (Association des Marocains en France)
  • Amoureux au ban public (Les)
  • Anafé (Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers)
  • ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France)
  • Attac France
  • Bibliothèque vivante
  • CADTM France (Comité pour l'abolition des dettes illégitimes)
  • Catred (Collectif des accidentés du travail, handicapés et retraités pour l'égalité des droits)
  • CCFD-Terre solidaire
  • Cedetim/Ipam (Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale)
  • Ceras (Centre de recherche et d'action sociales)
  • Christianisme social
  • Cnafal (Conseil national des associations familiales laïques)
  • Collectif National Droits de l'Homme Romeurope
  • Collectif Ni Guerres Ni État de Guerre
  • Comede (Comité pour la santé des exilés)
  • Comegas (Collectif des médecins généralistes pour l'accès aux soins)
  • Convivances
  • Copaf (Collectif pour l'avenir des foyers)
  • Culture et Liberté
  • Dom'Asile
  • Elena-France (Avocats du droit d'asile)
  • Emmaüs France
  • Emmaüs International
  • Ensemble
  • Fasti (Fédération des associations de solidarité avec tou-te-s les immigré-e-s)
  • FCPE (Fédération des Conseils de parents d'élèves des écoles publiques)
  • Fédération Entraide Protestante
  • Fnars (Fédération des acteurs de la solidarité)
  • Fondation Abbé Pierre
  • Fondation Frantz Fanon
  • FTCR (Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives)
  • France Amérique Latine (FAL)
  • Français langue d'accueil
  • Genepi
  • Gisti (Groupe d'information et de soutien des immigré-e-s)
  • Jesuit Refugee Service (JRS) France
  • La Cimade
  • LDH (Ligue des droits de l'Homme)
  • Médecins du Monde France
  • Migrations santé
  • Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples)
  • Peuple et Culture
  • RESF (Réseau Éducation Sans Frontières)
  • Réseau Foi & Justice Afrique Europe, antenne de France
  • Résister Aujourd'hui
  • Revivre (association de soutien aux demandeurs d'asile, réfugiés syriens et prisonniers politiques en Syrie)
  • Secours Catholique
  • SOS Racisme
  • UJFP (Union juive française pour la paix)
  • Utopia 56

 

Associations locales

Auvergne-Rhône-Alpes

ADA (Accueil demandeurs d'asile) - Rhône-Alpes
Apardap (Association de parrainage républicain des demandeurs d'asile et de protection) - Isère
Asda 01 (Association de solidarité avec les demandeurs d'asile de l'Ain)
Asti - Bassin d'Annonay
Asti de Romans (Drôme)
Attac - comité local Rhône
CCFD-Terre solidaire de l'Ardèche
Collectif du Mouton Pirate (Allier)
Comité de parrainage de familles demandeurs d'asile du canton de Firminy (42)
ISM Corum
Pastorale des Migrants 38
RESF 03 (Allier)
RESF Saint-Etienne (42 - Loire)
RESF 38 (Isère)
RESF 43 (Haute-Loire)
RESF 63 (Puy-de-Dôme)
Roms Action (Grenoble)
RUSF 38 (Isère)
Transport People and Care

Bourgogne-Franche-Comté

CDAFAL (Conseil départemental des associations familiales laïques) - 70 Haute-Saône
CDDLE (Collectif de défense des droits et libertés des étrangers) Besançon, Doubs
Collectif Creusot-Autun des Droits de l'Homme
Comité d'entraide aux réfugiés - Lure (Haute-Saône)
Groupe Proudhon de la Fédération anarchiste de Besançon (25)
L'Autodidacte (Librairie associative)
Les Amis du CADA (Digoin, Saône-et-Loire)
RESF 25 (Doubs)
RSM 89 (Réseau de Soutien aux Migrants de l'Yonne)
RUSF de Côte d'Or 21
Sol Mi Re (Collectif Solidarité Migrants Réfugiés) - Franche-Comté
Welcome-Franois-Serre

Bretagne

Collectif de soutien aux migrants de Roscoff
Collectif de soutien aux « sans papiers » du Trégor Goélo (22)
Collectif « On est du pays de Rennes et on agit »
Solidarité Accueil Migrants (SAM) à Allaire (Morbihan)

Centre-Val-de-Loire

Association Emmaüs Cent pour Un (Tours)
La Cimade - groupe local de Blois
Collectif 28 pour la régularisation des sans-papiers

Grand-Est

AADA (association d'accueil des demandeurs d'asile)
ARDAH, Accueil des Réfugiés et Demandeurs d'Asile à Haguenau
Association ZAI (Metz)
Mouvement comprendre et s'engager
Casam (Collectif d'aide aux demandeurs d'asile en Moselle)
COMADA (comité meusien d'aide aux demandeurs d'asile )

Hauts-de-France

ACC Minorités visibles (Dunkerque)
Adra Dunkerque
Arras Solidarité réfugiés
Association Culture et Horizon de Douai
Association William Penn d'aide aux personnes roms (Haubourdin et Loos)
Attac Artois
Auberge des Migrants (L')
Autrement Dire (Aisne)
Bibliothèque Vivante (Calais)
Care4Calais
Collectif amiénois des sans papiers
Collectif solidarité Roms Lille Métropole
Collectif de soutien à Jean Luc Munro
Droit de Vérité, devoir de justice (Amiens)
Équipe de soutien juridique de Dunkerque
Flandres Terre solidaire
Fleurbaix Solidarité Réfugiés
intercollectifs Roms 59/62
Fraternité Migrants Bassin Minier 62
La Cabane juridique / Legal Shelter
La Cimade Régionale Nord Picardie
La Fraternité (Bruay-la-Buissière)
Le Réveil Voyageur
Mrap Dunkerque
Planning familial Pas-de-Calais
RAIL (Réseau d'accueil d'immigrés à Lille)
Roms 5962.fr
Salam Nord/Pas-de-Calais
Solidarité sans papiers (Creil)
Terre d'errance
Terre d'errance Flandres littoral
TRAAM (Tissage Réseau Armentiérois Accueil Migrants)
Wise (Walking in the streets'essence)

Île-de-France

ABC'éditions (Ah Bienvenus Clandestins), maison d'édition associative, Paris
Actes et Cités
AMELIOR (biffinEs, travailleurs excluEs)
ASEFRR (Association Solidarité Essonne Familles Roumaines et Rroms)
Aset 93 (Association d'aide à la scolarisation des enfants Tsiganes)
Assemblée citoyenne du 14ème
Association Encrages (Paris)
Association KÂLÎ
Asti 93
Autremonde
BAAM (Bureau d'accueil et d'accompagnement des migrants)
CCFD -Terre solidaire 93
CCFD-Terre solidaire 95
Centre Primo Levi
Cercle de résistance (Paris), collectif « Nous soutenons les migrants sans papiers »
Cercle de silence de Cergy-Pontoise
Cercle Louis Guilloux, Paris
CIVCR (Collectif Ivryen de Vigilance Contre le Racisme et pour l'aide aux sans papiers)
Collectif de Vigilance Paris12 pour les droits des étrangers -RESF
Collectif « Migrants : changeons notre regard ! » - Antony (92)
Collectif Romeurope du Val Maubuée
Collectif de soutien de l'EHESS aux sans papiers et aux migrant-es
Collectif de soutien aux familles Roms de St Denis ( 93)
Collectif de soutien 5è-13è aux migrants d'Austerlitz
Coordination des intermittents et précaires CIP - Île de France
CSF (Confédération Syndicale des Familles), Dammarie-les-Lys - 77
Ecodrom 93
Groupe accueil et solidarité (GAS)
Hors la Rue
Inter-Collectif Parisien de Soutien aux Migrant-es
Intermedes Robinson
Kolone (Association pour l'enseignement du français aux nouveaux arrivants)
La Chapelle debout
LDH, section EHESS
Observatoire Citoyen du CRA de Palaiseau
Paris d'exil
Pride de Nuit
RESF Clichy-Montfermeil
RESF 93
Romeurope 94
Sang Pour Sans (Champigny, 94)
Solidarité Migrants Oise
Solidarité migrants Wilson
Turbulences Marne-La-Vallée

Normandie

AHSETI (ASTI du Havre)
Collectif Saint-Lois d'aide aux migrants (Saint-Lô)
Collectif de soutien aux migrants du Havre (CSMLH)
Itinérance Dieppe
Itinérance Cherbourg
Itinérance Sud Manche
RESF 27
RESF du Havre

Nouvelle-Aquitaine

Association Baobab d'aide aux migrants (Angoulême)
Association des Sans Papiers de la Haute-Vienne
Asti - Bordeaux
CCFD-Terre Solidaire - Pau (Béarn)
Collectif Chabatz d'entrar (Haute Vienne)
La Cimade - groupe de Bayonne
La Cimade - groupe local Eymoutiers (87)
La Cimade - groupe de Pau
MAS (montagne accueil solidarité) Eymoutiers (Haute-Vienne)
Peuple et culture - Corrèze
Solidarité migrants/Etorkinekin

Occitanie

Association ABC'éditions Ah Bienvenus Clandestins ! (Gourdon 46)
Association nationale des Pieds noirs progressistes - comité régional Occitanie
Association écoles Tiers Mondes (Cahors)
Attac Toulouse
Cercle des Voisins du CRA de Cornebarrieu (Haute-Garonne)
La Cimade - groupe d'Alès
La Cimade - groupe de Figeac (Lot)
La Cimade - groupe des Pyrénées-Orientales
Citoyens en Pays Portes de Gascogne (Samatan, Gers)
Collectif chômeurs et précaires de Sète (34)
Collectif des réfugiés de Rodez
Égalité Toulouse Mirail (Toulouse)
Ensemble 34 (Hérault)
Grisélidis (Toulouse)
LDH - Ariège
LDH - section Gaillac-Tarn
LDH Tarbes Bagnères (65)
Liridona (Lozère)
Mom O'Chaud (hébergements solidaires pour familles à Rodez et environs)
Mrap Albi (Tarn)
Planning familial 48 (Lozère)
RESF 09 (Ariège)
RESF 34 (Hérault)
RESF 48 (Lozère)
RESF 65 (Hautes-Pyrénées)
RESF 81 (Tarn)
Solidarité Migrants Graulhet (81)

PACA

Association pour la démocratie à Nice
Association Vallées solidaires (06)
Beaux repères (Avignon)
Collectif Agir à Aix-en-Provence pour l'accueil des migrants en pays d'Aix
Collectif Réfugiés de Comtat (Vaucluse)
Comité régional LDH PACA
Coviam (Comité de vigilance des Alpes Maritimes)
CRIAAR (Collectif de réflexion, initiatives et actions anti-racistes) de Velaux (13)
Didac'ressources
Ensemble 04 (Alpes-de-Haute-Provence)
Habitat et citoyenneté (Nice)
La Cimade - groupe de Gap (05)
La Cimade - groupe Var (83)
Marseille en état d'urgence sociale
Médecins du Monde - PACA
Mrap Vaucluse
RESF 06 (Alpes-Maritimes)
RESF 83 (Var)
Roya citoyenne (La)
RUSF 13
Secours catholique 06 (Alpes maritimes)
Solidaires en Montagne de la Haute vallée du Var
Tous migrants (Briançon, Hautes-Alpes)

Pays-de-la-Loire

AMiSuV (Accompagnement de Migrant-e-s dans le Sud-Vendée)
CDAFAL de la Loire
GASPROM -Asti de Nantes
DAL (Droit au logement) - 44
Journal La Mée - Châteaubriand (44)
Mrap-région nazairienne

Organisations syndicales

Unions nationales

Émancipation tendance intersyndicale
FERC CGT (Fédération de l'Éducation, de la Recherche et de la Culture)
FSU (Fédération Syndicale Unitaire)
Info'Com-CGT
SAF (Syndicat des avocats de France)
SGLCE-CGT (Syndicat Général du Livre et de la Communication Écrite CGT)
SNUipp-FSU (Syndicat national unitaire des instituteurs et professeurs des écoles et PEGC)
SNPES-PJJ-FSU (Syndicat National des Personnels de L'Éducation et du Social)
Solidaires Étudiant-e-s
SUD Collectivités territoriales
SUD Éducation
SUD Logement social
SUD Santé Sociaux
Syndicat de la Magistrature
Syndicat National Unitaire des Assistantes Sociales de la Fonction Publique
Union syndicale Solidaires

Union départementales et locales

CGT-ADDSEA (Doubs)
FSU 59/62
Solidaires 09 (Ariège)
Solidaires 30 (Gard)
Solidaires 46 (Lot)
Sud Educ 46 (Lot)
Solidaires79 (Deux-Sèvres)
Section GGT Culture Cité Nationale du syndicat National des Musées et des Domaines
SUD Industrie Francilien
Union départementale Solidaires Pas-de-Calais
Union départementale syndicale Solidaires 21
Union départementale SUD Éducation Alsace

Réseaux internationaux

EuroMed Droits
Forum civique européen

Avec le soutien des organisations politiques :

Organisations nationales

Alternatives et Autogestion (A&A)
Alternative Libertaire
EELV (Europe Écologie Les Verts)
NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)
OCL (Organisation communiste libertaire)
PCF - Parti communiste français

Organisations locales

EELV Creuse
EELV Corrèze
EELV Haute-Vienne
EELV Limousin
Fédération de l'Yonne du Parti Communiste Français
NPA 87 (Limousin)

Différents moyens de participer à la mobilisation du collectif

Apporter la signature d'une organisation (association, syndicat, collectif), pour rejoindre le collectif (à partir du 13 janvier)

Participer à la journée d'action le jeudi 9 février 2017

  • Rassemblements, prises de parole, formation de chaînes humaines pour proclamer que nous sommes tous « délinquants » et solidaire des étrangers...
  • À Paris, un rassemblement sera organisé à 10 heures - le lieu, le type d'action et les intervenants seront précisés ultérieurement.

Être tenu⋅e au courant de l'activité du collectif

Contribuer à la mobilisation, diffuser de l'info, des textes et photos d'actions de protestation

  • #DélinquantsSolidaires
  • en ciblant les messages (par ex. @Place_Beauvau ou @justice_gouv...) "Si la solidarité avec les étrangers est un délit, alors je suis un⋅e délinquant⋅e"

S'informer des cas de poursuites passés et en cours

Faire connaître au collectif des cas relevant, directement ou indirectement, du délit de solidarité

  • Écrire à <contact-delit-de-solidarite@gisti.org>
  • Attention : Il faut que l'intéressé⋅e soit d'accord pour que son cas soit mis en ligne, même anonymisé (de fait l'anonymat n'empêche pas de savoir de qui il s'agit…) ou bien que l'affaire ait déjà été médiatisée.
  • Les faits essentiels doivent être présentés (circonstances, garde à vue, comparution, décisions...) et avérés. Joindre si possible tout document officiel.
Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 10:26

 

Tu as eu ton lot de souffrances d'ex-enfant battue que tu as su transformer en  révolte et en une rage de vivre.

Après une vie mouvementée, en Espagne comme coiffeuse, puis comme institutrice d'école maternelle,  tu as entrepris la psychanalyse reichienne, suivant le mouvement donné par Jacques Lesage Delahaye.

Mais la maladie a eu raison de toi, rongeant peu à peu ton cerveau et ton corps tout entier.

Ce jour, je pense à nos fous rires, à notre complicité

Lorsqu' avec Petit Marcel nous nous retrouvions le dimanche soir "chez Robert", rue Saint Sabin, à pondre des phrases contre les lois Sarkozy que nous collions sur les murs de la ville !

Phrases signées "Marvevëva", contraction de nos trois prénoms!

 

Bern, tu resteras toujours une amie très présente des luttes où qu'elles se trouvent.

 

Eva Lock Kua

 

 

 

 

FAUT-IL S'AUTO INCARCERER SOUS PRETEXTE DE SECURITE

Marverëva

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 15:26

Car il était aussi poète, peut-être un jour sur le Pont des Arts, il y eut comme une extase.

C'était il y a quelques décennies et c'était hier, c'était aujourd'hui.

Je reviens du Pont, sous le soleil froid de ce matin d'hiver.

Cette nuit, à 4 heures du matin, Edith m'annonçait que tu étais "parti".

Vers quel inconnu ?

Il me plait alors à t'imaginer nous dire que c'était une blague, comme tu aimais si bien le faire.

 

Sur le Pont, tu étais là,  à écrire à la craie , de toutes les couleurs:

 

 

AUBE BRUME BLONDE

 

Avant de sombrer

au fond des heures sans teint,

 

je t'ai vue poindre

roulante sur les toits

 

dégringoler des façades décrépites

t'entrelacer aux balustrades des balcons

 

je t'ai sentie glisser dans la béance de mon col ouvert

et t'enfoncer grondante aux profondeurs de mes reins

 

dernières ombres rampantes

je suis en forme

je ne dormirai pas

 

Stéphane de Schwepper

 

 

promenade sur le Pont des Arts d'Eva Lock Kua, le 30 novembre 2016

 

 

ctrl/Cmd+Vmms_20161130_171137

 

 


2 réflexions sur “Steph… 3 ans déjà…

Laisser un commentaire

 

 

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 12:15

 

ATT912452

 

 

Trois longues années que tu nous a laisséEs tombéEs comme des vieilles chaussettes. Trois années peuplées par ton silence assourdissant.

 

Tu nous as laisséEs là, sur le carreau, hébêtéEs, avec tes textes qui perdurent sur les AZAs, puisque tu as mis tes dernières forces dans la création de ce blog qu’on essaie de maintenir à flot, mais qui n’est plus le même, car les temps changent. Et pour tout t’avouer, cher Steph, c’est que ce n’est pas pour du mieux.

 

Alors certes, tu vas me rétorquer que c’était : « toujours mieux avant ! »

 

Ce à quoi je te répondrais : « Je sais, je sais. Mais là, ça va vraiment dans le pire ! Si, dans l’évolution technologique, cela s’améliore de jour en jour – car il n’y a pas un jour sans une nouvelle découverte, nouvelle application (chu sûre que tu ne sais même pas ce que c’est), nouveau défi – il en est pas de même pour l’évolution humaine. Internet est devenu la caisse de résonance des fachistes hyperactifs-ves !

 

« Ouaip mon cher Steph !

 

« Les obscurantistes illuminéEs par leur haine d’autrui monopolisent la Toile alors que d’autres érigent des murs contre toute invasion qui viendrait de l’Est ou du Sud. Surtout du Sud. On veut toujours bien de leurs richesses, mais pour ce qui est du reste de leurs revendications, ilLEs peuvent toujours se les disperser dans la Méditerranée… ou le Rio Grande pour les MexicainEs !

 

« Les interdictions sont revendiquées par référendums et il va bientôt avoir besoin d’un permis de péter, bilan carbone oblige !

 

« Bref, nos adulescents n’ont jamais connu les frontières et exigent que ces dernières soient rétablies au nom du sacro-saint dedouchiennisme ! On va devoir se serrer entre nous, dis donc ! »

 

Alors bon, tu vas me dire : « Mais tu crois que mon sort est enviable au tien, moi qui suit coincé dans une urne depuis trois piges alors que vous m’avez promis de me disperser au vent de la liberté ? »

 

Et je ne saurais que te rétorquer : « Cher Steph, pour l’instant, ben on faille sec ! Faute d’opportunités ? Faute… Ben fôt tout court ! On ne sait même pas où tu es et peut-être que poussière, tu as été rendu à la poussière. Cela, je crois que personne ne le sait vraiment et c’est pas Outre-J’enrage qu’on en sait plus. Tu as disparu tout comme ma marmite, dis donc ! Alors, je me plais à croire que ta compagne d’alors a fait le nécessaire et que, tout comme dans « The big Lebovsky », elle s’est rendue sur les falaises de Normandie et t’as semé vers l’océan… déjà tout pollué, c’est pourquoi le vent t’aura chassé sur les terres sans fraises ! 

 

« Je ne vais pas m’éterniser à écrire un long mono-dialogue entre Toi et moi, Steph. Car mon esprit n’est plus aussi vif qu’avant. Je décline aussi et, à la place d’écrire des conneries, je me dois de laisser les autres ApodicticienNEs subversifs-ves s’exprimer.

 

« Je rajoute simplement le bel hommage de Sam avec sa superbe vidéo d’adieu.

 

« Salut l’ami Steph !

 

« Et à toute ! »

 

Gene

 

Mais Vidéo !

 

https://www.youtube.com/watch?v=rINzZ88kbUc

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 15:46

40 cm de haut, 40cm d'envergure, à l'entrée d'un cimetière...
"dandy bandit numéro 1" , signé Bob Nobol

 

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 10:11

Dans le silence assourdissant des médias , je reçois çà, un communiqué de Yannis Youlountas !

En Grèce, en ce moment, la visite d'Obama n'est pas la bienvenue chez tout le monde.

Qu'en pense Varoufakis, vous savez, celui qui se targue de représenter la gauche bien propre et intègre ?

 

Faites tourner s'you plait, faites tourner !!

et merci à Y.M

 

Eva Lock Kua

 

URGENT GRÈCE : ÉVÉNEMENTS EN COURS À ATHÈNES !!!

 

A suivre en direct ici :
 
 
 
Plus tôt dans l'après-midi :
 
 
Tout a commencé mardi soir :
 
Ils nous croyaient à genoux, écrasés par la dette et l'austérité, soumis et résignés, mais une fois de plus, rien n'est fini en Grèce ! 
 
On compte sur vous pour le faire savoir. Aidez-nous à contrer la désinformation et le silence assourdissant en France, en Belgique et ailleurs... Merci ! 
 
Y.Y. et d'autres occupants de l'Ecole polytechnique à Exarcheia

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 15:53

Vous avez entendu la nouvelle alerte ? Elle passe dans tous les médias

européens.

C'est vraiment très inquiétant !

Tiens la r'voilà :

 

Mathias Fekl, secrétaire d'Etat au Commerce, a disparu de la sphère publique

depuis la crise du CETA !

Son dernier passage dans les medias remonterait un 21 octobre et son compte

tweeter est inactif depuis le 22.

 

Si vous l'apercevez, ne le remettez surtout pas aux forces de

l'ordre, ni au gouvernement mais agissez directement :

interpellez-le  , questionnez-le :

 

" POUQUOI N'Y A -T-IL PAS UN VERITABLE

DEBAT DEMOCRATIQUE SUR LE CETA EN

FRANCE ???

 

Ne le relâchez que s'il donne une réponse honnête et plausible, ce qui risque

d'être long !

 

 

Eva Lock Kua

d'après le collectif Stop CETA

 

 

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 10:43

Titre de l'article précédent

Repost 0
Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article