Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 10:26

Rassemblement contre la loi !

Loi Macron, réforme du chômage, ANI…

Stop à la flexi-précarité !

Après le passage en force de la loi Macron à l’Assemblée Nationale, par l’utilisation de l’article 49/3 de la Constitution, il devient plus qu’important de réagir. Cette loi constitue un véritable danger pour les travailleurs et marque une nouvelle étape dans leur précarisation.
Si elle est adoptée, elle facilitera le travail les dimanches et de nuit (habilement renommé en « travail en soirée »). Ce travail ne sera pas nécessairement payé davantage. La loi permettra également aux patrons de faire travailler gratuitement des personnes handicapées. Autre conséquence : auparavant, les patrons qui entravaient le droit syndical risquaient la prison, désormais ils seront soumis seulement à des sanctions financières.
     Mais plus généralement, c’est le Droit du travail dans son ensemble qui va être remis en cause.

 


Qu’est-ce que la loi Macron ?

Contrat de travail attaqué

Aujourd’hui, le droit français reconnait une inégalité de fait entre le salarié et son employeur. Le Code du travail est un ensemble de lois qui garantit au salarié des protections dans le cadre du travail qu’il fournit.
Avec la loi Macron, le droit français ne reconnaîtra plus cette inégalité. Le contrat de travail sera désormais une convention entre deux personnes supposées au même niveau : comme si nous avions le choix de ne pas travailler. C’est un retour de plus de 200 ans en arrière, qui permettra aux patrons d’éviter le tribunal des Prud’hommes pour régler les litiges, voire d’établir des contrats de travail ne dépendant pas des conventions collectives.


                                   En clair, il s’agit d’une destruction pure et simple du droit du travail !

Licenciements économiques facilités

  • Simplification des licenciements économiques (de moins de 10 salariés) dans les entreprises de plus de 50 salariés.
  • Changement des critères d’ordre de licenciement : l’employeur pourra désormais cibler les salariés qu’il voudra licencier en définissant des « périmètres » au sein de l’entreprise.
  • Inversion de la logique de reclassement: un salarié licencié économiquement devra postuler à un nouvel emploi dans l’entreprise au lieu d’être reclassé.
  • Redressement et liquidation des entreprises: un groupe auquel appartiendrait une entreprise liquidée n’est désormais plus dans l’obligation de reclasser, l’obligation de reclassement est maintenant limitée à l’entreprise.
  • Plan de licenciement en faveur de l’employeur: Dans le cadre de l’annulation d’un plan de sauvegarde pour l’emploi par le tribunal administratif pour «insuffisance de motivation», les employés ne pourront plus demander leur réintégration ou une indemnité.
  • Simplification des licenciements économiques (de moins de 10 salariés) dans les entreprises de plus de 50 salariés.
  • Changement des critères d’ordre de licenciement : l’employeur pourra désormais cibler les salariés qu’il voudra licencier en définissant des « périmètres » au sein de l’entreprise.
  • Inversion de la logique de reclassement: un salarié licencié économiquement devra postuler à un nouvel emploi dans l’entreprise au lieu d’être reclassé.
  • Redressement et liquidation des entreprises : un groupe auquel appartiendrait une entreprise liquidée n’est désormais plus dans l’obligation de reclasser, l’obligation de reclassement est maintenant limitée à l’entreprise.
  • Plan de licenciement en faveur de l’employeur : Dans le cadre de l’annulation d’un plan de sauvegarde pour l’emploi par le tribunal administratif pour «insuffisance de motivation», les employés ne pourront plus demander leur réintégration ou une indemnité.

Prud’hommes écrasés


  • Les conseillers prud’homaux seront soumis à encadrement disciplinaire.
  • Les représentants de salariés et de patrons ne siègeront plus aux Prud’hommes et seul un juge réglera les litiges entre les salariés et leurs employeurs.
  • Les sanctions deviennent forfaitaires: l’employeur peut désormais évaluer à l’avance ce qu’il lui coûtera d’aller à l’encontre du Droit du travail.

Pourquoi la loi Macron ?


Cette offensive contre les règles qui régissent le travail en France marque un tournant dans la logique de réduction du coût du travail qui est à l’œuvre depuis quelques décennies. En reléguant le droit du travail à de l’histoire ancienne, elle va donner carte blanche aux patrons pour nous utiliser et se débarrasser de nous quand bon leur semble !
Cela signifie pour nous des conditions de travail déplorables, des horaires épuisants, moins d’argent et plus de précarité. En clair, nous allons être davantage plongés dans la misère. Les exemples grec, italien et espagnol sont là pour nous le rappeler.
Il s’agit d’une offensive mondiale. Les capitalistes utilisent tous les outils habituels pour organiser leur pillage : depuis les institutions nationales, européennes et mondiales, jusqu’aux appareils politiques, syndicaux et associatifs réformistes dans le but de nous désorienter et nous paralyser. Ainsi, les grèves d’un jour et les rassemblements citoyens n’empêcheront pas le FMI, la BCE et consorts, aux ordres des banquiers et des industriels, de poursuivre la vertigineuse dégradation de nos conditions de vie pour maintenir leur profit.


La porte de sortie reste à construire, elle repose sur notre capacité à nous mobiliser, à nous organiser, par nous-mêmes, pour nous-mêmes ! Elle repose sur notre capacité à créer une société où nous décidons nous-mêmes de ce que nous produisons, sans productions nuisibles, avec une égale répartition des richesses sociales !


Rassemblement le samedi 21 mars 2015 à

15h place de la République à Paris !

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 10:02

 

Urgent: Pétition contre le barrage de Sivens

3 mars 2015

 

 
 
 
 
 
 
Rate This

 

http://barrage-sivens.agirpourlenvironnement.org/

 

 

Coucou aux AZA !! 


 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 10:08

des gouvernements d'autres pays veulent aussi s'en vêtir (c'est trop chic..)!!


 

En un mot, ce sont les pays ACP!!


En un mot, c'est un désastre annoncé pour les populations d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique !

 

 

Rencontre débat le 25 février 2015 à la CNT, 33 rue des Vignoles 75020 Paris

 

Avec jacques BERTHELOT; économiste spécialisé dans le commerce international, membre de SOLIDARITE et d'ATTAC

et Samuel NJUFOM, de l'Union des Populations du Cameroun

 

Comme vous le voyez, les tractations continuent en catimini surtout!!

 

Eva Lock Kua 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 22:54

Rencontres à Rennes autour du procès des flics poursuivis par les familles de Zied et Bouna

 

Une semaine de rencontres est organisée à l’occasion du procès des flics poursuivis par les familles de Zied et Bouna, dont la mort en 2005 avait provoqué des émeutes dans toute la France. Le procès se tiendra du 16 au 20 mars à Rennes.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:42

Notre amie, Claudine Roméo, nous avait reçus, nous, les Nosotros, à son émission "Naîves questions de philosophie" sur Radio Fréquences Paris Plustielle en décemebre 2013 pour un hommage à notre cher Steph  (cf la vidéo en ligne)

 

Aujourd'hui, c'est elle qui est partie, dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 février, dans un souffle.

C'était un amie, chaleureuse, pleine de prévenance et de délicatesse, je la voyais très régulièrement .

 

Elle n'était pas seulement une philosophe et intellectuelle, professeur d'esthétique mais aussi elle savait allier un engagement politique et associatif (s) à une réelle pratique artistique

Que de combats elle mena pour aider les Tunisiens et leur Printemps, pour Sonja et Christian extradés en Allemagne,  participé à la Cantine des Pyrénéesetc... etc...

 

Je n'oublierai pas, chère Claudine, notre amitié et la générosité qui t'habitait, toi qui donnais sans compter .

 

Merci d'avoir existé

 

 

Eva Lock Khwa

.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 16:20

 

Ce soir  5 février 2015 18h30, Place du Palais Royal :


Rassemblement unitaire en soutien au peuple Grec après le coup de force de la BCE

La BCE a décidé d'asphyxier le peuple grec en coupant la possibilité pour les banques grecques de se refinancer auprès de la BCE. Il s'agit de forcer le gouvernement grec à capituler et à passer sous les fourches caudines de l'austérité. C'est le droit du peuple grec, et plus globalement de tous les peuples d'Europe, à choisir son destin qui est en jeu. (Premiers signataires : Attac, FdG...)


Le coup de force inadmissible et irresponsable de la BCE contre la Grèce

Communiqué d'Attac France du 5 février

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé mercredi 4 février qu’elle arrêtait les opérations normales de refinancement des banques grecques. Pour retirer des liquidités auprès de la BCE, les banques ne pourront plus donner comme garantie des obligations d’État grecs. Les banques grecques se voient retirer leur principale source de financement à la BCE.

Attac condamne fermement cette décision de la BCE.

Cette décision est inacceptable car la BCE a outrepassé son mandat. Celle-ci a suspendu le financement des banques grecques sur la simple « présomption » (selon son communiqué) qu’aucun accord ne pourrait être trouvé avec le nouveau gouvernement grec concernant la restructuration de la dette. Comment la BCE, institution qui n’a aucune légitimité démocratique, peut-elle prendre une décision aussi politique alors que les négociations ne font que commencer ?

La BCE aux Grecs : mourir de faim ou mourir étouffé ?

Jean-Marie Harribey
 
La Banque centrale européenne a confirmé hier soir les sérieux doutes que l’on pouvait avoir sur la réalité du changement de sa politique annoncé le 22 janvier dernier, doutes que j’avais exprimés dans le texte précédent sur ce blog. L’illusion d’un virage n’a duré que deux semaines. Anti-démocratique, elle était, anti-démocratique, elle reste. Elle considère que le changement de gouvernement en Grèce, décidé par le peuple grec, est nul et non avenu. Elle a réaffirmé que, au-dessus de la démocratie, il y a elle-même et le dogme néolibéral : l’austérité est intangible. Quel est le fond politique et théorique de ce coup de force, de ce coup d’État contre un État ?
 
 

Syriza: «Un grain de sable dans l’engrenage»

Eric Toussaint • Spécialiste des dettes publiques, l’ancien conseiller économique de gouvernements progressistes sud-américains analyse pour «Le Courrier» les débuts de Syriza à la tête de l’Etat grec.
Eric Toussaint a les traits tirés par une semaine éprouvante. L’esprit demeure pourtant clair et l’enthousiasme intact: la victoire de Syriza aux législatives grecques a ouvert une de ces parenthèses où l’Histoire s’accélère et s’écrit soudain sous nos yeux. Politologue rompu aux questions économiques, le fondateur et porte-parole du Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM) est un observateur-clé de la bataille qui s’est engagée entre la Grèce et ses créanciers, principalement les Etats du Nord de l’Europe. En atteste l’intérêt soulevé par ses interventions samedi, à Genève, lors de la Journée de réflexion sur l’économie, organisée par Le Courrier Ancien conseiller des gouvernements équatorien, vénézuélien et du président paraguayen, le Belge a également été approché par Syriza. En attendant une éventuelle implication, Eric Toussaint ne met pas la langue dans sa poche et observe l’expérience grecque avec un œil bienveillant mais critique.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 19:49

 

 

"Nous vomissons sur tous ces gens qui, subitement, disent être nos amis", s'emporte un des dessinateurs de Charlie Hebdo, Willem, après l'attentat contre l'hebdomadaire satirique. Dans un entretien au quotidien néerlandais Volkskrant, publié samedi 10 janvier, le dessinateur néerlandais ironise : "Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire." Et il ajoute : "Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout."

Les soutiens venus du monde entier "n'ont jamais vu Charlie Hebdo", accuse Willem, de son vrai nom Bernard Holtrop. "Il y a quelques années, des milliers de gens sont descendus dans les rues au Pakistan pour manifester contre Charlie Hebdo. Ils ne savaient pas ce que c'était", assure-t-il. Et il conclut : "Maintenant c'est le contraire, mais si les gens manifestent pour défendre la liberté d'expression, c'est naturellement une bonne chose."

"Que restera-t-il de ce grand élan ?"

Luz, lui, s'interroge dans un long entretien aux Inrocks, paru samedi : "Dans un an, que restera-t-il de ce grand élan plutôt progressiste sur la liberté d’expression ?" Mais surtout, il dénonce le "contre-sens" fait par tous ceux qui brandissent Charlie Hebdo et ses caricatures comme un symbole de la liberté d'expression.

"On fait porter sur nos épaules une charge symbolique qui n’existe pas dans nos dessins et qui nous dépasse un peu. Je fais partie des gens qui ont du mal avec ça", confie-t-il. "Au regard du monde on est un putain de fanzine, un petit fanzine de lycéen" , proteste le dessinateur. "Ce sont des gens qui ont été assassinés, pas la liberté d’expression ! Des gens qui faisaient des petits dessins dans leur coin."

Luz est inquiet pour l'avenir du journal

"Au final, la charge symbolique actuelle est tout ce contre quoi Charlie a toujours travaillé : détruire les symboles, faire tomber les tabous, mettre à plat les fantasmes, déplore-t-il. Le symbolisme au sens large, tout le monde peut en faire n’importe quoi. Même Poutine pourrait être d’accord avec une colombe de la paix." 

Luz a participé, vendredi matin, à la première conférence de rédaction de Charlie Hebdo après l'attentat. Et il s'inquiète pour l'avenir de son journal, désormais privé de ses figures historiques dépositaires de l'esprit Charlie.

 

Non, Luz, Charly ne mourra pas, il ne DOIT pas mourir!

 

On compte sur vous

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 15:19

Entendu ce matin sur France Info à propos de la mort Rémi Fraisse, un zadiste de Notre Dame des Landes a déclaré tout de go : "la mort de Rémi Fraisse n'était pas voulue par la police, c'était un accident !"!!!!!!

 

 

BEN VOYONS ! VRAIMENT ?!...

 

 

Sacré Camille !! (grrrr)

 

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 15:05

... pour celles et ceux qui ne l'ont pas connue (et même pour les autres..)

 

Notre amie Claudine, qui a beaucoup donné de sa personne et de sa créativité pour le lieu,   nous envoie ce petit clin d'oeil  à cette cantine autogérée de la rue des Pyrénées à Paris où l'on pouvait manger un repas complet (fait maison!!) pour 4 euros!

 

Merci d'avoir existé,  à bientôt ..ailleurs..

 

Eva Lock Khua

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=Nt2I_SsBlzM&feature=youtu.be

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 10:23
Les cendres de Michel seront dispersées : VENDREDI 26 DÉCEMBRE 2014

Lieu : CIMETIÈRE INTERCOMMUNALE DE CLAMART - Au carré du souvenir, sur le carré de Cristel.

Heure : 15H

Attention, il y a deux cimetières à Clamart, c'est bien au cimetière Intercommunale et non à l'autre.

Partager cet article

Published by Nosotros.Incontrolados//Les Amis du Négatif
commenter cet article